Au Nigeria, le massacre des chrétiens par des musulmans tourne au génocide

Conflit de civilisation Djihad Publié le 6 janvier 2020 - par - 8 commentaires

.

À Noël, le groupe djihadiste État islamique en Afrique de l’Ouest (ISWAP), issu d’une scission au sein groupe Boko Haram, a assassiné onze chrétiens enlevés dans le nord-est du Nigeria. Pour faire connaître au monde entier leur crime, les terroristes ont adopté l’odieux procédé de leur modèle, Daech, en filmant cette exécution collective et en diffusant la vidéo le 26 décembre. C’est « un message aux chrétiens du monde entier » déclare un homme au visage masqué dans cette vidéo diffusée par Amaq, l’agence de propagande de l’État islamique. Prétexte avancé : venger la mort du chef de l’État islamique (EI), Abou Bakr Al Bagdhdadi, tué lors d’une intervention américaine en Syrie, en octobre dernier.

Si les islamistes commettent des atrocités dans le monde entier, ce nouvel épisode macabre rappelle que le Nigéria est de loin le pays qui paie le plus lourd tribut à la véritable extermination des chrétiens qui s’avère être l’un des principaux objectifs des « fous d’Allah ».Depuis dix ans, le conflit armé mené initialement par le groupe islamiste Boko Haram, a fait plus de 36 000 morts (dont une moitié de civils) et deux millions de déplacés au Nigeria, selon les derniers chiffres de l’ONU. Il s’est propagé au Niger, au Tchad et au Cameroun voisins. Selon l’ONG Portes ouvertes (chrétiens évangéliques), 90% des chrétiens tués en 2018 dans le monde l’ont été au Nigeria (soit 3 731 morts sur le sol nigérian, pour la plupart des paysans, victimes des djihadistes et des éleveurs peuls musulmans).

Pour avoir qualifié les massacres de chrétiens nigérians commis par les Fulanis, une ethnie musulmane, de « nettoyage ethnique et religieux méthodique » dans un reportage pour Paris-Match, Bernard-Henri Levy s’est attiré une volée de bois vert de « spécialistes du pays » dans une tribune du Monde (cf LSDJ n°830). C’est pourtant une réalité dans plusieurs régions du pays, que dénonce depuis des années l’épiscopat nigérian et que confirme le directeur de l’Aide à l’Eglise en Détresse (AED) Benoît de Blanpré qui déplore la passivité de la communauté internationale. Sur les six premiers mois de 2019, 52 attaques terroristes ont été menées contre des villages chrétiens. « Allez expliquer aux chrétiens nigérians qu’ils ne sont pas victimes d’un conflit religieux, quand ils voient des combattants Peuls entièrement vêtus de noir, qui scandent ‘Allahu Akbar ! ‘ et crient ‘Mort aux chrétiens’ », s’indigne Sœur Monica Chikwe, dans un article de synthèse publié par le Gatestone Institute (en lien ci-dessous). Selon plusieurs responsables chrétiens (protestants ou catholiques) cités dans cet article, le président du Nigeria, Muhammadu Buhari, lui-même musulman issu du clan Fulani, mènerait ouvertement une politique anti-chrétienne qui favoriserait les exactions contre les chrétiens dans plusieurs régions du pays afin de l’islamiser. Leurs témoignages sont étayés par beaucoup d’autres, dont celui de l’ancien ministre de l’aviation nigériane, Femi Fani-Kayode : « [Le président ] a truffé son gouvernement de responsables musulmans, sans se préoccuper que les chrétiens qui représentent la moitié de la population, soient dûment représentés… Des centaines de chrétiens Numan dans l’Etat d’Adamawa ont été attaqués et tués par des éleveurs peuls djihadistes. Et lorsqu’ils ont tenté de se défendre, le gouvernement Buhari a envoyé l’armée de l’air pour les bombarder [40 morts dans une église ! NDLR]. Est-ce équitable ? »

Print Friendly, PDF & Email
8 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
dmarie
dmarie
il y a 1 année

C’est ce qui nous attend si la majorité des Français ne sort pas de sa passivité !
Merci les gouvernants de ces 4 dernières décennies pour l’enfumage et les menaces réitérées contre le soi-disant racisme.

Antiislam
Administrateur
Antiislam
il y a 1 année

Bonjour,

Merci Armand pour cet article.

On ne peut pas dire que « nos » médias soient très préssés de nous informer de ces crimes …

Jack
Jack
il y a 1 année
Reply to  Antiislam

Le Vatican n’est pas davantage pressé d’informer la chrétienté de ces génocides. Bizarre ! Bizarre !

Christian Jour
Christian Jour
il y a 1 année

Une preuve de plus que l’islam n’aime pas les chrétiens et qui se gave d’islam, les musulmans qui non rien a faire chez nous car ennemie des Chrétiens..

Victoire de Tourtour
Victoire de Tourtour
il y a 1 année

Monsieur du pape pourrait-il descendre du trône de Pierre et s’informer du sort de ces chrétiens au lieu de lécher les pieds des mahométans ?

Juste
Juste
il y a 1 année

mais bien sûr que ça tourne au génocide chez eux comme chez nous bientôt tant que nos collabos nous forceront à recevoir chez nous les membres d’une secte dont le livre fondateur dit clairement de nous égorger… où est la surprise ?

zipo
zipo
il y a 1 année

Rien de neuf sous les tropiques la langue de bois continue !

Conan
Conan
il y a 1 année

Oui, et ce sont les musulmans qui ont la qualité de réfugiés !!!…..
En 2022, entre l’arrivée des « réfugiés », des « regroupés familiaux » et des touristes bidon, ils seront peut-être plus nombreux que les de-souche ….
Mais que fout la baderne qui tient lieu de président du Sénat face à cette invasion étrangère??!!!…..

Lire Aussi