Le Tartuffe Macron veut coloniser le Tombeau des Rois de Jérusalem !


Le Tartuffe Macron veut coloniser le Tombeau des Rois de Jérusalem !

.

Il faut noter que Macron dénonce la colonisation comme étant un crime quand ça lui plaît. Il faut donc en déduire que quand la France colonise la terre d’Israël, ce n’est plus un crime !

https://www.ouest-france.fr/monde/israel/jerusalem-confusion-autour-de-la-reouverture-par-la-france-du-tombeau-des-rois-6419310

.
Et encore moins, quand il s’agit d’une trahison (des Juifs de l’Epoque furent assez naïfs pour faire confiance à la France dans l’espoir qu’elle assurerait sa protection à ces lieux saints, de la destruction ottomane).

tiré de :
http://jcpa-lecape.org/macron-veut-le-tombeau-des-rois-a-jerusalem/

.

—-
[Deuxième moitié du XIXème siècle] Shmuel Salant, le grand rabbin de Jérusalem, demande à Lazare Isidor, grand rabbin de France, d’exiger du gouvernement français la fin des profanations et rapatrie les ossements près du tombeau de Shimon Hatsadik. Le site fut fermé.

.

Un lieu dédié à la science et à la vénération des enfants d’Israël

.

Lazare Isidor convainc Bertha Pereire, riche philanthrope de se porter acquéreur du mausolée. La loi ottomane interdisant à un Juif d’acheter des terres, elle se tourne vers Salvatore Patrimonio, consul de France à Jérusalem, qui achète pour elle le terrain du tombeau pour 30.000 francs.

En 1874 elle fait don de son acquisition au Consistoire Central de France : Je, soussigné Bertha Amélie Bertrand Pereire, déclare qu’en faisant l’acquisition des terrains sur lesquels se trouve le tombeau dit « Tombeau des rois », à Jérusalem, je n’ai d’autre but que la conservation de cet antique et vénérable monument… c’est en souvenir de mes ancêtres que je veux préserver de toute profanation le Tombeau des rois…

Pourtant, après son décès et celui de ses deux fils, Emile et Ernest, son petit-fils Henry Pereire, en accord avec le testament d’Emile et Ernest, offre à la France le Tombeau des rois. La France profite aussi d’une lacune du consul Patrimonio qui avait omis les démarches de transmission des titres de propriété à Bertha Pereire…

.

Dans le contrat signé le 20 janvier 1886 par Henry, une clause précise que le gouvernement français s’engage à n’effectuer, dans l’avenir, aucun changement dans la destination actuelle de ce monument. En réalité, la loi ottomane ne connaissant pas la personne morale, le site fut donné directement au consul de France à Jérusalem en 1886, Charles Ledoulx qui fit apposer la plaque de cuivre gravée de « Tombeau des rois de Juda »… Les frères Pereire avaient apposé une plaque dédiant les lieux à la science et à la vénération des fidèles enfants d’Israël.

L’agitation avait cessé et des Juifs hiérosolomytains prennent coutume de venir y prier pour Pessah et Hanouccah ; là étaient ensevelis trois Saints chers aux Juifs. Les visites étaient payantes et nécessitaient une autorisation écrite du consulat…

.

Le Tombeau des rois en 1918 (Bibliothèque du Congrès)

En 1948, Israël naissant perd la partie orientale de Jérusalem où les Juifs qui représentent depuis des siècles une large majorité de la population, sont expulsés par la Transjordanie qui l’annexe en devenant la Jordanie. Le lieu dédié à la science et à la vénération des enfants d’Israël et sous la garde de la France est, de fait, interdit aux Juifs. Avec la guerre des Six jours, Israël reprend le contrôle total de la ville, les visites reprennent malgré les menaces sécuritaires dans ce quartier.

.

En 1997, le consul de France Stanislas de Laboulaye y accueille une association culturelle palestinienne, Yabous[7] pour un festival de musique… Quoi de mieux qu’un concert palestino-français pour protéger un lieu saint juif de toute profanation ? La France de 1886 en prenant possession du mausolée monolithe ne s’étaient-elle pas engagée par contrat à n’effectuer, dans l’avenir, aucun changement dans la destination actuelle de ce monument ? Elle récidive les années suivantes dans cette mise à disposition gracieuse du site à Yabous pendant que le reste de l’année l’accès est quasi interdit sauf autorisation écrite du consulat… Les Juifs et les Kurdes ne sont-ils pas les deux peuples que la France trahit le mieux ? Alors, une reine kurde et juive… La tension monte.

