Islam, unique objet de mon ressentiment !

.

Islam, unique objet de mon ressentiment !

 

Puissent tous ses voisins ensemble conjurés
Saper ses fondements encor mal assurés !
Et si ce n’est assez de tout l’Occident,
Que les Indiens contre lui s’allient aux sans dents ;
Que cent peuples unis des bouts de l’univers
Passent pour le détruire et les monts et les mers !
Que le courroux du Ciel allumé par mes vœux
Fasse pleuvoir sur lui un déluge de feux !
Puissé-je de mes yeux y voir tomber ce foudre,
Voir ses versets en cendre, et ses mosquées en poudre,
Voir le dernier muslim  à son dernier soupir,
Moi seul en être cause et mourir de plaisir !

 

Rajkoumar,

piètre plagieur de Pierre Corneille
Horace (1640)
Acte 1V, 6, v. 1301-1318

 147 total views,  1 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. « ses versets en cendre, et ses mosquées en poudre : voilà qui réjouit le cœur !

    Au programme du Bac Français 2020 peut-être ? (Si seulement !)

  2. …c’est très beau.

    Le Mahomet rêvait d’être le fondateur d’une religion et il a surtout fabriqué des mahomimétistes et cette fable criminelle ( en d’autres termes son hallucination) qu’elle soit acceptée par 100 personnes ou des millions pendant une année ou pendant des siècles restera toujours une fable.
    Le problème c’est de RENDRE CETTE FABLE INOFFENSIVE….

    Bon courage à nous tous.

  3. Stagiaire chez Corneille, ça paye pas bien, mais côtoyer un tel monsieur, c’est jouissif sans aucun doute !

Les commentaires sont fermés.