La liste des passagers de l’avion ukrainien montre-t-elle qu’il a été volontairement abattu ?


La liste des passagers de l’avion ukrainien montre-t-elle qu’il a été volontairement abattu ?

.

Wikistrike a fait paraître la liste des passagers du boeing abattu au-dessus de l’Iran avec ce titre :

Et si l’avion ukrainien n’avait pas été abattu par hasard

Voici  ci-dessous la liste exclusive des passagers du vol de l’Ukraine International Airlines Téhéran-Kiev qui s’est écrasé après un tir de missile de la défense antiaérienne iranienne.

Le tir de missile est-il simplement une erreur ou bien était-il prémédité ?

La liste des passagers monter à bord peut nous éclairer.

Enormément de scientifiques aux grandes ambitions professionnelles (NASA…), des hackers, des étudiants en génie civil (futurs grands ingénieurs et chercheurs…) autant de potentiels espions disparus dans le crash dont l’Iran doit se satisfaire.

Certains étaient des docteurs en ingénierie, comme de Dr Razgar Rahimi du Centennial College de Toronto, décédé dans le crash avec son épouse. Les Universités canadiennes York, de Lombton, et de Ryerson ont également vues des étudiants disparaître.

Cinq étudiants et chercheurs de l’Université de Windsor sont morts également.

En lisant leurs profils sur le web, nous en venons à la conclusion que l’avion a été abattu volontairement par l’Iran. 

WikiStrike révélera d’autres activités professionnelles des passagers du vol au fur et à mesure de la journée.

Abaspourqadi Mohamm 1986
Abbasnezhad Mojtaba 1993

Université de Toronto, informatique, hacker

Abtahiforoushani Seyedmehran 1982

Laoratoire de Génie chimique – Science de l’Ingénieur

Université de Toulouse – Sa thèse:

L’objectif de cette thèse est d’évaluer le concept d’un dispositif intégré comprenant un bioréacteur à biofilm fluidisé bio-augmenté, couplé à une membrane de nanofiltration de type polyelectrolyte multicouche, destiné à éliminer les micropolluants en traitement tertiaire des eaux usées domestiques, traitées conventionnellement. Les résultats montrent que, pour des micropolluants ciblés, chacun des procédés est efficace comme traitement tertiaire. Les mécanismes biologiques et de rétention membranaires sont explicités. Cependant des challenges restent à relever en particulier pour l’étape de bio augmentation (survie et implantation de la souche apportée) pour une exploitation de cette étape. D’autre part, des investigations plus poussées sont nécessaires à l’élaboration d’une membrane fiable et robuste. Un tel procédé couplé MBBR-NF pourra alors être entièrement justifié dans le contexte d’une élimination performante de micropolluants ciblés. Il aura toute sa place dans le panel des technologies vertes pour la préservation de l’environnement.

Aghabali Iman 1991

Universitaire: Préparer son entrée à la NASA (Lire un article sur lui)

Agha Miri Maryam 1973
Ahmadi Motahereh 2011
Ahmadi Muh Sen 2014
Ahmadi Rahmtin 2010
Ahmadi Sekinhe 1989
Ahmady Mitra 1973

Amirliravi Mahsa 1989  

Professeur universitaire, ingénieur chimiste

Arasteh Fareed 1987

Etudiant en  doctorat, département de biologie de l’Université Carleton

Arbabbahrami Arshia 2000
Arsalani Evin 1990

Asadilari Mohammadhossein 996

Etudiant en doctorat, ingénierie des systèmes à l’Imperial College de Londres,

Asadilari Zeynab 1998

Ashrafi Habibabadi Amir 1991

Ingénieur

Attar Mahmood 1950

Azadian Roja 1977

Science et technologie 

Azhdari Ghanimat 1983

Humanitaire. Activiste et défenseure du mouvement mondial des peuples autochtones. Faisait des réunions en partenariat avec l’ONU

Badiei Ardestani Mehraban 2001

Bashiri Samira 1990

Elle était chercheuse au laboratoire Porter de l’Université de Windsor et son mari, mort dansl ‘avion avec elle, Hamid Setarah Kokab, était étudiant au doctorat en génie mécanique.