Le temps est supposé apaiser les passions, le site est fermé en 2010 et des travaux de rénovation sont entrepris.

Le Consistoire central de France continue de s’agacer, pas question qu’un lieu sous souveraineté française soit interdit aux Juifs. Il faut respecter la volonté de ceux qui l’ont acquis, tonne son président qui avait qualifié le concert de prestation inadmissible dans un lieu saint. Et Berkovitch (représentant du Consistoire en charge du dossier) de s’interroger pourquoi des sites chrétiens qui font aussi partie des territoires français de Jérusalem sont-ils gérés par des chrétiens et un site juif comme le tombeau des Rois ne peut-il être géré par des Juifs ?

Les Antiquités israéliennes tempèrent : notre devoir est de faire en sorte que personne n’abîme ce lieu. Nous demandons à la France d’ouvrir le site au plus vite, mais en y introduisant évidemment des limites dit Yuval Baruch[8] qui veut garder au site son caractère historique plutôt que le voir saint : quand cela se produit, l’archéologie est toujours perdante.

La France s’inquiète de ce que le site est sur la Jérusalem orientale oubliant que le plan de partage accompagnant la résolution 181 de l’ONU n’avait pas force de loi et fut refusé par les Arabes et que parler de Jérusalem palestinienne c’est faire fi de sa position traditionnelle de ville internationale… La géométrie variable.

Le site devait rouvrir en septembre 2018…

C’est dans ce contexte que, semble-il, Macron aurait demandé, lors de leur rencontre à l’Elysée, au président Rivlin, la souveraineté française sur le site ! Ce qui signifierait, selon sa propre rhétorique, une colonie française sur un territoire palestinien, alors qu’il ne cesse de condamner les implantations israéliennes. Mais ce doit être un geste d’amitié à l’égard d’Israël et des Juifs. Comme lorsqu’il laisse voter toutes les déclarations anti-israéliennes et laisse autoriser tous les défilés haineux contre Israël appelant au boycott officiellement illégal en France. Comme lorsqu’il dit vouloir lutter contre l’antisémitisme et le répète à l’envi mais ne fait rien, sinon pleurer les victimes et sur les actes anti-juifs qui se multiplient.

Richard Rossin

.

Oui, le Tombeau des rois appartient au peuple juif qui doit pouvoir en disposer comme d’un lieu de culte et non à la France qui veut  en faire un lieu archéologique ouvert à tous.

[…]

Berthe Bertrand revient vers le consul de France à Jérusalem, Monsieur Salvatore Patrimonio, nommé à ce poste en 1873, auquel elle fait transmettre la somme ainsi que sa volonté d’acquérir le terrain sur lequel se trouve le Tombeau des Rois, par le texte suivant :

 «Je, soussignée, Berthe Amélie Bertrand, déclare qu’en faisant l’acquisition des terrains sur lesquels se trouve le tombeau dit Tombeau des Rois à Jérusalem, je n’ai d’autre but que la conservation de cet antique et vénérable monument. J’appartiens par mon père Serve- Dieu Levi et par ma mère Noémie Rodrigues Henriques à des familles israélites. C’est en souvenir de mes ancêtres que je veux préserver le tombeau de toute profanation, le tombeau des rois d’Israël, Berthe Bertrand née Levi».

