Les salauds ça ose tout : « et si les Grecs et Romains parlaient arabe sans le savoir  » ?

Publié le 4 janvier 2020 - par - 23 commentaires

.

Merci  à Marchersurdesoeufs qui nous a déniché cette énormité !

Conférence vendredi 17 janvier 2020 organisée par l’association culturelle du renouveau éducatif à Marseille et l’Institut Méditerranéen d’Études Musulmanes.

THÈME : Généalogie des langues : « ET SI LES GRECS ET LES LATINS PARLAIENT ARABE SANS LE SAVOIR » par M. Rachid BENAÏSSA. »

Une énormité, oui. Tout apprenti linguiste vous le dira, le grec et le latin font partie des langues indo-européennes qui, comme leur nom l’indique, sont circonscrites géographiquement sur un territoire correspondant à une bonne partie de l’Europe actuelle, à l’ancienne Perse (le farsi est une langue européenne) et à l’Inde avec l’hindi (et  le sanskrit, langue sacrée hindoue). On ne sait pas parler cette langue disparue mais on en a reconstitué les racines en comparant ses langues filles et petites-filles comme le latin, le grec, le français, l’anglais etc. Il y en a à présent environ un millier ! 

Ces racines ont donc permis de reconstituer l’indo-européen, « proto-langue » de l’Occident, de la Perse antique et de l’Inde. 

 

Voici le territoire antique de l’indo-européen.

Le terme indo-européen a été introduit en 1816 par l’Allemand Franz Bopp pour désigner un ensemble de langues d’Europe et d’Asie (incluant le nord de l’Inde avec l’Iran, l’Afghanistan, le Pakistan et le Bangladesh) dont la parenté structurale s’est révélée remarquable. Le sanskrit, le grec, le latin, le hittite, le vieil irlandais, le gothique, le vieux bulgare, le vieux prussien, etc., présentent effectivement des liens communs surprenants. Cela signifie que la plupart des langues d’Europe et une grande partie des langues de l’Iran, de l’Afghanistan, du Pakistan, du Bengladesh et de l’Inde appartiennent à la famille indo-européenne.

La famille indo-européenne comprend notamment de nombreuses langues indo-iraniennes dont le sanskrit, l’hindi et le persan (farsi), le grec, les langues baltes comme le lituanien et le letton, les langues celtiques comme le breton, le gallois ou le gaélique écossais, les langues d’origine latine ou dites romanes) comme le français, l’espagnol, le catalan ou l’italien, les langues germaniques comme l’allemand, l’anglais ou le suédois, les langues slaves comme le russe, le polonais ou le serbe. 

http://www.axl.cefan.ulaval.ca/monde/famindeur.htm

Voir aussi : https://fr.wikipedia.org/wiki/Langues_indo-européennes

.

J’ai eu l’immense chance de suivre des cours de linguistique ancienne consacrés à la connaissance des racines indo-européennes du latin et du grec, permettant de comprendre l’origine très lointaine de notre langue et son évolution au travers de racines communes. C’est à la fois passionnant, exigeant intellectuellement et… très scientifique. On ne s’improvise pas linguiste et spécialiste de l’indo-européen comme ça !

.

Par ailleurs nous savons que le territoire où l’on parle arabe actuellement ne correspond pas géographiquement à celui d’origine des langues européennes, et ce n’est pas un hasard. C’est un autre monde, même si l’arabe a trop souvent supplanté par la force de la guerre ou de l’occupation musulmane nombre les langues des premiers occupants.

.

Revenons à  la gigantesque imposture de la prétendue conférence qui doit avoir lieu à Marseille à « l’Institut des études arabes » le 17 janvier prochain (ha ! ha ! ha! à part le Coran ils étudient quoi dans cet Institut ? A part y faire la promotion de l’islam, ils y font quoi dans cet institut qui doit être largement subventionné par le con-tribuable ? ).

.