Beiruti Mohammad Amin 1990

Université de Toronto

Borghei Negar 1989

Etudiante en Maîtrise, sciences de la nutrition

Choupannejad Shekoufeh 1963

Dadashnejad Delaram 1993

Etudiant au Langara Collège

Daneshmand Mojgan 1976

Professeure en génie électrique à l’université d’Alberta

Dhirani Asgar 1945
Djavadi Asll Hamidreza 1967
Djavadi Asll Kian 2002

Ebnoddin Hamidi Ardalan 1971

Ingénieur

Ebnoddin Hamidi Kamyar 2004
Ebrahim Niloufar 1985
Ebrahimi Khoei Behnaz 1974
Eghbali Bazoft Shahrokh 1960
Eghbali Bazoft Shahzad 2011
Eghbalian Parisa 1977

Elyasi Mohammad Mahdi 1991

Chercheur, maîtrise de sciences à l’université de l’Alberta, thèse se sa maîtrise ici

Emami Sayedmahdi 1959
Emami Sophie 2014
Eshaghian Dorcheh Mehdi 1995
Esmaeilion Reera 2010

Esnaashary Esfahani Mansour 1990

Chercheur, Waterloo

Faghihi Sharieh 1961
Falsafi Faezeh 1973

Falsafi Faraz 1988

Ingénieur informatique à Montréal 

Farzaneh Aida 1986

‘École de technologie supérieure

Feghahati Shakiba 1980

Des liens commerciaux (douanes, sécurité…) avec l’Iran

 
Foroutan Marzieh 1982

étudiante en doctorat à la faculté de l’environnement de l’Université de Waterloo

Ghaderpanah Iman 1985

Etudiante

Ghaderpanah Parinaz 1986
Ghafouri Azar Siavash 1984
Ghandchi Daniel 2011
Ghandchi Dorsa 2003

Ghasemi Ariani Milad 1987

doctorants à l’université de Guelph

Ghasemi Dastjerdi Fatemeh 1994

Ghasemi Amirhossein 1987

Assistant professeur en énergie

Ghasemi Kiana 2000
Ghavi Mandieh 1999

Ghavi Masoumeh 1989

Etudiante en ingénierie à l’Université Dalhousie

Gholami Farideh 1981

Instructeur 

Ghorbani Bahabadi A 1998
Golbabapour Suzan 1970
Gorji Pouneh 1994
Haghjoo Saharnaz 1982
Hajesfandiari Bahareh 1978
Hajiaghavand Sadaf 1992
Hajighassemi Mandieh 1981
Hamzeei Sara 1986
Hasani/sadi Zahra 1994
Hashemi Shanrzad 1974
Hassannezhad Parsa 2003
Hatefi Mostaghim Sahan 1987

Hayatdavoudi Hadis 1992
Jadidi Elsa 2011
Jadidi Pedran 1991
Jamshidi Shadi 1988
Jebelli Mohammaddam 1990
Kadkhoda Zaden Mohammaddam 1979
Kadkhodazaden Kasha 1990
Karamimoghadam Bahareh 1986
Katebi Rahimen 1999
Kaveh Azaden 1979
Kazerani Fatemeh 1987
Khadem Forough 1981
Kobiuk Olga 1958
Lindberg Emil 2012
Lindberg Erik 2010
Lindberg Raheleh 1982
Lindberg Mikael 1979
Madani Firouzeh 1965
Maghsoudlouestarabadi Siavash 1976
Maghsoudlouesterabadi Paria 2004
Mahmoodi Fatemeh 1989
Malakhova Olena 1981
Malek Maryam 1979
Maleki Dizaje Fereshteh 1972
Mamani Sara 1983
Mianji Mohammadjavad 1992
Moeini Mohammad 1984
Moghaddam Rosstin 2010
Mohammadi Mehdi 1999
Molani Hiva 1981
Molani Kurdia 2018
Moradi Amir 1998

