Brigitte Macron : 7 chauffeurs, 4 secrétaires, 6 bureaux, 450 000 euros par an…


Brigitte Macron : 7 chauffeurs, 4 secrétaires, 6 bureaux, 450 000 euros par an…

Stop aux abus de pouvoir…

Macronisme : Brigitte possède 7 chauffeurs, 4 secrétaires, 6 bureaux, n’occupe aucune fonction mais gagne indûment 450 000 €/an, en principe revalorisés de 20% en 2019, dilapide en coiffeurs et esthéticiennes plus de 150 000€/an…Pendant que 11 millions de démunis sont en train de crever …

Lançant le 8 Janvier dans un hôpital d’Orléans la nouvelle collecte des pièces jaunes héritée de Bernadette Chirac et censée améliorer le bien-être des enfants hospitalisés, Brigitte Macron y a été accueillie par des huées. Résultat sans doute de pages Facebook assurant, à partir du rapport de la Cour des comptes, qu’elle coûte 450 000€ par an à la République, dont 278 000 pour ses collaborateurs. Et peut-être beaucoup plus selon la Cour, qui souligne la difficulté de répartir les dépenses-de traitement du courrier, qui mobilise 71 personnes, et de transport notamment-entre le Président et son épouse, mais précise que « Mme Macron bénéficie des services de coiffeuse-maquilleuse de la Présidence« . Des prestations faisant l’objet d’un contrat de 5 200€ ttc mensuels, soit 62 400€ par an…

Source ! brève de Camille Galic, Présent du 14 janvier 2020

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Conan

Conan = Pseudo emprunté en hommage à l'un des meilleurs fils de France qui l'avait choisi comme nom de guerre lorsqu'il entra en Résistance contre le nazisme, parmi les premiers et les armes à la main : Pierre Château-Jobert, Cdt de la 3ème SAS parachutiste, qui a toujours placé l'honneur et l'amour de la France au centre de son existence.


21 thoughts on “Brigitte Macron : 7 chauffeurs, 4 secrétaires, 6 bureaux, 450 000 euros par an…

  1. AvatarCeltillos

    faut avouer que la mamie coûte un max en échafaudages et en replâtrage, mais bon une ruine ruineuse reste toujours une ruine, et je parle pas du niveau neurones la c’est la débâcle mais chut faut pas tirer sur les ambulances!

    1. AvatarAardvark

      Belle mentalité pour une prof, et donc de gauche… Tout ça c’est encore du pognon que ne verra pas Notre-Dame de Paris, elle aussi à restaurer, mais sacrée, elle…

  2. Avatarclairement

    J’ai lu l’article sur PRESENT .

    Elle a pas été élu cette femme ! A quel titre elle vit avec sa famille sur le compte de nos compatriotes qui les nourrissent et que font tous ces profiteurs qui picorent au village de l’Elysée nantis de leur sinécure.

    A l’heure ou on va mettre Ségolène sur le grill pourquoi ne pas suivre le mouvement en s’occupant de la question de la place du conjoint du ou de la présidente dans les locaux du pouvoir ?

    Pourquoi ne pas envisager de trouver un autre bâtiment pour remplacer l’Elysée qui deviendrait un MUSEE.

    L’Elysée doit être uniquement le lieu de travail du président et de son équipe ni plus ni moins.

    Prenons exemple sur les Allemands

    Il faut revoir tout ça.

    1. AvatarSimon Cussonet

      Je rappelle que Flamby avait un coiffeur à 10’000 balles par mois !…..tout ça pour le coiffer avec un essuie glace !?

  3. AvatarJoël

    « dilapide en coiffeurs et esthéticiennes plus de 150 000€/an… »

    Faut dire que là, il y a du boulot à temps plein.
    Parce qu’elle commence vraiment à faire son âge, la mémère.

  4. Avatarexocet

    Au moins avec elle on sait que les crèmes anti age c’est de l’arnaque, même si on l’a faisait macérer dans un fût de 100 litres pendant 10 ans on l’a ressortirait dans le même état.

  5. AvatarJuste

    souvenez vous que ça n’est rien ça ! ni fonctionnaire ni élu… quelqu’un a dit ‘démocratie’ ??? ah ah ah ah

  6. AvatarPierre Malak

    Il faut déposer une plainte pour détournement du chef de macron et des auteurs de cette odieuse escroquerie et une plainte à l’encontre de la macronneuse pour escroquerie du Trésor public et abus de position.

  7. AvatarPierre Malak

    La France est un pays pourri habité par des cons débiles, car tout cela est le fruit de leur mentalité ; une autre « spécificité » française…

Comments are closed.