Puisse 2020 voir émerger une autre fraternité que celle de Caïn pour Abel !


Puisse 2020 voir émerger une autre fraternité que celle de Caïn pour Abel !

Illustration, le RESISTANT De Lattre de Tassigny

.

D’un Noël à l’autre…

Chaque année, aux approches de Noël,  je me souviens de ce Noël Indochinois, ou après avoir perdu en quelques minutes 90 hommes, le 5-ième bataillon parachutisme était entièrement encerclé par les Viets dans les montagnes du Ba-Vi. C’était mon baptême du feu. Mais avant de lancer une contre-attaque victorieuse, Le Général De Lattre nous fit parachuter des arbres de Noël. Après cela, s’il nous avait  demandé de sauter sur Pékin, nous aurions été tous volontaires !

.

       Au soir de la bataille de Hoa-Binh, où nous obligeâmes Giap à refluer, mon ami Gignac qui avait de hautes relations, m’a conté que le général De Lattre se sachant atteint d’un mal sans rémission, convoqua  Salan avant de revenir mourir en France ,et lui tint ce qui semblait un testament : « Salan, nous avons en face de nous des adversaires qui ne se contentent pas de tuer nos soldats, ils font la guerre aux âmes ! C’est une guerre qu’il ne faut pas perdre Salan ! Sinon, le jeu maudit, se poursuivra en Tunisie, en Algérie,  dans toute l’Afrique et peut-être même en France ! »

.

       De Lattre était un chef de guerre exceptionnel. Il était parfois visionnaire. En 44, lors de la bataille des Ardennes, ou la dernière offensive Allemande désorganisa un instant le front des Alliés, alors que l’Etat-Major hésitait sur le lieu ou porter l’attaque, c’est  Delattre qui pointant le doigt sur la carte osa dire : « C’est là ! » Et c’était effectivement le point faible du dispositif Allemand. La contre-attaque alliée fut victorieuse.

      Le 11 Janvier 1952, De Lattre quittait ce monde après avoir tout donné à la cause, y compris son fils. Et j’eus dans ma section de commandos, Lé-Van-Tho, qui, requis de force par le Viet-Minh, me disait avoir vu Bernard de Lattre tomber devant son fusil-mitrailleur à la bataille de Nin-Binh. Notre aviation étant intervenue, Tho, blessé, avait fait le mort sur le terrain afin de passer dans notre camp.Ce fut un de mes meilleurs combattants.

.

      Mais si le général de Lattre avait été bon prophète pour voir ce qui allait advenir de l’Empire après la victoire du Viet-Minh, il était impensable pour lui qu’un général qui se voulait le premier résistant, devienne le premier capitulard devant les barbaresques. Il est vrai que c’était un faux général qui, après avoir quitté son poste, avait été sanctionné, et sous la signature du Président Albert Lebrun, ramené au rang de Colonel. Avec lui, le mensonge politique allait devenir une institution !

.

     Toute notre actuelle dépravation républicaine est la conséquence  de ce mensonge permanent. Les gredins tricolorisés ont même réussi à gommer le fait que dans les camps du Viet-minh, la mortalité fut deux fois supérieure à celle des camps Nazis. Ce fut un survivant de ces camps de la mort,  le ministre Beuclair qui osa cette accusation, dans le silence des médias complices. Il furent complices à tel point, que  lors du retrait  Algérien, on fit silence sur nos soldats prisonniers des Fellaghas,  qui ne furent jamais réclamés par De Gaulle, et qui finirent dans les mines de sel du Sahara,  comme finirent dans les bordels du FLN, les femmes pied-noir, dont les signataires Gaullistes d’Evian, ne se préoccupèrent pas. Certes l’islamisme intégral est intégralement criminel. Mais le gaullisme intégral est de même en plus lâche  Il ne faut jamais oublier que le crime fut intégralement accompli par les Mesmer et les Joxe,  ce dernier déclarant à propos des harkis : « Les harkis veulent partir en masse ! Il faut combattre une infiltration qui, sous prétexte de bienfaisance, aurait pour effet de nous faire accueillir des éléments indésirables. » Aujourd’hui Les islamistes en France ne sont plus des éléments indésirables ! Mais c’est bien le Gaullisme qui a donné à l’Algérie l’occasion de nous envahir.Car De Gaulle lui,avait déclaré :

« On ne peut accepter de replier tous les musulmans qui viendraient à déclarer qu’ils ne s’entendaient pas avec leur gouvernement ! » Et pour justifier son crime, le misérable avait dit à Soustelle  qui ne pouvait accepter l’énormité du crime: « Voyons Soustelle, ces gens là ne sont pas comme nous ! »

.