Morattab Arvin 1984

‘École de technologie supérieure

Moshrefrazavimoghaddam Soheila 1964
Mousavi Daria 2005
Mousavi Dorina 2010

Mousavibafrooei Pedram 1972

Professeur de génie mécanique

Nabiyi Elnaz 1989 

Naderi Farzahen 1981
Naghibi Zahra 1975
Naghib Lahouti Mehr 1987
Nahavandi Milad 1985
Niazi Arnica 2011
Niazi Arsan 2008
Niknam Farhad 1975
Norouzi Alireza 2008
Nourian Ghazal 1993
Oladi Alma 1992
Omidbakhsh Roja 1996
Ovaysi Amir Hossein 1978
Ovaysi Asal 2013
Pasavand Fatemeh 2002
Pey Alireza 1972
Pourghaderi Ayeshe 1983
Pourjam Mansour 1966
Pourshabanoshibi Naser 1966

Pourzarabi Arash 1993

Etudiants en maîtrise en informatique à l’Université de l’Alberta
 

Raana Shahab 1983
Rahimi Jiwan 2016

Rahimi Razgar 1981

Chargé de cours à la Faculté de génie et des sciences appliquées d’Ontario Tech,

Rahmanifar Nasim 1994

Etudiante à la maîtrise en génie mécanique à l’Université de l’Alberta.

Razzaghi Khamsi Ni 1974
Rezai Mahdi 2000
Rezae Hossain 1999

Saadat Saba 1998

Etudiante en sciences à l’université de l’Alberta

Saadat Sara 1996

Etudiante en sciences à l’université de l’Alberta

Saadat Zeinolabedin 1990
Saati Kasra 1972
Sadeghi Alvand 1990
Sadeghi Anisa 2009
Sadeghi Mirmohammad 1976

Sadeghi Sahand 1980

Développeur

Sadighi Neda 1969
Sadr Niloufar 1958
Sadr Seyednoojan 2008
Saeedinia Amirhosse 1994
Safarpoorkoloor Pe 1999
Saket Mohammadhosse 1986
Salahi Moh 1988
Saleheh Mohammad 1987
Saraeian Sajedeh 1993
Setareh Kokab Hamid 1988
Shadkhoo Sheyda 1978
Shaterpour Khiaban 1988
Soltani Paniz 1991
Tahmasebi Khademasa 1984
Tajik Mahdi 1999
Tajik Shahram 1998
Tarbhai Afifa 1964

Tarbha Alina 1988

Professeure, Ontario

Toghian Darya 1997
Zarei Arad 2002

Zibaie Maya 2004

Elève de 10e année, université de York

Zokaei Sam 1977

 

 

Alexander Doyle pour WikiStrike

.

Cette liste de personnes importantes amène en effet à se poser  la question  de la volonté d’abattre ou pas l’avion, avec 2 interprétations possibles que je livre à nos lecteurs… je signale tout de suite que je n’ai pas la réponse. Ce ne sont que supputations et hypothèses, à vous lecteurs de dire ce que vous en pensez…

-Première interprétation : les nombreuses victimes iraniennes, essentiellement des scientifiques qui circulaient a priori librement entre l’Iran et la Canada seraient-elles des agents doubles, des agents du renseignement donnant à l’Occident des renseignements sur l’Iran ? L’Iran, en abattant l’avion, aurait envoyé un message très clair à l’Occident, privé de ses espions ? Une autre façon de se venger du Satan américain ? 

-Seconde interprétation : les nombreuses victimes iraniennes, essentiellement des scientifiques qui circulaient a priori librement entre l’Iran et la Canada seraient-elles des agents doubles, des agents du renseignement donnant à l’Iran des renseignements sur l’Occident  ? Dans ce cas, on peut supposer que l’Iran n’avait pas intérêt à abattre l’avion et ses espions…

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


22 thoughts on “La liste des passagers de l’avion ukrainien montre-t-elle qu’il a été volontairement abattu ?

  1. AvatarMachinchose

    LES MOLLAHS VIENNENT DE RECONNAITRE UN TIR DE MISSILE PAR ERREUR

    Les morts n’ en reviennent pas !!!!

  2. Avatargregory

    Je pense que l’avion à été volontairement visé et détruit!
    Car les procédures d’urgence existent, par destruction ou déconnexion des systèmes de poursuite du missile en vol lorsque celui-ci échappe aux contrôleurs!

