Renaud Girard: «Les chrétiens défendent les musulmans opprimés, on cherche la réciproque»

Publié le 25 décembre 2019 - par - 17 commentaires

.

Les  chrétiens défendent les musulmans et ils ne sont pas payés de retour.

Renaud Girard est normalien : c’est, à priori, un homme intelligent alors pourquoi s’étonne-t-il ?

L’islam est une idéologie  suprémaciste, totalement fermée  à l’ALTERITE.

Tout ce que les chrétiens peuvent espérer ce sont les voeux de tartufes musulmans, encore minoritaires, colonisateurs de la France, qui souhaitent un « Joyeux Noël » aux chrétiens, comme ceux d’ Oumma.com:

https://oumma.com/lequipe-oumma-presente-ses-meilleurs-voeux-aux-chretiens-pour-noel/

…en attendant de les éradiquer, comme leurs frères musulmans  le font, en ce moment même, avec les derniers chrétiens orientaux …

.

Monsieur Girard délire, il ne faut rien céder aux musulmans.

Certes, les Serbes ont commis des crimes de guerre, excédés par la violence, comme toujours première des musulmans, mais les musulmans  ont commis autant de crimes, sinon beaucoup  plus , comme partout, où l’islam excite à la haine, à la violence.

Et que vaut-il mieux finalement : un pays chrétien  de plus ou un pays musulman  de plus ?

Pour ma part j’ai choisi …

Et les musulmans qui nous envahissent  votent comme moi…  avec leurs pieds.

.

L’article de Renaud Girard :

Renaud Girard: «Les chrétiens défendent les musulmans opprimés, on cherche la réciproque»

Dans l’histoire contemporaine, les vieilles nations chrétiennes sont souvent intervenues en faveur des musulmans opprimés à travers le monde.

Inventeurs des droits de l’homme, elles attachent une importance particulière aux libertés de pensée, de conscience et de culte. La célébrissime Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789 est rédigée par un prélat catholique, Jérôme Champion de Cicé, député du clergé aux États généraux, qui mourra archevêque d’Aix-en-Provence en 1810.

L’Assemblée nationale déclare les droits de l’homme et du citoyen «en présence et sous les auspices de l’Être suprême».

Les principes de liberté, d’égalité et de fraternité s’inspirent directement de la doctrine chrétienne, pour qui les hommes sont égaux devant Dieu et dont la liberté est un élément indispensable à leur responsabilité (saint Thomas d’Aquin).

Quant au droit naturel de résistance à l’oppression, qui figure à l’article 2 de la Déclaration, il est également au cœur de la philosophie thomiste.

.

Depuis la fin de la guerre froide, les Occidentaux ont redoublé d’efforts à travers la planète pour défendre les droits de l’homme, à commencer par ceux des peuples musulmans opprimés.

Lorsque, au printemps 1992, les milices serbes de Bosnie ont commencé à détruire les mosquées, à chasser les familles musulmanes des villages mixtes et à enfermer les hommes dans des camps de concentration, les premiers à protester furent les Occidentaux. Ce furent d’abord les journalistes, puis les intellectuels, puis les politiques.

Dès juin 1992, des sanctions sont imposées au pays chrétien qu’est la Serbie. Il faudra, il est vrai, attendre le massacre de 7000 hommes et adolescents à Srebrenica (juillet 1995) pour que les trois vieilles nations chrétiennes alliées (France, Angleterre, Amérique) se décident à agir militairement.

Mais leur action sera décisive et, aujourd’hui, la Bosnie-Herzégovine est reconnue par la Serbie.

.

Quant aux mosquées, qui avaient été détruites dans les villages autour de Srebrenica, elles ont été reconstruites. Les familles musulmanes y sont revenues.

Les Occidentaux ont eu raison d’intervenir en Bosnie, pour mettre fin à l’effusion de sang.

La population de Sarajevo, la capitale bosniaque, est devenue musulmane à plus de 90%, mais l’air qu’on y respire est resté délicieux.

Les femmes ne sont guère plus voilées que du temps de Tito. Les cathédrales catholique et orthodoxe, qui sont parfaitement entretenues, feront sonner leurs cloches comme il se doit à l’occasion de Noël (fêté le 7 janvier chez les orthodoxes).

NDLR : Ca c’est du délire. Les chrétiens ont été éradiqués et Monsieur Girard se réjouit. Quant à l’islamisation totale avec burqua,  elle viendra comme elle est toujours venue dans l’histoire, depuis Mahomet.

