Mélenchon-Pivert voit des juifs partout


Mélenchon-Pivert voit des juifs partout

.

Jean-Luc Mélenchon nous ferait-il une crise de complotisme judaïque aigu ?

.

A ma gauche (extrême), le leader de la France insoumise nous pond un texte franchement déroutant attribuant la défaite des travaillistes anglais de Corbyn aux…  grand rabbin d’Angleterre et au Likoud israélien de Netanyahou (un parti d’ « extrême-droite » !). Et que lui, le leader maximo de la gauche islamophile pro-indigéniste , ne céderait – non, jamais ! – aux ukases communautaristes du Crif.

A ma droite (?), le Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France) (sur)réagit en traitant Mélenchon de nouveau Doriot et en voyant des antisémites partout.

.

Et le « nouvel antisémitisme », les « antisionistes indigénistes », l’islam dans tout ça ? Et bien tout le monde y pense mais personne n’en parle.

Ha si… dans les médias qui évitent un sujet sensible et clivant en préfèrant pointer, finalement, l’antisémitisme des… Gilets Jaunes.

.

Mélenchon-Pivert remplacera-t-il Jean-Marie le Pen dans ses allusions vaseuses ? Le Crif, favorable à la future loi macronienne sur l’antisémitisme (jusqu’à intégrer les notions contestées d’antisionisme et de « haine d’Israël » ?), lui fera-t-il un procès devant la XVIIe Chambre de Paris ?

.

Certains ne se sentiront pas concernés par le sujet et compteront les points en mangeant des chips tout en s’esclaffant sur un spectacle digne d’une cour d’école.

Personnellement, j’espère une fin à la Oury avec Mélenchon dansant une Yiddish Danse sur un air klezmer après s’être débarrassé des barbouzes du colonel Farès…

.

Mais, dans la France de 2019,  il est à craindre qu’on ne puisse plus entrevoir une suite aux aventures de Rabbi Jacob.

.

.

Corbyn : la synthèse mène au désastre (par Jean-Luc Mélenchon)

J’avoue que je ne suis pas étonné par le terrible revers électoral du parti travailliste et de Jeremy Corbyn. Il doit servir de leçon.

Première leçon : l’avant-gardisme bien-pensant ne mène nulle part. Ils ont fait du Tsípras avant même d’être élu […] On ne pouvait faire pire. À quoi bon des leaders qui ne s’engagent pas à propos de l’avenir de leur pays ? Les bastions ouvriers du nord qui votaient PS ont basculé dans le vote conservateur parce que ceux-ci leur garantissaient le Brexit. C’était toujours ça de pris !

Deuxième leçon. Pourquoi ont-ils fait une aussi grossière faute ? C’est le résultat des jeux d’appareils internes au Labour. Le Labour, c’est le PS anglais. Corbyn aurait du le refondre totalement au lieu de composer avec lui. Ou bien le quitter […] Les problèmes comme les solutions sont dans les masses populaires, leurs attentes, leur volonté, leurs besoins. C’est là que Corbyn aurait du aller chercher ses consignes. Il a voulu plaire aux importants. En vain.

Corbyn a passé son temps à se faire insulter et tirer dans le dos par une poignée de députés blairistes. Au lieu de riposter, il a composé.

Il a du subir sans secours la grossière accusation d’antisémitisme à travers le grand rabbin d’Angleterre et les divers réseaux d’influence du Likoud (parti d’extrême droite de Netanyahou en Israël). Au lieu de riposter, il a passé son temps à s’excuser et à donner des gages. Dans les deux cas il a affiché une faiblesse qui a inquiété les secteurs populaires.

Cette envie de bonne réputation, je l’ai vue de près […] Ça ne mène nulle part ceux qui les adoptent. Au contraire […] Ceux qui voudraient nous y ramener en France perdent leur temps…

En tous cas je n’y céderai jamais pour ma part. Retraite à point, Europe allemande et néolibérale, capitalisme vert, génuflexion devant les ukases arrogante des communautaristes du CRIF : c’est non. Et non c’est non.

https://melenchon.fr/2019/12/13/corbyn-la-synthese-mene-au-desastre/

.

.