Il y a juste un petit problème… C’est que les Grecs et les Latins, indo-européens, existaient… bien avant l’invention de l’arabe ! En bon français cela s’appelle un anachronisme…

Je me contenterai de rappeler ici un des articles de notre contributeur David Belhassen  qui nous a appris, avec son érudition que la langue du Coran n’est en fait qu’un « idiome », qu’un « esperanto coranique » :

[…]

Le Coran n’est pas une langue, mais une sorte « d’Esperanto », un idiome artificiel composé et fabriqué ad hoc à partir de 3 langues : le himyarite, l’hébreu, et l’araméen (dans sa variante “syriaque” tardive). Au vocabulaire de ces 3 langues sur lesquelles est forgé 99 pour cent de “l’Esperanto coranique”, il faut ajouter quelques emprunts au grec, au persan, et à l’éthiopien.

[…]

En réalité, cet idiome hybride a servi d’arme de guerre pour lancer le grand plan d’invasion prévu et programmé par l’islam.

De quelle manière ?

En s’accaparant l’hébreu et l’araméen, l’esperanto coranique a induit l’idée que le Coran était en fait la « vraie Torah de Moïse » et « l’authentique Evangile », que les juifs et les chrétiens auraient respectivement falsifié et que Muhammad (donc l’islam, donc les musulmans) « aurait rétabli dans l’intégrité et l’intégralité du message originel ». De plus, cet idiome coranique est déclaré « antérieur » à l’hébreu et à l’araméen.

Et au XVIIIème siècle après J.-C, les Européens sont tombés dans le panneau en forgeant la terminologie factice de « langues sémitiques », qui fit la part belle à la pseudo « langue arabe » (en vérité l’idiome coranique). Pire ! Ils lui octroyèrent tout le prestige et l’ancienneté (qu’elle n’a pas) qui revenaient de droit à l’hébreu et à l’araméen.

D’ailleurs, jusqu’aujourd’hui, tout croquis concernant « l’arbre des langues sémitiques », place l’idiome coranique comme étant la « mère de l’hébreu et de l’araméen », alors qu’il en est le bâtard éloigné et tardif.

On peut donc, sans exagération aucune, affirmer que l’idiome coranique a non seulement hérité du prestige de l’hébreu et de l’araméen, mais en a été le quasi fossoyeur.

Voilà comment l’esperanto coranique, hissé au grade de « langue la plus ancienne du Proche et Moyen–Orient », est devenu le vecteur de la théologie-idéologie panarabiste-islamique qui a déferlé jadis sur presque tout le globe, et qui aujourd’hui engloutira l’Europe avec l’introduction prochaine (et imposée à tous) de « l’innocente langue arabe » dans le programme scolaire.

Source

.

Sarisse avait ajouté à l’article un commentaire résumant la situation :

Les chrétiens d’Orient, originellement de langues araméenne ou copte ont contribué à la rédaction, la grammaire, la renaissance d’une langue arabe dont les musulmans eux-mêmes maîtrisaient bien peu de choses.
Tout comme les juifs Du monde arabo-musulman.
Ils auraient mieux fait de laisser ces arabo-musulmans qui les maltraitaient là où ils étaient.
Quand nous-autres dhimmis sommes stupides, on ne peu pas dire que nous faissions dans la demi mesure.

.

Et voilà que les descendants des pilleurs de caravanes (que dirigeait Mahomet) vont bientôt nous apprendre que c’est grâce à eux qu’Eratosthène a pu calculer, en arabe, au IIIème siècle avant J.C. la circonférence de la terre, que c’est en arabe que Socrate discutait avec Platon, que César a dit à Brutus « tu quoque mi fili » en arabe et non en grec (« καὶ σὺ τέκνον » -Kai su teknon-), que, sur son lit de mort, Auguste a dit que la pièce était finie en arabe et non en latin « acta est fabula »…

.

Ce serait du plus grand comique si tout cela n’était pas voulu, organisé et payé par nos dirigeants pour nous manipuler et tenter de nous faire croire, malgré toutes les évidences, que l’islam et la langue arabe feraient partie de notre civilisation…

.

