Interview de Christine Tasin dans « Présent » : il est évident que je ne me tairai pas


Interview de Christine Tasin dans « Présent » : il est évident que je ne me tairai pas

.

Présidente de Résistance républicaine, Christine Tasin vient d’être condamnée à quatre mois de prison avec sursis pour « apologie du terrorisme ». Explications.

— A quelle apologie vous êtes-vous donc livrée ?

— J’ai eu le malheur d’écrire, après qu’un Anglais avait foncé sur une dizaine de musulmans devant une mosquée (faisant plusieurs blessés) après le troisième attentat musulman commis en Angleterre en quelques mois, que, peut-être, cet individu avait perdu quelqu’un de sa famille et avait voulu la venger, et qu’on pouvait le comprendre, et que, peut-être, il serait plus tard considéré comme un Charles Martel, si son geste ouvrait les yeux des politiques qui s’attaquaient au problème de l’invasion musulmane. C’était la première partie d’un article où je voulais faire parler deux personnes opposées, l’une comprenant, sans pour autant l’élever au pinacle, l’acte de Darren Osborne, l’autre expliquant au contraire que répondre au terrorisme par le terrorisme n’est pas une solution. Il se trouve que je n’avais écrit que la première partie de l’article, laissée en brouillon, et qu’elle a été par erreur mise en publication, sans son miroir… Je m’en suis rendu compte le lendemain et l’ai immédiatement retiré, car inachevé, on en a apporté la preuve informatique au tribunal. Mais le CCIF avait déjà fait des captures d’écran et avait déposé plainte. Plainte reprise à son compte par le parquet. Mais, comme l’a dit le procureur, que le texte soit resté en ligne une heure ou un mois ne change rien à l’affaire… Procureur ayant requis six mois de prison dont deux avec sursis en me disant : « On va vous calmer ».

 

— La plainte émanait donc du CCIF, Collectif contre l’islamo- phobie en France. Un collectif anodin et bien intentionné ?

— C’est une officine active des Frères musulmans faisant des procès à tous ceux qui s’opposent à l’islamisation de la France, dénonçant ceux qui s’opposent au port du voile dans les commerces, etc. et faisant condamner, avec la complicité des tribunaux français, tous les récalcitrants. Ils affirment faussement : « l’islamophobie est un délit », mais aucun politique ne les remet en place.

 

— Renaud Camus a récemment écopé de deux mois avec sursis, Gilbert Collard et Marine Le Pen seront à leur tour jugés pour « apologie du terrorisme ». Et il y a l’affaire Mila… La tuerie de Charlie Hebdo a eu l’effet escompté ?

— Je crois que c’est, plus sûrement, la peur de voir les Français se révolter et qu’une guerre à la libanaise ou comme en Algérie au moment de l’indépendance n’éclate. Ils ont donc décidé de taper dur sur les patriotes, pour les obliger à se taire et à subir sans rien dire l’occupation musulmane.

 

— Lors de l’énoncé du verdict, le juge a expliqué que ce verdict est bienveillant à votre égard. Lisons entre les lignes : la justice vous laisse une dernière chance… de vous taire, ou bien ce sera la prison ferme. Choisirez-vous l’autocensure ?

— Il est évident que je ne peux accepter d’être considérée comme une terroriste, je ferai donc appel. Mais il est évident aussi que je ne me tairai pas. C’est une question de vie ou de mort pour mon pays, pour nos enfants, nos petits-enfants, notre culture, la civilisation occidentale. Je veux pouvoir me regarder dans la glace chaque matin et, lorsque je mourrai, je veux pouvoir me dire que je ne suis pas restée les bras croisés dans un fauteuil à regarder le spectacle d’une France musulmane, la pire des choses, sans avoir rien fait pour l’éviter. Quel que soit le prix à payer.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


14 thoughts on “Interview de Christine Tasin dans « Présent » : il est évident que je ne me tairai pas

  1. AvatarCayssials

    Bonjour Christine
    Je suis entièrement d’accord avec vous
    Je comprend pas l’attitude des français
    Où ils ont rien dans les couilles
    Là on subit la pire des choses qui puisse nous arriver.
    Mais cacher derrière la religion on veut rien faire.Mais si ils étaient arrivés casqué et botté comme les biches en 40 on les aurait déjà foutus dehors

  2. AvatarBharata

    Quel patriote ne pourrait pas vous rendre hommage? Vous êtes une des fiertés de ce pays qui meurt sous les coups de ses assassins qui le gouvernent.

  3. Avatarhenri smeyers

    Il y a une censure épouvantable en FRANCE ! N’étant pas français de nationalité, je m’autorise à être ISLAMOPHOBE, effrayé par les moeurs musulmans et réfractaire au « vivre ensemble » imposé à plusieurs pays. Face book (pour cerrtains fesse book) m’a déjà zappé plusieurs fois. Le nazisme a démarré dans une frustration d’un peuple (ethnie ou nation) écrasée par le traité de Verdun. J’observe le déclencheur de la révolte des français contre l’imposition d’une manière de vivre par’ une occupation religieuse. Pensant vivre ma retraite dans le Sud de la France, j’ai du émigrer vers un autre pays méditerranéen dont l’histoire a connu les affres d’un califat. J’y retrouve des français ayant également déserté leur pays mais avec leur épargne, leurs compétences, leur famille et leur ambition. Et ça continue. …. ..