Cette lettre, certifiée conforme par la Mairie de Saint-Germain-en-Laye en date du 23 avril 1874, est envoyée au consulat général de Jérusalem et au Grand Rabbin Lazare Isidor qui la reçoit avec les commentaires suivants en date du 28 avril 1874 :

Le Grand Rabbin de France, certifie par la présente que 

« les paroles dites et écrites par Madame Bertrand née Levi sont à tous égards dignes de foi, j’ai la certitude que les terrains acquis par elle sur lesquels se trouve le Tombeau des Rois resteront à jamais propriété israélite préservée de toute profanation comme de toute aliénation. Je prie le Grand Rabbinat de Jérusalem de prêter la main à l’accomplissement de formalités voulues par la loi ottomane, afin que nous ayons la joie et le bonheur de conserver ce vénérable et antique monument au milieu d’Israël. »

«Au Grand Rabbin de la ville sainte de Jérusalem, qu’elle puisse être reconstruite de nos jours, Amen. Les paroles inscrites ici sont véridiques et sur ces paroles il faut se baser. Je sais que le terrain appelé Tombeau des Rois ne sortira pas de cette famille, de la famille d’Israël et ne sera profané en aucune façon. En ce mardi de l’an 5635 [du calendrier hébraïque, correspondant à l’an 1874] Le Grand Rabbin de France Lazare Isidor confirme l’acquisition du tombeau par Madame Bertrand, demande au Rabbinat de Jérusalem d’aider aux formalités de l’inscription du tombeau, confirme la volonté de Madame Bertrand de garder la propriété israélite préservée de toute profanation et rassure les rabbins de Jérusalem que dès à présent le tombeau ne sera plus jamais profané et restera propriété israélite. »

[…]

https://www.tombeaudesrois.com/l-achat-du-tombeau-des-rois

.
Oui, la duplicité de Macron est totale ! 

La duplicité de Macron est criante ici https://www.tombeaudesrois.com/nouvelles  :
Rencontre au sommet à Paris entre le Président israélien Monsieur Reuven Rivlin et le Président français Monsieur Emmanuel Macron le 23 janvier 2019 pendant laquelle le sujet si sensible et si diplomatique du Tombeau des rois a été évoqué et sur lequel le Président français s’est engagé sur la rouverture prochaine.
Off the record, Emmanuel Macron revendique la propriété du Tombeau des Rois mais c’est sans compter sur la détermination israélienne qui n’accepte pas le principe même de cette propriété en faveur de la France sur son propre sol. Le Hekdesh n’en reste pas là, il compte porter l’affaire devant la justice française. Le très médiatique avocat Maître Gilles William Goldnadel, grand ténor du barreau franco-israélien, est  engagé par le Hekdesh  dans la défense de ce passionnant dossier, dans le but que le site, anormalement et trop longtemps fermé, soit rouvert et que la France, pays ami d’Israël, rende sans condition, sans discussion et avec la plus grande bienveillance le site à Israël, et bien sûr, que les ossements de la Reine Hélène(1) profanés et conservés sans raison dans les caves du Louvre soient restitués pour rejoindre leurs emplacements initiaux en Terre Sainte, au Tombeau des Rois, pour la vénération des enfants d’Israël.
Ce Macron et sa contrition sur le « crime que fut la colonisation », quel Tartuffe !!!
Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




34 thoughts on “Le Tartuffe Macron veut coloniser le Tombeau des Rois de Jérusalem !

    1. pikachupikachu

      Des Juifs de l’époque, et pas n’importe lesquels, la famille Pereire, ça vous dit quelque chose ? (Le paquebot Normandie par exemple ? Ou encore la Compagnie des Chemins de fer du Midi ).
      Bref, au XIXème, des Juifs français veulent sauver une partie de l’héritage du peuple Juif, L’Etat d’Israel n’existe alors pas. Ils s’en remettent donc à la France, persuadée que l’Etat Français sera digne de confiance. Ils se sont en fin de compte, fait doubler.

      Qu’est-ce qui vous dérange ? Que l’on demande à la France d’être honnête ?
      Le Quai d’Orsay vous semble-t-il le coeur de l’identité française ?
      Dans un de ses films – « Le Marginal » – Belmondo fait dire, avec beaucoup de justesse : « C’est une vieille tradition du Quai d’Orsay de baisser son froc ».
      Il aurait dû préciser « avec les Arabes », parce qu’avec Israël, ce ne fut jamais le cas. Le Quai d’Orsay « baisse son froc » avec le Qatar, l’Arabie Saoudite, l’Autorité Palestinienne, le Hezbollah, le Hamas, mais fait le fort avec l’Etat d’Israel. Si pour vous, le quai d’Orsay est la France, pour moi, c’est plutôt la honte de la France, c’est peut-être ce qui coince. Si pour vous, la France, c’est sa fameuse « politique arabe » (initiée par De Gaule) alors bonne chance, le futur est arrivé.
      Sur le fond, maintenant, que vous soyez arabophile, ou islamophile, ou même arabe et musulman, peu importe. La question est d’abord, le deux poids deux mesures de Macron qui se veut anti-colonisaliste, mais qui « en même temps » exige d’Israël, le maintien de la souveraineté française sur un territoire d’Israel. Israël est un pays souverain à ce que je crois savoir non ?

