Les huîtres haram, porteuses de gastro, ont-elles été délibérément laissées sur le marché ?

.

Oh… en voiti pas un hasard qu’il est bizarre !?

Nous voici le 5 janvier 2020 et l’on découvre soudain que les huîtres de Noël auraient été infectées par la gastro !!!

Vite, vite, on se presse d’interdire celles de la baie du Mont-saint-Michel notamment… le 3 janvier !

Il y a eu, semble-t-il, une jolie « manipulation » médiatique à ce propos. Dans mon département de l’Atlantique, énormément de gens – dont moi – ont été malades après avoir consommé des huîtres dans les jours précédant Noël.

Dès avant Noël, la rumeur s’était déjà répandue comme une traînée de poudre : les huîtres seraient porteuses de gastro.
Et c’est seulement aujourd’hui, 1 semaine après le dernier réveillon, que tout à coup, on se rendrait compte que les huîtres étaient effectivement contaminées !
https://www.charentelibre.fr/2020/01/06/des-huitres-contaminees-et-porteuses-du-virus-de-la-gastro-enterite-dans-l-ouest-de-la-france,3540306.php
Il semble que ce soit dû à la pollution de la mer.
Bref on nous aurait sciemment laissé manger des huîtres…

.

Enfin, « nous », entendons-nous bien : les huîtres sont haram !
https://fr.shafaqna.com/le-homard-les-palourdes-les-huitres-et-les-poulpes-sont-ils-halal/
Si donc les « koufars » que nous sommes étaient bons à être intoxiqués, pourvu que ça ne plombe pas trop la conchyliculture pendant la saison la plus rentable, les musulmans orthodoxes étaient à l’abri de toute intoxication.

.

Conformément à une tendance totalitaire de l’islam bien connue (sa vocation à vouloir tout régir), même la consommation de palourdes, homards et mollusques en tous genres donne lieu à de savantes discussions entre obscurantistes… euh pardon, grands imams à la science infiniment inspirée d’Allah « le tout puissant »…

.

Notre consommation revêtait donc un caractère blasphématoire qui explique sans doute le courroux d’Allah dont bien des WC de « kouffars » ont été malheureusement témoins fin décembre, début janvier…

L’huître n’est pas consommable par un « bon musulman » car elle n’a pas d’écaille. Dieu soit loué, il est néanmoins permis par la charia d’en acheter mais à d’autres fins que la consommation alimentaire.

Ah ah ah, quelle est drôle la science islamique ! Que faire avec une huître si ce n’est la manger ? Peut-être un collier avec les coquilles ? Un cendrier ?

Enfin, l’exemple de ce coquillage nous montre à quel point les lumières d’Allah sont déconnantes !

Allah a même créé une application pour mobile, « Just halal », pour vérifier pour chaque aliment s’il est autorisé par la charia…

Le homard, les palourdes, les huîtres et les poulpes sont-ils halal?

https://fr.shafaqna.com/

SHAFAQNA – Le homard, les palourdes, les huîtres et les poulpes sont-ils halal?

Manger du homard, des palourdes, des huîtres et du poulpe est haram. Selon les ressources religieuses concernant la viande halal et haram, il existe des règles générales et de nombreuses normes; par exemple, un ensemble de règles a été donné pour les animaux terrestres, les créatures marines, les oiseaux, etc.

La condition pour les créatures de la mer de viande halal est d’avoir des écailles.
Dans un hadith d’imam Baqir (A.S.), Muhammad ibn Muslim demande: “On nous donne du poisson qui ne porte pas de couche supplémentaire (écailles)”. L’imam a répondu: “Mange tous les poissons qui ont des écailles et ne mange pas ceux qui n’en ont pas.” [1] Selon le hadith, le terme “couche supplémentaire” désigne les échelles. [2]

La Grande Marja-e Taqlid a souligné le jugement des créatures marines sur la base de ces traditions.

Ils affirment que, sur la base des hadiths, toutes les créatures marines sont des haram sauf celles qui ont des écailles. Cependant, la crevette est une exception à cette règle générale. Nous avons un hadith spécial qui considère la crevette comme une exception: «La manger (crevette) est permise, car c’est une sorte de poisson». [3]

À lire aussi : Halal, haram ou douteux ? L’application mobile « Just Halal » est lancée

Bien que la crevette n’ait pas d’échelles, elle est, du point de vue juridique, classée dans la catégorie des poissons à écailles. En d’autres termes, pour des raisons que nous ne connaissons pas, il a été considéré comme une exception et, par conséquent, halal, bien qu’il n’ait pas d’échelle. [4]

De plus, nous avons un hadith qui déclare que le crabe est interdit:
Manger du jerī (type de poisson, peut-être les Anguilloidei), de la tortue et du crabe, c’est du haram.” [5]

Par conséquent, les poulpes, etc. restent dans les limites de la règle générale de l’irrecevabilité.