 

Aujourd’hui, le Congrès et le président des États-Unis d’Amérique ont pris des sanctions contre les responsables du Parti communiste chinois accusés d’opprimer les musulmans ouïgours

Après la seconde guerre de Tchétchénie (1999-2001), gagnée par Moscou, l’Occident chrétien accueillit de très nombreux musulmans tchétchènes comme réfugiés.
Cette générosité ne fut pas toujours et partout payée de retour. En avril 2013, ce sont deux réfugiés tchétchènes, les frères Tsarnaev, qui, après avoir été généreusement accueillis par l’Amérique chrétienne, commirent l’attentat terroriste contre le marathon de Boston (3 morts, 140 blessés).

La presse et les gouvernements occidentaux ont pris fait et cause pour les Rohingyas de Birmanie en 2017, alors que 400.000 d’entre eux étaient chassés vers le Bangladesh voisin, après des attentats perpétrés contre des forces de police birmanes.

Ces musulmans sunnites de l’est du Bengale avaient été encouragés en 1826 à immigrer dans la province de l’Arakan, après que les Britanniques se furent emparés de cette province birmane, alors essentiellement bouddhiste.

La tension entre Birmans et Rohingyas n’est pas nouvelle. En 1951, soit trois ans après l’indépendance de la Birmanie de la Couronne britannique, la tension monte fortement entre bouddhistes et musulmans de l’Arakan, après que ces derniers eurent réclamé un «État libre musulman semblable aux autres États de l’Union de Birmanie».

Confronté à la sur-réaction du gouvernement birman face à un mouvement islamiste de certains Rohingyas, l’Occident chrétien n’a pas hésité à sacrifier son icône bouddhiste Aung San Suu Kyi, Prix Nobel de la paix en 1991.

Aujourd’hui, le Congrès et le président des États-Unis d’Amérique ont pris des sanctions contre les responsables du Parti communiste chinois accusés d’opprimer les musulmans ouïgours dans la province du Xinjiang.

Alors que les nations chrétiennes se préparent à fêter la nativité de Jésus-Christ, les responsables des grands États musulmans seraient bien avisés de réfléchir à ce deux poids, deux mesures

Les exemples sont donc nombreux des puissances occidentales chrétiennes venant au secours des musulmans opprimés. On cherche en vain la réciproque, c’est-à-dire la défense des minorités chrétiennes par les États musulmans ou par l’Organisation de la Conférence islamique (OCI).

Quels sont les États musulmans d’Asie ou du Moyen-Orient qui ont protesté contre la répression anti-chrétienne qu’avait entreprise l’Indonésie au Timor-Oriental à partir de 1975?

Lorsque des chrétiens sont massacrés au Nigeria par des milices peules musulmanes, entend-on protester tous les pays musulmans du Sahel et d’Afrique du Nord?

Le Conseil de sécurité de l’ONU (dont quatre membres permanents sur cinq sont de vieilles puissances chrétiennes) a souvent voté des résolutions condamnant la persécution de peuples musulmans.

A-t-on jamais entendu l’OCI se préoccuper du bien-être des chrétiens minoritaires en terre d’islam?

Alors que les nations chrétiennes se préparent à fêter la nativité de Jésus-Christ (qui est considéré comme un prophète dans le Coran), les responsables des grands États musulmans seraient bien avisés de réfléchir à ce deux poids, deux mesures.

https://www.lefigaro.fr/vox/monde/renaud-girard-les-chretiens-defendent-les-musulmans-opprimes-on-cherche-la-reciproque-20191223

Print Friendly, PDF & Email

17 réponses à “Renaud Girard: «Les chrétiens défendent les musulmans opprimés, on cherche la réciproque»”

  1. Avatar Philip Wilson dit :

    Le mot que vous cherchez est ‘ENCULÉS’ ou en anglais, ‘cunts’.

    • Avatar Juste dit :

      les chrétiens suivent les évangiles qui disent de tendre la joue gauche si on vous frappe sur la droite. les musulmans suivent le coran qui dit explicitement qu’il faut nous égorger… Comment pouvez vous attendre autre chose ? et comment peut ont tenter de nous forcer de recevoir ‘ça’ chez nous !!!