      1. AvatarMachinchose

        Pikachu

        les perfidies d’ un Bellagamba, me font belle jambe et beau mollet devant la réalité!
        Bellagamba fait partie de ces « amis » de la France qui a si mal choisi le camp arabo musulman, et a la question posée par les Syriens, ses amis, ci dessous,

        «  »

        «  »SYRIE
        « Sommes-nous des animaux sauvages pour être traités de la sorte ? » : à Idlib, l’avancée du régime provoque un exode
        En deux semaines, les bombardements sur cette région ont déplacé près de 130 000 personnes, selon les Nations unies, et causé la mort d’une centaine de civils, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme.

        «  » » » »

        je réponds OUI ! sans aucune hésitation! parce que, pour attaquer un pays souverain, le jour le plus saint de son calendrier, Kippour 1973, par surprise, oui! faut etre les derniers des derniers, la lie de l’ humanité!!
        imaginons les juifs vous tomber dessus le jour de votre Aïd el kbir, parmi les gosses et les civils en liesse… helas ! oui, je dis bien hélas les israéliens ne savent pas etre les bêtes sauvages que vous etes

        notons que depuis vous etes maudits! tous, autant que vous etes, sunnites, chiites,votre principale et meilleure occupation consiste a vous entretuer, a vous massacrer, a rivaliser en cruauté lors d’ abominables attentats dans vos propres lieux saints

        que cette Malediction vous poursuive jusqu a la fin des temps, vous les derniers arrivés a l’ adhesion au Dieu unique, guidés en celà par le pire des chefs de guerre prônant la haine, la guerre,la conquête, le massacre en guise d’ Evangile

        on voit les résultats depuis 15 siècles du Bréviaire de la haine absolue qu il vous a offert

        en effet, honorer la Reine kurde du royaume d’ Adiabène, au bout de l’ Assyrie, celle qui avec son fils se convertit alors au Judaisme, ne pouvait etre honorée par le Panisse français, dit Macron , nigaud ,et fayot, offrant sur l’ autel de Moloch une Sarah Halimi a ses adorateurs, qui le remercieront dans les urnes…..que je souhaite funéraires

        OUI! vous etes bien des animaux sauvages et vos centaines de milliers de morts, voire vos millions, je les considère comme la garde d’ honneur de ces jeunes garçons tombés sur le nord d’ israel suite a votre attaque sacrilège

        oui! vous continuerez encore longtemps a vous entremassacrer, bientot le tour du Maghreb, celui de la minuscule Tunisie, futur protectorat algérien, sans oublier la Maroc….toutes les conditions sont a présent réunies pour la grande Tuerie Maughrébine

        la seule chose , la seule ombre a ce tableau c’est que vous allez encore debouler par millions en France, y apportant misère et malheur, vos deux seules productions prospères

        a guit shabess a toi l’ Ami

        1. pikachupikachu

          Merci Machin chose.

          Chabat chalom à toi et joyeuses fêtes de Hanouca.
          Et pour toi et les autres lecteurs de Resistance Republicaine, mazal tov pour la brith mila [circoncision] : et oui, malheur pour Gambarota, le jour de l’An n’est rien d’autre que la circoncision de Jésus (en tout cas c’était le cas jusqu’en 1974). J’imagine que cela lui donnera l’alcool triste 🙁 .

          (https://www.ajcf.fr/le-1er-janvier-fete-de-la-circoncision-de-jesus.html ).

          1. Amélie PoulainAmélie Poulain

            Franchement, je n’avais jamais pensé (ou plutôt réfléchi à ça…) que Jésus était circoncis… Maintenant, je le sais.

            Qu’est ce qu’on apprend des choses sur RR !

