Plan de lutte contre le communautarisme : Macron va dire zut à Erdogan


Plan de lutte contre le communautarisme : Macron va dire zut à Erdogan

.

Là, ça ne rigole plus : Macron a décidé de combattre le communautarisme. Oui, mais lequel ?

D’abord, celui des Turcs (environ 700 000 en France).

Il va donc, les points serrés et l’air martial, tenter de s’opposer au premier d’entre eux : Recep Tayyip Erdogan

D’un côté, 1.73m d’éloquence énarchique et de majesté jupitérienne, de l’autre, 1.85m de férocité et de roublardise ottomanes.

Parce qu’il y en avait assez : la France voyait disparaître son latin, son grec et son français au profit de l’arabe, du swahili ou… du turc, un des « enseignements de langue et culture d’origine » prônés par notre ex-fabuleuse ministre de l’Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem.

De plus, le turc enseigné à nos chères petites têtes franco-anatoliennes, sans contrôle véritable de l’EN, semblait le prétexte, en fait, à une « propagande islamo-nationaliste » en faveur de l’AKP d’Erdogan.

Heureusement, il n’est jamais trop tard pour s’en apercevoir !

.

Macron ne veut plus de fonctionnaires turcs dans nos écoles

Emmanuel Macron devrait bientôt annoncer la remise en cause des enseignements de langue et culture d’origine.

Ces cours, dispensés par des fonctionnaires d’Ankara auprès de 15 000 jeunes Franco-Turcs dans nos écoles publiques, sont qualifiés de « propagande islamo-nationaliste » par des parents d’élèves.

La décision, poussée par le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, devrait être annoncée dans le cadre du plan de lutte contre le communautarisme.

Ce choix radical pourrait déclencher quelques tensions diplomatiques. Les autorités françaises s’attendent à ce que des contrôles administratifs intempestifs et des pressions soient exercés à l’encontre des lycées français en Turquie.

Un proche du dossier précise toutefois que les établissements français disposent d’un atout, qui devrait les préserver d’une curiosité excessive des autorités turques : « De nombreux cadres de l’AKP [le Parti de la justice et du développement d’Erdogan, NDLR] y ont scolarisé leurs enfants. » 

https://www.lepoint.fr/politique/les-indiscrets-macron-ne-veut-plus-de-fonctionnaires-turcs-a-l-ecole-06-02-2020-2361537_20.php

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




9 thoughts on “Plan de lutte contre le communautarisme : Macron va dire zut à Erdogan

  1. AvatarL'Imprécateur

    D’où tenez-vous ce chiffre de 700 000 turcs en France, et ce d’autant plus que les statistiques ethniques sont interdites?

    1. François des GrouxFrançois des Groux Post author

      @L’Imprécateur

      « et ce d’autant plus que les statistiques ethniques sont interdites »

      Je vous répondrais par une pirouette : les statistiques ethniques sont interdites en France, mais cela dépend pour qui (un peu comme la liberté d’expression)

      De plus, nombre d’officines privées ou étrangères collectent des données ethniques.
      C’est l’État qui s’interdit de connaître, par exemple, la religion ou l’origine de la population carcérale de nationalité française… parce que cela l’arrange bien.
      En revanche, il est permis de collecter des informations sur la population carcérale étrangère.

      On apprendra, donc, sans surprise, que les détenus du Maghreb sont les plus nombreux.
      https://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/02/16/01016-20180216ARTFIG00305-plus-d-un-detenu-sur-cinq-en-france-est-de-nationalite-etrangere.php

      Ensuite, il y a de multiples dérogations à cette interdiction.

      https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/03/19/la-difficile-utilisation-des-statistiques-ethniques-en-france_5438453_4355770.html

      Enfin, quand il s’agit de démontrer que les Noirs ou les musulmans sont « discriminés » à l’embauche ou à l’accès au logement, l’État s’en donnera tous les moyens (études sur le « ressenti », « testing », sondages etc.)

      En conclusion à ce sujet passionnant car tabou en France, il n’est pas interdit d’étudier la diaspora turque… mais cela dépend pourquoi.

      https://www.insee.fr/fr/statistiques/1285621#titre-bloc-2

      Par exemple, ici, l’Insee nous apprendra qu’en 2004, il y avait 180 000 immigrés en Alsace dont 16% de Turcs soit un peu plus de 30 000 individus. 55 d’entre eux ont entre 20 et 40 ans (dans une autre étude, on saura que l’endogamie est très forte et la natalité plus élevée que les ménages français). En Alsace, 35% des immigrés ont acquis la nationalité française etc.

      https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=3&ved=2ahUKEwiG_6iiwMbnAhURRa0KHVq7AWwQFjACegQIBBAB&url=https%3A%2F%2Fwww.insee.fr%2Ffr%2Fstatistiques%2Ffichier%2F1288997%2Fcpar34_1.pdf&usg=AOvVaw3hR7FNMpH5AyfUkSX9kOgt

      Sciences-Po, établissement public, s’autorise également à étudier la « vitalité religieuse » des immigrés et des descendants d’immigrés… Ce qui explique pourquoi il promeut un « hidjab day »…

      https://www.sciencespo.fr/osc/sites/sciencespo.fr.osc/files/nd_2013_04.pdf

      On peut donc déduire beaucoup de choses.

      Le plus hypocrite, c’est quand Jack Lang se plaint qu’il n’y a pas assez « d’aumoniers » pour les 70% de musulmans incarcérés… cela donne une petite idée.

      Mon chiffre de 700 000 Turcs (ou Franco-Turcs) est une estimation : l’État français dénombrait 216 000 Turcs en 2013 mais en 2018, 330 000 Turcs étaient inscrits dans les consulats turcs pour l’élection présidentielle en Turquie… Wikipedia parle de 611 000 à 800 000 personnes tandis que La Croix l’estime à 630 000 individus…

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Diaspora_turque_en_France

      1. Avatardenise

        merci et bravo pour cette information fort instructive ..la même chose pour le Maire de Béziers qui avait été attaqué en justice pour avoir donné , en quelque sorte des statistiques sur le nombre d’enfants d’origine maghrébine dans les classes, alors qu’il devait savoir , dans le cadre de son mandat le nombre de repas halal commandé pour la cantine ! hypocrisie ! de toutes façons certains hommes politiques veulent réinstituer les statistiques, ce qui me parait être la moindre des choses, le mouvement mondial des populations est d’une extrème importance, même pour le futur , nous ne vivons pas hors sol ! nous nous privons d’un enseignement capital .

        1. François des GrouxFrançois des Groux Post author

          Merci @Denise

          Si vous avez regardé le débat Zemmour-Schiappa, la question des statistiques ethniques confinait au ridicule :

          Lui : tout est discrimination ! Quand vous allez dans un restaurant asiatique, il n’y a jamais de serveurs européens
          Elle : mais qu’est-ce-que vous en savez ?
          Lui : c’est évident! Il suffit de rentrer dans un resto chinois !
          Elle : mais vous avez des preuves, des statistiques, des chiffres certifiés ?
          Lui : ben non, puisque vous interdisez les statistiques ethniques ! Mais… vous n’allez jamais manger asiatique ?
          Elle : heu… non, ce n’est pas ma cuisine préférée

          Surréaliste !

  2. AvatarRODRIGUE

    le freluquet va sortir ses petits poings, en même temps il ne faudrait pas gêner le business de ses copains alors on parle, on parle mais rien ne sera fait !

Comments are closed.