  2. Avatar Monique dit :

    Vous savez on pourrait dire de même sur les juifs haïs,maudits ,persécutés par les pieux muzzs dont leur torchon de coran ordonne leur extermination.Combien d organisations juives aux États -Unis ,en Europe ne voyons nous pas prendre défense des muzzs lors de conflits israélo -palestiniens ,des musulmans en Israel soignés sans distinction dans des hôpitaux , d arabes musulmans dans l armée israélienne . Des juifs gauchistes que soit des acteurs ,chanteurs ,simples citoyens ,.. favoriser inconsciemment l ´islamisation en France en ce rangeant et acceptant le communautarisme sectaire siprematisme islamique au nom d nune certaine paix . L ´équivalant côté musulman et raricisme.Les muzzs sont ingrats ,intolérants ,arrogants ,ils ne voient jamais les bienfaits que leurs procurent les pays nom musulmans .Mosquées,écoles coraniques ,boucheries halals,tribunaux islamiques ( comme en Angletrre ),…acceptation des signes religieux dans certains lieux de travail ,à l ´Assemblée Nationanle ,dans les écoles .Non ,non ces gens ingrats ne seront jamais reconnaissant ,satisfaits envers les kouffars tant que vous vous plirez pas à leur immonde secte islamique.Le pire c ‘ est de constater que les minorités non musulmanes subissent humiliations ,intolérance ,persécutions chez eux ,mais rare sont les musulmans qui vivent en Europe qui condamnent.Mieux vaut être musulman en France que chrétien au Pakistan,en Arabi -Saoudite,….L ´islam est un idéologie répugnante ,suprematiste ,intolérante ,violente ,hypocrite .

    • Antiislam Antiislam dit :

      Bonjour,

      Merci, Monique, pour ces précisions.

    • pikachu pikachu dit :

      @Monique

      J’aimerais détailler un peu ce point crucial et qu’Edmond a abordé cette semaine.

      Mon résumé personnel de la civilisation judéo-chrétienne est la réciprocité des rapports humains.
      Jésus n’a pas inventé le message « aimez vous les uns les autres ». Il reprenait le message central (physiquement central, il est dans le livre médian, section médiane verset médian) : « tu aimeras ton prochain comme toi-même ».

      Ce message est en soi problématique et a été mal traduit ce qui peut expliquer la méprise chrétienne. Dans l’original hébreu, « ton prochain » n’est pas C.O.D. ce qui est très étonnant quand on le remet dans son contexte (précédé par « tu ne hairas point ton frère dans ton coeur », ton frère étant C.O.D. ). Je ne me lancerai pas dans une digression un peu longue à ce sujet, mais je veux introduire l’histoire célèbre d’un romain qui vient demander à Hillel l’Ancien, un résumé de la Thora. Il veut la résumer en une seule règle.
      Hillel veut donc avoir recours à « tu aimeras ton prochain comme-toi même », mais comprends que ce message doit être « reformulé » (du fait de sa problématique interne précitée et du fait aussi de son haut seuil d’exigence).
      Il reformule alors ce commandement positif (dans le sens « fais… ») en commandement négatif (« ne fais pas… »).
      Il lui livre donc ce condensé : « ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas que l’on te fasse ».
      C’est à mon sens, le fondement de la civilisation judéo-chrétienne.
      L’Islam n’a pas voulu adopter ce fondamental. Adopter ce principe aurait signifié refuser l’expansion, de l’Islam. Comment, par exemple, accorder ce principe, avec le fait que Mohamed fit torturer Kinana au fer rouge, pour que ce dernier révèle la cachette de la caisse de la tribu juive de Khaibar (dont il était trésorier). Mohamed aurait-il accepté qu’on le torture au fer rouge pour qu’il révèle l’endroit où il gardait son argent ?

      Bref, l’erreur fondamental est que nous pensons que l’Islam, est une religion qui a des bases communes de « décence », de « fair play », de cohérence, de recherche de la vérité. Ce n’est pas le cas. L’islam ne connait pas la réciprocité, le respect de la parole donnée, se fiche comme d’une guigne de la vérité. Le seul souci de l’Islam c’est d’accroître son pouvoir, sa domination. C’est d’ailleurs le programme exprimé par le mot islam : « soumission ». Ce qui sgnifie, par euphémisme, que s’il y a des soumis, des dominés, il y a en contrepartie, ceux qui les soumettent et les dominent.