          2. pikachupikachu

            @Amélie Poulain

            pourtant, si vous avez sous la main un ancien calendrier (d’avant 1974), vous pourrez le constater, le premier janvier y figure comme « jour de la circoncision » !
            Vous avez des sites comme Delcampe.net, sur lesquels on peut trouver de vieux calendriers.
            Par exemple (au hasard) :
            https://images-03.delcampe-static.net/img_large/auction/000/344/708/074_001.jpg

            Faites un zoom (touches [Ctrl] et [+] simultanément, autant de fois que nécessaire) et vous le constaterez. (pour revenir à la taille normale [Ctrl] et [0](zéro) simultanément).

          3. Amélie PoulainAmélie Poulain

            @pikachu

            Merci pour l’information ! Effectivement, maintenant que vous l’avez précisé, cela me dit quelque chose mais je n’y avais jamais fait attention, sujet sans doute qui n’avait pas beaucoup de sens pour moi.

        2. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

          Bonsoir @Machinchose ;

          – » votre principale et meilleure occupation consiste a vous entretuer, a vous massacrer, a rivaliser en cruauté « –

          Pour rafraîchir la mémoire : « Et l’ange dit à Agar à propos de son fils à naître déjà conçu » :

          -« Cet homme sera comme l’âne sauvage : sa main se dressera contre tous, et la main de tous contre lui ; il établira sa demeure face à tous ses frères.  » (Genèse 16:12) »-
          :::: http://djep.hd.free.fr/LaReferenceBiblique/?Livre=1&Chap=16&Vers=12

      2. Avatarfranck

        Non desole Pikatchu pas par De Gaulle mais par Francois premier ,et il a traite avec les ottomans contre l empire austro hongrois
        je pense que ce doit etre la seule veritable erreur de son regne

    2. pikachupikachu

      @Gambarot

      ok, je viens de comprendre ce que vous vouliez dire. Il m’a fallu chercher dans votre production précédente pour y arriver. Je suis donc tombé sur ceci :
      « Zineb pour les Arabes c’est comme zemmour pour les juifs.
      ils attaquent un des leur pour trahison car il ne faut pas qu’il y ait d’examples sinon leur racket tombe en deconfiture. »
      Vous y exprimiez alors deux idées :
      1. que Zemmour est une brebis galeuse pour les Juifs.
      2. que les Juifs exercent collectivement une sorte de racket.

      (cf. https://resistancerepublicaine.com/2019/11/09/le-maroc-a-son-tour-se-dechaine-contre-zineb-la-preuve-quelle-fait-du-bon-boulot/#comment-792847 ).

      J’aime beaucoup cette démarche, elle est intelligente. Elle revient à dire ceci :
      les Juifs sont des ordures dans leur essence et quand un des leurs fait exception, soyez sûr qu’il est exclu de leur meute.

      Bref, je comprends mieux votre question : pour vous, je suis un Juif identitaire, dès lors, je ne peux pas être français (ou alors seulement de papier).

      Faudra expliquer ça, Gambarota, aux Corses, aux Alsaciens, Bretons, Basques, tous des salauds qui cultivent même une langue à eux ! Vous vous rendez compte ? Tous ces salauds ont même une propre langue ?????
      Comment osent-ils se revendiquer français ? Que fait la République ? Quand prendra-t-elle enfin les mesures qui s’imposent contre ces racailles ?

        1. pikachupikachu

          Je me le demande. En tout cas, sa saillie nous aura donné le bonheur de lire MachinChose dans une de ses envolées de type : « je vais vous dire vos quatre vérités ». et ça, ça en valait la peine 🙂 .

    1. pikachupikachu

      Salut Exocet,

      pourquoi pas un bon débat de philosophie, oui, du moment que la bière y coule à flots, je serai partant !!!

      1. Amélie PoulainAmélie Poulain

        « …oui, du moment que la bière y coule à flots, je serai partant !!! »

        Oui ben la fin du débat serait cahin-caha voire méli-mélo…..

          1. Amélie PoulainAmélie Poulain

            @pikachu

            Merci pour votre élément de culture que j’apprécie toujours, cependant, j’avais pris ce mot dans son sens français « Familier » signifiant un « Mélange très confus et désordonné »…. sur fond d’humour bien évidemment.