  3. François des GrouxFrançois des Groux

    « L’iran finit par admettre la bavure »
    https://www.lepoint.fr/monde/crash-du-boeing-l-iran-finit-par-admettre-une-bavure-11-01-2020-2357248_24.php

    Bon, bah voilà, après 3 jours de mensonges…

    Ce sont les Gardiens de la Révolution qui ont abattu l’avion volant au-dessus de leur base…

    Mais c’est de la faute aux Américains : « De son côté, le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, s’en est plutôt pris à « l’aventurisme américain » qui a causé, selon lui, cette « erreur humaine » et « a mené au désastre ».

    Cela donne envie de venir visiter le pays.

    1. AvatarAardvark

      Hé oui !, en outre, je ne vois pas un missile sol-air décider seul d’aller en balade sur la route d’un liner. Par contre, bien aidé à partir par un « allahakbariste » (milles mercis, Paco !…) alors, tout devient possible…

  4. AvatarRinocero

    Difficile de se faire un jugement. A priori on pourrait penser que des personnes soupçonnées d’espionage se fassent plutôt arrêter ne serait-ce que pour connaître les ramifications des réseaux d’espionnage. En outre rien ne dit que ces jeunes diplômés venus visiter leurs familles en Iran étaient tous des opposants au régime et certains d’entre eux pouvaient potentiellement aussi même ultérieurement après l’achèvement de leurs études leurs compétences scientifiques au service du gouvernement de leur pays. Si l’on en croit les déclarations que viennent de faire les dirigeants iraniens, il semblerait qu’ils aient craint une attaque contre une base des Gardiens de la révolution proche du trajet que suivait cette avion. Si ça n’est pas volontaire cela est plutôt révélateur de la confusion régnant au sein des forces militaires du gouvernement iranien.

  5. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    «Je voudrais être mort»: les Gardiens de la Révolution endossent la «responsabilité» du crash de l’avion ukrainien
    :::: https://sptnkne.ws/AXMm

    Les Gardiens de la Révolution assument l’entière responsabilité de la destruction de l’avion ukrainien abattu près de Téhéran, dit le commandant des forces aérospatiales du corps d’élite de l’armée iranienne, dans une déclaration mise en ligne le 11 janvier par la télévision publique.

    Le commandant des forces aérospatiales du corps d’élite de l’armée iranienne, Amir Ali Hajizadeh, a commenté ce samedi 11 janvier le crash du Boeing 737 ukrainien, indiquant que les Gardiens de la Révolution prenaient toute leur responsabilité dans la catastrophe.

    «Je voudrais être mort plutôt qu’assister à un tel incident», a déclaré le général ajoutant que l’avion a été pris par erreur pour un missile de croisière.

    …/…

  6. Avatarexocet

    un missile sol sol n’est pas conçu pour abattre un avion en plein ciel avec une autant de précision, ou alors il faut vraiment que l’avion passe malheureusement sur la trajectoire du missile, vu la vidéo on aperçoit bien que le missile se dirige sur le Boeing, c’est donc un missile sol air, à part l’avion de ligne il n’y avait aucun avion de chasse américain dans leurs ciel, donc ce n’est pas une bavure mais un acte volontaire,

  7. AvatarOrange

    L’Iran des mollahs a peut-être puni une famille élite qui en Occident s’émancipe de leur emprise. Il y a en Amérique du Nord des agents du gouvernement iranien qui suivent les activités des activistes iraniens dissidents vivant en Occident et la gauche américaine marche dans leurs pas pour discréditer les activistes anti-régime iranien. Les proches vivant en Iran d’une activiste vivant aux USA, Masih Alinejad, ont été emprisonnés par le régime des mollahs. L’élue démocrate Ilhan Omar condamne aussi l’activiste anti-régime iranien.
    https://english.alarabiya.net/en/features/2020/01/10/HRW-Ilhan-Omar-criticized-for-sharing-think-tank-s-anti-Iranian-activist-report.html

    Donc si jamais cette famille décimée dans le crash volontaire de l’avion est en mauvais termes avec les mollahs, même involontairement (elle suscite leur jalousie par exemple), si elle se rend compte d’une persécution et la dénonce, toute la famille encore en Iran risque d’être attaquée par les mollahs. Si l’islam respectait l’innovation et les esprits intelligents, les pays musulmans ne seraient pas aussi arriérés matériellement et psychiquement. Des ingénieurs qui s’intéressent à autre chose qu’à la bombe atomique censée rayer Israel de la mape, c’est haram.

