Macron trouve ça drôle, que des Gilets jaunes aient perdu un oeil à cause de lui ?

Publié le 31 janvier 2020 - par - 11 commentaires

Un « fauve » éborgné, LBD 2020… Salon de la Bande dessinée d’Angoulême

.

 

Angoulême
Salon de la bande dessinée
30 janv. 2020

.

La bêtise humaine est la seule chose qui donne une idée de l’infini.” Ernest Renan

.

On appréciera à leur juste mesure les déclarations de Macron… 

« C’est aussi parce que nous sommes une société libre que le président de la République peut accepter de poser avec un tee-shirt où il y a quelque chose avec lequel il n’est pas d’accord », a affirmé Emmanuel Macron, en évoquant « une société dans laquelle on est en train d’exiger de chacun le respect et la civilité et où on peut dire que la violence est interdite ». Interrogé plus tard par la presse, le président s’est refusé à incriminer le dessinateur : « Jul a voulu dire que les auteurs avaient leur liberté et le droit de dire ce qu’ils veulent en dehors de [leurs] problèmes. »

« Néanmoins, de là où je suis, je dois défendre la créativité, la liberté d’expression, y compris l’insolence et y compris la création d’artistes qui disent des choses (…) avec lesquelles je ne suis pas en accord, mais qui sont là. (…) Ce t-shirt dit quelque chose de très profond, c’est que dans notre pays, la liberté d’expression est préservée et protégée, (…) et ça c’est un trésor », estime le chef de l’État.

Emmanuel Macron a par ailleurs réitéré sa promesse de faire en sorte que tout policier qui ne « respecte pas la déontologie » soit sanctionné. Il dit refuser « toute complaisance ». Mais selon lui, « le problème vient d’abord de nos concitoyens qui ont décidé de rentrer dans la violence, et il faut que tout le monde rentre dans le calme« .

.

S’il faut retenir une seule image de la visite d’Emmanuel Macron au Festival international de la bande dessinée (FIBD) d’Angoulême, jeudi 30 janvier, ce sera donc elle : le président de la République tout sourire, tenant entre les mains un tee-shirt représentant la mascotte de la manifestation avec un sparadrap sur l’œil. Un intitulé accompagne le dessin : « LBD 2020 », double allusion au label « BD 2020 », placé sous l’égide du ministère de la culture, et au lanceur de balles de défense (LBD), arme de force intermédiaire ayant provoqué de nombreuses blessures graves pendant les manifestations des « gilets jaunes ».

Cédric Pietralunga@CPietralunga

Lors de son déjeuner avec des auteurs de BD ce midi à Angoulême, @EmmanuelMacron s’est vu offrir par @jul_auteur un tee-shirt avec le Fauve du @FIBDASSO éborgné, surmontant l’inscription « LBD 2020 »

Voir l'image sur TwitterVoir l'image sur TwitterVoir l'image sur Twitter

Aux côtés du président, le dessinateur Jul sourit également, tout heureux d’avoir vu le chef de l’Etat accepter ce cadeau de fin de repas. La scène se déroule dans le restaurant de la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image, où Emmanuel Macron déjeunait avec plusieurs auteurs et éditeurs, invités à évoquer la précarisation des professionnels du secteur. Rapidement diffusé sur les réseaux sociaux, le cliché n’est pas sans en évoquer un autre, pris lors d’un séjour aux Antilles en septembre 2018, où le président posait avec deux jeunes de l’île de Saint-Martin, dont l’un faisait un doigt d’honneur. L’image avait déclenché une polémique en métropole.

Le chat de Trondheim éborgné

Tout, ici, est parti d’une « blague », lancée par le même Jul, le 18 décembre 2019, lors de la conférence de présentation de l’année de la bande dessinée, au ministère de la culture. Parrain de la programmation, le caricaturiste avait pris la parole pour dire que, si 2020 serait l’année de la BD, 2019 avait été celle du LBD. Sur Internet, un collectif de dessinateurs avait ensuite détourné la mascotte du Festival d’Angoulême – un petit chat, créé par Lewis Trondheim – en l’éborgnant.

 

Peu s’en fallut, jeudi, pour que Jul n’accède pas au déjeuner présidentiel avec son tee-shirt imprimé du fauve mutilé. Un policier lui confisqua en effet l’« objet, considéré comme séditieux », raconte-t-il : « J’ai dû gueuler pour le récupérer. » Lors du repas, Jul s’écarta du débat central portant sur le statut des auteurs pour jouer son rôle de trublion et rappeler « que la bande dessinée est aussi une caisse de résonance du monde qui l’entoure ». Reprochant à M. Macron de ne pas « être au rendez-vous de l’histoire » et des promesses de changement que laissait entrevoir son élection, l’ancien caricaturiste de presse a notamment évoqué l’impuissance des pouvoirs politiques face aux enjeux environnementaux et la recrudescence des violences policières. « Vous êtes sûr de faire la photo ? », a-t-il demandé au chef de l’Etat après lui avoir offert son présent – juste avant d’alimenter son compte Twitter.

« Jul a voulu dire que les auteurs avaient leur liberté »

« C’est aussi parce que nous sommes une société libre que le président de la République peut accepter de poser avec un tee-shirt où il y a quelque chose avec lequel il n’est pas d’accord », a affirmé Emmanuel Macron, en évoquant « une société dans laquelle on est en train d’exiger de chacun le respect et la civilité et où on peut dire que la violence est interdite ». Interrogé plus tard par la presse, le président s’est refusé à incriminer le dessinateur : « Jul a voulu dire que les auteurs avaient leur liberté et le droit de dire ce qu’ils veulent en dehors de [leurs] problèmes. »

 

La visite s’est poursuivie comme si de rien n’était pour le chef de l’Etat. Aux deux expositions prévues à son agenda, il a ajouté une cérémonie de remise des prix, au théâtre de la ville, où étaient décernées les distinctions de la BD jeunesse. Son discours d’une vingtaine de minutes, célébrant la bande dessinée comme un « art majeur », a été vivement applaudi par l’assistance, composée principalement d’auteurs et d’éditeurs.

https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/01/30/a-angouleme-emmanuel-macron-pose-avec-un-tee-shirt-denoncant-les-violences-policieres_6027846_823448.html

Print Friendly, PDF & Email

11 réponses à “Macron trouve ça drôle, que des Gilets jaunes aient perdu un oeil à cause de lui ?”

  1. Avatar Karnyx dit :

    Le langage analogique (l’expression du visage) trahis le langage digital (la parole).
    Il dit montrer des choses avec lesquelles il n’est « pas en accord » mais son visage jubile de satisfaction.
    En langage familier (le peuple), on appelle ça se foutre de la gueule du monde.

  2. Avatar Christian Jour dit :

    Deux choses sont infinies:
    L’Univers Et la bêtise humaine.
    Mais en ce qui concerne l’Univers, je n »en ai pas encore acquis la certitude absolue.

    Albert Einstein

  3. Avatar Dominique N dit :

    Je voudrai remercier Christine qui a rédigé cet article.

    Pour ma part je m’étais contenté juste de l’image.
    J’étais en effet profondément choqué par la situation. Choqué au point de ne pas trouver les mots. Comme interloqué par l’indécence de la situation.

    La pirouette de macron, à la Raphaël Enthoven, est une insulte à notre intelligence. Un bourreau peut-il se moquer de sa victime en invoquant la liberté d’expression ? Evidemment pas.
    Le fait qu’un personnage comme Macron puisse arriver au plus haut somment de l’Etat interroge. Sur nos institutions, sur l’effondrement de nos valeurs , sur notre société toute entière.

    • frejusien frejusien dit :

      tout à fait en accord avec votre analyse,
      ce type est un monstre sur deux pattes, pas étonnant qu’il ait une préférence marquée pour les muzz,

      si ça le fait tout sourire, un jour quelqu’un se chargera de lui arracher sa gueule de rigolard et de lui en mettre plein sa tronche, pour qu’il rejoigne la cohorte des défigurés par sa faute et celle de son âme damnée, la castafiore

  4. Avatar dmarie dit :

    Il dit qu’il n’est pas d’accord mais vu son air réjoui, on peut être sûr que lui aussi pratique la « takia » ! Rassure-toi, pauvre mec, les Français ne sont pas dupes !
    Il y a bien longtemps que ta fourberie ne trompe plus personne.
    Sache aussi que si beaucoup d’entre nous ne sont rien, toi tu n’es qu’un vaurien !
    Un jour ou l’autre, il y aura un LBD pour ta tronche !

  5. Charles Martel 02 Charles Martel 02 dit :

    Si le même dessinateur avait dessiné le putain de prophète pédophile des mahométans complètement bourré avec une bouteille de champagne planté dans le fion il aurait dit quoi ce connard de Micron? Que c’est la liberté de l’expression artistique?
    J’en doute…

  6. Hoplite Hoplite dit :

    Puisqu’il adore parler anglais je dirais de lui qu’il est spiritless! Un zombie est plus humain que lui

  7. Avatar Orange dit :

    Et c’est toute la tête qui est fracassée, par exemple Fiorina Lignier qui a perdu un oeil par tir de flash ball:

    « Elle n’a pas seulement l’oeil gauche atteint, elle a toute la partie gauche de son visage brisé »

    « crises de douleur insupportables »

    « cinquième intervention chirurgicale »

    https://resistancerepublicaine.com/2019/11/17/gilets-jaunes-pourquoi-tir-a-vue-de-fiorina-lignier-ma-bouleverse/

  8. Avatar F. FERRANTE dit :

    Macron n’a pas l’électricité à tous les étages : c’est sûr qu’il a plusieurs cases de vides pour s’exposer ainsi tout sourire aux lèvres devant un tee-shirt aussi idiot !

    A choisir je ne sais s’il vaut mieux une photo avec cet abominable tee-shirt ou une photo avec ses godemichés guadeloupéens tenus si amoureusement par les petits bras du freluquet…
    PAUVRE FRANCE !

  9. frejusien frejusien dit :

    le chat éborgné, ça rappelle également tous les petits animaux de compagnie que les barbares adorent torturer en toute impunité

  10. Avatar moreau dit :

    Si vous pouviez trouver un dessinateur de talent, je suggère comme ça le mérite de faire un tee shirt avec : macron et brigitte se tenant par la main, grands sourires avec chacun un oeil éborgné, une main coupée et un pied coupé, tout ça bien symétrique , tee shirt tenu par la jeune fille éborgnée, ou tous les autres.

Lire Aussi