Vous connaissez la dernière ? Einstein et Marlene Dietrich jouaient du tam-tam !


Vous connaissez la dernière ? Einstein et Marlene Dietrich jouaient du tam-tam !

.

Vous allez croire que c’est une blague tant c’est énorme !

Le 28 novembre, un train s’est élancé, partant de la gare de Lyon, à Paris.

C’est : « le train de la solidarité« .
Son but affiché  est de « favoriser l’intégration des réfugiés ».

( Si les « migrants » qui nous arrivent par millions sont des « réfugiés », alors, c’est que je suis la Mère Michel de la chanson, ou le cardinal Claude, au choix. ).

.

Ce « train de la solidarité » …  « parcourra cinq villes de France avant d’arriver à Genève pour le Forum mondial des réfugiés les 16 et 17 décembre » .

.

Ambiance au départ de ce joyau de train :

« Le son des tam tam retentit dans la parfaite acoustique du hall 2 de la gare de Lyon, à Paris »
Une « estrade où deux musiciens tapent frénétiquement sur une caisse acoustique et un djembé ». 

.

Mais qui a bien pu organiser cette pitrerie en faveur des « réfugiés » ?

La réponse est simple et évidente. 

C’est fait :  À l’initiative de l’UNHCR (Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés), de la SNCF et de la Mairie de Paris ».
Et, c’est : « placé sous le haut patronage du Président de la République« .

.

Vous êtes surpris, non ?

Je ne vous raconte pas ce qu’on peut voir à bord de ce train.

.

Juste un petit exemple : les millions de « réfugiés » actuels y sont comparés à Marlene Dietrich et Albert Einstein !

Fallait oser quand même !

 

L’ensemble de l’article est dans le Figaro :

Extrait ci-dessous :

[…]

Favoriser le rôle des villes et des associations

L’objectif? Donner une illustration concrète du Pacte mondial des réfugiés, approuvée le 17 décembre 2018 par l’Assemblée générale des Nations unies, qui visait notamment à renforcer l’autonomie des réfugiés. «L’idée est de montrer que chacun compte pour favoriser l‘accueil et l‘intégration des réfugiés: gouvernements, secteur privé, associations, citoyens», explique au Figaro Céline Schmitt, porte-parole de l’UNHCR France. «Créer la rencontre» mais aussi de «mettre en avant la bonne pratique dans les villes» pour l’intégration des réfugiés, telle est la vocation de ce train-exposition qui sera également ouvert aux visites scolaires.

À bord, on progresse d’abord dans deux voitures d’expositions: sur l’histoire de la protection des réfugiés pendant la première guerre mondiale – des «réfugiés célèbres» tels Marlene Dietrich, Albert Einstein ou Freddie Mercury y sont à l’honneur -, puis sur la situation actuelle des réfugiés en France, en Europe et dans le monde. Cette partie, davantage pédagogique, permet de répondre à de nombreuses questions que le public se pose: pourquoi fuient-ils ? De quels pays viennent-ils ? Quelle différence entre un réfugié et un demandeur d’asile ? On y apprend, par exemple, que seuls 16% des réfugiés sont accueillis dans des régions riches et développées.

Une partie de la voiture-exposition sur la situation des réfugiés dans le monde est dédiée à la crise migratoire en Méditerranée. Ici, l’un des gilets de sauvetage distribués aux migrants secourus en méditerranée.
Une partie de la voiture-exposition sur la situation des réfugiés dans le monde est dédiée à la crise migratoire en Méditerranée. Ici, l’un des gilets de sauvetage distribués aux migrants secourus en méditerranée. Bénédicte Lutaud / Le Figaro

La voiture suivante met en avant les solutions pour leur intégration, notamment en matière d’accès à l’emploi, d’emploi, de santé et de lien social. On y découvre des témoignages de réfugiés ayant créé leur entreprise, ou des exemples de villages ayant accueilli des exilés pour redynamiser leurs activités économiques.

Pour cela , le train de la solidarité s’appuie notamment sur trois partenaires. La Fondation SNCF, qui a développé un programme pour l’intégration des réfugiés, avec notamment l’apprentissage de la langue française via l’association Apprentis d’Auteuil, et la mise en oeuvre d’une mission de 500 parrainages proposés à ses salariés. La Fondation Sanofi espoir, elle, apporte un soutien médico-social aux réfugiés en soutenant de nombreux projets en France depuis 2017. La Fondation Generali – The Human Safety Net, enfin, favorise l’intégration des réfugiés en les aidant à trouver un emploi ou à créer leur entreprise.

Une troisième voiture est dédiée aux conférences. Place, enfin, à une voiture-bar, où seront prévues «des activités pour les visites de scolaires, ou encore des activités autour de la cuisine», précise Céline Schmitt. Des traiteurs ou chefs réfugiés pourront en effet partager la gastronomie de leur pays d’origine. Petit avant goût lors de l’inauguration via l’association «les cuistots migrateurs», qui a permis aux visiteurs de déguster des saveurs d’Éthiopie, de Syrie, d’Iran, du Népal et du Sénégal.

