30 ans après le grand débat Tapie-Le Pen sur l’immigration, la France est au bord de la guerre civile


30 ans après le grand débat Tapie-Le Pen sur l’immigration, la France est au bord de la guerre civile

.

Ce débat s’est déroulé il y a  trente ans, le 8 décembre 1989. Depuis trente ans, rien n’a changé, tous les problèmes étaient déjà posés, toutes les fausses solutions étaient déjà présentées, tous les mensonges que nous connaissons étaient sortis.

La différence, c’est qu’aujourd’hui, en 2019, l’immigration extra-européenne, la communautarisation, l’islamisation, la colonisation de pans entiers du territoire par des masses allogènes plus ou moins hostiles à la France et aux Français, le séparatisme de ces communautés, la criminalité étrangère, le coût de l’immigration – qui se chiffre à plus de 100 milliards d’euros par an – menacent la France sur l’ensemble de son territoire, et non plus dans quelques centaines de villes comme c’était le cas à l’époque.

.

On voit dans les reportages ponctuant le débat que tout était déjà fait au plus haut niveau de l’État pour noyer la France sous un flux incontrôlable d’immigrés, de réfugiés, de sans-papiers.

.

Tapie le beau parleur avait faux sur toute la ligne, Le Pen avait raison. Mais, malgré un contexte d’invasion migratoire lui donnant raison sur toute la ligne, le RN n’a pour l’instant pas réussi à prendre le pouvoir, contrairement aux populistes d’autres pays : Salvini, Orban, le PiS en Pologne, les pro-Brexit, Trump ou Bolsonaro.

.

Trente ans après ce débat, la France est au bord de la guerre civile raciale et religieuse.

.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Julien Martel

Auteur chez Résistance républicaine, contribue aussi au blog "L'islam pour les nuls" et à Riposte Laïque.


7 thoughts on “30 ans après le grand débat Tapie-Le Pen sur l’immigration, la France est au bord de la guerre civile

  1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Et on paie LEUR armée en France qui bataille contre l’intérêt d ela France et des français.

    Le chef de l’armée française explique la nécessité de l’opération Barkhane comme un moyen d’éviter les risques populistes engendrés par la pression migratoire
    :::: http://www.fdesouche.com/1313709-nous-evitons-le-pire-au-sahel-le-chef-de-larmee-francaise-reaffirme-la-necessite-de-loperation-barkhane

    En acronyme militaire, ce déplacement s’appelle une ITH, pour « inspection de théâtre ». En trois jours, du 11 au 13 décembre, le Chef d’état-major des armées (CEMA) a alterné briefings opérationnels et visites diplomatiques au Niger et au Mali. L’avion du général François Lecointre s’est d’abord posé sur la base aérienne de Niamey, par où transite l’essentiel des hommes, du matériel, et de la logistique nécessaires aux 4 500 femmes et hommes de l’opération Barkhane.

    Il n’y aura pas de grand soir, de grande bataille définitive avec défilé triomphal sur les Champs-Elysées. Nous sommes là pour endiguer la crise.Le général François Lecointre

    Dans la soirée – et il fera de même le lendemain à Gao – le plus haut gradé français s’adresse à une quarantaine d’officiers. Le coeur de son discours : rappeler le sens de la mission. « Nous sommes ici pour assurer notre sécurité pour les 30 ans qui viennent« , assure t-il, « car si nous laissons le chaos s’installer, les États sahéliens vont s’effondrer sur eux-mêmes, laisser la place à l’Etat islamique, ce qui provoquera une pression migratoire sur l’Europe, avec tous les risques populistes que cela entraînera« .

    1. Avatardurandurand

      Bonsoir , avec lecointre chef des armées , ce pantin du gouvernement n’hésitera pas à donner l’ordre aux troupes d’ouvrir le feu sur les citoyens de souche en cas d’insurrection .J’espère que je me trompe en disant cela .

  2. AvatarMachinchose

    si les premiers bateaux de clandestins africains et noirs et gris avaient été torpillés, on n’ en serait pas là

    tout comme les pseudos « touristes » maghrébins qui s’ évaporent une fois entrés en France

  3. Amélie PoulainAmélie Poulain

    Le Pen a dit des vérités concernant cette population envahissante, il l’avait vue venir et on n’a pas voulu l’écouter… pourtant, il soutenait ceux qui voulaient que l’Algérie reste Française.

    Comprenne qui pourra, paradoxe quand tu nous tiens….

  4. Avatarbm77,

    Si l’Algérie était restée Française il y aurait eu moins d’immigrés Algériens en France puisque ce qui aurait été des départements auraient été largement mieux géré par des députés Français que par l’équipe de bras cassés du FLN qui sévit toujours dans ce pays et les Algériens n’auraient pas eu besoin ni envie de partir de ce pays pour aller en métropole;

    1. Amélie PoulainAmélie Poulain

      L’islamisme était déjà là, ainsi que la pensée musulmane que l’on connait, et je ne vois pas pourquoi cela l’aurait arrêté et changé, quand on voit ce qui se passe actuellement en France. C’est un « leurre » dont il faudrait enfin faire le deuil.

      Plus que jamais je suis heureuse qu’il n’en soit rien, j’ai des frissons d’horreur quand je pense qu’elle aurait pu l’être encore.

      Pas pour le pays qui est et aurait pu être un beau pays que j’aurais aimé visiter et apprécier mais en tant que tel avec « leur » culture.

      Regardez, les colonies actuelles, sont-elles Françaises dans l' »âme » ? Non…. l’unité est de « surface » mais sûrement pas patriotique « Française », l’indépendance est souhaitée pour la plupart même si des conditions matérielles l’arrêtent (à Tahiti, on nous appelle les « Français »).

      Il faut arrêter, en matière humaine, de croie à ce que montrent en surface les gens, leurs profondeurs en sont souvent bien loin de la réalité.

  5. Avatarleviet06

    Ce qui a empeche le FN d’etre aux manettes c’est que les Francais ont ete formates et nourris pendant des annees a la pensee socialo communiste.
    Les ecailles tombent de leurs yeux mais un peu tard.
    Au fur et mesure que le pays s’enfonce dans une atmosphere de guerre civile,et que le moindre village accueillera un migrant souvent musulman avec sa famille,la cocotte minute explosera mais nous serons sauve par les gentils Usa
    qui en profiteront pour nous partionner comme dans les Balkans

Comments are closed.