      • Antiislam Antiislam dit :

        Bonjour,

        D’accord sur toute la ligne avec vous, Pikachu !

      • Avatar Adalbert le Grand dit :

        Pourriez-vous mieux expliquer votre histoire de mauvaise traduction et de COD pas COD? Bref, donner la bonne traduction selon vous de la phrase originale en hébreu au lieu de faire des allusions entendues?

        Ça serait plus clair.

  3. Jean-Paul Saint-Marc Jean-Paul Saint-Marc dit :

    Jésus-Christ (qui est considéré comme un prophète dans le Coran) !

    D’après le coran sourate 4 verset 157 :
    « et à cause de leur parole: «Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager d’Allah»… Or, ils ne l’ont ni tué ni crucifié ; mais ce n’était qu’un faux semblant Et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l’incertitude: ils n’en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l’ont certainement pas tué. »

    Conclusion, l’islam a fait d’un Jésus falsificateur et mystificateur un PROPHÈTE !

    Plus HYPOCRITE, terme que le coran utilise abondamment à l’encontre des autres, tu meurs !

    Certes ils ont bien droit de croire ce qu’ils veulent, et nous croyons ce que nous voulons chacun, mais le comportement de l’islam est là encore ignoble !

    Le constat que je fais depuis plus de dix ans que je me suis penché sur le coran, c’est que l’islam qui se présente comme la 3ème religion abrahamique, et au contraire une religion anti-abrahamique qui tente à vider tant le judaïsme que le christianisme de leurs fondements religieux…

    • Avatar Ava dit :

      « une religion anti-abrahamique qui tente à vider tant le judaïsme que le christianisme de leurs fondements religieux… »

      Vraiment?
      Avez-vous bien lu tous les textes?

      Les religions sont hélas un mal nécessaire car salvateur pour beaucoup de personnes.
      Elles deviennent meurtrières dès lors qu’elles éradiquent toute forme de pensée autonome.
      Mr Girard est dans la toute puissance de la chrétienté dont il ne semble pas comprendre le boomerang qui nous arrive aujourd’hui : son échec total auprès des « bons sauvages »
      Les Musulmans sont dans une cohérence religieuse et culturelle.Le comprendre n’est pas l’approuver.
      Ceux qui les utilisent pour différentes raisons mais avec un souci commun; la destruction de la civilisation occidentale sont la véritable ignominie et l’ennemi à combattre.

      • pikachu pikachu dit :

        « Ceux qui les utilisent pour différentes raisons mais avec un souci commun; la destruction de la civilisation occidentale sont la véritable ignominie et l’ennemi à combattre. »

        L’islam n’est donc pas à combattre, puisqu’ils ne sont que des marionnettes utilisés par le seul et véritable ennemi.

        Bien entendu, vous devez parler des Juifs ou d’Israel, je suppose. What else ?

      • Jean-Paul Saint-Marc Jean-Paul Saint-Marc dit :

        Je ne sais si vous m’avez compris !
        Par contre, je crois avoir compris quelque chose à l’islam…

        L’islam interdit toute autonomie de la pensée… loin des religions autres… et je crains qu’il n’ait rien de salvateur !

  4. Avatar piscione andré dit :

    Avec beaucoup d’instruction ,cela ne fait aucun doute .Malheureusement sans la moindre Lucidité ,à quoi cela sert il ? D’un coté, une Religion { bien grand mot } qui ne parle que de Haine et qui au fil de l’histoire ,a grandement prouvé , la mise en pratiques des préceptes prèchaient De l’autre une religion d’amour et de respect . Pensez vous réellement à une possible compatibilité? Non , c’est totalement impossible Ne nous trompons pas ;il y va de notre survie Les chrétiens d’Orient ,nous en apporte largement les preuves les plus flagrantes.

  5. Avatar Marc dit :

    Rectification :

    « Lorsque, au printemps 1992, les milices serbes de Bosnie ont commencé à détruire les mosquées, à chasser les familles musulmanes des villages mixtes et à enfermer les hommes dans des camps de concentration, les premiers à protester furent les Occidentaux. Ce furent d’abord les journalistes, puis les intellectuels, puis les politiques. »

    D’après l’aveu même de l’ancien président, illégitime, de Bosnie-Herzégovine, feu l’islamiste et ancien collaborateur nazi, Alija Izetbegovic, il n’y a jamais eut de camp de concentration dans ce pays. De plus, toutes les parties en conflit, ont utilisé le viol, la torture, le massacre et le nettoyage ethnique, sans aucune exception, sauf pour les bobos et les gauchistes abjectes. Il n’y a pas de pseudo victimes et des méchants, tous furent des crapules. D’ailleurs la première fois que des journalistes ont parlé de « pseudo » camps de concentration, ils le firent en écrivant des articles quant à la prison de « Celebic », lieu de détention où furent emprisonnées 400 civiles serbes par les troupes musulmanes.