La voiture-conférence, au sein du train de la solidarité avec les réfugiés.
La voiture-conférence, au sein du train de la solidarité avec les réfugiés. Bénédicte Lutaud/Le Figaro

Dans chaque ville, une dizaine de réfugiés feront partie des bénévoles venus accueillir le public, organiser des visites guidées du train ou encore participer aux activités culinaires ou musicales. Quai numéro 5, gare de Lyon, Honorine, bénévole et demandeuse d’asile originaire de RDC glisse timidement : «Cela fait plaisir de voir qu’on est considérés en France». «Ce projet est un pas en avant pour la cause des réfugiés qui fuient la guerre, les persécutions mais aussi les désastres naturels, ajoute JeanPierre, réfugié bénévole originaire du Rwanda, ayant obtenu le statut de réfugié depuis plus de trois ans. Il est temps que l’on considère les réfugiés comme des personnes à part entière

[…]

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/un-train-pour-favoriser-l-integration-des-refugies-va-parcourir-cinq-villes-de-france-20191201  

.

( à ma connaissance, ni Marlene Dietrich, ni Albert Einstein ne jouaient du tam-tam, et je m’en réjouis. )

Puisque c’est çà, je vous offre un p’tit coup de Marlene Dietrich :

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Articles du même thême

16 thoughts on “Vous connaissez la dernière ? Einstein et Marlene Dietrich jouaient du tam-tam !

  1. Avatardurandurand

    Tout ça pue l’arnaque aux sentiments , à la grosse manipulation avec l’UNHCR , les zélites sentant le vent tourné et que la population de souche en a marre de toute cette invasion d’allogènes incompatible avec notre style de vie et notre culture . Et combien cela va t’il coûter au contribuable français qui se crève au boulot pour 3 francs 6 sous ?
    Salopards de politichiens !

    Reply
    1. AvatarCoupendeux

      Les « politichiens » il est inutile de s’en faire pour eux, ils sont bien planqués derrière la haie de gardes mobiles, et prêts à foutre le camp en hélico…
      Et rien ne les empêchera de se gaver des meilleurs mets.

      Reply
  2. Avatardenise

    Incroyable ! après les pub, toutes lespubs, avec des personnes de couleur pour nous habituer , voici le train ! on comprend que les identitaires dans les Alpes, gênaient la PROPAGANDE

    Reply
    1. PacoPaco

      Hein ! Il n’y a plus une seule pub sans une personne de couleur ! Et parfois même, pas un seul « cochon gratté »… Ouais, c’est ainsi que l’on surnomme les blancs dans certains pays africains…

      Reply
      1. AvatarVictoire de Tourtour

        Après la retransmission de la cérémonie aux Invalides, ce matin , la présentatrice, sur la 2, a interviewé un inconnu pris « au hasard » dans la foule à l’extérieur.
        Et le mec pris « au hasard », était, bien entendu, du plus beau noir. A croire que seuls des Noirs étaient venus rendre hommage à nos soldats.

        Reply
      2. Avatarpier

        les pubs oui
        mais aussi tous les feuilletons ( d ‘ailleurs sponsorisés par les régions ) niais qui passent sur TV5 monde Asie
        du gris , du black etc. partout et tous les jours

        Reply
  3. Amélie PoulainAmélie Poulain

    C’est fou… Des malades mentaux.

    Qu’est ce qu’on s’en occupe bien de ces réfugiés qui n’en sont pas. Beaucoup de jeunes Français seraient heureux d’avoir un tel soutien !

    Enfin, espoir, on a réussi à arrêter la course mortifère d’Hitler alors….

    Reply
    1. AvatarHollender

      HERVÉ,

      Quand on découvre les
       » métastases » il est trop tard, on est foutu.
      En France, elles ont atteint le cerveau. L’exécutif est en roue libre et les freins ont lâché.
      Macron et toutes les associations qui assistent, encouragent et aident les cafards qui affluent pour profiter du gâteau des FDS sont comme les petites guêpes ( les pompyles je crois) qui pondent leurs oeufs dans le corps de leurs victimes après les avoir anesthésié.
      Leur progéniture prospère et grandit en bouffant  » l’hôte  » de l’intérieur.
      L’analogie avec ce qui se passe chez nous est effrayante.

      Reply
      1. Amélie PoulainAmélie Poulain

        Oui métaphore parlante qui résume bien, aussi horrible à imaginer soit-elle, d’une certaine manière la situation, cependant même les métastases peuvent régresser et être neutralisées par une prise de conscience du véritable fond du problème et les Français sont de moins en moins dupes.

        Il suffit, tout comme pour les insectes que vous décrivez, de la « bonne » réponse pour contrer l’envahissement.

        Reply
  4. AvatarHervé

    Pas besoin d’armes,pour nous détruire;il suffit de manipuler adroitement nos esprits,afin de le soumettre à la volonté de ceux qui organisent notre destruction. Nous devons tous prendre conscience,que ces mises en scène,ne sont que des manipulations,qui consistent à ce que nous acceptions de faire entrer chez nous,nos pires ennemis,pour qu’ils nous détruisent de l’intérieur. C’est le mal,qui se cache derrière ces apparences,et nous courons à notre perte,si nous ne le comprenons pas.

    Reply
  5. Jules FerryJules Ferry

    Merci pour le bonus avec Marlène !

    (qui réconcilie avec l’humanité car sinon, c’est à désespérer, de voir ce qu’ils font avec nos sous)

    Reply
  6. Avatarhollender

    Peau de boudin, boulet de charbon,
    Il y en a d’autres, mais si je les
     » divulgue « , je risque le goulag…….Nous sommes dans le pays des droits de l’homme, de la femme et de la liberté de parole.
    Vive Mohamerde macron

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *