Une réforme vouée à l’inefficacité : Belloubet crée des « quartiers » de radicalisés en prison


Une réforme vouée à l’inefficacité : Belloubet crée des « quartiers » de radicalisés en prison

.

Il aura fallu attendre la fin de l’année 2019 pour que Belloubet et Philippe fassent paraître au journal officiel un décret relatif aux quartiers de prise en charge de la radicalisation en prison.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000039726380&dateTexte=&categorieLien=id

.

Une réforme qu’on devine d’avance vouée à l’inefficacité.

Pourtant, l’ensauvagement des prisons et leur islamisation sont constants et créent une urgence à agir. Les surveillants sont en permanence agressés.

Le 30 décembre encore, c’est une agression à la fourchette artisanale par exemple.

.

https://www.ladepeche.fr/2019/12/30/pres-de-toulouse-un-detenu-plante-une-fourchette-sur-deux-gardiens-le-jour-de-noel,8633591.php

Or ces agressions sont légion dans les prisons, comme le montre par exemple le résultat d’une recherche google de ce jour.

.

D’emblée, la « radicalisation » est présentée dans la réforme de Belloubet comme une notion qui aurait droit de cité dans nos esprits, notre législation, afin de bien faire le distinguo, comme s’il était évident, avec un islam qui ne serait pas radical – que le texte ne nomme même pas d’ailleurs…

.

Tout cela a été savamment pensé comme je l’expliquais en commentant la mise à jour de la terminologie officielle du régime macronien, la novlangue d’Etat admettant la « radicalisation », afin d’éradiquer le radical « islam » de notre langage.

Cela fait un an que la « radicalisation » a fait son entrée dans le journal officiel. http://resistancerepublicaine.eu/2018/12/08/novlangue-la-radicalisation-au-journal-officiel-pour-eradiquer-le-radical-islam/

Depuis, qu’ont donc concocté les petits apprentis sorciers du gouvernement et du parlement LREM ?

D’abord, un article 88 de la loi du 23 mars 2019 de programmation 2018-2022 et de réforme pour la justice prévoyait la création de ces « quartiers » de radicalisés mais sans les nommer explicitement.

Désormais, le décret entre davantage dans la matière mais sans parler d’islam. On ne parle que de radicalisation. Pourtant, à une époque où la France était moins islamisée, Jack Lang avouait déjà que 2/3 des détenus sont musulmans.

« 2/3 des détenus sont musulmans » : Jack Lang sera-t-il poursuivi par le Mrap ?

.

Alors sur quoi s’appuie Belloubet pour prétendre qu’on pourrait dans cette quantité de musulmans qui ont enfreint la loi française au point de se retrouver en prison extraire une petite portion qui serait radicalisée quand les autres seraient de « paisibles » musulmans prétendument « modérés » ?

Peut-on vraiment faire croire aux gens qu’il est possible de faire des « quartiers » de radicalisés en prison, alors que selon toute vraisemblance, ces quartiers seront plutôt des métropoles et ce seront plutôt ceux qui ne sont pas des « radicalisés » qui forment une minorité pouvant être regroupée dans un « quartier » périphérique de la prison ?

.

C’est signé LREM. De la poudre aux yeux. On veut croire au père Noël et on aime le déni de réalité. Ils auraient mieux fait de publier leur décret le 25 décembre ! A moins que la date du 31 avec parution le 1er janvier soit comme un « voeu » pieux formé à l’attention des plus naïfs ?

 

Enfin, quoi qu’il en soit, Belloubet-Philippe décrètent qu’il serait possible de traiter spécialement une minorité dangereuse avec des traitements de choc. Voyons un peu… une évaluation et un « programme de désengagement » !

Ouh la la… ça tremble dans les prisons ! les surveillants, sans doute, tremblent, oui…

 

« Le décret introduit aux articles R. 57-7-84-13 à R. 57-7-84-24 les dispositions relatives aux quartiers de prise en charge de la radicalisation, quartiers spécifiques au sens de l’article 726-2 du code de procédure pénale créé par l’article 88 de la loi n° 2019-222 du 23 mars 2019 de programmation 2018-2022 et de réforme pour la justice. Au sein de ces quartiers, les personnes détenues bénéficient d’une évaluation et d’un programme de désengagement. Ce décret fixe le régime de détention applicable au sein des QPR ; il définit la procédure de placement et de renouvellement de placement des personnes détenues, la procédure d’urgence et traite de dispositions diverses (computation des délais, transfèrements en cours de prise en charge, information des autorités judiciaires) ».

