Vannes : excédés, les Résistants rebaptisent les rues « rue de la drogue », « zone de non droit »…


Vannes : excédés, les Résistants rebaptisent les rues « rue de la drogue », « zone de non droit »…

.

En voilà une initiative intéressante qui va finir par être démultipliée puisque les municipalités comme celle de Vannes sont nombreuses qui ferment ls yeux sur les trafics et l’insécurité et abandonnent leurs concitoyens à leur triste sort. Sans doute que la politique de Macron qui préfère verser des milliards dans les quartiers plutôt que de faire construire des prisons et d’expulser les délinquants étrangers…

Pendant ce temps, on évite de punir, de condamner, voire d’arrêter, de peur de déclencher des émeutes…

Pendant ce temps, Macron verse encore 100 millions d’euros dans les banlieues pour le projet fumiste et fumeux des « Cités éducatives »… 

.

Vannes. À Ménimur, le ras-le-bol déborde sur les panneaux routiers

Les Vannetais ne manquent pas d’imagination pour dénoncer leur désarroi face aux trafics de drogue. Après des petites annonces placardées pour recruter des dealers et des guetteurs, voici désormais les faux panneaux routiers, de rues…

Dans le quartier de Ménimur, les habitants se sont réveillés ce samedi 22 février 2020 avec de faux panneaux routiers, des rues rebaptisées…

 

Les panneaux du quartier ont été ciblés par les riverains mécontents. | DR

Durant la nuit, des riverains des rues Eugène-Delacroix et Sonia-Delaunay, mais aussi plus largement des habitants du quartier ont décidé d’exprimer leur ras-le-bol face au trafic de drogue qui se fait au vu et au su de tous, au grand dam de citoyens qui n’en peuvent plus de les vivre quotidiennement mais surtout de les dénoncer en vain. « Il y a de fortes chances que les actions se multiplient note un riverain, excédé. On va continuer, ça va aller crescendo. Les autorités ont été prévenues. Et d’autres que nous s’en mêlent… Castaner, au lieu d’aller inaugurer une gendarmerie à Baud ferait mieux de venir voir la situation ici. »

D’autres ont encore des mots plus durs, preuve que la tension monte comme rarement dans le quartier. « Les années de laxisme et de laisser-faire, ça suffit ! Nous avons voulu alerter la population vannetaise sur la prise de possession du quartier de Ménimur par une mafia vannetaise de la drogue. » Et de poursuivre : « Les dealers sont sortis des caves, contrôlent certains immeubles et maintenant des bouts de rue. »

Déjà Kermesquel il y a quelques mois

Durant la matinée, les services techniques de la ville se sont attelés à enlever toute trace de cette campagne que les auteurs qualifient « d’originale ». Mais qui vise aussi à interpeller l’ensemble des candidats aux municipales sur ces trafics et l’insécurité qui l’accompagne. Maniant l’ironie du désespoir, les riverains poursuivent : « L’efficacité des services municipaux pour retirer cette signalisation est inversement proportionnelle à celle de nos services d’ordre qui semblent, malgré les nombreuses arrestations de ces derniers mois, impuissants à endiguer ce fléau. »

https://www.ouest-france.fr/bretagne/vannes-56000/vannes-menimur-le-ras-le-bol-deborde-sur-les-panneaux-routiers-6748940

.

C’est David Robo, ancien LR, en place depuis 2011, qui est le Maire actuel.

Il y aura pléthore de candidats le mois prochain…. il n’est pas interdit aux mécontents de voter pour le candidat patriote Guillaume Péguy, candidat soutenu par le RN et le parti chrétien démocrate… 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


7 thoughts on “Vannes : excédés, les Résistants rebaptisent les rues « rue de la drogue », « zone de non droit »…

  1. AvatarCayssials

    Et dans tout ça MACRON refuse d’augmenter les pensions des agriculteurs, mais il oublis pas d’arroser copieusement les quartiers de l’immigration rampante. Ou règne la terreur tous les jours.
    Mais certains continuerons a voter peur eix6.

  2. Avatarhollender

    Les trafiquants sèment la mort avec leurs drogue.
    Dans la Marne un chauffeur de poids lourd à percuté un monospace ; 5 morts deux mamans et trois petits !!!
    Organisons nous en MILICES pour faire le ménage !! Lunettes à vision nocturne car les rats sortent la nuit…..

  3. AvatarRODRIGUE

    Des autocollants aujourd’hui, à n’en point douter des balles demain!
    Devant ce laxisme politique, policier et judiciaire, les habitants excédés par cette faune de barbares finiront par prendre, à juste titre les armes pour chasser les nuisibles qui dirigent, arrêtent et jugent et faire fuir les barbares mahométans qui jouent les grosses brutes à plusieurs mais qui sont des peureux seuls !

  4. AvatarJolly Rodgers

    Vannes a commencé a dépérir avec l’arrivé de david robo (bien que Norbert trochet , avait déjà commencé le massacre du patrimoine ) ! en effet en 2010 ça allé encore . depuis l’arrivé de ce guignol , la ville vas de mal en pire , a tous les niveau !
    il détruisent des lieux anciens pour faires des résidences avec des centres commercial en pleine ville (projet ,port rive gauche) , le port ils (sa municipalité )en ont fait un port qui ne ressemble même plus a un port breton , on se croiraient sur la côte d’azure ou la costa brava … il a détruit le centre historique , la délinquances n’a fait que augmenter depuis son arrivé , le quartier de St Paterne et devenu coupe gorges désormais, ou des bandes d’allogènes viennent vendre leurs merdes (alors que a l’époque ils ne venaient pas en ville ) , les kebabs ont fleuris dans tous les coins de la ville ………. bref robo, ça a été une catastrophe pour vannes . les petits cafés et bars bretons , ont fermaient les uns derrières les autres pour laisser places au kebabs et au café lounge cocaïnomanes métro sexuel parisiens .
    une ville qui avait une forte identité , ils en ont fait une ville normalisé et islamisé . désormais avec la communauté d’aglo , Vannes touche carrément le village d’Arradon . il y’a encore 12 ans entre Arradon et Vannes il y ‘avaient que des champs et des terres agricoles , désormais vous avez des hlm, résidences , centre et bureaux … bref des non lieux !

  5. AvatarMichel

    Des panneaux, des pancartes aujourd’hui mais demain, ce seront des armes pour éliminer la vermine. Nous nous préparons et ça va se généraliser inéluctablement. Ce gouverment de criminels a franchi la ligne rouge, macrotte en tête. La guerre est inévitable désormais.

  6. Avatarwar gear

    BRAVO il faut rappeler publiquement que la MERDE ça pue on ne dois plus le cacher mille bravo et merci initiative de GENIE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  7. Avatarwar gear

    La drogue a été une des premières armes pour détruire nos sociétés. Comment être productif, créatifs quand vous passez votre temps a être défoncé . Certes une petite partie de la société a toujours consommer de la drogue. En revanche je suis persuadé que ceux qui veulent nous asservir ont utiliser le cannabis pour abrutir notre jeunesse , l’asservissement a commencé par eux .

Comments are closed.