            Alors bien sûr, cela peut se raccrocher à la définition que vous en donnez puisqu’on parle de « mélange », ainsi se rejoignent effectivement le sens propre et le sens figuré.

          2. pikachupikachu

            @Amélie Poulain

            je plaisantais Amélie ! J’avais d’ailleurs bien indiqué en première phrase la vraie étymologie (du moins je suppose que c’est la vraie) à savoir « mélancolie » quand j’écrivais :
            « Oui, je vous l’accorde, méli-mélo, l’alcool peut rendre mélancolique. ».

            Cordialement !

          3. Amélie PoulainAmélie Poulain

            @pikachu

            « C’est donc les pinceaux que je m’étais emmélés, Amélie 😉 » »

            Oui apparemment…. pas cahin-caha là mais méli de chez mélo ! (humour)

            Cordialement

  1. frejusienfrejusien

    Voilà le fin mot de l’histoire , cela remonte à loin, mais on peut compter sur Pikachu pour relater les événements concernant ce petit pays,

    je parie qu’il en sait encore bien plus, d’ailleurs j’attends toujours un petit topo sur les douze tribus d’Israël souvenir de catéchisme et mystère pour moi,

    Pour ce tombeau, la France devrait le restituer, évidemment , au vu des documents,
    toutefois, si macron se fait prier, la nationalisation, ça existe encore ,

    quant aux concerts palestiniens autorisés par le consul, je considérerais qu’il s’agit d’un affront , certainement un consul raciste et gauchiasse pro-palestinien.
    On a vu à quel point les gauchistes et socialistes méprisent le culte des morts et les cimetières, avec cette histoire de Verdun, et avec tous les cimetières saccagés dernièrement, ce sont des fous qui ne respectent pas grand chose

    1. pikachupikachu

      @Fréjusien

      oui, au départ cet article était simplement la réponse que je vous faisais.
      Dans l’article https://tinyurl.com/vzldpr7 , vous demandiez :
      « Le tombeau des rois à Jérusalem ??
      comment la France a-t-elle fait pour se l’accaparer ?? »

      Christine a décidé d’en faire un article. Elle a bien fait : cela a permis de montrer, à nouveau, le fond du personnage Macron. Il est épris de beaux mots, mais derrière, les actes ne suivent pas.
      Autre exemple d’actualité, il était clairement contre la réforme des retraites.
      Ce type est un charlot. Tout dans l’apparence, rien dans le fond. Une coquille vide.

    2. pikachupikachu

      Les douze tribus d’Israël, correspondent simplement aux 12 enfants mâles de Jacob. Jacob s’est vu renommer en Ïsraël après avoir combattu avec un ange.
      Au moment où l’aube se lève, l’Ange vaincu demande à Jacob de le laisser partir. Jacob acquiesce à la condition que ce dernier le bénisse. L’ange lui donne alors un nouveau nom : Israël.
      Le peuple qui descendra de Jacob sera donc appelé le peuple d’Israël, ou israélites (le mot « juif » à l’origine était un mot péjoratif. Il ne s’utilisait pas pour désigner les Juifs, on parlait bien d’Israélites, ainsi qu’on peut le voir dans la déclaration de Berthe Amélie Bertrand, dans le corps de l’article).
      Sur ces douze tribus, dix « disparurent », exilées par les Assyriens. A cet époque, le pays d’Israël avait été scindé en deux, pour des questions d’héritage de la royauté. Il y a avait donc un royaume d’Israël et un royaume de Juda. C’est le royaume d’Israël qui fut vaincu et déporté par les assyriens.
      Le royaume de Juda comprenait deux tribus, qui avaient choisi l’allégeance à l’héritier de sang du roi David : Juda et Benjamin et des Lévites (tribu de Lévi) qui étaient dispersés dans toutes les tribus (ils étaient la seule tribu sans territoire propre).
      C’est de ces tribus que descendent les Juifs d’aujourd’hui. Quant aux tribus perdues, certaines se sont « signalées » et reviennent, au compte-goutte en Israël, il y a par exemple les « Bnei Menashé », qui vivent aux confins de la Birmanie et qui reviennent en Israël par vagues successives. Vous verrez ainsi, parfois, en Israël, des militaires de type asiatique et portant la kippa. Ce sont ces Bnei-Menashé.
      Le plus gros de ces dix tribus correspond aux Pashtouns. Pour l’instant, ils sont encore englués dans cette décadence islamique. Espérons qu’un jour ils sortiront de leur cauchemar.

