Ils savent qu’on n’est pas armés : agressions à domicile et cambriolages violents sont le sport du moment


Ils savent qu’on n’est pas armés : agressions à domicile et cambriolages violents sont le sport du moment

Le york est mort en quelques secondes dans les bras de sa maîtresse attaquée chez elle à Espira-de-l’Agly (66).

 

Les agressions à domicile et les cambriolages en présence des habitants sont un fléau actuellement.

C’est ce que les gendarmes disent d’ailleurs aux victimes. Ils ne savent plus où donner de la tête.

C’est la loi de la jungle. On n’hésite plus à débarquer chez vous pour vous tabasser, comme cela. Ou vous voler. Ou bien les deux si le cambriolage tourne mal ou ne va pas assez vite.

Tout le monde le sait. Pas un journal sans sa moisson de faits divers de la veille.

Nous n’avons pas le droit de nous défendre. Ils le savent et en profitent à fond.

Les Français sont les premiers consommateurs au monde d’antidépresseurs. Ils écoutent RTL  pour se vider la tête.

Ils dépensent massivement dans les jeux de hasard pour rêver et regardent M6 ou de la « téléréalité » qui est tout sauf de la réalité.

Mais à un moment donné, tenter d’échapper à la réalité ne suffira plus. Pas besoin de prendre sa voiture pour rencontrer des mésaventures : même chez soi, même dans une zone « calme », on n’est plus à l’abri. Ils se déplacent chez nous et tout bascule en un éclair.

 

  • Elles agressent une sexagénaire et tuent son chien devant elle.

https://www.lindependant.fr/2020/02/03/p-o-elles-agressent-une-sexagenaire-et-tuent-son-chien-devant-elle,8707229.php

Elles agressent une sexagénaire et tuent son chien devant elle.

Ce dimanche 2 février vers 23 heures, comme à son habitude avant d’aller se coucher, cette habitante d’Espira-de-l’Agly promène ses deux chiens de race Yorkshire dans la rue. Elle prend la direction de la zone commerciale Les Halles de l’Agly. « Quand j’y arrive, je m’aperçois que je suis suivie par trois personnes, trois jeunes femmes, relate cette dame toujours bouleversée par ce qui lui est arrivé la veille. J’avance vite. Je fais un tour jusqu’à la rue nationale. Et je vois que ces personnes m’attendent. » 

Battue au sol

Elle se saisit de son téléphone et tente d’appeler son compagnon resté au domicile. Mais l’une des personnes face à elle le lui aurait arraché avant de le passer à une autre : « J’entends que celle qui a mon téléphone m’insulte en espagnol. Je réponds : « Ça sert à rien, je comprends pas. » Elle me bat avec une laisse qu’elle a en main. Je tombe par terre. Les trois personnes continuent de me taper. » Pendant l’agression, l’un des chiens de cette retraitée prend la fuite. Le second, sur place, aurait été frappé à la mâchoire : « Il saignait de partout. Trois secondes après, il meurt dans mes bras. » Et les agresseurs disparaissent.

« Je me retrouve seule. Je me suis mise à hurler. Mon compagnon descend de notre immeuble. Des voisins aussi. » Avertis, les gendarmes se rendent sur place. Puis la malheureuse est transférée aux urgences. Le diagnostic révèle que sa main droite est cassée : cinq jours d’incapacité totale de travail et une IRM lui sont prescrits. Cette habitante d’Espira, âgée de 68 ans, est allée à la brigade de gendarmerie de Rivesaltes déposer plainte ce lundi.

Selon elle, parmi les agresseurs présumés, il y aurait un membre du voisinage. Il s’agirait d’une jeune femme avec qui elle aurait eu un différend pour tapage nocturne, fin 2019, et qui lui aurait asséné un coup de poing. Là aussi, une plainte aurait été déposée par la sexagénaire.

  • Seine-et-Marne. Un couple âgé d’Achères-la-Forêt agressé à domicile

Un village pavillonnaire d’allure calme en bordure de forêt.

https://actu.fr/ile-de-france/acheres-la-foret_77001/seine-marne-couple-age-dacheres-foret-agresse-domicile_31207781.html

Trois hommes encagoulés ont violenté le mari septuagénaire.

Le matin du samedi 25 janvier, vers 7 heures, un septuagénaire qui sortait ses véhicules du garage de son pavillon, à Achères-la-Forêt, a été agressé par trois hommes cagoulés et gantés. Il a été jeté au sol et traîné à terre jusqu’à l’intérieur de la maison, où se trouvait son épouse.

Le couple a ensuite été conduit dans la chambre à coucher. Tandis qu’un des malfaiteurs les surveillait, ses deux complices ont fouillé la maison, à la recherche d’un prétendu coffre-fort. Au final, ils ont dû se rabattre sur quelques billets, une carte bancaire dont les victimes ont dû fournir le code, d’un téléphone portable et de bijoux. Ils espéraient visiblement mettre la main sur un butin plus important puisqu’un agresseur a regretté à voix haute d’être venu pour 300 €.

Les voleurs ont pris la fuite en enfermant les époux chez eux et en emportant les clés.

  • Terrorisées par des cambrioleurs, deux adolescentes s’enferment dans la salle de bain

https://actu.fr/ile-de-france/cely_77065/seine-marne-terrorises-par-cambrioleurs-deux-adolescentes-senferment-dans-salle-bain_31211212.html

Le mercredi 29 janvier, entre 8 h et 8 h 30, un cambrioleur en repérage à Saint-Martin-en-Bière actionne trois fois la sonnette d’une habitation afin de savoir si quelqu’un se trouve à l’intérieur.

Deux adolescentes de 14 et 17 ans se trouvent dans le domicile mais ne répondent pas. Croyant l’habitation vide, l’individu quitte les lieux et revient 10 minutes plus tard accompagné de deux autres malfaiteurs afin de pénétrer à l’intérieur.

Pour ce faire les auteurs arrachent le volet roulant en PVC situé à l’arrière puis procèdent à l’ouverture de la porte-fenêtre en exerçant des pesées. Terrorisées, les deux jeunes filles se réfugient dans la salle de bain située à l’étage. Sachant qu’elles se cachaient dans cette pièce, les auteurs tentent d’en ouvrir la porte. N’y parvenant pas, ils leur intiment l’ordre de rester dans la pièce et de ne pas en bouger.

Interpellés en flagrant délit

L’ensemble de la maison est alors fouillé et les effets découverts sont jetés au sol. Des valeurs sont rassemblées dans la chambre parentale au rez-de-chaussée. Prévenue par ses filles, la propriétaire actionne à distance l’alarme, ce qui a pour conséquence de mettre en fuite les individus.

Alertés par la victime, les militaires de la brigade de Cély-en-Bière se rendent immédiatement sur les lieux et croisent une Peugeot 206 de couleur noire – signalée lors de précédents vols avec effraction – avec trois suspects à bord.

Les gendarmes décident de procéder au contrôle des occupants mais à la vue de la patrouille, le conducteur accélère. Ne parvenant pas à échapper à la patrouille, il finit par s’arrêter. Les militaires découvrent, à l’intérieur du véhicule, un tournevis et des objets provenant du cambriolage. Ils ont été placés en garde à vue.

L’enquête permettra de leur imputer 10 faits de vols avec effraction commis depuis décembre 2019, exclusivement sur la circonscription de la brigade de Cély.

Les trois hommes – de jeunes majeurs originaires d’une cité de l’Essonne – ont été présentés au parquet de Fontainebleau le vendredi 31 janvier. Ils ont été placés en détention provisoire dans l’attente de leur jugement en mars prochain.

  • Une équipe de braqueurs encagoulés a fait irruption dans son pavillon, lundi 6 janvier au soir.

https://www.midilibre.fr/2020/01/10/home-jacking-a-lodeve-une-octogenaire-braquee-par-des-hommes-armes,8651150.php

La scène a été particulièrement traumatisante pour la victime, âgée de 80 ans.