         Je pense être un des derniers survivant du « Comité Béarn-Bigorre pour l’Algérie Française » que présidait le général Lanusse. Nous avons fait tout notre possible pour accueillir et donner du travail aux harkis qui avaient réussi à échapper aux massacres. Nous en avons été punis. Mais je suis plus fier de mes prisons que de ma légion d’honneur.

         Ce qu’il ne faut pas ignorer pour soutenir la Révolution Nationale, quel qu’en soit le prix,  c’est que le désordre actuel,  avec la puissance de la CGT, est une conséquence des postes de faveur, que De Gaulle octroya à la libération au parti communiste qui lui avait été nécessaire pour s’assurer du pouvoir. C’est ainsi que des pans entiers de notre économie, sont tombés entre les mains du clan soviétique, avec d’énormes avantages pour sa clientèle. Et c’est ainsi que la République est devenue « inégalitaire » malgré sa devise. La CGT reste sans le dire, le premier syndicat Anti-français, et l’immense duperie de la chose, c’est qu’il peut se prétendre « Populaire », puisqu’il combat un Macronisme dont il est évident que la banque internationale tire les ficelles !

         Je pense pour juger notre temps, à ce que disait Saint-Simon : «  L’art de gouverner maintenant est réduit à donner aux frelons la plus forte proportion de miel prélevé sur les abeilles ! »Quand donc les Français décideront-ils d’une façon ou d’une autre de n’être plus les abeilles de la crapule ?

        La bonne année que je voudrais souhaiter à tous mes amis patriotes suppose que les frelons ne sont pas immortels, et je fais des vœux pour que 2020 soit cette année décisive où la nécessité Française verra émerger  une autre fraternité que celle de Caïn pour Abel .

        Mais c’est hélas, encore sous le pouvoir des Caïnites que nous allons commencer l’année !

                                                                            Alexis Arette. Le 21 Décembre 2019.  

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Avatar

Paysan béarnais, ancien combattant d'Indochine, poète et prosateur


8 thoughts on “Puisse 2020 voir émerger une autre fraternité que celle de Caïn pour Abel !

  1. MoktarMoktar

    Les Noëls qui ont marqué notre enfance, notre jeunesse; les Noëls qui furent la voute magique et indestructible (que nous pensions) de nos valeurs, de notre culture sont bel et bien révolus.
    Toujours cette sempiternelle interrogation: Pourquoi? Pourquoi détruire cette fête que les enfants attendaient avec impatience? Comment ne pas garder en mémoire les visages illuminés de nos enfants, petits enfants émerveillés devant la crèche? Oui pourquoi? Pourquoi permettre à une religion maléfique de détruire sans aucune opposition cette valeur dont nous sommes imprégnés.
    Alexis évoque Caïn!? Devrais-je vous dire que les Caïn existent au sein même de certaines associations dites patriotiques, nationalistes dans lesquelles certains « califes » n’hésitent pas à détruire leurs propres compagnons d’armes.
    Les Caïn existent bien et « pour une poignée de lentilles » n’hésitent pas à trahir ceux qui étaient à leur côté pour combattre l’ennemi commun.
    Hélas Alexis personne n’y pourra rien contre ces Caïn qui tels les fourberies d’une pieuvre distillent leur venin contre leur propre camp. Fasse le ciel ramener à la raison tous ces Caïn. En attendant je vous souhaite à toutes et tous un Joyeux Noël.
    Fasse

    1. AvatarVictoire de Tourtour

      « Pourquoi détruire cette fête » ? dites-vous.
      Parce que, selon Soljenitsyne, « quand on veut détruire un peuple, il faut d’abord détruire ses racines ».

  2. PacoPaco

    Comment puis je dire : »Cher Alexis Arette. » ? Je prononce avec beaucoup de respect ces simples mots d’introduction que l’on adresse à une personne que l’on connait déjà ! Hors, je vous connais déjà, Monsieur ! C’est à l’orée de mes vieux jours que j’ai ouvert les premières pages de ce livre admirable de Jean Lartéguy « Les Centurions » Et c’est à l’intérieur de cet ouvrage au fil de ce récit que j’ai fait votre rencontre. De plus, je vous considère comme un voisin, car nous sommes dans le même terroir, posé faisant face aux Pyrénées. Pour ces simples et fortes raisons, j’espère avoir un jour l’honneur de pouvoir venir vous saluer, vous dont j’apprécie aussi la qualité de l’écrit, la force qui en émane. Bien cordialement. PACO.