  2. Amélie PoulainAmélie Poulain

    @pikachu,

    Je suis d’accord avec le fond de ce que vous expliquez, paradoxale en effet…

    Mais par pitié, quand vous dites qu’Israël doit pouvoir en faire ce qu’il veut, aurons-nous le droit d’y aller ?… C’est quand même tellement émouvant tous ces magnifiques sites archéologiques qui sont de véritables richesses du Moyen-Orient certes, mais qui restent chargés d’une histoire qui nous concerne aussi et que je rêverais d’ailleurs de visiter.

    Déjà qu’il y en a d’autres qui nous sont inaccessibles vu l’ambiance qui rendrait notre retour problématique voire impossible sauf dans un cercueil…. J

    1. pikachupikachu

      @Amélie Poulain

      en Israël, vous pouvez vous rendre où vous le désirez. Je cherche et je ne vois pas de lieux qui seraient interdits d’accès aux non-juifs ou aux non-israéliens.
      Quand il est question du fait que la restitution de ces tombeaux les rendraient interdits d’accès, il est question des archéologues seulement, pas des visiteurs, en raison du respect dû aux corps. Les archéologues n’ont pas ces « prévenances » et pour eux, un corps ou un ossement est un artefact archéologique avant tout. Pour cette même raison rituelle, les autopsies sont interdites (ainsi que le don d’organe, ce qui pose clairement un problème avec les pratiques modernes qui permettent de sauver des vies. Je ne sais pas quelle est la position des décisionnaires modernes à ce sujet).

      1. Amélie PoulainAmélie Poulain

        Merci @pikachu pour ces précisions. Ce serait un grand plaisir j’ai vu dernièrement un documentaire qui y faisait allusion. Je comprends toutes les restrictions posées en effet.

  3. Avatarclairement

    …L’acte de circoncision n’est pas autre chose qu’une cession de jouissance par rapport au comportement de sauvage  » de l’humanité de cette époque qui était très violente avec une sensualité exacerbée et prête à toute forme de bestialité ( génocide, sacrifice d’enfants, moeurs déréglés…) d’une dureté de coeur et d’une sauvagerie extrême que les esprits démocrates-chrétiens ou social-démocrate d’un Occident efféminé, au moment où nous écrivons ces lignes, ne peuvent même pas imaginer…eux même n’imaginant même pas l’état de leur dégradation »
    Les effets de la circoncision sont au moins de deux ordres, d’une part une érotisation de l’organe mais ça dépend des représentations des femmes et des autres qui sont attachées à la pulsion, ce qui peut conduire aux pires comportements, mais aussi d’autre part, et il s’agit ici de l’intention initiale de Moïse ou de celui qui lui a soufflé les lois mosaïques à l’oreille, parfaitement louable, qui était permettre à ses semblables de désirer autrement que dans une sensualité bestiale et incontrôlée…

  4. Avatarclairement

    …mais maintenant qu’on est éduqué, civilisé, on le fait plus, parce que ça doit faire mal et que c’est le langage qui fait office de  » castration « 

    1. pikachupikachu

      @Clairement,

      beaucoup de points évoqués sont intéressants mais je m’oppose à votre conclusion.
      Effectivement la symbolique ou signification spirituelle associée à l’acte est très très importante : ce même point amène à la civilisation chez les Juifs et à la sauvagerie chez les musulmans.
      Les Juifs y voient, comme vous le dites, un coup porté à l’organe du plaisir et donc une atténuation de l’instinct bestial. C’est en effet une façon de sortir de la nature pour aller vers la « culture » ou la civilisation.
      Pour les musulmans, ils y voient au contraire le premier symbole du « sang versé » et du Jihad : Allah leur demande d’être prêts à verser son sang pour Lui. C’est donc une injonction à la violence (verser le sang, en hébreu .ex., signifie « péché de meurtre ». Ce n’est pas anodin).

