Courez voir « Messiah » qu’interdit la Jordanie musulmane, criant au blasphème

 

La série n’est pas forcément attirante au premier abord : encore des histoires de religion se dit-on…

.

Mais quand on a déjà vu « Dublin Murders » et qu’on est petit dormeur et qu’on n’a pas d’épisode disponible de « Vikings », « Treadstone » (extra) ou « Ray Donovan » (voir bandes annonces en fin d’article), on peut se rabattre sans complexe sur cette série.

D’autant plus que  les musulmans de France se roulant par terre de douleur et la Jordanie criant  au blasphème, c’est un véritable pousse-au-crime pour des islamo-réfractaires !

.

Les musulmans appellent à boycotter Netflix pour blasphème !

Ils y voient un « contenu diabolique » !

Même en France, ils sont déchaînés sur les réseaux sociaux !

 

Pétition pour blasphème en France …et interdiction en Jordanie.

Le Monde

Atteinte au sacré.

Mise en ligne par Netflix mercredi 1er janvier, la série Messiah (« le messie ») s’est vue largement promue par une polémique lancée il y a un mois – donc bien avant que les premiers épisodes n’aient été rendus publics – sous la forme d’une pétition sur le site Internet Change.org : selon ses termes, la série créée par Michael Petroni ferait un « doigt d’honneur à la religion ».

.

Mais ce beau jeune homme aux allures et aux pouvoirs christiques (qui a dépassé l’âge de ce possible modèle-là puisqu’il a 36 ans, apprend-on) est bientôt identifié comme Al-Massih, un nom qui s’apparente à la figure de l’Antéchrist – commune aux textes chrétiens et islamiques, notamment dans la tradition sunnite –, Al-Masih ad-Dajjal.

D’où la source de l’agacement face à ce « messie trompeur » de la part de certains esprits rigoristes, de représentants sunnites sur les réseaux sociaux et du gouvernement jordanien qui a demandé à Netflix de suspendre la diffusion de Messiah sur son territoire – où une partie du tournage avait pourtant eu lieu, autorisé par la Royal Film Commission du pays.

 

 

Les +

Un thriller politico-religieux qui aborde les questions géopolitiques d’actualité (avec un petit côté Homeland).

Le questionnement de sujets politiques et philosophiques : notion de frontière (Israël…), de défense nationale, buts des interventions américaines dans le monde, peut-on se passer d’armée etc…

Une mise en garde bien utile en direction des jeunes,  contre les manipulations de masse politico-religieuses 

Capture d’écran : dans la série, plusieurs clins d’œil appuyés au livre Le Choc des civilisations

 

Au centre du récit est développée la question du terrorisme : le terrorisme islamique classique et ses bombes mais surtout, moins connu,  un  terrorisme de forme culturelle, donc masqué,  insidieux,  (très pris au sérieux par la CIA) et qui déstabiliserait nos sociétés en amenant le chaos social.

La manipulation palestinienne sur les (jeunes) esprits et la perfidie des activistes  y sont bien décrites.

L’imam qui manipule un jeune à des fins politiques 

 

La présence de pointures dans le casting : ils vraiment sont tous là et c’est très bien joué comme savent le faire les américains (en vo sous-titrée c’est encore mieux ! Sur les plateformes de streaming de type « voirseries… », la série est complète).

Deux actrices impressionnantes :

La superbe et délicate Michelle Monaghan (en agent de la CIA).

Melinda Page Hamilton (qu’on a connue jeune fille et qui porte très bien son âge en femme du pasteur et mère d’une ado paumée).

 

Les –

Quelques longueurs…

 

Une scène forte :

Quand un barbu fanatique…

… confisque le livre d’un jeune : « Il n’y a qu’un seul livre ».

 

Le Monde

Apparu soudainement en Syrie, Al-Massih mène un large groupe de Palestiniens à la frontière israélienne puis sauve un enfant de la mort à Jérusalem avant de se retrouver quelques heures plus tard au Texas, au moment d’une tornade gigantesque : alors que la petite ville de Dilley est rasée, seule l’église est encore debout. Encouragé par le pasteur local (John Ortiz), Al-Massih mène une longue procession de fidèles fascinés jusqu’à Washington. Où le jeune homme va faire montre de pouvoirs surnaturels – à moins qu’ils ne soient l’œuvre d’un magicien consommé ?

En Israël, puis aux Etats-Unis (où un juge texan lui a accordé le droit d’asile), Al-Massih est sous la surveillance d’un agent de la sécurité intérieure israélienne, Aviram Dahan (Tomer Sisley), et d’une agente de la CIA, Eva Geller (Michelle Monaghan). Tandis que la présidence voit d’un très mauvais œil les désordres que crée la présence de celui qu’ils considèrent comme un dangereux usurpateur.

Un thriller politico-religieux

De sorte que cette parabole grevée de miracles bien connus et de personnages pseudo-bibliques (on reconnaîtra notamment une Marie-Madeleine…) constitue un thriller politico-religieux dont les mystères surnaturels confrontés au réel de la société rappellent l’atmosphère de la série italienne Il Miracolo, proposée par Arte en janvier 2019.

Le personnage joué par Michelle Monaghan évoquera celui de Carrie Mathison dans Homeland, tandis que le rôle trilingue tenu par Tomer Sisley fera penser au Malotru du Bureau des légendes. Tous ayant pour trait commun d’être passablement « à la ramasse »…

Attiré par le parfum de scandale qui l’entourait, on a commencé à regarder Messiah pour voir de quoi il retournait. Mais on s’est trouvé happé par le jeu formidable des acteurs et surtout par l’incroyable densité du suspense qui se poursuit jusqu’au terme du dixième et dernier épisode – dont la fin « ouverte » laisse penser que Netflix pourrait ne pas en rester là…

https://www.lemonde.fr/culture/article/2020/01/03/messiah-la-serie-de-netflix-portee-par-son-parfum-de-scandale-et-son-incroyable-suspense_6024698_3246.html

 

Séries incontournables !