Il faut noter que le fait d’être légalement immangeable ne rend pas vendeur, acheteur ou attrapant haram, car l’interdiction de manger est quelque chose de complètement différent de l’interdiction de vendre et d’acheter la même chose. Il y a des cas où une certaine chose est haram à manger ou à boire mais peut être vendu et acheté.

Par exemple, le sang. C’est haram à manger mais peut être acheté et vendu pour d’autres avantages. Par conséquent, il est permis d’acheter et de vendre du homard, des palourdes, des huîtres, etc. sur le marché, pour des raisons autres que de manger ou de bénéficier des autres utilisations dont il dispose. Peut-être que le homard, la palourde, etc. ont également d’autres avantages.

 600 total views,  1 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. Je ne mange pas de crustacés, à cause de l’horreur de leur mise à mort et du décorticage du cadavre qui me parait insoutenable.

  2. Un quartier d’une grande ville bretonne est en assainissement individuel. La municipalité décide de le raccorder à la station d’épuration mais il n’y a pas d’égout et les travaux pour en installer un sont exorbitants. Qu’à cela ne tienne, on raccorde les eaux usées des maisons du quartier au réseau local d’eaux pluviales qu’on dérive, en bas de la côte, vers la station d’épuration et le tour est joué. Sauf quand il pleut : la station déborde dans la rivière et les coquillages de l’estuaire se régalent…

  3. L’islam n’est qu’un copier/coller:

    « 11:9 Voici les animaux dont vous mangerez parmi tous ceux qui sont dans les eaux. Vous mangerez de tous ceux qui ont des nageoires et des écailles, et qui sont dans les eaux, soit dans les mers, soit dans les rivières.

    11:10 Mais vous aurez en abomination tous ceux qui n’ont pas des nageoires et des écailles, parmi tout ce qui se meut dans les eaux et tout ce qui est vivant dans les eaux, soit dans les mers, soit dans les rivières. »
    Lévitique chap.11

  4. Toute personne saine d’esprit et de QI supérieur à 80 devrait éclater de rire en écoutant un « docte » bourricot barbu braire de telle sottises.

    D’ailleurs, l’imam lui-même l’a dit : les huîtres c’est haram, donc les « religieux » au QI d’huître comme lui le sont aussi!

    Ce tissu de conneries est d’autant plus remarquable qu’il démontre le crétinisme mental des musulmans, digne du fameux crétin des Alpes. Y-a-t-il une déficience en iode dans le désert? Il faut le croire.

    Car les arguments avancés sont une version dégénérée de la cacherout juive, qui interdit les fruits de mer pour des raisons certes loufoques dans l’absolu, mais qui au moins montrent une certaine logique dans un système de pensée cohérent.

    Rappelons que pour les juifs, les animaux consommables doivent être purs, et que cette pureté se manifeste selon la Torah par des signes, des marqueurs : ainsi les animaux marins doivent être « logiques », puisqu’il vivent dans l’eau ils doivent nager et pour cela être munis de nageoires. La plupart des poissons sont munis d’écailles, les autres sont donc suspects. Donc on ne peut manger des murènes, du requin, de la lotte ou des lamproies, ou des mammifères marins (phoques, baleines, dauphins…)

    Les crustacés ou les coquillages vivent dans l’eau et ne nagent pas, en plus les crustacés ont même des pattes, comme les animaux terrestres ; c’est trop trop bizarre, donc dans le doute impur

    On peut trouver cela inepte, surtout au regard de la connaissance moderne, mais ça se tient dans une tentative de classification primitive du vivant. Après tout , c’est pas si éloigné dans le principe des prémices de la classification de Linné.

    ___

    Rien de tout cela avec les musulmans, qui ont visiblement entendu les prescriptions juives par le téléphone arabe et les ont « comprises » en bons crétins dégénérés qu’ils sont, avant de les singer et de les « expliquer » à leur façon, c’est-à-dire n’importe comment. Ainsi les huîtres n’ont pas d’écailles… raison sans doute pour laquelle on appelle les vendeurs d’huîtres les écaillers! Non, dans la cacherout c’est parce qu’elles n’ont pas de nageoires et vivent sur le fond.

    Indice qui confirme la cacherout dégénérée : d’abord cela ne sort pas du coran, qui en plus de l’alcool interdit seulement le porc, le chien et le singe (symboles en même temps, comme c’est curieux, respectivement du christianisme, du polythéisme et des juifs) ; cela sort de « hadith » douteux. Dans les 700000 hadiths disponibles (dont 70000 prétendus fiables), on trouve tout ce qu’on veut et son contraire, suffit de chercher. Et surtout un tombereau d’inepties, d’historiettes plus débiles les unes que les autres.

    [personnellement, je me demande si les fameux hadiths n’étaient pas au départ des blagues sur le « prophète », inventées par des esprits malicieux pour justifier tout et n’importe quoi par dérision des imams et des religieux qui en inventaient à la demande. Un peu dans le style des proverbes chinois fantaisistes]

    Ensuite, il y a cet animal mal identifié,le « jerī »: probablement une réminiscence de la lamproie (cyclostome dépourvu de nageoires) interdite chez les juifs

    Bref, les oulémas et autres mollahs, tels Bouvard et Pécuchet étudiant les sciences, ont compris la cacherout avec leur « cerveau » musulman, donc tout de travers.