« M. Mélenchon, si Corbyn a perdu les élections, il le doit à lui-même. Pas aux accusations d’antisémitisme »

Expliquons. Dans un petit texte, le tribun, roi des insoumis, dit “ne pas être étonné du terrible revers électoral du parti travailliste de Jeremy Corbyn”, qui devrait selon lui “servir de leçon”…

Les Britanniques de confession juive qui, tout au long de leur vie, ont voté, adhéré, milité pour le parti travailliste, ont eu une conscience véritable de gauche. Ils ont cru en des idéaux. Ils ont su partager un élan de solidarité et de militantisme avec d’autres, qui ne partagent pas la même religion qu’eux.

Mais, depuis quelques années certains ont vécu/vivent/des situations difficiles. Ils sont insultés, certains ont été menacés, uniquement parce qu’ils sont Juifs. Sachez, monsieur Mélenchon, que près d’un millier de plaintes pour antisémitisme ont été déposées par des militants au sein du département chargé des plaintes et des conflits au Labour.

[…] Le fait que vous pointiez du doigt justement le grand rabbin nous intrigue. Car l’accusation est peut-être paramétrée. En tout cas, elle est posée et elle fait tâche…

Ce faisant, marcheriez-vous dans les plates-bandes des nombreux complotistes qui voient chaque jour en chaque chose, le poids des sionistes, d’Israël et des Juifs ?

Si Jeremy Corbyn a perdu les élections, monsieur Jean-Luc Mélenchon, il le doit à lui-même.

Il le doit à ses déficiences, ses incohérences et au fait que le Labour est rouillé de l’intérieur, qu’il prend de l’eau de partout.

[…]

Monsieur Jean-Luc Mélenchon, il faut faire un examen de conscience et s’interroger sur ces dérives. Que la gauche pose les vraies questions.

Si les Juifs, aux États-Unis comme ailleurs, ont souvent été (sont encore) des militants, des sympathisants, des électeurs de gauche, ils s’en détournent aujourd’hui.

Parce qu’ils comprennent qu’au nom de votre détestation d’Israël, celle de la gauche radicale, on ne veut plus d’eux non plus. Ils comprennent qu’on est ainsi prêt à sacrifier les Juifs sur l’autel d’un militantisme borné, et ce faisant rétrograde.

Est-ce cela, ce que la gauche est devenue aussi ?

Marc Knobel est historien et membre du Crif. Il est notamment l’auteur en 2013 de « Haine et violences antisémites. Une rétrospective 2000-2013 » (Editions Berg International)

https://www.nouvelobs.com/monde/20191215.OBS22358/tribune-m-melenchon-si-corbyn-a-perdu-les-elections-il-le-doit-a-lui-meme-pas-aux-accusations-d-antisemitisme.html

.

Mélenchon contre le Crif : l’antisémitisme d’extrême gauche toujours vivace

Jamais, depuis 1945, la communauté juive française ne s’est sentie aussi menacée. Alors que l’ex-Front national essaye de s’alléger de ses relents antisémites, les Gilets jaunes, soutenus par l’extrême gauche, n’ont pas détendu l’atmosphère.

Nombreux furent les tags antisémites, les amalgames établis entre Macron, Rothschild et les Juifs ainsi que les insultes : « Sales Juifs, rendez l’argent ! » En décembre 2018, le député LFI François Ruffin rendait hommage à Étienne Chouard, enseignant antilibéral et promoteur controversé du référendum d’initiative citoyenne (RIC). 

Or, Chouard est aussi un proche d’Alain Soral, bien connu pour ses opinions.

Depuis cet automne, un texte précisant la définition de l’antisémitisme et de ses nouvelles formes fait débat à l’Assemblée nationale. Il s’agit à l’origine d’une résolution déjà adoptée par le Parlement européen et inspirée de la définition de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste (IHRA).

La voici : « L’antisémitisme est une certaine perception des Juifs qui peut se manifester par une haine à leur égard. Les manifestations rhétoriques et physiques de l’antisémitisme visent des individus juifs ou non et/ou leurs biens, des institutions communautaires et des lieux de culte. »

Mais les débats qui se sont tenus le 3 décembre à l’Assemblée ont curieusement tourné autour de l’assimilation possible entre antisionisme et antisémitisme. Comme si c’était là la grande marotte des politiques français.

https://www.lepoint.fr/politique/melenchon-contre-le-crif-l-antisemitisme-d-extreme-gauche-toujours-vivace-16-12-2019-2353431_20.php

.