Quant au linguiste Rachid Benaïssa, il affirme doctement que les Hébreux n’existeraient pas, qu’il n’y aurait que des juifs au sens de disciples d’une religion… « on ne naît pas d’une mère juive, juif ce n’est pas une ethnie, juif c’est une religion…« 

Voir une video de lui ici, filmé par Béatrice Pignède, militante de l’antisionisme, proche de Dieudonné….

.

Voili, voilà, voulou ce que l’on fait de vos sous, chers con-tribuables !

Print Friendly, PDF & Email

23 réponses à “Les salauds ça ose tout : « et si les Grecs et Romains parlaient arabe sans le savoir  » ?”

  1. Avatar Ava dit :

    Nous devons tout à la lie de l’humanité et il suffit pour nous en convaincre de voir l’état de leurs pays d’origine respectifs.

  2. Avatar André Piscione dit :

    Tout cela est bien savant pour de pauvres profanes . Donc ;en résumé , ces ignares qui pense encore ,la terre plate comme la galette ; seraient nés avant leurs arrières arrières grands parents Cest eux qui ont inventés, le fil à couper le beurre, en été et je ne saurais trop quoi encore .Suffit d’aller visiter, l’un de leurs pays pour se rendre compte de leur haut degré de civilisation .

  3. Avatar Eitan dit :

    hi hi ha ha …
    donc les arabes parlent hébreu sans le savoir? les cons, s’ils savaient!

  4. Richard Richard dit :

    Excellent ! Et je rappelle ici que la version initiale des évangiles a été composée en grec et non en araméen, langue de Jésus. Les « élèves de Jésus » ou apôtres Matthieu et Jean ne sont pas les auteurs des évangiles portant leur nom.

    • Antiislam Antiislam dit :

      Bonjour,

      Très contestable, mon cher Richard.

      Il y a des études très poussées qui montrent exactement le contraire.

      Les Evangiles ont été très, très probablement initialement écrits en hébreu puis traduits en grec …

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Tresmontant

      • Richard Mil Richard Mil dit :

        @ Antiislam. De récentes études linguistiques démontrent qu’il n’y a aucune langue « derrière » le grec évangélique et que cette langue inaugure les premiers évangiles, modifiés ensuite à l’envi selon l’esprit de l’époque et des transcripteurs. Je vous enverrai cette semaine mes sources. Notre priorité actuelle, lutter contre Allahzheimer.

  5. Avatar agathe dit :

    Cela me fait penser aux délires prétendûment scientifiques de Cheik Ant Diop pour démontrer à tout prix (par la linguistique notamment) que les Egyptiens étaient noirs et que les Grecs n’ont fait rien qu’à copier. Il va même jusqu’à prétendre que Beethoven était noir…
    Bref : GROS COMPLEXE d’INFERIORITE = MYTHOMANIE pour compenser.
    Pauvres gens !

  6. Avatar Fomalo dit :

    Merci Christine. Rachid Benaïcha avec son des-esperanto islamique fait penser tout de suite aux tenants de la terre plate.
    Je me disais aussi.. une conférence »gratuite »? Et salle « Amazigh » (par dessus le): marché aux puces!!!!! C’est une véritable fripe-pouillerie
    . Je crois qu’avant les municipales nous en aurons bien d’autres de ses semblables et congénères.