    J’ajouterai, affirmer, comme le fait ce journaliste qu’il s’agissait de camp de concentration en Bosnie-Herzégovine, est une insulte aux vraies victimes des camps nazis durant la Seconde Guerre mondiale, c’est craché sur la mémoire les millions de Juifs exterminés à Auschwitz et ailleurs. Non monsieur le journaleux, il ne s’agissait pas de camps de concentration, même si des civiles y furent torturés et assassinés, il ne s’agissait en rien de camp de la mort. Oui ce furent des crimes de guerre et contre l’humanité, mais aucun camp de concentration ni de près ni de loin.

    « Dès juin 1992, des sanctions sont imposées au pays chrétien qu’est la Serbie. Il faudra, il est vrai, attendre le massacre de 7000 hommes et adolescents à Srebrenica (juillet 1995) pour que les trois vieilles nations chrétiennes alliées (France, Angleterre, Amérique) se décident à agir militairement »

    Srebrenica, 1992 à 1995, environ 3200 civiles serbes assassiné dans d’effroyables conditions. par les troupes musulmanes sous le commandement de la raclure Naser Oric, jamais condamner par le TPI car témoins liquider, et encore moins condamner en Bosnie-Herzégovine, jugement plein de magouilles, mais surtout il ne faut surtout pas écorner l’image d’innocentes victimes des musulmans de Bosnie.

    Zenica, Tuzla, Ozren, Mrkonjic Grad, Kljuc, Bihac, Bosanski Brod, Foca, Mostar, Kupres, Gorazde et tant d’autres, en comptabilisant le nombre de victimes serbes durant le conflit dans ces villes, nous arrivons à plus de 1500 civils serbes assassinés par les forces musulmanes

    « Quant aux mosquées, qui avaient été détruites dans les villages autour de Srebrenica, elles ont été reconstruites. Les familles musulmanes y sont revenues. »

    Pour faire bref, cela prouve que les Serbes ont accepté le retour des réfugiés musulmans dans la région, alors que dans la partie musulmane de la Bosnie-Herzégovine, ladite « Fédération de Bosnie-Herzégovine, moins de 2% des réfugiés serbes sont revenus se réinstaller dans leurs foyers, dans la partie serbe, ladite Républika Srpska, environ 10% des musulmans ont pu revenir dans leurs foyers, alors certes c’est très peu, mais quand même cinq fois plus que dans la partie musulmane. D’où le fait que les musulmans refusent tout recensement de la population de Bosnie-Herzégovine, l’on y verrait ouvertement que les Serbes de Bosnie-Herzégovine y furent victimes de nettoyages ethniques et de massacres, au même titre que les musulmans.

    J’ajouterai qu’avant guerre, selon le recensement de 1991, il y avait 650 000 à 750 000 Croates en Bosnie-Herzégovine, depuis la fin de la guerre et depuis que les Croates ont fait alliances avec les Bosniaques musulmans en 1994 pour combattre les Serbes, donc depuis 1995, en Bosnie-Herzégovine, il ne reste plus que 300 000 à 350 000 Croates, soit quasi une perte démographique de 50%. Perte, notamment par l’immigration en Croatie, en Europe ou ailleurs, car impossibilité de vivre avec des islamistes au pouvoirs à Sarajevo.

    Pour résumer, sur une population de 1 386 000 Serbes selon le recensement de 1991, environ 500 000 civiles serbes furent nettoyer ethniquement des territoires sous contrôle musulmans de 1992 à 1995.