Bien évidemment, les mots « islam » et « musulman » sont absents du décret. On parle sans doute de bouddhistes !

Ces personnes, le décret prend la peine de le préciser, conservent le droit d’exercer leur « culte ».

« Art. R. 57-7-84-15. – Les personnes détenues prises en charge au titre de l’article R. 57-7-84-13 font l’objet de mesures de sécurité, individualisées, qui sont régulièrement réévaluées. Ces personnes font l’objet d’évaluations régulières par une équipe pluridisciplinaire pendant toute la durée de leur placement.
« Lorsqu’elles sont placées dans les quartiers visés au II de l’article R. 57-7-84-13, elles bénéficient d’un programme de prise en charge adapté à leur personnalité et à leur comportement, susceptible d’évoluer au cours du placement.

« Art. R. 57-7-84-16. – Les personnes détenues placées en quartier de prise en charge de la radicalisation participent aux activités individuelles ou collectives qui leur sont proposées au sein du quartier de prise en charge de la radicalisation.
« Elles conservent leurs droits à l’information, aux visites, à la correspondance écrite et téléphonique, à l’utilisation de leur compte nominatif, sous réserve des aménagements qu’imposent les impératifs de sécurité.
« L’exercice du culte ainsi que les promenades s’effectuent séparément des autres personnes détenues chaque fois que des impératifs de sécurité ou de maintien du bon ordre de l’établissement l’exigent.
« Les personnes détenues, placées en quartier de prise en charge de la radicalisation, bénéficient d’au moins une heure quotidienne de promenade à l’air libre.

.

La réponse des ministres face aux coups de fourchettes, de couteaux et autres joyeusetés est donc encore dans la bureaucratie, l’abstraction, la logorrhée de décrets aussi interminables, indigestes et inefficaces les uns que les autres.

C’est leur façon de nous souhaiter, avec la plus grande hypocrisie, une bonne année… Qui oserait prétendre que 2020 sera moins sanglante que les précédentes à cet égard en France ? Personne de sérieux…

A qui le tour donc ? Qui seront les prochaines victimes ?

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Maxime

"On ne peut vivre agréablement si l'on ne vit avec prudence, honnêteté et justice" (Epicure). La France ne pourra retrouver la jeunesse de Bacchus peinte par Bouguereau qu'en renforçant le principe de précaution.


16 thoughts on “Une réforme vouée à l’inefficacité : Belloubet crée des « quartiers » de radicalisés en prison

  1. AvatarFomalo

    Bonne année à [email protected], bonne santé et encore beaucoup d’articles- surprises de sa part.Pour le premier avril, nous attendons la suite juste après les municipales!
    Effarant le petit paragraphe : »« L’exercice du culte ainsi que les promenades s’effectuent séparément des autres personnes détenues CHAQUE FOIS que des impératifs de sécurité ou de maintien du bon ordre de l’établissement l’exigent. » Ces impératifs de sécurité etc.. sont soumis à l’appréciation de qui? Du directeur de la centrale ou du centre de détention? Des matons? Du directeur régional? Donc le reste du temps ils peuvent en psalmodiant leur programme, parfaitement communiquer pendant leur « culte »? Y a -t-il, au cas où ce seraient des musulmans, présence d’un interprète? etc..etc..

    1. MaximeMaxime

      Merci, bonne année à tous. Profitons de ce qui nous reste de liberté pour essayer d’être heureux, malgré tout, en 2020…

  2. PacoPaco

    Merci Maxime. Le zonzon, n’est plus ce qu’il était ! Les seuls matons qui ne risquent rien…et encore…ce sont les coreligionnaires, les frères et sœurs de la oumma…

  3. AvatarCeltillos

    tous les musulmans très pratiquants sont des extrémistes, mais certains sont des combattants et d’autres s’occupent de la logistique ou de la propagande voir de l’infiltration, mais tous sont des fondus du cerveau avec le même but, et contre cela il n’y a qu’un seul traitement efficace, ça s’appelle 9mm et c’est le seul moyen sur contre toute récidive.

    il faut oublier les droits de l’homme car ce ne sont plus des humains mais des animaux sauvages enragés!