Cette femme âgée, qui était tranquillement chez elle dans un pavillon de la périphérie de Lodève, a été littéralement attaquée à son domicile lundi 6 janvier.

Le fils de la victime présent

Il était près de 20 h lorsque la dame a été surprise par un groupe d’individus qui venait de pénétrer chez elle. Sous la menace d’armes de poing, le visage dissimulé par des cagoules et les mains protégées par des gants, ils ont emporté notamment bijoux et documents administratifs. Le groupe de malfaiteurs, qui serait composé de quatre membres, n’aurait pas hésité à bousculer l’octogénaire ainsi que son fils qui était, par chance pour elle, présent ce soir-là.

 

  • Lille: six personnes déférées dans une vaste affaire de home-jacking

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/lille-six-personnes-deferees-dans-une-vaste-affaire-de-home-jacking-20200131

Six personnes ont été déférées vendredi à Lille dans le cadre d’une enquête sur une cinquantaine de faits de «home-jacking» (cambriolage d’un domicile en présence des occupants) dans la métropole lilloise, ont indiqué vendredi des sources policières.

À lire aussi : Home-jacking : «Des équipes très professionnalisées»

Mardi, sept personnes – dont trois mineures – avaient été interpellées et placées en garde à vue dans le cadre d’une enquête faisant suite à trois faits de home-jacking à Lille et dans sa périphérie la nuit du 23 décembre, a indiqué la sûreté départementale du Nord. «Au total, le large travail d’enquête mené par la brigade de répression du trafic automobile de la SD du Nord et les auditions ont permis de mettre au jour des faits antérieurs: une cinquantaine de vols et tentatives de vols dans la région lilloise et la Pévèle», a-t-on ajouté de même source.

Les malfaiteurs ont utilisé le même mode opératoire, avec des «violences sur les victimes» réveillées chez elles en pleine nuit et menacées. Les biens personnels, dont de nombreux véhicules, ont notamment été volés pour être revendus.

Six des sept mis en cause, dont la moyenne d’âge avoisine les 18 ans, ont été déférés au parquet de Lille pour une ouverture d’information judiciaire, tandis que l’enquête se poursuit. Interrogé, le parquet de Lille n’avait pas donné suite dans l’immédiat.

 

  • Home jacking à Peyrus : les cambrioleurs repartent avec les deux voitures du couple

Lien vers l’article de presse : 

https://www.ledauphine.com/faits-divers-justice/2020/02/04/home-jacking-a-peyrus-les-cambrioleurs-repartent-avec-les-deux-voitures-du-couple

 

Excédés, de plus en plus de gens annoncent la couleur. « Nous sommes armés » (Ici dans  petit village du 77, note de l’auteur : ce ne sont pas les seuls…).

Le rapport de force est actuellement en faveur des criminels.

Que font les dirigeants pour protéger la population  qui n’a rien demandé ?

Faudrait-il plutôt préparer nos enfants à se défendre ?

Voir l’article de Résistance républicaine :

https://resistancerepublicaine.com/2020/02/03/preparer-nos-enfants-a-se-defendre-cest-christophe-marecaux-qui-a-raison-marine/

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jules Ferry

n’est pas prêt à renoncer à son mode de vie occidental. En un mot ou avec un dessin, Jules Ferry dit NON à ceux qui veulent reléguer les femmes au foyer, couvrir leur tête, rallonger leurs jupes, jeter les homosexuels du haut des tours, interdire l’alcool, limiter la liberté d’expression, bannir les caricatures religieuses, censurer les livres, codifier la tolérance…


11 thoughts on “Ils savent qu’on n’est pas armés : agressions à domicile et cambriolages violents sont le sport du moment

  1. Avatarcaiusbonus

    Aux armes citoyens, détenez des armes chez vous et apprenez à vous en servie (pour ne pas faire d’erreur dramatique)! Quand le pouvoir régalien a abandonné ses obligations de protection de la population alors chacun a le droit et le devoir constitutionnel de se substituer à ce pouvoir.

  2. frejusienfrejusien

    ça se dégrade au rythme de l’entrée de plus en plus nombreuse d’étrangers et l’arrivée massive de migres

  3. AvatarPier

    il vaut mieux 1 retraite’ inculpe’ de s etre defendu
    Qu un retraite’ mort ou blesse’
    Alors aux armes les amis

  4. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Comment les médias et toute l’oligarchie osent-ils nier les sort malheureux des français soumis à la violence gratuite, sanglante, criminelle ?

    Tous les jours, en France et en Europe c’est le même scénario avec le haut du palmarès pour la France. Tous ces évènement dramatiques sont insupportables ; apparemment pas pour tous ; pas pour nos dirigeants ; pas pour nos médias.

    Comment osent-ils nier les évidences, la réalité ?

    Je propose le harcèlement constant des média par deux questions à véhiculer, à poser directement ou indirectement aux fauteurs.

    1°).- Vivez-vous confinés ou avez-vous un regard direct personnel sur la France et la vie des Français ?

    2°).- Quelles ont les bases qui vous permettent de nier que la France, les Français vivent dans le chaos et la violence et que cette violence est générée par des extra-européens d’origine ?

  5. AvatarChristian Jour

    La troisième phase du djihad a commencé, on agresse nos jeunes et on les tue et on agresse nos retraités, on les traumatises et ce n’est que le commencement.

  6. AvatarALPHA ... OMEGA .

    Très forte augmentation des attaques avec pillage dans les maisons , quand l’Angleterre a réussi à désarmer ses citoyens honnêtes juste avant les années 2000 .
    Une volonté politique de Bruxelles dictée par ?

  7. AvatarAmi de la France

    S´en prendre à un chien est absolument barbare, atroce. Attaquer les personnes est aussi mauvais, mais pour le moins celles-ci peuvent voter aux élections, les animaux, non. C’est pour ça qu’il faut enfermer les assassins à toujours.

  8. AvatarGAVIVA

    je vois d’ici les pandores débarquer chez ces gens qui indiquent qu’ils sont armés.
    Les cambrioleurs vont se sentir stigmatisés attention!

  9. AvatarMachinchose

    Nous vivons en appartement
    porte blindée avec bloque porte
    jamais ouverte aux inconnus , les pseudo colis et autres arnaques: a deposer au sol devant la porte

    de nos jours les « vigic » permettent a une foultitude d’ emmerdeurs d’ accéder a l’ intérieur des immeubles, et curieusement le législateur ne sévit toujours pas contre ces atteintes a la propriété privée
    ça va du pakis qui , ne sachant pas lire distribue sa merde de prospectus partout et s’ en tape comme ses semblables de l’ indication « stop pub »

    surtout les agences immobilières a qui je me fais un plaisir de mettre leurs PQ dans leur boite aux lettres
    mais il y a aussi les « enquêteurs » qui exhibent un bout de plastique avec leur « identité » et a deux reprises de faux flics venus me demander de changer ma bagnole de place, et profiter éventuellement de la porte ouverte, manque de pot ils ne m’ ont pas donné le bon numéro de bagnole et devant eux j’ ai appelé le commissariat…
    plus une bonne gazeuse, et un pistolet a grenaille , en pleine gueule ça fait des petits trous enfoncés…………

  10. AvatarEozen

    J’ai moi-même été condamné à de la prison par le tribunal correctionnel de Montpellier pour manger avec un couteau qui faisait peur aux cambrioleurs par effractions!

  11. Avatarbm77

    Je connais bien ce secteur de la Seine et Marne , les maisons sont assez isolés les unes de autres et peuvent être la proie des prédateurs venus des cités de Fontainebleau d’Avon ou de Melun. Et oui ! la justification par l’excuse sociale de leur crime sera le crédo de nos politiques de gauche pour expliquer tout cela , pendant que eux se paieront les alarmes les plus sophistiquer pour se prémunir quand ce ne sera pas des sociétés de gardiennage . Comme si un pauvre était une pourriture en puissance !!!

Comments are closed.