Mosquée de Brno : no islam en Tchéquie


Mosquée de Brno : no islam en Tchéquie

.

Ne propagez pas l’islam en République tchèque ! Sinon nous vous tuerons !
Mosquée de Brno, janvier 2020

Selon l’agence tchèque CTK, la police recherche depuis le 3 janvier les auteurs de cet art décoratif mural, street art pour ma part coté *****. Je suis BRNO comme illustré ici-bas.

Muneeb Hassan Alrawi, responsable du Centre musulman tchèque, d’origine irakienne : « Nous considérons cela comme une menace directe parce que ce n’est pas de la haine anonyme sur Internet. Il faut appréhender ce vandalisme à la lueur des attaques sur mosquées dans le monde entier ».

Muneeb Hassan Alrawi • On lui donnerait le bon Dieu sans confession

Brno : une mosquée controversée

C’est la seule mosquée de Brno, Moravie. La ville compte 380 000 habitants et est mondialement réputée pour le cadre féérique de son circuit de Masaryk MotoGP. Faites vos comptes, une telle proportionnalité donnerait 5 mosquées à Marseille, aire urbaine incluse.

Construite en 1997 malgré les protestations des habitants du quartier qui ont tout de même obtenu la suppression du minaret initialement projeté, elle a déjà été la cible de secousses identitaires : vitres brisées, porte inondée d’huile moteur usagée, tête de porc sur trottoir etc.

En 2008, le fanatique islamiste tchèque Lukas Vetrovec y a tenu des propos incitant au meurtre des Juifs par les musulmans. La Fédération de la communauté juive tchèque a vivement protesté, de même que le Musée juif de Prague. Alrawi a présenté ses excuses pour les vilains propos tenus par l’ordure tchèque. Glissez donc Lukáš Větrovec sur Google Images : vous le verrez au sein de la mosquée transmettre ses instructions au moyen… d’un fusil-mitrailleur ! On n’arrête pas le progrès islamiste et une Kala ne s’enraye pas face aux mécréants.

En 2010, notre gentil prédicateur Alrawi y va de son sermon : les enfants doivent être formatés à la haine de ceux qui ne reconnaissent Allah et les parents battre les enfants refusant l’apprentissage des prières. L’Association des athéistes de Tchéquie porte plainte, Alrawi rétorque que ses propos ont été « sortis de leur contexte ». C’est fou ce qu’on sort en boîte « Hors Contexte » de nos jours…

En 2016, sous la houlette du DSSS (actuellement Parti ouvrier de la justice sociale), catalogué « extrême droite » par la wiki-pensance, une centaine de personnes ont manifesté à la rabelaisienne devant l’édifice : alcool et viande porcine à gogo, le tout agrémenté d’autodafé de pages de Coran. Suite à cette libation rurale, la mosquée a été équipée de caméras de surveillance de bien-pensance tchèque.

Il y a cinq mosquées en Tchéquie : Prague, Brno, Teplice, Hradec Kralove, Karlovy Vary. iDnes.cz indique 10 à 20 000 muzz dans le pays, soit dans le pire des cas 1 gugusse sur 500 Tchèques.

En Tchéquie, il règne un large consensus patent au sujet de l’islamenace et le patronat tchèque compense le manque de main-d’œuvre par l’apport de personnel issu de pays voisins.

La leçon tchèque est à insuffler dans notre République, elle qui apprendra tôt ou tard que des mesures coercitives ne sont pas incompatibles avec son essence. La République française, ça se défend tous les jours et peut-être plus encore en temps de paix.

Richard Mil

Le poids démo, le choc des photos

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Richard Mil

Belge passionné de sciences humaines, amoureux de la culture française, gaulliste, athée, partage totalement les convictions de l’initiative citoyenne Résistance Républicaine


6 thoughts on “Mosquée de Brno : no islam en Tchéquie

  1. AvatarRinocero

    PAS D’islam en République tchèque, telle est la bonne traduiction en français de ce slogan écrit en langue tchèque sur cette église.
    « No islam » c’est de l’anglais. Dans le même registre on entend souvent les journalistes utiliser l’expresssion : « no comment » au lieu de « sans commentaire » qui est, en français, l’expression appropriée. La langue française est en danger, les mondialistes et l’Union européenne veulent imposer une langue unique, l’anglo-américain en transformant les autres grandes langues européennes dont le français en sabir.
    Or une langue n’oublions pas c’est aussi une façon de voir le monde.
    Il faut résister contre toutes les forces qui poussent à la mondialisation, destructrice de l’identité des peuples, qui encouragent les flux migratoires illégaux et légaux, qui font la politique de l’autruche face aux conséquences d’une islamisation du continent européen non pas à long terme mais à moyen terme, qui culpabilisent les peuples européens et les traitent en bouc émissaires. Mais il faut aussi lutter contre la volonté des élites économiques, politiques, médiatiques universitaires et culturelles de laisser se dégrader notre langue sans réagir.

  2. frejusienfrejusien

    Partout, « on » impose à la population un islam que les autochtones ne veulent pas,
    au moins en Tchéquie, ils ont un peu plus de liberté pour exprimer leur désaccord, même si ça ne changera rien, car le camp international du bien veille et punit

  3. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    « (…)le fanatique islamiste tchèque Lukas Vetrovec y a tenu des propos incitant au meurtre des Juifs par les musulmans. (…)Alrawi a présenté ses excuses pour les vilains propos tenus par l’ordure tchèque. »

    Il a attendu pour réagir, que la Fédération de la communauté tchèque ainsi que le Musée juif de Prague protestent ? » De toute façon la suite de l’article dépeint bien ce personnage hypocrite.

  4. AvatarDorylée

    Ievgueni DRAGOUNOV a mis au point un moyen efficace pour  » guérir  » les musulmans du type vetrovec. Ça ne doit pas être trop difficile à trouver en Tchéquie…

Comments are closed.