Comores : le directeur des affaires islamiques voulait interdire de célébrer Noël…


Comores : le directeur des affaires islamiques voulait interdire de célébrer Noël…

.

Ce ne sont pas les lecteurs de Résistance républicaine qui seront étonnés. Partout où l’islam sévit, la dictature coranique s’installe.

.

Certes, le Directeur des Affaires islamiques a été désavoué par le Ministre de l’Intérieur, mais quand même… C’est un

essai qui en dit long sur l’avenir de tous ces pays où l’islam est devenu religion d’état (en 2009). En moins de 10 ans, déjà l’islam majoritaire veut interdire les autres cultes, les autres croyances, les autres fêtes religieuses… Et pourtant ce n’est pas encore tout à fait la charia qui tient lieu de système juridique, celui-ci étant constitué de droit coutumier, de droit musulman et de droit français.

Certes, les Comores ne vivent que des mandats envoyés par les Comoriens travaillant en France (Mayotte, Réunion, Marseille) et l’ensemble des 3 îles par les subventions de la France, de l’UE, de l’Arabie saoudite et de la Chine, mais c’est justement l’influence grandissante de l’Arabie saoudite qui explique la montée du wahabbisme et la tentation d’appliquer à la lettre les textes coraniques, comme l’explique un rapport de l’Assemblée nationale datant de 2019 :

 Les états du Golfe, particulièrement l’Arabie Saoudite, y exercent une influence croissante. Alors que le président Sambi était tourné vers l’Iran, le président Azali est résolument tourné vers l’Arabie Saoudite, à tel point que les Comores ont rompu leurs relations avec l’Iran et plus récemment avec le Qatar. L’Islam sunnite de rite chaféite est la religion de 98% de la population et la révision constitutionnelle [prononcée par le président Azali en 2017] lui a conféré le rang de religion d’État. Dans les faits, il semblerait que les populations chiites, largement minoritaires, fassent l’objet de mesures répressives, portées au plus haut sommet de l’État. […] On constate une tendance à la radicalisation de certains individus, devenue un sujet d’inquiétude aux Comores. Or, elle tient en partie à l’influence d’imams formés à l’étranger, dans le états du Golfe, au Soudan, ou encore au Pakistan. […] Rien n’a vraiment été entrepris dans le pays pour lutter contre la radicalisation. Les autorités considèrent en effet le chiisme comme une menace plus importante que le sunnisme radical35. »

On ne me fera pas croire que le directeur en question, rattaché au Ministère de la Justice, n’a pas pondu sa circulaire sans l’autorisation du gouvernement... Et un Ministère de la Justice qui a beaucoup à voir avec un Directeur des affaires islamiques, ça craint, beaucoup.

C’est un ballon d’essai, qui sera transformé à la première occasion, forcément.

Le directeur des Affaires islamiques, rattaché au ministère de la Justice, a diffusé une déclaration officielle le jour du réveillon, en se basant sur la pratique comorienne de l’islam. Une interdiction de fêter Noël désavouée le soir même par le porte-parole du gouvernement.

Pour Noël, le directeur des Affaires islamiques a interdit « toute apparence indiquant l’implication des chrétiens dans leur joie aux Comores », embarrassant ainsi le gouvernement qui a repris le dossier en main via Mohamed Daoud, le ministre de l’Intérieur.

« Une déclaration a été signée par un responsable, un employé du ministère des Affaires islamiques, a-t-il reconnu. Toutefois cette déclaration n’engage ni le gouvernement ni le mouftorat. Il n’a jamais été question d’interdire à qui que ce soit de pratiquer sa religion. Notre islam est un islam tolérant. On ne viendra pas mélanger les avis personnels à une décision gouvernementale. »

Quelles conséquences ?

Cette sortie très remarquée du directeur des Affaires islamiques aura des conséquences, précise le ministre de l’Intérieur. « Ce n’est pas moi qui vais parler de son limogeage, déclare-t-il. Moi, j’ai déjà saisi le procureur de la République pour ouvrir une enquête. Il a engagé le pays et le gouvernement, sans pour autant qu’on le sache. En tant que ministre de l’Intérieur, chargé de la sécurité publique, je crois que s’il y a des mesures de ce genre, c’est à moi de les prendre. Pas à un directeur des Affaires islamiques. »

Le ministre de la Justice a publié un communiqué pour condamner les propos de son directeur des Affaires islamiques, sans pour autant évoquer des mesures prises à son encontre.

http://www.rfi.fr/afrique/20191225-comores-directeur-affaires-islamiques-interdit-feter-noel-interieur-ministre

.
Les Comores, ancienne colonie française, indépendante depuis moins de 45 ans fait déjà partie de l’OCI (Organisation de la Coopération Islamique) et de la Ligue arabe… 

Que fait donc là l’exception comorienne, Mayotte, la seule des 4 îles, à être administrée par la France ? Certes,  Mayotte est française depuis que la France l’a achetée en 1841 alors que le reste des Comores n’était qu’un simple protectorat depuis 1886, mais, surtout, les Mahorais ne veulent pas que la France les quitte et l’ont dit par referendum, les habitants indépendantistes des autres îles non plus, qui abordent en nombre à Mayotte pour y squatter, y accoucher, y pourrir la vie des Mahorais…

.

Combien de temps encore Mayotte pourra-t-elle rester française et échapper à l’islamisation obligatoire de tous ? 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


16 thoughts on “Comores : le directeur des affaires islamiques voulait interdire de célébrer Noël…

  1. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    Que ce soit là, ici ou ailleurs ces musulmans en prennent de plus en plus leurs aises nauséabondes. L’autre faute de goût est que, dans son élan à nuire ce mégalomane de directeur des Affaires islamiques (tiens ! Ce type vient d’avouer implicitement : « islamiques = islamistes » ?) a oublié qui était le vrai chef. Espérons toutefois que le ministre de la Justice comorien n’a pas réagi par esprit égotique mais par souci d’équité.

  2. AvatarJean-Paul Bourdin

    Mayotte, française ? Pourquoi s’est-on embarrassé de ça !!! Il suffit de voir les mahorais vivant en France pour se rendre compte qu’ils n’ont de français que les papiers.

  3. AvatarMachinchose

    et Saïd Branine qu est ce qu il en pense, notre intello d’adoption ??

    ya Saïd, guolli ?? wesh bik mèkch mghechèch ??

    un tel comportement du commorien du tout devrait faire bondir le laborieux plumitif de Loumma

  4. AvatarHollender

    Mon fiston mon épouse et moi, on s’en tient aux dix commandements sauf qu’on ne tendra JAMAIS l’autre joue….. Même si nous sommes athées.
    Une bonne provision de cartouches de 12 et chevrotines pour tenir le siège.
    Pas question de me réfugier en Hongrie. Mon pays c’est effectivement France chrétienne.
    Mon passeport canadien pourrait me permettre de nous réfugier en Amérique du Nord…… Mais les mêmes saloperies sont déjà là bas, tout à changé depuis mon arrivée à Schefferville en 1960 puis à Montréal 7 ans plus tard, les mosquées ont poussé partout……

    1. AvatarOrange

      Même chose pour moi, mon passeport canadien a perdu de sa valeur depuis le jihad immédiat des nouveaux arrivants musulmans au Canada pour l’instauration de la charia au Canada. Les musulmans saturent l’espace public sans relâche avec leur bouderie de récriminations sans fin. Les féministes les copient en cultivant l’art d’être désagréables en permanence et leurs luttes convergent: détruire l’Occident. A la fin il ne restera qu’une épave occupée par des obscurantistes et la misère noire. Je lorgne du côté de la Chine pour trouver des puissants qui soient stratèges anti-islam, comme par exemple le fait d’écrire une version du coran qui soit conforme aux valeurs du socialisme https://heraldpublicist.com/china-will-rewrite-the-bible-and-the-quran-to-reflect-socialist-values/ dont je souhaite l’adoption par le monde entier. Ce serait un début de retirer à l’islam le droit de tuer, mettre en esclavage, maudire, dépouiller de droits, haïr, violer, battre, tromper. Etonnant cette énumération d’horreurs « autorisées » devenue familière avec l’islam. Des ordures plein la bouche depuis l’islam.