  8. frejusienfrejusien

    Mystère , gros mystère, on en saura sans doute un peu plus dans le futur,

    une erreur grossière , confusion provoquée par la parano qui doit régner actuellement chez les hauts gradés iraniens, ??
    non seulement ils ratent leurs cibles quand ils visent des bases américaines, mais en plus, là, ils abattent un avion transportant les futurs zélites scientifiques du pays,,

    quand même très courageux de reconnaître leur erreur, c’est tellement rare !

    1. François des GrouxFrançois des Groux

      « très courageux de reconnaître leur erreur »

      C’est surtout qu’ils n’avaient plus vraiment le choix devant l’évidence…

      1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

        Bonjour @François Groux ;

        Même si c’est vrai ; comment font les autres ? Est-ce qu’ils ne pratiquent et pas eux aussi la loi du silence, pas vu, pas pris ; et ce pendant des années, voire, toujours et ce aussi malgré les évidences et les preuves « réelles » celles-là.

        Ce n’est pas parce que ce sont des iraniens et des musulmans, le régime des Mollahs, que c’est pire que quand les autres qui le font !

        Ne vous méprenez surtout pas sur mes propos, j’essaie seulement de voir la chose de façon détachée. Ce qui est bien ou mal pour les uns doit être aussi l’un ou l’autre pour les autres. Rien de plus.

  9. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Les conclusions sont pertinentes. ; très plausibles.

    Dans la première proposition, que dire ; chacun voit midi à sa porte et si ces personnes représentaient une menace pour le pays, n’importe qu’elle nation en ayant les moyens, en ferait de même et c’est presque un devoir pour le reste de la nation. C’est légitime même s’il est dommage que disparaissent des personnes de cette qualité.

    Une autre façon de se venger du Satan américain ? Non, comme dit plus haut c’est plutôt pour protéger l’intégrité et les intérêts supérieurs de la nation ; et ce point de vue est applicable pour tout pays concerné par ce type de problème. Qu’on cite un seul pays ayant les moyens d’informations et d’action d’y faire face qui n’ait pas une seule fois mis en pratique ce type de précaution ?

    Il reste aussi le facteur « accidentel ».

    Il se trouve que « l’accident » de cet avion est survenu dans le même temps que le feu des 22 missiles lancés en Iraq ces derniers jours en représailles sur la base américaine. Je ne sais pas si cela correspond à la réalité mais bon ! On peut aussi ne pas écarter cette hypothèse….

  10. AvatarHellen

    Trop de scientifiques dans cet avion, pour croire à la version édulcorée « erreur humaine »…
    Je trouve que l’erreur humaine est bien trop grosse… pour paraître vraisemblable…!!!!
    A mon avis, ça a été calculé et bien préparé à l’avance au vu du nombre effarants de scientifiques qui faisaient le voyage…
    C’étaient des personnes à éliminer vite fait et bien fait…!!!

    1. Avatarmyrtille

      Pas d’accord. Je pense que l’idéologie islamiste est très forte et que tout ces Iraniens qui sont au Canada, avec ou sans le passeport Canadien y sont pour pervertir et islamiser le pays. Donc globalement bon débarras. Mais c’est tragique pour l’équipage Ukrainien.
      Gros coup de Baraka pour Trump

  11. AvatarPJP

    les mollars s’excusent auprés de l’uquraine ( 11 ) manqueront a la pelle, suite a une erreure humaine eux qui ont bousillés 450 manifestants et 25000 bléssés dernierement. – quelques drones anonymes devraient faire mouche dans les semaines avenir .

    1. AvatarR. Ed.

      Bien sûr que si !
      Le premier missile a causé l’interruption de l’émission, le second a parachevé le travail..
      Confondre avec un avion de chasse ?
      Cela m’étonnerai qu’un F 16 aille se promener à 1000 pieds d’altitude à quelques kilomètres de Téhéran.
      Pour info, Rudolf Hess est mort, donc il ne pouvait pas être aux commandes.

Comments are closed.