 

 

 

 

 

 

 57 total views,  1 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. Une tornade au Texas, ça serait pas le Magicien d’Oz. 🤭🤭🤭

    Je n’écoute pas la télé j’écoute des documentaires comme Au coeur de l’histoire ces temps-ci. J’ai eu ma passe Secrets d’histoire et À l’ombre d’un doute. J’adore ça.

  2. J’ai effectivement décidé de regarder cette série,suite à la bande-annonce et surtout son titre,me disant que le public des séries, duquel je ne suis pas,serait peut être gavé pour les fêtes ,au politiquement correct,voire,plus.
    Toutefois,après avoir regardé sept épisodes,il m’apparait une culture de l’ambiguïté quant à la religion musulmane,après en avoir dénoncé les dérives sectaires…Wait and see….

  3. « la série créée par Michael Petroni ferait un « doigt d’honneur à la religion ».

    et de deux, avec le mien !!

    cette nuit, j’ ai enfin constété que les seuls assassins, criminels, tarés, amoureux de la mort des autres surtout quand ils la donnent, s’ expriment TOUJOURS en lançant le même cri funèbre

    ALLAH HOU AKBAR !!

    et jamais, au grand jamais on n’ a entendu depuis que cette mode frenetique est tombée sur la France, jamais entendu des :

    « je vous salue Marie » ou « notre Père qui etes aux cieux »

    ni « baroukh ata Adonaï,élohénou mélékh ha Olam » (beni sois tu Eternel, maitre de l’ univers)

    bizarre, non ??

    hé bien, non finalement! rien de bizarre

    pourquoi ?

    lisez donc , entièrement, pour une fois, le bréviaire de la haine nommé « Koran » et vous comprendrez

    • @machinchose
      En tenant compte du fait qu’il y a des sourates et versets abrogés, et des sourates et versets abrogeants. Pour faire simple, on peut faire l’impasse sur tout ce qui est mignon, gentil, loukoum et sirop d’orgeat.
      Restent les appels au massacre et au pillage de tout ce qui n’est pas musulman.

  4. Jules Ferry, j’aime bien votre article mais ce qui me navre c’est que vos références en matière de séries sont exclusivement américaines. Je sais bien que les séries et téléfilms français sont de valeur très inégales mais quand même, pour un défenseur de l’identité nationale n’avoir comme seul référence que des fictions américaines, comme beaucoup d’autres personnes hélas, pas étonnant que notre pays disparaisse, pris en sandwich par une immigration porteuse d’un environnement islamo-africanisé d’une part et d’une américanisation culturelle d’autre part.

    • Bonjour Rinoceros,

      J’ai regardé Alex Hugo, série de France 2 (pour les décors montagnards surtout) : et puis patatras, le dernier épisode fut une étonnante charge politique à boulets rouges contre Génération Identitaire qui avait osé revendiquer la protection des frontières…

      Engrenages : bien ficelé ou le Bureau des Légendes.

      Dernièrement : une série formidable, très réussie, L’effondrement, une fiction qui envisage à chaque épisode un aspect de ce qui se produirait en cas de catastrophe (triste humanité avec les dirigeants qui ne pensent qu’à sauver leur peau..).

      https://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Effondrement_(s%C3%A9rie_t%C3%A9l%C3%A9vis%C3%A9e)

      • @Jules Ferry
        Tiens tiens, vous avez regardé Alex Hugo, tout comme moi…

        J’ai été déçue de la fin…
        D’accord c’est une Série belle à regarder pour ses décors montagnards…. et pour parfois se délasser et éviter de trop penser à la réalité de la vie…. et effectivement je me suis demandée sur le coup, mais pourquoi dans le dernier épisode cette charge contre Génération Identitaire, dans une série qui n’est pas politique, mais du coup… qui le devient pour sans aucun doute arranger certaines personnes…????

        Quand je regarde la TV, c’est plutôt pour me délasser, mais quand celle-ci me propose des séries fatigantes à regarder, car la réalité actuelle devenant de semaines en semaines plus cauchemardesque, je n’y trouve plus le plaisir à regarder, ça élève la tension… et je trouve ça plutôt fatiguant….

        Eh oui, pour moi regarder des séries télévisées, c’est davantage pour me libérer de mon stress de la vie actuelle… et non pour m’en créer un autre…
        Autrefois, mes enfants me disaient lorsque je regardais certaines séries, et que je les vivais en quelque sorte… : « Maman, c’est la TV et non la réalité »…!!!

        Le problème d’aujourd’hui, : on a dans la vie de tous les jours… les drames que nous avions autrefois à la TV…!!!!

        De plus, je n’ai jamais eu envie de lire le Coran, comme le dit si bien Machinchose… et aujourd’hui, moins que jamais…, je ne souhaite qu’une seule et unique chose : que les musulmans deviennent très intelligents et se rendent compte qu’ils se sont fait avoir avec le Coran, jusqu’à la garde…

        je trouve qu’au quotidien, nous avons depuis pas mal d’années, suffisamment de choses stressantes pour éviter d’en rajouter plus, alors que je peux l’éviter….!!!
        Je ne pense pas être la seule dans ce cas-là????…!!!!

Les commentaires sont fermés.