Documentaire Al-Andalus sur « Arte », samedi soir, ce n’est pas du Plenel, mais presque …


Documentaire  Al-Andalus sur « Arte », samedi soir, ce n’est pas du  Plenel, mais presque …

.

Nouvelle émission sur « Arte » consacrée à Al-Andalus, hier samedi :

« Al-Andalus, une civilisation légendaire » .

Ce n’est pas tout-à-fait la vision d’un Plenel dont la moustache se baigne de larmes à l’évocation de « la grande époque » (sic) de l’Espagne musulmane.

.

On y voit  une longue suite de violences …

Pas tout-à-fait donc, mais presque.

.

Dans les années 70, un lycéen  normalement constitué qui suivait les cours de son professeur (fût-il du PCF !) déplorait l’expulsion des Juifs d’Espagne en 1492, sous Isabelle et Ferdinand.

Mais,  même le plus à Gauche  des professeurs, le plus attentif des lycéens,  n’auraient jamais considéré  que comme parfaitement dans l’ordre des choses, la libération des Espagnols de  l’ « apartheid islamique » (Serafin Fanjul) par   l’expulsion des musulmans.

.

La néo-Histoire, l’ Histoire politiquement correcte (Citron, Boucheron, de Cock etc, etc)  a changé tout cela : nous sommes enjoints de pleurer Al-Andalus, le  « paradis perdu » (sic) …

.

Ce documentaire d ’ « Arte » de samedi, malgré des  concessions à la vérité,  s’inscrit dans  ce cadre de la soumission à cette néo-Histoire, celle du  politiquement correct.

.

Quelques réflexions éparses  tirées   du documentaire.

 

Dès le début, le ton est donné.

-Une  universitaire, en transes,  s’extasie,  devant l’égalité qui règne dans la mosquée à l’opposé de  la hiérarchie qui règne dans une église.

Mais oui, mais oui , ça se vérifie encore de nos jours n’est ce pas ?

Avec ces mahométanes reléguées au fond  de la mosquée, tout juste admises à admirer le cul levé des mâles musulmans et les églises … où hommes et femmes sont mêlés.

Pour une femme universitaire, qu’on soupçonne  biberonnée au néo-féminisme, c’est très fort !

Ce n’est qu’un détail,  certes, mais qui, dès le départ, incite à la méfiance sur ce que l’on va nous montrer ou plutôt ce que l’on veut nous démontrer.

.

-Avec des affirmations invérifiables (et invérifiées) sur  l’abondance des livres dans Al-Andalus.

.

-Mais bien  pire, les trois premiers siècles de l’islam en Espagne sont présentés de manière idyllique, alors que les martyres de  catholiques s’y sont multipliés.

Comme celui de sainte Elodie et sainte Nunino à Cordoue.

.

Les pogroms, en fin de cette  période de trois siècles,  contre les Juifs, en 1066, sont, eux, bien montrés.

.

De même, si la terreur almoravide contre les Juifs et les Chrétiens   est évoquée, la terreur almohade, encore bien pire par sa cruauté, au XIIème siècle et XIIIème siècle est  totalement passée sous silence.

.

Enfin, bien évidemment, la phase finale de la Reconquista est présentée de manière apocalyptique.

.

L’expulsion des 100 000 Juifs d’Espagne reste une tache  dramatique, (250 000 se convertiront au catholicisme et resteront sur place,  30 000  autres reviendront en Espagne dans les décennies qui suivront) , mais comment nier que, pour l’immense majorité des Espagnols, ce fut un moment de joie intense ?

.

Partout et toujours l’islam, par la haine suprématiste  qu’elle infuse dans les pays qu’elle envahit introduit, entre les personnes, la suspicion généralisée et la violence.

 

https://www.arte.tv/fr/videos/082181-000-A/al-andalus-une-civilisation-legendaire/

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




17 thoughts on “Documentaire Al-Andalus sur « Arte », samedi soir, ce n’est pas du Plenel, mais presque …

  1. MaximeMaxime

    Merci Antiislam, je savais que vous alliez le regarder et faire un article. Nous connaissons à bien nous connaître (virtuellement) 😉
    Je sais donc à quoi m’attendre !

    Reply
    1. AntiislamAntiislam Post author

      Bonjour,

      Nous nous connaissons si bien, cher Maxime, que je m’attendais à ce que vous me précédiez sur le sujet !

      Reply
    2. Avatarangoulafre

      Perso, je n’aurais jamais regardé cette émission,car connaisant cette chaîne, je savais, rien qu’au titre que c’était un hymne à la gloire du colonisateur.

      Reply
      1. AvatarBaribal

        Idem. Le titre de l’émission puait tellement la propagande pro-muzz que j’ai passé mon chemin. Comment ne pas voir les ficelles de cette gigantesque manipulation politico-médiatique qui vise à imposer au peuple français une « religion » exogène en nous faisant prendre des vessies pour des lanternes ?

        Remarquez, le terrain fertile des esprits incultes prêts à gober les pires mensonges est préparé depuis longtemps; il suffit de constater la baisse dramatique du niveau des élèves français pour le comprendre.

        L’enseignement de l’histoire de France réduit à sa portion congrue au bénéfice de l’histoire de pseudo-royaumes africains ou de l’islam fait des générations futures des ignares coupés de leurs racines. La dictature musulmane ne supporte pas l’intelligence et la culture. Pour qu’elle prospère, elle a besoin d’un magma informe constitué d’abrutis ne sachant ni lire, ni écrire. C’est le projet qui est en marche.