      Donc oui, vous avez saisi la symbolique que revêt cet acte pour les Juifs.
      Là où votre conclusion n’est pas bonne, selon moi, c’est dans cette dictature de la bien-pensance (dans le sens « penser correctement ») que vous accolez juste après :
      « maintenant qu’on est éduqué, civilisé, on le fait plus, »

      Je vous dirais la même chose pour toutes ces nouvelles injonctions qui visent à détruire l’homme occidental.
      Manger de la viande ? Comment ? Pratique archaique et barbare:
       » maintenant qu’on est éduqué, civilisé, on le fait plus, »

      Brûler du bois dans sa cheminée, sans tenir compte un seul instant des répercussions que cet acte a sur la planète ?
       » maintenant qu’on est éduqué, civilisé, on le fait plus, »

      S’adresser à un groupe composés d’hommes et de femmes en prenant ce pluriel pour du masculin ?
       » maintenant qu’on est éduqué, civilisé, on le fait plus, »

      Un pays qui se défend contre le terrorisme de manière violente, par éliminations ciblées ? Sans donner un procès en bonne et dûe forme aux coupables ?
       » maintenant qu’on est éduqué, civilisé, on le fait plus, »

      Vous m’avez compris, votre conclusion est qu’il faut se soumettre à une bien-pensance qui décide de manière péremptoire de ce qui est le Bien et le Mal.
      Je pense que la Loi de Moïse est bien au-dessus du bien et du mal tels que le conçoivent nos contemporains sans repères, mais merci de votre contribution que j’ai tout de même appréciée.

    2. pikachupikachu

      Ou pour répondre en une phrase à votre arrêté :
      « …mais maintenant qu’on est éduqué, civilisé, on le fait plus, parce que ça doit faire mal  »
      je reprendrai la formule de Finkielkraut de cet article :
      https://resistancerepublicaine.com/2019/12/27/discours-sur-la-vertu-dalain-finkielkraut-ou-lhumanisme-nihiliste-de-tante-celine/

      « Notre temps délesté de la sagesse des Anciens, ne reconnait d’autres lois que son élan compassionnel »

      C’est profondément le travers de votre propos qui dit peu ou prou que « la sagesse des Anciens n’a plus de raison d’être pour nous Modernes, elle est « has been » et ringarde et appartient à un vieux monde. Aujourd’hui, dans note monde moderne, seule la compassion doit guider nos actes.

    3. Amélie PoulainAmélie Poulain

      @clairement,

      Si, pour des raisons médicales et cela ne nuit en rien apparemment sauf peut-être le discours qui parle justement de « castration » donc de quelque chose qui « manquerait » et produit juste par là une forme de « complexe » qui n’existerait peut-être pas sinon.

      Dire cela c’est donc oublier le « Symbolique » qui est essentiel dans l’acte et @pikachu le montre très bien. C’est un acte « rituel » (que je n’approuve pas forcément…) et tout est là. Maintenant, j’imagine que le fait qu’il soit « imposé » est peut-être ce qui peut poser problème.

      Que le langage soit le seul vecteur d’une castration symbolique n’est qu’une vue de l’esprit lacanien, ce n’est donc « qu’un » des point de vue du prisme de l’Etre (cela voudrait dire que les personnes atteintes du handicap de la parole et de l’audition y échapperaient et seraient donc doublement handicapées….).

      Le langage ne se réfère qu’à la Culture et non à l’Etre, il ne peut donc que le rater du moins en partie, on est d’accord… Mais tout le champ du symbolique peuvent aussi faire office « de ».

      Le monde des « sensations » qui lui se passe de mots peut l’atteindre ou plutôt le « saisir ».(si l’on n’est pas addict aux mots bien sûr…).

  5. AvatarClaire

    Il y a une différence que vous avez oubliée : dans le judaïsme l’intervention se fait délicatement sur un nouveau né de 8 jours, alors qu’en islam c’est plus brutal sur un garçon de 12 ans. D’ailleurs, avec les imams il y avait tellement de « ratages » et de mauvaises cicatrisations que maintenant, en France, beaucoup de parents passent par une ordonnance médicale comme pour un phimosis et font effectuer ainsi la circoncision via la sécu.
    On a froid dans le dos de penser aux méthodes dans les lieux retirés des pays arabes…Ca comme le coran ne les favorise guère..

Comments are closed.