Pierre Cassen : arrêtez de harceler mon amie Ségolène Royal


Pierre Cassen : arrêtez de harceler mon amie Ségolène Royal

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Pierre Cassen

Fondateur de Riposte laïque


3 thoughts on “Pierre Cassen : arrêtez de harceler mon amie Ségolène Royal

  1. AvatarMountain

    Ha ha ha la bonne rigolade,y a un poste qu ‘on pourrait lui proposer :ministre du temps perdu à un prix fou ,c’est pas de moi dixit Coluche ,ça lui irait très bien .

  2. Avatarbm77

    Ségolène, c’est l’archétype de la socialiste , c’est la reine! Mais Aubry n’est pas en reste . elles ont souvent utilisé le prétexte féministe pour améliorer leur image et faire avancer leur carrière. Elles ont été en fin de compte des carriéristes , un vilain penchant qu’elles ne manquaient pas de reprocher à leur homologues masculins. Même si ça ne leurs plairait pas de l’entendre elle ont utilisé leurs atouts féminins, , les petites phrases assassines et les coudes pour arriver au même but que leurs collègues hommes Ce qui prouve que la femme n’est pas un homme comme les autres dans la méthode même si elles veulent en fin de compte la même chose!
    La cause féministe sur- utilisé n’est qu’un atout de plus dans la besace pour celle qui a besoin de faire avancer leurs pions .
    Etre femme aujourd’hui est considéré comme une qualité C’est comme être noir ou gay . Le jeunisme aussi fait des ravages Celui qui a la « chance  » d’entrer dans ces catégories s’octroient aujourd’hui une valeur morale supérieur à celui qui est désigné en fin de compte comme l’ennemi à abattre le mâle de plus de cinquante ans qui serait le tenant d’une version patriarcale de la société.
    Vous n’êtes pas jugé sur vos qualités ni les efforts consentis pour les obtenir et encore moins le mérite mais le fait de rentrer dans une de ces catégories . C’est sur ces considérations de sexes et de races que l’on a créé le concept de parité ou la discrimination positive qui ne sont que les moyens de faire avancer la société à marche forcée sur ces bases là. Et malheur à celui qui croit que la société fonctionne encore sur les schémas surannés de l’effort et du mérite, il a toutes les chances de se prendre la double peine . Celle d’avoir consenti ces efforts en vain pour voir les catégories reines lui passer devant le nez de plus être considéré comme un has been .
    Si la France est une chance pour tous ces gens qui cherchent à tirer parti de leur particularismes, l’inverse n’est pas vrai . Et les gens qui investissent les postes clés de la société par le miracle de la parité, de la discrimination positive et du pistonnage inter communautaire, se servent, mais ne rendent pas service rendus au pays mais au contraire participent de sa déliquescence . Ces gens qui appellent de leurs vœux à une société partitionnées en catégories et communautés les plus diverses, cherchent ils a un créé un prototype ,un idéal ultime de l’être humaine,une sorte d’icone divinatoire ? Il pourrait être, si on suit leurs logiciels de pensée, à l’image de celui d’une femme , noire de préférence , lesbienne , végétarienne et très impliquée par le réchauffement climatique celui ci occuperait la majorité de ses neurones . Le summum serait en plus qu’elle porte le voile et la barbe !!! La grande absente chez ces gens par contre c’est l’intelligence et l’imagination parce que c’est bien commode de se ranger dans un tiroir pour ne pas se coltiner à la réalité bien réelle . Seraient ils des angoissés qui auraient besoin se rassurer dans une catégorie identifiée comme telle en se complaisant dans la sécurité qu’elle leur procure et se fichant pas mal du reste de la société qui elle, par contre ,est sommée par les concepteurs de cette communautarisation ,de les prendre en charge??

  3. Avatarpalimola

    Elle branle rien ? ben c’est a dire qu’une ambassadrice des pôles elle a autant de boulot qu’un ambassadeur des nuages ! En tous cas je serais curieux de savoir combien elle encaisse tous les mois pour tous les postes qu’elle a occupé jusqu’à présent …………..encore une qui s’est bien démerdé et c’est nous qui paye ( Coluche )

Comments are closed.