Selon Bank of America, la tendance pour les années 2020 sera la « fin de la mondialisation »

Publié le 7 janvier 2020 - par - 20 commentaires

.

Selon la Bank of America, l’une des tendances dominantes pour les années 2020 sera la « fin de la mondialisation », car les pays se rendent de plus en plus compte que le phénomène a entraîné des « perturbations sociales » insoutenables.

.

Dans un rapport décrivant ce à quoi il faut s’attendre au cours de la prochaine décennie, les analystes de la BofA ont déclaré que la mondialisation largement incontrôlée, qui a duré environ de 1981 à 2016, « arrive à sa fin ».

Ce changement aura lieu en raison de « la reconnaissance généralisée du fait que si la mondialisation a entraîné une baisse des prix à la consommation, elle a également été synonyme de ralentissement de la croissance, de précarité de l’emploi et de perturbations sociales ».

Ce changement massif fera des produits de base comme les métaux précieux et l’immobilier des investissements plus sûrs parce que les gouvernements chercheront à imposer des politiques économiques protectionnistes.

« Les pays élaboreront des politiques industrielles nationales explicites et augmenteront les dépenses de recherche-développement afin de favoriser l’innovation locale, de protéger les industries naissantes et de mettre les champions nationaux à l’abri des prises de contrôle étrangères hostiles », ont déclaré les analystes.

La recherche transhumaniste de « l’immortalité » sera également mise en avant au cours de la prochaine décennie, tout comme une nouvelle course aux armements technologiques entre les États-Unis et la Chine, baptisée « Splinternet ».

La Chine finira par gagner la course, permettant à Pékin « d’atteindre une supériorité nationale en matière de technologie sur le long terme en ce qui concernent l’informatique quantique, les données de grande taille, la 5G, l’intelligence artificielle, les véhicules électriques, la robotique et la cybersécurité« .

.

Selon le rapport, la « connectivité omniprésente » changera également le tissu social, avec l’Internet des objets intégré dans pratiquement chaque nouveau produit physique, un développement qui, selon les critiques, créera une grille de surveillance de masse omniprésente de type Minority Report.

.

Bien que les prévisions soient pleines d’inconnues, le fait que le mondialisme touche à sa fin et que nous commencerons à voir le possible renversement de l’immigration de masse devrait offrir de l’espoir à beaucoup de gens de droite.

Summit.news, le 29 décembre 2019.

Print Friendly, PDF & Email

20 réponses à “Selon Bank of America, la tendance pour les années 2020 sera la « fin de la mondialisation »”

  1. Avatar Rajkoumar dit :

    « le mondialisme touche à sa fin et que nous commencerons à voir le possible renversement de l’immigration de masse »
    inechala !
    découvrant en parcourant le oueb cet article :
    https://www.breizh-info.com/2020/01/07/134021/asiatiques-francais-de-souche-africains-maghrebins-qui-sont-les-meilleurs-eleves-de-france-selon-leurs-origines-ethniques-et-culturelles
    nous pouvons dire : pas trop tôt !

    • Jean-Paul Saint-Marc Jean-Paul Saint-Marc dit :

      Excellent !
      Et encore il y a le bidonnage des BAC PRO considérés comme des BAC !

      • Avatar Gillic dit :

        Bien dit, un bac pro actuel peut il au moins être comparé à un CAP des années 60 ?? J’ en doute, ne serait ce que pour l’ orthographe !!! Alors le considérer comme un bac à l’ époque actuelle, c’ est désobligeant pour ceux qui passent des bacs généraux de qualité ! Ma fille en Master 1 de droit me faisait remarquer récemment que les abords de sa Fac de Droit faisait penser aux abords d’ un lycée d’ enseignement professionnel par le comportement et la tenue vestimentaire des pseudos étudiants !!

        • Jean-Paul Saint-Marc Jean-Paul Saint-Marc dit :

          Ancien PCET, j’ai connu les CAP et BEP des années 70 !
          Mes élèves de 1ère année CAP mécanicien des années 70 (sortant de 5ème de transition, la 3ème « catégorie » des 5ème) écrivaient mieux que certains de mes élèves de 2GT en 2009 (ma dernière année)…
          Sur les BAC PRO :
          La course à l’échalote des diplômes, ils ont remplacé et détruit les anciens BP, des diplômes de promotion sociale qui n’étaient pas considérés comme des BAC mais qui étaient d’un très bon niveau.
          Lors de la mise en place des BAC PRO, la première année, ils étaient bien sûr très rares. Un IET math-sciences avait testé les élèves d’une classe sur une épreuve de math de brevet : moyenne 7/20 (logique)… Après cela a chuté encore !
          Pour l’obtention d’un BAC PRO, comme le « ZERO » n’est plus éliminatoire, on a des BAC PRO donnés avec 0 en math-sciences pour des spécialités demandant des connaissances scientifiques !
          Avec les BAC PRO, certains sont allés en FAC, 2% passant en 2ème année, 0% à la sortie !
          On les a donc envoyés en BTS, que valent les BTS maintenant ?

          Dans les années 70 certains élèves de CAP, les meilleurs, 3 ou 4, partaient en seconde d’adaptation pour un BT (BAC THECNO) et certains même entraient en BTS… En somme un parcours de 7 ans en formation professionnelle…

    • Sarisse Sarisse dit :

      Bonne nouvelle.

  2. Avatar isme !zoé dit :

    Si cela pouvait être vrai, je parle surtout de la fin du mondial

  3. Avatar Fomalo dit :

    Crois toujours! Espère en la dénatalité des pays prolifiques, sous « surveillance de masse »..

  4. Avatar Machinchose dit :

    « La Chine finira par gagner la course…………………………………..

    xxxxxxx

    « Quand la Chine s’éveillera… le monde tremblera  » est un essai d’Alain Peyrefitte paru en 1973 chez Fayard. Il s’est vendu à plus de 885 000 exemplaires en comptant uniquement l’édition française. Il a été republié en deux tomes en livre de poche,

  5. frejusien frejusien dit :

    Renversement de l’immigration de masse ???
    seule la ruine soudaine et irrémédiable des pays dit  » riches », incitera les migres à rentrer chez eux,

    et pour ce qui est de la fin de la mondialisation, ce n’est pas macron qui nous l’offrira,
    ce type va à contre-courant de l’évolution mondiale , sous ses dehors de jeune banquier dynamique, il cache un vieux dinosaure de la politique dépassée qui s’accroche aux anciens paradigmes,
    il n’a pas vu le tournant de l’histoire

    • Avatar Hellen dit :

      @frejusien
      Macron, ne voit que lui-même, il ne vit que pour lui… mais suit les ordres qu’on lui donne pour lesquels il est très grassement rétribué et cela pour détruire notre pays, la France… et sur ce plan, il faut dire qu’il a fait de l’excellent travail…, car nos acquis ne seront bientôt qu’un vague souvenir, sauf si les Français se réveillent brutalement un matin, parce que leurs cerveaux auront fait, comme pour les chats, qui ont besoin de dormir pour apprendre et réaliser ce qu’ils ont appris dans la journée… !!!

      Pour l’instant, j’ai plutôt l’impression dans ce pays, de vivre un cauchemar et je me dis souvent, vivement que je me réveille pour m’apercevoir que tout ce qui s’est passé n’existe pas et n’était qu’un cauchemar… Mais pour l’instant je ne dois pas être encore réveillée…!!!

  6. Marcher sur des Oeufs Marcher sur des Oeufs dit :

    1°).- CHALLENGE : C’est l’heure du verdict »: ce qu’il se passera dans le monde en 2020, selon The Economist
    :::: https://www.challenges.fr/monde/ce-qu-il-va-se-passer-en-2020-dans-le-monde-selon-the-economist_686225

    IMG : couverture de The Economist pour ses prévisions de 2020
    :::: https://cdn.shopify.com/s/files/1/0535/3509/products/NA_COVER_2020_512px.jpg?v=1575931789

    2°).- VIDEO de THE ECONOMIST
    The World In 2020

    In its 34th year, The Economist’s annual special looks ahead to 2020. What started in print has now become a multimedia editorial platform, widely read around the world by C-suite executives and senior management.

    Watch a teaser of our predictions for 2020 from our Editor, Daniel Franklin, below…
    :::: https://thoughtthatcounts.economist.com/brand/the-world-in

    ===========================
    3°).- Couverture de 2019
    :::: https://cdn.shopify.com/s/files/1/0535/3509/products/TW2019_COVER_US_no-b-c_no_spine_cmyk_1.jpg?v=1575931779

  7. Conan Conan dit :

    Moi j’y crois, mais pas en France dans un premier temps, car voilà une population qui a toujours été tantôt pro américaine, tantôt pro british, ou pro germaniste, pro soviétique, pro arabe etc..etc…bref toujours majoritairement xénophile, et, finalement, rarement pro française …
    C’est quand même curieux cette haine de soi !!…
    Un signe encourageant : le dernier billet de Michel Onfray que Christine avait reproduit sur ce blog en fin d’année…qui rappelait, notamment, ce que le peuple attendait de son représentant surtout quand celui-ci parle de la France depuis l’étranger … J’ai trouvé qu’il s’agissait plus de l’expression du bon sens populaire- pour ne pas dire populiste- que de vues d’esprit philosophiques … Acceptons-en l’augure !

  8. Conan Conan dit :

    Et je dirai même plus : le « repli sur soi » me paraît autrement plus avant-gardiste que la loi de la jungle mondialisée …

  9. Avatar lucien dit :

    Comme quoi les économistes sont vraiment incompétents (non pour leur prévision de la fin du mondialisme, mais pour en avoir fait une promotion invraisemblable sans en avoir jamais mesurer les conséquences réelle avant que ces dernières ne deviennent réelles).

  10. Avatar Michel dit :

    Je crois savoir que ce qui se prépare n’aura rien à voir avec la fin de la mondialisation, au contraire. A moins que plusieurs chefs d’états se mettent ensemble pour abattre les mondialistes obstinés et corrompus.

  11. Avatar Auguste dit :

    Qui peut lutter contre la Chine un pays de plus de 1400 millions d’habitants . Ex quand l’UE construit un TGV la chine en construit 50 , dans le numérique c’est pareil . La Chine avant d’exporter elle fournit un marché en priorité de 1400 millions d’individus après elle peut nous vendre beaucoup moins cher un produit que nous serions capable de produire . Si nous n’avons pas compris cela c’est toute notre industrie qui partira à l’encan .

  12. Avatar J dit :

    Alleluia. Adieu mondialisme mortifère. Retour aux valeurs patriotes et c’est tant mieux. Chacun chez soi et les cochons seront bien gardés, comme on dit. La découverte des autres cultures, c’est toujours mieux de le faire là où elles se trouvent, pas de les importer.

  13. Avatar Gillic dit :

    Bien dit, un bac pro actuel peut il au moins être comparé à un CAP des années 60 ?? J’ en doute, ne serait ce que pour l’ orthographe !!! Alors le considérer comme un bac à l’ époque actuelle, c’ est désobligeant pour ceux qui passent des bacs généraux de qualité ! Ma fille en Master 1 de droit me faisait remarquer récemment que les abords de sa Fac de Droit faisait penser aux abords d’ un lycée d’ enseignement professionnel par le comportement et la tenue vestimentaire des pseudos étudiants !!

Lire Aussi