    • Avatar agathe dit :

      Les véritables amazighs ne devraient pas être ravis de se voir associés à cette glorification de l’arabe…

  7. Avatar agathe dit :

    J’ajoute DE QUEL arabe , ce pseudo-savant va-t-il parler à ses auditeurs ? Et DANS QUEL arabe ?
    La plupart d’entre eux ne connaissent que l’arabe dialectal de leur bled et ne parlent pas l' »arabe classique ». Encore moins l’écrivent-ils.
    http://www.axl.cefan.ulaval.ca/Langues/2vital_inter_arabe.htm
    « Quand à se comprendre d’un pays à l’aitre, ce n’est pas , non plus, le cas :
    L’arabe dialectal ou arabe vernaculaire résulte à la fois de la fragmentation de l’arabe du VIIe siècle et de la fusion des parlers provenant des conquêtes militaires et des brassages de population des langues sud-arabiques, berbères, africaines, etc. Ces variétés dialectales sont, de nos jours, extrêmement nombreuses et persistent dans tout le monde arabe. L’arabe dialectal est la langue que chacun des 290 millions d’arabophones utilise toute sa vie et qui véhicule toute une culture populaire, traditionnelle et contemporaine. Il est fortement dévalorisé au plan social et est souvent perçu comme «vulgaire» ou «abâtardi». C’est donc une langue quasi exclusivement parlée dont les variétés sont rarement incompréhensibles entre les arabophones.
    Nombre Langue Pays principal Total
    des pays Locuteurs
    (millions)
    1 arabe algérien Algérie 2 29,3
    2 arabe tchadien Tchad 4 1,56
    3 arabe bedawi Égypte 4 1,92
    4 arabe égyptien Égypte 1 64,5
    5 arabe du Golfe Koweït 10 7,45
    6 arabe hijazi Arabie Saoudite 2 14,1
    7 arabe libyen Libye 3 4,80
    8 arabe mésopotamien Irak 4 15,4
    9 arabe marocain Maroc 3 23,3
    10 arabe nadji Arabie Saoudite 4 4,49
    11 arabe leventin du Nord Syrie 3 26,1
    12 arabe mésopotamien du Nord Iraq 3 8,59
    13 arabe omanais Oman 4 2,31
    14 arabe saïdi Égypte 1 22,4
    15 arabe sanaani Yémen 2 7,85
    16 arabe leventin du Sud Jordanie 4 8,44
    17 arabe soudanais Soudan 3 28,9
    18 arabe taizzi-adeni Yémen 3 7,51

    19
    arabe tunisien Tunisie 1 11,6
    On distingue principalement deux types d’arabe dialectal, c’est-à-dire deux grands groupes: le groupe occidental et le groupe oriental. Le groupe occidental correspond aux variétés d’arabe parlées en Andalousie (Espagne), dans les pays du Maghreb (Tunisie, Algérie, Maroc, Libye, Mauritanie et Sahara occidental) ainsi que dans l’île de Malte. Le groupe oriental correspond aux variétés parlées en Égypte, à Djibouti, au Soudan, au Tchad, dans les États dits du Machrek (Irak, Syrie, Liban, Jordanie, Palestine et Koweït) et ceux de la États de la péninsule Arabique (Arabie Saoudite, Yémen, Oman, Qatar, Émirats arabes unis, Koweït et Bahreïn). Il faudrait ajouter aussi certaines variétés d’arabe parlées par de petites communautés en Turquie, en Afghanistan, au Tadjikistan, en Iran, etc.

    Comme chaque pays a son arabe particulier, que ce soit l’arabe algérien, l’arabe égyptien, l’arabe irakien, l’arabe jordanien (levantin), l’arabe libanais (ou syro-libanais), l’arabe libyen, l’arabe marocain, l’arabe mauritanien, l’arabe omanais, l’arabe palestinien, l’arabe saoudien, l’arabe syrien (ou syro-libanais), l’arabe tchadien, l’arabe tunisien, l’arabe yéménite, etc., la réalité peut paraître relativement complexe. Dans plusieurs pays arabes, il peut exister des variétés dialectales différentes en usage selon les régions et les villes. Par exemple, l’arabe parlé à Damas, la capitale de la Syrie, est différent de celui d’Alep, la seconde ville du pays. Certains diront aussi que, en Algérie, il existe plusieurs arabes algériens.

    Cependant, si certaines variétés dialectales sont relativement compréhensibles entre elles (p. ex., l’arabe égyptien et l’arabe libanais), d’autres le sont beaucoup moins (p. ex., l’arabe algérien et l’arabe jordanien). De façon générale, les variétés d’arabe parlées au Maghreb et autour de la Méditerranée sont difficilement intelligibles pour les Arabophones du Proche-Orient le Machrek, et vice versa. À l’exception de l’arabe égyptien qui a connu une certaine diffusion (notamment par le cinéma), les différentes variétés d’arabe ne sont guère diffusées au-delà de leur pays d’origine. »

  8. Marcher sur des Oeufs Marcher sur des Oeufs dit :

    En même temps :  » renouveau éducatif  » qui rappelle les bonnes vieilles méthodes comme celle de la COOPÉRATION INTELLECTUELLE de 1925 pour l’enseignement « orienté et soft ».
    _______________________________

    1°).- « Revision des manuels scolaires » : Affaires étrangères 1925. { https://preview.tinyurl.com/DESARM-MORAL-et-HIST } … TITRE : « Quelques documents sur le désarmement moral et l’enseignement de l’histoire ».

    2°).- La « Résolution CASARES » ou la meilleure méthode pour corriger certaines erreurs des livres scolaires. { https://tinyurl.com/COOP-INTELL-et-Resol-CASARES } Casares adepte du fascisme ou de la dictature pour éduquer correctement : « Face au fascisme le gouvernement est belligérant(…) »

    3°).- La vision de la guerre 14-18 dans l’enseignement primaire francophone { https://tinyurl.com/14-18-ENS-PRIM-1918-1940 }

    4°).- LA RÉVISION PACIFISTE DES MANUELS SCOLAIRES Les enjeux de la mémoire de la guerre 14-18 dans l’enseignement belge de l’Entre-2-Guerres { https://tinyurl.com/14-18-MEMO-PACI }

    5°).- 1934 (N36)-1935 (N48). La Coopération intellectuelle Institut international de la coopération intellectuelle { https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k56993831/f167 } – TITRE : « La révision des manuels Scolaires contenant des passages nuisibles à la compréhension mutuelle des peuples ».

    6°).- La Société des nations et la coopération intellectuelle pour un enseignement orienté et soft de l’ histoire. { https://tinyurl.com/UNESCO-COOP-INTELL-1919-1946 }

    7°).- Société des Nations : Préparation des travaux de l’Institut international de Coopération intellectuelle { https://tinyurl.com/COOP-INTELL-Fonds-Paul-Val-ry }

    8°).- LA PAIX PAR LES MANUELS (Albert Petit) [cliquer sur l’image] : 1932/04/10 (Numéro 100) Journal des débats politique. { https://tinyurl.com/PAIX-par-ENSEIGNEMENT } … EXTRAIT :  » Il n’est pas douteux que l’enseignement, et plus particulièrement L’ENSEIGNEMENT PRIMAIRE, joue un rôle fondamental dans la formation de l’esprit national chez les différents peuples… ». -Remarque de @Marcher sur des Oeufs : Et qui a décidé, hier et décide aujourd’hui, de ce qui doit être enseigné ????-

    9°).- GALLICA : « Revision des manuels scolaires contenant des passages nuisibles à la compréhension mutuelle des peuples » – 5 résultats – Gallica { https://tinyurl.com/ONU-Hist-Heureuse }

  9. Avatar Hellen dit :

    Je dirai tout simplement…
    Il vaut mieux entendre ça, ou lire ça que, d’être sourd ou aveugle…
    Mais tout de même, jusqu’où oseront ces gens-là pousser leur idiotie, et surtout leurs mensonges, parce que là, c’est vraiment sans aucune limites…

    Le pire, c’est qu’ils nous prennent pour des crétins…!!!
    Là ils se disqualifient totalement…!!!!

  10. Marcher sur des Oeufs Marcher sur des Oeufs dit :

    Si j’ai bien compris l’histoire et si ma mémoire ne me trahit pas : s’il n’y a pas d’hébreux, il n’y a pas d’arabes non plus, donc pas non plus de musulmans ; parce que s’il y a populations musulmane c’est qu’il y a islam et qu’est-ce que l’islam sinon un plagia des deux religions monothéistes qui l’ont précédé, dont la première sans quoi rien ne serait : le judaïsme, pratiqué par les descendants d’Abraham, Isaac, Jacob, Juda, David, Salomon…. et grâce auxquels tout ce que l’on sait sur notre histoire commune profane, religieuse, généalogique ne serait pas parvenue jusqu’à nous. A propos, d’où qui vient Mahomet ? s’il n’y a pas Abraham, il n’y a pas non plus Ismaël et pas de Mahomet.

    Alors, merci qui ?!

  11. Avatar Christian Jour dit :

    Et si les muzz était cons sans le savoir, ça expliquerait bien des choses.

    • Avatar Dorylée dit :

      Ils le sont mais, en plus, ils le savent ! C’est pourquoi sur leurs drapeaux, il y a toujours une étoile et un croissant :  » Nous voudrions briller comme les étoiles mais nous sommes cons comme la lune. « 

  12. Avatar Victoire de Tourtour dit :

    Ce qui est grave, c’est que nombre d’incultes le croiront.

  13. Avatar Vent d'Est, Vent d'Ouest dit :

    Salaud, sûrement et con, sans aucun doute.

  14. Avatar Caughnawaga dit :

    Et dire que j’avais lu que tout part de Sumer. Et que même l’ancien testament vient des légendes de Sumer. C sûr que c arranger à leur sauce. C comme pour la bible, une partie est piochée dans la torah et le coran est pioché dans la torah et la bible. Donc tout le monde pioche sur tout le monde.

  15. Avatar Gladius dit :

    La débilité et l’outrecuidance de ces tarés sont abyssales !

    A un point tel, que jamais ils n’accepteront de penser qu’ils pourraient avoir tort.

    Cela devient effrayant.

    Comment espérer convaincre et raisonner un jour ces gens ? Impossible car ils auront toujours une mesure d’avance sur nous (ou une réplique imparable, immédiate et immuable), quelles que soient nos tentatives de persuasion.

    Il leur suffira de nous dire, simplement : « fermez-la ! quoi que vous disiez ! c’est nous qui avons raison, sur tous les points. Parce que Allah est grand ! »

    Quand on y regarde de près, tout ce qu’ils entreprennent, dans tous les domaines, est basé sur ce dogme, rudimentaire, brutal, mais d’une extrême puissance de frappe.

    Alors, quelle solution ? je ne vois que la confrontation, brutale ! et en final la disparition d’un des deux camps de la surface de la terre.

  16. frejusien frejusien dit :

    S’ils racontaient ça chez eux, ce serait déjà une trahison de l’histoire,
    mais comment se fait-il qu’ils aient le droit de le faire chez nous ??

    ne devrions-nous pas être les garants de nos illustres écrivains, de la vérité historique chère à nos philosophes ??

    Comment ces ignares malhonnêtes ont-ils le droit d’utiliser nos salles réservées à l’enseignement et à la diffusion de la culture , pour transformer la réalité et étaler leurs sales magouilles religieuses,
    car il s’agit ici, à nouveau de religion, leur religion qui empoisonne tout, et qui corrompt toute vérité,

  17. Avatar napoleonkom dit :

    Il y a des erreurs sur la carte:
    D’abord si la Finlande a été mise en gris, ce qui est bien, il aurait fallut aussi griser la Hongrie car ces deux pays parlent une langue d’origine spécifique le finno-ougrien qui n’est ni romane ni slave ni indo européenne mais d’origine proto ouralienne.
    Il aurait fallu aussi griser le pays Basque ou l’on parle l’Euskara, langue isolée à l’origine inconnue (Il y en a certains qui prétendent qu’elle vient du congolais, d’autres que ce serait la langue originelle des néandertaliens).

Lire Aussi