Le président du Crif appelle les députés à adopter la résolution visant à lutter contre l’antisémitisme examinée mardi à l’Assemblée. Le texte retient une définition de l’antisémitisme qui devrait faire consensus, argumente-t-il.

https://www.lefigaro.fr/vox/societe/francis-kalifat-lutte-contre-l-antisemitisme-l-important-vote-de-l-assemblee-20191201

.

« Cette résolution vient remplir un vide, celui de l’antisémitisme qui s’exprimait à travers la haine d’Israël ».

Cette référence vient compléter l’arsenal visant à lutter contre l’antisémitisme en France. Il s’agit désormais d’appliquer ces textes.

http://www.crif.org/fr/actualites/crif-au-lendemain-du-vote-lassemblee-nationale-francis-kalifat-etait-invite-sur-rcj

.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




5 thoughts on “Mélenchon-Pivert voit des juifs partout

  1. AvatarMachinchose

    On rapporte que Monsieur Mélangeons devient sourd

    « c’est qu il n’ entend plus parler de lui……… »

    ah! et devenir antijuif, ça devrait lui servir de correction auditive, comme toujours dans le cas des trés prochainement « has been »

    allez, « l’insoumis de mes deux » va mettre ta beurette et oublie nous…………georges Marchais, lui au moins, avait de l’ humour et me faisait rire

    alors que toi………………

  2. frejusienfrejusien

    Mauvaise analyse de méluche, il fait comme s’il ne voyait rien car Corbynn a perdu pour exactement les mêmes raisons qu’en France, la gauche coule sous le poids de la diversité

    son parti accorde une préférence éhontée aux divers de tous horizons, et ne tient plus compte du prolétariat anglais,
    et ça les Anglais ont vite remarqué, et n’ont pas pardonné,
    la méluche sera emporté de la même façon, et il ne veut pas le voir, son destin est scellé,
    mais il pourra tenter sa chance en Algérie, il y a une place à prendre en ce moment, vas-y méluche ! c’est le moment !

  3. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    @ fréjusien
    Je ne dirais pas tout à fait cela. L’analyse n’est pas erronée en soi dans l’absolu mais ce que Mélenchon voit chez l’autre il ne le perçoit pas en France, ou le nie, tout simplement, d’où l’expression qui va bien : voir la paille dans l’œil du voisin et pas la poutre dans le sien !

  4. AvatarHervé

    Des lois contre l’antisémitisme,des lois contre l’islamophobie,des lois contre l’homophobie..etc Mais,elle est où,la loi,pour protéger les chrétiens chez eux,ainsi que nos enfants qui annoncent Noël,dans les crèches vivantes,et où ils se font traiter de fachos.? À Toulouse les policiers n’ont apparemment pas reçu l’ordre d’intervenir,et cela me rappelle étrangement,le jour ou les terroristes islamistes entraient au Bataclan,avec leurs armes de guerre,et ou les soldats Français qui étaient sur place,ont reçu l’ordre de ne pas intervenir..! Macron est l’ennemi des Français,choisit,et propulsé au pouvoir,par des traitres qui se cachent,et n’ont que l’argent pour seule âme. Ceux là,veulent détruire nos origines,et notre religion qu’ils déteste. Les anéantir,ne serait pas pire que de détruire une nuée de moustiques nuisibles,et ne serait en aucun cas,un crime. À ceux qui ne veulent plus revivre les heures sombres de l’histoire,je leur dis..,Cessez de les provoquer..!

  5. Avatarbm77

    Les insoumis et son maximo n’oublient pas les élections prochaines et c’est Islam toute.! Et qu’est ce qui fait plus plaisir à un muzz aujourd’hui que de taper la communauté juive. Ainsi que Garrido à qui Hanouna offre une tribune politique toutes les semaines oû elle n’oublie pas elle aussi de faire son marché en glorifiant les voilées et le ménage en décidant qui devait être éliminé du paysage audio visuel ou politique. En général les seuls qui dénoncent les menaces liées a l’Islam. Elle devrait faire comme ses copines islami fachos du CCIF avec qui elle défilait il y a peu et se mettre un fichu sur la tête parce ce n’est pas un cadeau de la voir beugler et monopoliser la parole pour couper des têtes.Elle qui voulait éliminer le concours Miss France ,on comprend mieux pourquoi?

Comments are closed.