    ___

    C’est d’autant plus bizarre que selon les coran et donc Mahomet, les « traîtres » juifs se sont vus prescrire tous ces interdits alimentaires en châtiment de leurs fautes et de leur iniquité….

    Donc les musulmans sont fautifs aussi, seuls les chrétiens sont impeccables*! *au sens premier: sans péché

  5. Les huîtres vidangeuses pour les fêtes, c’est le côté atlantique sud qui a été touché par une pollution venant de terre, probablement des fuites de stations d’épuration,

    nous en avons été informés très tardivement pour ne pas ruiner les conchyliculteurs qui écoulent le travail de trois années consécutives pour élever cette production de Noel ,
    pour la deuxième année consécutive d’ailleurs, l’an dernier , rien n’avait filtré, et les mangeurs n’ont pas fait la rapprochement avec les huîtres, dans le nombre de produits divers consommés ces jours là

  6. Et le canard est-ce halal ?

    Car dans mon Sud Ouest on adore le canard. Et ça causait des questionnements à n’en plus finir apparemment chez le musulman du boulot : « c’est halal le canard ? « .

    Question bien vite évacuée car pour lui c’était steak frites à tous les repas. Et avec une tonne de mayonnaise et de ketchup et des olives noires. Y’a rien de haram dans la mayo et le ketchup ? Sinon Allah le miséricordieux va le miséricorder…hi hi.

  7. Merci pour l’explication (ils ont attendu le 3/01 pour l’interdiction, merci bien de veiller sur notre santé !)

    Pour la gastro, je confirme : le 22/12 sur 15 personnes, les 3 non malades = qui n’en n’ont pas mangé (huîtres de Cancale avec bcp de km). La prochaine fois ce sera Oléron et sur place.

    Mais aux premiers jours d’été
    Tous les ennuis oubliés
    Nous reviendrons faire la fête aux crustacés

    https://youtu.be/Nat8ize4fWo

  8. en fait ils ne bouffent pas de coquillages car c’est un peut galère a égorger!

  9. on peut manger des crevettes, car ces bestioles sont des mammifères placentaires, contrairement aux crabes
    on ne peut pas manger de porc, car ces animaux sont des Arthropodes Crustacés
    c’est là toute l’intelligence des muzz

  10. Ne s’agissait-il pas d’un exercice de la part de nos « amis », en vue de préparer autre chose?
    Pourquoi pas du poison dans les oeufs de Pâques…

  11. On vois bien que là aussi l’islam c’est bien de la merde
    Bientôt ils nous sortirons que la merde est Allal

  12. Tous mes meilleurs vœux pour la nouvelle année Christine.
    En parlant de sang je me pose la question .
    certaine religion n’accepte pas de transfusion sanguine par contre y’a t il une distinction entre le sang d’un donateur haram et halal..?????
    ……
    De Gaulle a bien dit: l’huile et le vinaigre ne se mélange pas: on a beau secoué en vain

  13. « La condition pour les créatures de la mer de viande halal est d’avoir des écailles.
    Dans un hadith d’Imam Baqir (A.S.), Muhammad ibn Muslim demande: “On nous donne du poisson qui ne porte pas de couche supplémentaire (écailles)”. L’Imam a répondu: “Mange tous les poissons qui ont des écailles et ne mange pas ceux qui n’en ont pas.” [1] Selon le hadith, le terme “couche supplémentaire” désigne les échelles. [2] »

    jamais entendu parler de ça, ayant longtemps vécu en musulmistans -des deux races et couleurs-

    je ne connais que chez les juifs, cette interdiction concernant les créatures marines
    chez eux, seul les poissons ayant des écailles ET des nageoires sont autorisés a la consommation
    tout, absolument tout le reste – sauf les algues- est interdit

    notons qu ils’ agit d’ un site chiite qui tente de « mieux faire que les sunnites »

    allez donc en Tunisie, dans une ville cotière comme MAHDIA dont l’ existence est basée sur la pêche des poulpes
    le poulpe étant prisé partout en musulmanie, une pêche typique s’ est developpée, a savoir la pêche a la gargoulette
    une batterie de plusieur de ces récipients est immergée le soir et relevée le lendemain

    sur ces rivages sablonneux, le poulpe est ravi de trouver des trous ou se réfugier et il ne reste plus qu a le cueillir et le savourer

    quand au reste, coquillages …oursins, crevettes, et autres crustacés pas de problème

    a Tel Aviv, les arabes chrétiens qui ont le monopole de proposition de ces fruits de mer, reçoivent autant de musulmans, que de chrétiens et de juifs soucieux de faire plaisir a leur fringale de ces produits réputés interdits aux juifs religieux

Les commentaires sont fermés.