    2. AvatarBron Jean-Claude

      Bravo! Ca c’est parler! On veut bien être gentils, mais pas question de se laissez baiser! Il faut que la sécurité social rembourse le greffage de couilles a tous ceux qui en manque. Pourvus qu’il aie assez d’argent, ça va couter une fortune!

  5. AvatarChristian Jour

    Je ne suis pas étonné, partout ou il y a l’islam, il y a la merde. La meilleure façon d’avoir la paix c’est de faire la guerre à l’islam et le foutre dehors. Mosquées, musulman, coran, dehors et interdit en Europe et surtout en France.
    De toute façon, on aura pas le choix, on sera obliger d’en passer par là, si on veux avoir la paix, pour nous et pour nos enfants.

  6. Amélie PoulainAmélie Poulain

    Mayotte est peut-être Française mais ce n’est pas la France telle qu’elle est avec son Histoire et sa mentalité.

    Il faut enfin regarder les choses en face, moi je rêve de vivre tout simplement ma vie de Française dans l’hexagone….. C’est un rêve ?

  7. Avatarkarr

    Un membre de ma proche famille est allé travaillé à Mayotte,fonctionnaire de l’Etat cela lui a permis de gagner deux ans sur l’âge de départ à la retraite.
    Cette île est le dernier endroit ou mettre les pieds,le kadi,(responsable religieux musulman de ce département français),fait parvenir des documents officiels aux administrations afin de les informer des dates des fêtes religieuses mahométanes.
    Accepterions nous en métropole qu’un évêque fasse parvenir un document officiel à une administration afin de signifier les dates des fêtes religieuses catholiques?
    Il n’existe qu’une église catholique à Mayotte et les cloches ne sonnent jamais,par contre le muezin se fait entendre.
    L’insécurité est grande sur cette île,les plages sont d’une saleté repoussante,l’hygiène est inconnue de la population,cette même population use de grandes violences à l’égard des habitants des autres îles tentant de s’installer sur la leur,voilà un exemple que nous devrions suivre!
    Le « vivre ensemble » dont on nous rebat les oreilles est absolument incompatible avec l’islam,qu’on le sache une bonne fois pour toute!

  8. Avatarpier

    merci sarko
    Mayotte, française ? Pourquoi s’est-on embarrassé de ça !!! Il suffit de voir les mahorais vivant en France pour se rendre compte qu’ils n’ont de français que les papiers.
    et aussi ceux et celles qui n’ont pas viré mayotte après le référendum ; pourquoi avoir séparé mayotte du reste des comores ?

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Consultation_du_22_d%C3%A9cembre_1974_sur_l%27ind%C3%A9pendance_du_territoire_des_Comores

    Actuellement combien nous coute cette verrue purulente ?
    il faut larguer ça !
    Mayotte est peut-être Française mais ce n’est pas la France

  9. Avatarpier

    En Thaïlande pays bouddhiste à 95 % et fervents bouddhistes
    les illuminations sont dans les rues , les magasins , les déguisements , les restaurants ont des menus de réveillon de Noêl , des chants de Noël , les souhaits , etc …
    Ce n ‘est pas 1 jour férié , mais l ‘on ne risque pas d’ oublier ce jour

  10. Avatarpalimola

    J’ai connu au boulot ( il y a 20 ans ) un mahorais fraîchement débarqué , a peine arrivé un organisme lui avait trouvé appart allocs et boulot , je ne m’étendrais pas sur son hygiène mais alors putain le niveau ……………….une brelle !

Comments are closed.