    « La population de Sarajevo, la capitale bosniaque, est devenue musulmane à plus de 90%, mais l’air qu’on y respire est resté délicieux. »

    Sur une population de 531 000 habitants à Sarajevo en 1991, dont 260 000 Musulmans, 157 000 Serbes, 34 000 Croates et 56 000 Yougoslaves (plus ou moins)

    Population devenue musulmane, notamment par le nettoyage ethnique d’environ 150 000 serbes et 34 000 Croates de Sarajevo de 1992 à 1995. Nettoyage ethnique notamment par l’assassinat de 5000 civiles serbes durant toute la guerre et là je ne parle pas de serbes tués sous les bombardements musulmans des positions serbes, non, je parle d’assassinat ou de massacre de civiles serbes dans les quartiers de Sarajevo sous contrôle des forces musulmanes de 1992 à 1995. Je le répète 5000 civiles serbes assassinés.

    Mais sinon l’air y est délicieux, tu parles, le journaliste se délecte de ce fait accompli. Tout simplement dégueulasse et le figaro qui imprime ce genre de torchon.

    « Les femmes ne sont guère plus voilées que du temps de Tito. Les cathédrales catholique et orthodoxe, qui sont parfaitement entretenues, feront sonner leurs cloches comme il se doit à l’occasion de Noël (fêté le 7 janvier chez les orthodoxes). »

    Encore un mensonge, mais c’est une habitude dans nos merdias. Chaque année en Bosnie-Herzégovine, il y a son lot d’articles dans la presse de ce pays quant à l’islamisation comme jamais auparavant, notamment on y explique que le nombre de femmes voilées a explosé depuis 1995. Nous avons en Bosnie-Herzégovine, des territoires musulmans dit « hallal », à savoir, dans le territoire sous contrôle musulman, achats par les Saoudiens ou Qatari de terrains, puis construction de villages ou de quartiers consacré à la chose islamique et son cortège de femmes voilées.

    N’oublions pas que proportionnellement au nombre d’habitants, la Bosnie-Herzégovine est le plus grand fournisseur au monde de djihadistes locaux musulmans, en Syrie et en Irak ou en Afghanistan. La seule région qui concurrence la Bosnie-Herzégovine en matière de volontaires djihadistes musulmans, comme par hasard c’est la région autonome serbe du Kosovo et Métochie, actuellement sous contrôle international-OTAN ou sous occupation étrangère, région illégalement reconnut indépendante par la France, avec à sa tête les islamistes et narco-dealers Albanais musulmans. Donc deux régions où l’OTAN est intervenue ouvertement lors de son soutien aux islamistes locaux de Bosnie-Herzégovine et du Kosovo.

    105 000 morts en Bosnie-Herzégovine de 1992-1995, dont :

    – 60 000 Musulmans / 35 000 Serbes / 10 000 Croates.

    Les guerres dans l’ex-yougoslavie furent les dernières où la propagande put s’exprimer de manière mensongère, absolue et sans possibilités de réfutation. En somme, la même guerre en 2019 et il serait impossible de nous imposer la propagande qui va de pair, internet et réseaux sociaux obligent, de plus la population mondiale, notamment en Europe, je pense, est à tout jamais vacciné contre les bobards des multiculturalistes gauchissant.
    Il serait bon que le journaliste du Figaro la ramène moins avec ces pauvres victimes musulmanes. Son discours ne passe plus et personne en Europe n’y croit plus. Nous ne sommes plus dans les années 90 lorsque les politicards, intellos et médias nous bassinaient avec leur propagande abjecte. Les mêmes journalistes se rêvent encore dans les années 80-90.

    Avec ces chiffres, les Musulmans ne sont pas les pauvres et uniques victimes innocentes, mais des victimes comme toutes les autres, point barre, ni plus ni moins et nous sommes très loin d’un quelconque génocide.

    Pour quelle raison je ne parle pas des crimes à l’encontre des musulmans de Bosnie où des Balkans, tout simplement que nos merdias s’y sont largement consacré avec leur propagande de long en large depuis une trentaine d’années et que finalement les musulmans de ces contrées, sans aucune honte nient absolument tous les crimes contre les chrétiens, donc ceci-explique cela.