  3. JackJack

    Cher Monsieur Alexis Arette, je ne suis pas, comme vous, un de ces fantastiques soldats, mais tout simplement un soldat du contingent ayant fait son temps en Algérie. Trouvez, pour la France, un autre de Lattre, s’il en existe encore, car je n’ai nulle foi en les Le Ray et Lecointre et sans doute en de nombreux autres étoilés… Auriez-vous connu le Colonel Guéguen (9ème RCP) ? Je ne l’ai pas connu mais l’un de ses fils est un bon copain. Merci pour votre formidable article

  4. frejusienfrejusien

    Cette guerre d’Algérie a laissé des plaies béantes.

    Ce qui est choquant aujourd’hui, c’est qu’on laisse s’installer le FLN en France et qu’on lui fasse une place d’honneur en permettant à ses affiliés de se faire élire en France, alors qu’ils devraient rester chez eux s’occuper de leurs affaires et non des nôtres,

    on leur a offert un pays, clés en mains, tout en écrabouillant et humiliant toute la population française qui avait tout donné pour construire ce pays,

    Les constructeurs français de l’Algérie française ont été méprisés et négligés, réduits à n’être rien , chassés comme des voleurs, alors qu’ils étaient les véritables propriétaires de cette terre qu’ils avaient façonnée, travaillée et enrichie de leur sueur.
    Les magouilles politiques ont sévi au plus haut point de l’horreur.

    La connerie politicienne est allé jusqu’à offrir aux islamistes les puits de pétrole et de gaz du Sahara, nous privant d’une indépendance énergétique,
    alors même que ce Sahara ne faisait pas partie du sultanat d’Alger en 1830, et que les Arabes du coin auraient été bien incapables de découvrir ni d’exploiter quoi que ce soit.
    Cette terre aurait dû rester française.

    1. AvatarAva

      Ne pensez-vous pas que cette guerre d’Algérie est un méchant prétexte?

      Partout dans le monde l’islam pose problème, y compris dans des pays qui n’ont rien voir avec la colonisation.

      Le Japon est le seul pays à avoir reçu 2 bombes atomiques pour RIEN!!
      Puisque tous savaient que le Japon avait déjà perdu la guerre.

      HSBC, a fait sa fortune sur le traffic de l’opium mais cela ne semble déranger personne.

      La traite arabe-musulmane est toujours passée sous silence y compris celle en vigueur dans les puissants pays du Golfe.

      Seuls les pays européens et leurs habitants seraient des monstres à éradiquer?

  5. MoktarMoktar

    @Victoire de Tourtour; Je ne le sais que trop bien. L’interrogation n’était qu’une prise de conscience de certains, pour ne pas dire nombreux, compatriotes qui (pardonnez l’expression) n’ont encore rien compris au film noir que nous vivons.
    C’est une évidence (encore une fois pas pour tous) que tous les moyens sont bons pour détruire notre culture, nos valeurs. L’Islam est redevenu conquérant par le seul fait que les Occidentaux se sont affaiblis.
    J’en profite pour répondre à AVA. Je reprends la dernière phrase ci-dessus: l’Islam reprend le cimeterre pour conquérir toute la planète: ceci est un fait.
    Mais pour ce qui concerne la France j’approuve totalement les propos de Fréjusien. Oui la guerre d’Algérie ou tout au moins l’abandon de l’Algérie a conduit les Algériens à vouloir reprendre revanche sur les Français qui, de surcroit, leur ont ouvert toutes grandes les portes. De tous les peuples du Maghreb il faut savoir que le plus fourbe est l’Algérien et il profite de nos politiques qui tout comme le consul de France en 1962 a baissé son pantalon, nos politiques en font de m^eme depuis 1962; le pire de tous bien entendu étant le patron actuel qui, en d’autre temps aurait été passé par les armes pour haute trahison.
    La guerre d’Algérie, en effet, se poursuit donc sur le territoire national et ainsi le FLN a tenu sa promesse de 1962 : »l’indépendance n’est qu’une étape ».
    Cela étant nos remplaçants voulus par le pouvoir pourront peut-être apporter une solution. Je vous laisse deviner laquelle et ne doute pas qu’un contributeur l’apportera.

Comments are closed.