  4. AvatarMichèle

    Quel courage! Quel exemple! Vous m’encouragez à ne pas me taire, et agir, dans la famille, et localement, à mon petit niveau…
    Merci chère Christine…
    ❤️❤️

  5. AvatarJiCé

    Merci Madame Tassin ! C’est vrai que vous êtes un exemple. A mon échelle je propage vos idées qui sont les miennes. Courage.

  6. ConanConan

    Bonjour Christine
    Tout comme vous, nous refusons la perspective de vivre sous la charia en France !
    Démonstration est faite tous les jours : il n’y a qu’un islam, celui de la conquête et de la soumission à des valeurs et des rites archi archaïques .
    Il n’y a qu’à réécouter les prêches de l’imam de la mosquée d’al aqsa pour s’en convaincre !
    La finalité de l’entreprise de tous ces fanatiques est d’imposer la charia au monde entier en commençant par la France qui continue d’en recevoir par millions ! D’où cet activisme juridique => nous faire taire, avec la complicité de nos juges !!!!!!!!!!!!!!….. ..
    Ils le disent eux-mêmes : « monsieur le président sarkozy, nous avons déjà notre propre constitution, c’est le coran « !!!!….. Sous-entendu : « vos bla bla on s’en tape » !!…
    Que les magistrats du « mur des cons » se donnent la peine de vérifier !!!….
    Avons nous fait une révolution et massacré bien des innocents, bouffé du curé pendant deux siècles, pour, aujourd’hui, lécher le cul des mollahs, imams, muftis et grands « savants » enturbannés ??!!!…..
    Il leur faudra aussi mettre en prison Michel Onfray, Eric Zemmour, Renaud Camus, Philippe de Villiers etc…etc… ainsi que tous les contributeurs de ce blog dont les coordonnées leur sont sans doute connues …

  7. AvatarForest

    Et tous ceux qui trahissent notre pays, hommes politiques et juges avec leurs décisions perverses, que méritent-ils, eux ? La cour martiale et le peloton d’exécution. Cela va arriver, le peuple n’en peu plus de cette dictature totalitaire financière au détriment de tous ceux qui bossent et qui doivent la fermer sous peine de répressions extravagantes et outrageantes. La démocratie et la république, c’est autre chose, il faut arrêter le laxisme qui nous a amenés à cette situation grotesque et pernicieuse. (J’ai des idées, à voir ensemble).

  8. AvatarDodo l'enfant do

    Incroyable, de vous avoir condamnée pour « Apologie du terrorisme » !

    nous sommes atterrés par la justice française . On devrait juger les juges, aussi…qu’ils répondent de leurs verdicts devant une juridiction plus haute.La justice est indépendante, parait-il, mais elle est largement noyautée par des gens trés orientés, qui jugent avec leurs convictions et non les textes de loi. Ou alors les interprètent de manière erronée.

    le « CCIF » est une insulte à la société française et à la raison. Cet organisme devrait être durement retoqué (Pan sur les doigts avec obligation de verser des dommages et intérêt et des amendes importants) chaque fois qu’il se permet de déposer plainte pour des choses somme toute insignifiantes et relevant du droit à la parole. Par ailleurs, de multiples agressions physiques, bien réelles celles-ci, considérées comme « peu graves » ne sont jamais poursuivies, en France, les procureurs déclarant « sans suite », parce que la justice est encombrée : quid de monopoliser la justice pour des délits de blasphème ou de parole considérée comme déplacée ? la mise en examen de Mme Le Pen, aussi est un scandale (je crois bien que c’est elle, ou quelqu’un de son parti), pour avoir publié des photos EXISTANTES, de faits qui se sont réellement passés, de scènes de guerre : ce sont les faits qui sont choquants, pas les photos…du moment qu’on ne va pas obliger des enfants à les regarder, toute personne doit être considérée comme suffisamment adulte pour en avoir connaissance, c’est quoi, cette censure de c…ards ? est-ce qu’on cache les photos des charniers dans les camps de la mort ? c’est incroyable de voir cette censure partout. et tous ces imbéciles bramant contre « l’islamophobie », alors que l’Islam politique et religieux, dans le monde, TUE partout et sans arrêt, interdit aux gens d’exister par eux mêmes, maintient les femmes dans des statuts minoritaires… incroyables ce que les gens peuvent être bêtes . C’est tellement gros, la saleté qu’une partie du monde a dans l’oeil, et devant, que ces gens ne la voient même pas… ça illustre bien ce qu’on dit « plus c’est gros, plus ça passe »…

  9. RichardRichard

    Proverbe anglais : « Le silence est le plus beau bijou d’une femme, mais elle le porte rarement ». Christine, laissez donc vos bijoux dans votre coffre en Pierre.

  10. AvatarBayard

    Courage Mme Tasin ! et je sais que vous n’en manquez pas ! Nous sommes très nombreux à vous soutenir et à partager vos idées… Ce gouvernement (et les précédents ) n’ont toujours rien compris. ce n’est pas en muselant la parole d une fraction bientôt majoritaire du peuple qu’on évitera la guerre. Je pense même que c’est tout le contraire, car ce qui peut encore aujourd’hui se régler sans violence, appellera demain une violence extrême.

Comments are closed.