        Reply
  2. ConanConan

    Poussant devant eux leurs troupes de berbères de l’ouest du Maghreb qu’ils avaient islamisés, les arabo-musulmans n’ont fait que piller et razzier cette partie de l’Espagne.
    Partout où ils sont passés, ils n’ont d’ailleurs jamais rien laissé…Ils ont toujours pris !…
    Alors, certes, ils avaient emmené avec eux nombre d’artistes esclaves assyriens et perses qui ont réalisé de magnifiques œuvres d’art architecturales, attribuées aujourd’hui à tort aux arabes.

    Reply
  3. frejusienfrejusien

    merci d’avoir eu le courage de regarder cette émission, que je pressentais orientée et malhonnête,
    ce qui permet d’en connaitre la teneur, sans avoir eu à subir leur verbiage

    Reply
  4. François des GrouxFrançois des Groux

    Bonjour,

    Et encore, même si c’est avec nos sous, personne n’est obligé de regarder les émissions d’Arte ou de lire les articles de l’islamo-féministe Christine Delphy.

    En revanche, mes ados ont dû visionner deux fois « Islam, empire de la foi », une fois à l’école, une fois à la maison (en plus des cours, des devoirs et des contrôles sur la « civilisation islamique »…).

    Pour ceux qui ont le courage de regarder et d’apprécier « l’objectivité » :

    https://www.youtube.com/watch?v=2uLpOAI2IYU

    Reply
    1. AntiislamAntiislam Post author

      Bonjour,

      Il y a eu aussi une série d’émissions sur « Arte », produite par les Turcs, rediffusée deux fois, qui était un modèle musulman de propagande et de mensonge.

      Reply
      1. François des GrouxFrançois des Groux

        Je me demande si Arte serait aussi bienveillante avec les Croisés… C’est la De Cock, dans son travail de déconstruction, qui déclarait que l’Histoire ne devait pas être « neutre ».

        Déontologiquement, un historien doit-il « juger l’Histoire » à l’aune de son idéologie ? (je ramasse les copies dans 3 heures)

        Reply
  5. ConanConan

    Je n’ai pas regardé cette émission parce que j’ai décidé de ne plus regarder la TV d’Etat !
    Aujourd’hui, moi, c’est plutôt TVL, RTFrance, i2a chaîne israélienne d’infos en français en continu, radio courtoisie et autre alternatif en, ce compris et en N°1 RR bien sûr ..
    Je crois que le coup de grâce a été, sur FR3Corse, une émission sur « Nos ancêtres les sarrasins » ….
    Je suis sidéré par le nombre d’amis qui continuent à se gaver de télé subventionnée …

    Reply
  6. AvatarVictoire de Tourtour

    Pas de photos, lors de cette émission (que je n’ai pas regardée) des chaînes des esclaves chrétiens qui sont restées accrochées sur les murs extérieurs du monastère de San Juan de los Reyes ?

    Reply
  7. AvatarPlaque à Vélo

    Pas de quoi s’étonner de la part de Arte, hyper progressiste, mondialiste et antinationale (sauf pour les nations autres que celles de l’Europe).

    Je ne résiste pas, chaque fois que le titre et le sujet d’une émission culturelle ou historique de Arte « m’interpellent » , à me délecter de la fourberie de cette chaîne, de son habileté à se faire passer pour objective et factuelle, de son art à travestir et à « arranger » la vérité historique.

    Pas d’impact donc sur mon esprit (au contraire, il me plaît de détricoter le message) mais je me dis que cette chaîne est un danger pour les personnes (surtout si elles sont jeunes) insuffisamment cultivées (pas de mépris dans ces propos, juste du factuel -) et donc plus vulnérables.

    Reply
  8. Avatarleviet06

    Je ne regarde plus Arte depuis longtemps,tv en faveur de l’UE et collabo islamo gauchiste.Il me semble qu’un historien a publie un livre denoncant cette escroquerie historique d »al Andalous.
    RR pourrait peutre faire un article sur ce sujet.

    Reply
  9. AvatarJean

    très bon article.ce n’est pas la première fois qu’Arte raconte des sornettes à ce sujet..il suffit de lire Al-Andalus, l’invention d’un mythe de Serafin Fanjul pour comprendre l’imposture de l’orchestre des joueurs de pipeau qui veulent nous persuader de cette « belle harmonie entre les civilisations différentes ».
    Les intellecTUILES gauchistes prennent les citoyens pour des demeurés.
    Malheureusement pour eux un bon nombre savent lire et réfléchir.
    Ces faussaires professionnels devraient méditer cette réflexion:
    « vous pouvez tromper tout le monde un certain temps; vous pouvez même tromper quelques personnes tout le temps;mais vous ne pouvez tromper tout le monde tout le temps(A Lincoln)

    Reply
  10. AvatarMarcel

    Il faut précisément à ce sujet ce samedi sur le site de RR faire rappeler l’ouvrage de l’Espagnol Serafin Fanjul  » Al-Andalus l’Invention d’un Mythe » pour démystifier la mensonge de ce passé glorieux qui en réalité c’était une occupation Islamiste où s’appliquait la charia , la mort, l’esclavage et les chrétiens et juifs soumis ils étaient citoyens de seconde comme l’époque d’Hitler en relation aux juifs ,gitans ,communistes , homosexuels,etc.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *