Les Français ne veulent plus de Benoît Hamon ? Il se venge en soutenant Ali Rabeth à Trappes !

Publié le 20 janvier 2020 - par - 9 commentaires

Trappes, ce vendredi soir. Benoit Hamon est venu soutenir le candidat (Genération.s) aux municipales 2020, Ali Rabeh. LP/Thibaut Chéreau

.

Ah ! Bilal, qui a été et a cru qu’il serait, un jour, à nouveau, croyant même qu’il pourrait présider la France, croyant même qu’il pourrait étonner la France et la rallier à lui en créant un parti surfant sur la mode de l’écriture inclusive…

C’est qu’il est « dedans », le Bilal, de toutes les modes, surtout de celles qui agitent les dégénérés de tous genres, sans parler de la préoccupation majeure du PS depuis la feuille de route dictée par Terra Nova : caresser dans le sens du poil immigrés, surtout les musulmans…

Les Français ne veulent pas de lui. Ils n’ont d’ailleurs jamais vraiment voulu de lui, Et si il n’avait pas été un proche de Hollande, il n’aurait pas été en position éligible pour devenir député européen et n’aurait pas été député dans la circonscription où même une vache aurait pu gagner, pourvu qu’elle ait l’étiquette « PS ».

Hélas pour lui et tant mieux pour la France, le Bilal n’est plus aux manettes, et il a dû se mettre à travailler pour de vrai. Avec ses 3% aux européennes, il a pris une claque mémorable et a dû dire non à l’espoir d’être payé grassement par le Parlement européen. Il a donc créé une entreprise, tout arrive !  J’espère que ce n’est pas, comme pour Caroline de Haas, une entreprise payée indirectement par nos impôts….

Mais la politique le poursuit, il va donc essayer de faire élire un de ses copains, Ali Rabeth, à Trappes. Il n’y a plus que les immigrés pour avoir besoin de lui… et s’il pouvait en même temps faire perdre l’un de ses vieux ennemis politiques, ce serait le pied. On a les plaisirs qu’on peut, quand on s’appelle Hamon. 

Quand je pense que l’irresponsable Holande a nommé un tel nullissime à l’Education nationale avant d’y mettre l’encore plus nullissime Belkacem… Les dégénérés au pouvoir depuis des lustres… 

.

Municipales à Trappes : Benoît Hamon comme chez lui pour soutenir Ali Rabeh

L’ancien député de la circonscription et conseiller municipal en a profité pour s’attaquer au maire Guy Malandain.

« Il n’y a qu’un seul candidat qui habite vraiment Trappes, c’est celui que je soutiens ». Benoît Hamon, new-look avec sa barbe bien taillée, était à Trappes ce vendredi soir pour soutenir le candidat de son mouvement, Génération. S, et ancien directeur de cabinet, Ali Rabeh. L’actuel 10 e adjoint, chargé de la salubrité de l’habitat, fait campagne depuis novembre contre le maire (DVG) Guy Malandain, qui a reçu le soutien de LREM.

Pour l’occasion, les soutiens d’Ali Rabeh avaient réservé une salle à la maison des familles, proche de la gare. Présent dès la fin de l’après-midi, Frédéric prépare les chaises. « Benoît Hamon il a un discours de gauche, il vous regarde droit dans les yeux et il sait de quoi il parle », confie cet ex-membre de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR) qui s’est engagé dans la campagne d’Ali Rabeh.

«Les habitants ne savent pas pourquoi on construit autant»

Peu à peu la salle se remplit et Frédéric n’a plus de sièges à distribuer, une partie des 150 personnes présentes restera debout. Plus que pour Benoît Hamon, beaucoup sont venus pour écouter Ali Rabeh, 35 ans qui promet de faire respirer la ville tenue depuis 2001 par Guy Malandain, 82 ans. « Ce n’est pas pour Hamon qu’on vient, expliquent Christine et Jean-Michel Trappistes depuis 20 ans. À Trappes, on construit partout il n’y a plus d’espaces verts, c’est ça qui nous préoccupe. »

Parmi la foule, Benoît Hamon discute tout sourire avec des habitants et se plie de bonne grâce aux photos. Après le passage sur scène de quelques soutiens d’Ali Rabeh, il prend la parole et attaque frontalement le maire en place. « C’est bien de construire des infrastructures mais il faut réfléchir à leurs usages, tacle l’ancien ministre de l’Education nationale. Les habitants ne savent pas pourquoi on construit autant ni pour combien de temps encore. »

«Je ne serai pas sur la liste d’Ali Rabeh»

Le sujet de la fermeture annoncée du collège Courbet arrive rapidement sur la table. « C’est un scandale absolu qui va sacrifier les élèves », tonne-t-il en reprenant ses habitudes de candidat à l’élection présidentielle 2017, le regard droit sur la foule. Le discours se termine par une pique pour Othman Nasrou, candidat (DVD) à la mairie, « l’assistant personnel de Valérie Pécresse » qui ira « chercher ses directives ailleurs ».

Régulièrement présent à Trappes pour distribuer des tracts, Benoît Hamon figurera-t-il sur la liste d’Ali Rabeh? Non selon le principal intéressé. « J’ai passé trois ans sur les routes, aujourd’hui je veux profiter de ma famille et me consacrer à mon entreprise dans le domaine de l’économie sociale et solidaire », assure-t-il.

http://www.leparisien.fr/yvelines-78/municipales-a-trappes-benoit-hamon-comme-chez-lui-pour-soutenir-ali-rabeh-17-01-2020-8238723.php?fbclid=IwAR2UiK5GynXrn-6KLWHqqk-ugwEEvfRPjGOxGSeYu0RWcCH_z_opTVaWZG4

Print Friendly, PDF & Email

9 réponses à “Les Français ne veulent plus de Benoît Hamon ? Il se venge en soutenant Ali Rabeth à Trappes !”

  1. Avatar Christian dit :

    après a la pèche aux moules le nouveau tube à la mode allah pêche aux voix…vivement un maire salafiste que les gens voient les joies de la charia dans sa vie quotidienne et Madame de Haas pourra aller faire ses formations à la con dans ces mairies ou règnera la paix et l’amour !!!!!

    • Avatar yvank dit :

      Appliquer la charia reviendrait à rendre manchots pas mal de musulmans mais il faut penser que les vols et la barbarie ne doivent pas être punis si la victime n’est pas muse, vu les exploits de cette merde de secte.

  2. Paco Paco dit :

    Ce connard aimerait bien passer à la catégorie supérieure, celle des Krevards… Mais il ne semble pas assez doué pour…

  3. Avatar Machinchose dit :

    Il se venge en soutenant Ali Rabeth à Trappes !

    ali tappette arabe

    on en sortirait une contrepéterie du style de la Comtesse du Canard

    Ali Tappette Arhab

    ilm’ est resté un S que j’ offre au fichier national S

  4. Laurent P Laurent P dit :

    Faites savoir, concrètement, par lettre, à Ben Oït « Bilal » HAMON que vous partagez pleinement l’opinion exprimée dans cet article :
    Imprimer l’article et l’envoyer par la poste à son ADRESSE POSTALE PUBLIQUE (celle de sa permanence électorale) que vous trouverez, entre autres, sur la page
    https://www.iledefrance.fr/hamon-benoit
    Pour imprimer facilement l’article, c’est pas compliqué :
    Cliquer sur la barre verte « Print Friendly » en bas à gauche du présent article.
    (ou accès direct : https://www.printfriendly.com/p/g/SbaN5y )
    Dans la fenêtre d’impression qui s’ouvre, choisir la taille de texte 120% et la taille d’image 75%.
    Pour obtenir une mise en page impeccable avec une césure en fin d’un paragraphe en bas de la deuxième page, il est nécessaire de supprimer les deux paragraphes-points qui ne sont là que pour aérer la présentation sur écran. En version imprimée ils ne sont pas nécessaires.
    Pour supprimer un paragraphe-point, positionner le curseur de la souris sur le point ou dans l’espace vide à sa droite : le paragraphe passe en jaune et un symbole «Poubelle» apparaît en noir. Cliquer pour effacer.
    Ceci fait, cliquer sur l’icône PDF.
    Choisir la taille de page « A4 » (« Letter » est le format américain) puis cliquer sur « Téléchargez votre PDF » et enregistrer le PDF sur votre ordinateur.
    Désormais vous pouvez imprimer l’article dans sa version PDF de 2 pleines pages (la première et la deuxième seulement, la troisième n’est pas indispensable), au choix : en deux feuilles imprimées recto seulement, ou bien en une seule feuille imprimée recto-verso.
    Optionnellement vous pouvez en plus signer au bas de la dernière page, dans le petit espace resté blanc, avec votre prénom et ville (inutile de bêtement donner vos coordonnés complètes à un islamo-collabo irrécupérable).
    Voilà, faire acte concret de résistance, ça commence en investissant un timbre pour faire savoir à Ben Oït « Bilal » Hamon que pour les vrais français (et non ceux de papiers) il est définitivement grillé.

  5. Avatar Jean-Paul Bourdin dit :

    Ne lui manque que la djellaba, à ce déchet…

  6. Avatar Jean-Paul Bourdin dit :

    Ne lui manque que la djellaba, à ce fellateur de muzz…

  7. Avatar Jean-Paul Bourdin dit :

    Ne lui manque que la djellaba, à ce fellateur de muzz…Mais bon, Trappes est une de ces communes qui fait sécession. Debbouze le célèbre soi-disant comique vient de là, cette ville est à l’image de ces moisissures. Hélas pour la population encore normale et française, qui doit subir.

  8. Avatar jean-paul mangin dit :

    Que vous votiez pour l’un ou l’autre, ce sera de toutes manières un muz, point final !

Lire Aussi