    Et encore je ne parlerai pas du Kosovo et les assassinats de Serbes, Gorans, Roms, Tcherkèzes, Turques, par les gentils et démocrates Musulmans de l’UCK (Albanais musulmans)

  6. Avatar karr dit :

    Notre Seigneur dans l’Evangile demanda à un scribe quel était le premier commandement,le scribe lui répondit: »Tu aimeras Dieu et ton prochain »,suite à quoi Notre-Seigneur le félicita,les pharisiens et les scribes avaient trop tendance à n’imposer que le culte du à Dieu.
    Voici à quoi peut se résumer la Bonne Nouvelle du salut,adorer Dieu et aimer son prochain,par définition le prochain est celui qui nous est proche,proche par l’affection,par la religion et par la nationalité.
    Dans l’islam n’existe que l’adoration de Dieu,l’amour du prochain n’existe pas,partant de là tout est permis,seul importe la soumission de l’humanité entière aux préceptes du coran.
    Nous retrouvons le même principe dans différents systèmes politiques,le communisme et le nazisme en particulier,mais,si ces derniers s’appuyaient sur le culte de la personnalité,il leur manquait malgré tout la dimension religieuse que possède le pire système dictatorial de l’histoire de l’humanité,l’islam!
    En ce qui concerne la déclaration des droits de l’homme cité plus haut,si son rédacteur est un ecclésiastique, membre du tiers état au cours des Etats Généraux du royaume de 1789,cela ne signifie en rien que cette déclaration officielle soit d’origine chrétienne,loin s’en faut puisque le nom de Dieu n’y est pas cité,sans référence au Dieu créateur et rédempteur il ne peut s’agir d’un texte chrétien!

  7. Avatar bm77, dit :

    Il faut remarquer que la majorité de ceux qui parmis les chrétiens ou juifs qui veulent absolument donner un image toujours positive de la religion musulmane ne sont pas très férus eux mêmes d’histoire des religions. Ils sont les ventres mous de la culture et sont les rois du relativismes. Tout ce vaut ,il n’y a pas de différence. L’islam est pour eux un catholicime comme les autres destiné aux musulmans alors que la philosophie de cette religion est complètement différente de celle des Chrétiens et juifs. Ils ne comprennent pas que l’islam ne partage pas dans une société. Il s’impose et les gens qui composent la société où se trouvent des musulman s doivent se soumettre à ses préceptes . C’est pas plus difficille que ça !Quand on a compris ça on a tout compris! Le Coran se pratique par des rites à la mosquée mais c’est aussi un code de lois qui s’impose dans la vie de tous les jours . Qui dicte ce auquel tout pratiquant doit se conformer mais ne conçoit pas qu’il en soit autrement dans la société où vivent leurs adeptes. Que ce soit les autres religions ou les lois des hommes . L’islam doit se subsituer à toutes les autres formes d’organisation de la société pourt imposer la charia qui est la concrétisation de ce code à l’échelle d’une société . Les gens qui fantasmes sur l’orientalisme on une vision d’esthète sur cette religion . Ils croient connaitre l’islam et pouvoir le juger en écoutant des musiques ou goûtant des mets Orientaux ou admirant les jardins de l’alhambra à Grenades ou fumant le hashich ou lisant les mille et une nuit. Ils feraient mieux de consulter des livres d’histoire pour voir la constance de leur obsession qui a été à l’image de leur prohète de conquérir les autres pays en massacrant à qui mieux mieux les populations qui ne pliaient pas à leurs exigences. Si ils ne le faisaient pas comme en Espagne c’est qu’ils considéraient que leur forces ne le leurs permettaient pas mais que c’était partie remise !.Ils ont été refoulés avant par Blanche de Castille.Mais comme on dit « Il n’est plus aveugle celui qui ne veut rien voir! ».

  8. Avatar Adalbert le Grand dit :

    La réciproque est pourtant évidente : « les musulmans oppriment les chrétiens que personne ne défend ».

    Réciproque au sens de la logique formelle bien sûr, pas au sens de la réciprocité sociale, de rendre la pareille.

    Ce Girard est un peu nigaud de ne pas la voir, alors qu’elle crève les yeux (au sens propre aussi).

  9. Avatar .Vent d'Est, Vent d'Ouest dit :

    Vu au reportage de je ne sais plus quelle chaîne Tévé française tout récemment des musulmans se victimiser parce qu’ils n’acquerront pas la nationalité indienne du fait de leur religion, contrairement aux croyants d’autres religions et, naturellement, ne savent ne faire qu’une chose : manifester bruyamment, comme s’il s’agissait d’un dû, d’une prérogative obligée, et, comme d’habitude, sans une seule once d’auto-critique, de remise en question. Et la bienpensance télévisuelle de les soutenir, évidemment, sournoisement

    Le jour où ils comprendront qu’avec de telles revendications indécentes ils ne peuvent que faire l’objet de rejet, justifié, entre nous soit dit.

Lire Aussi