    1. AvatarCeltillos

      au modérateur, quant vous modifiez un commentaire faites en sorte que cela soit cohérent SVP, quant je dis que TOUS les musulmans sont des extrémistes soit vous supprimez mon com soit vous le laissez comme tel mais ne modifiez pas son sens SVP. tous les musulmans pratiquent l’islam et sont donc tous en accord avec ce que prône l’islam, donc tous sont extrémistes…

      avec tous mes vœux et mes remerciements….

      1. Armand LanlignelArmand Lanlignel

        Ce que vous avez écrit entraine un procès pour vous et Christine. Soit qu’un tel commentaire est édulcoré avant d’être publié, soit il est envoyé à la corbeille ou détruit. En plus, c’est parfaitement faux. Certains musulmans ne sont pas si convaincus que cela et même quelques-uns ont le courage de finir par apostasier malgré les risques pris. Vous n’avez jamais côtoyé de musulmans pour être aussi binaire. Ce n’est pas tout ou rien. Quels que soient les discours soit disant religieux, il y a toujours des esprits réceptifs et d’autres qui ne le sont guère ou même pas du tout (mais ils sont contraints à faire comme si …). Tous les musulmans pratiquent l’islam en apparence …

        1. AvatarCeltillos

          monsieur je suis né et ais vécu 30 ans dans la ville de Gonesse,habité a la cité de la muette a Garges les Gonesse travaillé a Aulnay sous bois et été surveillant de baignade a la piscine du Blanc Mesnil avant de me sauver de cet environnement donc je sais de ce dont je parle et les apostats ne sont qu’une infime minorité parmi cette population!

          avec tout mon respect bien a vous

        2. Avatarkatastrov

          Eh ben ! Si même sur RR on nous balance la fable qu’il existerait quelque part un musulman modéré , ce n’est pas encore en 2020 qu’on sera délivré de cette vermine. L’année commence mal.

          1. frejusienfrejusien

            en effet, les apostats se comptent sur les doigts de la main, ce qui veut dire qu’il y en a extrêmement peu,
            ce qui compte c’est la masse, les exceptions n’apportent rien, sinon confirmer la règle ,

            c’est comme l’histoire des nazis, on sait très bien que beaucoup d’Allemands n’étaient pas nazis, et certainement plus que le ratio muz-apostat actuel,
            ce qui n’a rien changé aux événements

  4. AvatarMachinchose

    soupirs……………..quand on appartient a une generation qui se souvient toujours de Cayenne………..de Biribi , de Tatahouine………des Joyeux de nos bat d’ Af

    il y a moins de cent ans, ces « extremistes » auraient tâté de la discipline coloniale, quand la prison ne suffisait plus et on n’ y faisait pas de mauvais cholesterol, les vrais travaux forcés y veillaient mieux que les Statines actuelles

    le sémillant et presidentiel jeune homme viendra encore cracher sur le colonialisme qui n’ a apporté que des bienfaits a ce ramassis de sauvages et de racailles criminelles

  5. AvatarRODRIGUE

    Perso, je leur prescrirais un autre traitement bien moins cher, une 9mm dans la tronche et le renvoi au bled de toute la famille, cousins compris !

  6. AvatarMichel

    La vieille morue ferait peur aux gosses dans la rue. Mais on sait pourquoi le débile de l’Elysée la mis en place. Parce qu’il a un QI d’huite faisandée et qu’il a besoin de beaucoup plus con que lui pour avoir l’air. Mais la morue paiera ses trahisons comme tous les traîtres.

  7. frejusienfrejusien

    C’est dans la logique implacable du  » en même temps » , de vouloir les séparer des autres,( quels autres ?) mais de leur permettre de pratiquer ce qui les « radicalise », (à savoir, leur islam et leur coran)

    ce sera à tous les coups, particulièrement efficace !!
    est-ce qu’ils arrivent à se rassurer en haut lieu avec de telles inepties ??
    ça ne s’arrange pas au pays de l’irréalité

    en même temps, la législation se durcit sur les citoyens moyens ou FDS, les contrôles sont de plus en plus serrés et de plus en plus précis,

    ce n’est pas Big Brother, chez nous, on a bien pire, on a GROS ZOEIL,

    Le gros zoeil du gouvernement dans notre vie quotidienne, vérifiez le , vous verrez

    1. Avatarangoulafre

      Il y a quand même un avantage au rassemblement:
      Pour payer les pensions d’anciens combattants et distribution de médailles.

Comments are closed.