Colonisation : Benalla tacle Macron


Colonisation : Benalla tacle Macron

.

BREVE

Même le grand ami de Macron lui explique, en un simple tweet, à quel point il ment, délibérément.

Le colonialisme, une faute ? Il est qui, le trou-du-cul Macron, pour juger la République française ?

 

.

C’est pas mal pour un début. 

Mais essaie encore, Alexandre… on n’a pas décolonisé, on n’a pas abandonné… les ex-colonisés ont fichu dehors les Français avec perte et fracas, quand ils ne les ont pas assassinés de la plus vile des façons…

.

En attendant, il semble que tu aies perdu l’occasion de te taire, les twitteurs t’en mettent plein la tête, avec une certaine pertinence, d’ailleurs.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


4 thoughts on “Colonisation : Benalla tacle Macron

  1. AvatarJoël

    2 autres tweets de benalla, je dois reconnaître que là, je suis scié. Je ne m’attendais certainement pas à ça de sa part.

    Hallucinant de voir des pseudos-historiens (c’est un peu comme les constitutionnalistes qui analysent la constitution selon leur bord politique), réduire la conquête coloniale à un amalgame plus que douteux entre Guerre d’Algérie, esclavagisme et occupation …

    — Alexandre Benalla (@ABenalla_) December 23, 2019

    Si vous en voulez tant au pays dans lequel vous êtes et aux descendants de ceux qui selon vous ont pillé, violé, tué, torturé, …
    Soyez en cohérence avec vous-même, « Rentrez chez vous » !
    Vous pourrez profiter des infrastructures ultra-modernes, des hôpitaux derniers cris, …

    — Alexandre Benalla (@ABenalla_) December 23, 2019

  2. frejusienfrejusien

    ben tiens ! pour une fois, je suis d’accord, avec la première partie de la proposition

    qui aurait cru que benalla serait plus intelligent que macron ??

  3. ConanConan

    Excellent tweet de Maxime Martin !
    Hé oui, il faut lire le regretté Daniel Lefeuvre (Chère Algérie) ainsi bien sûr que Jacques Marseille.
    Le scandale c’est qu’après avoir gagné cette guerre, nous n’avons rien négocié car l’intérêt politique, diplomatique et surtout financier était de tout lâcher !!…Et pour que cette politique ne soit pas contrariée, nous sommes même allés jusqu’à désarmer nos Harkis et les livrer au FLN, ainsi que tout mis en œuvre pour mâter toute résistance (entre autres internement sans le moindre jugement, intervention de barbouzes etc…etc…)
    Et comme c’est un peu le propre de l’homme, la majorité s’est placée du bon côté du manche…
    Il est bien certain que la fin du conflit algérien a été un vrai gâchis et je ne peux qu’approuver le sentiment exprimé par Alexandre Benalla.

Comments are closed.