Retraites, une énorme manipulation Macron-Delevoye : quelques preuves


Retraites, une énorme manipulation Macron-Delevoye : quelques preuves

.

« Mandaté début septembre par Édouard Philippe pour actualiser ses prévisions sur le besoin de financement du système de retraite à horizon 2025, le COR a finalement conforté les tendances qui ressortaient dans son rapport annuel publié à la mi-juin. L’ensemble des régimes supportera en effet à cette échéance un déficit de 0,3 % à 0,7 % du PIB, soit un trou à combler compris entre 7,9 et 17,2 milliards d’euros. »

.

Ceci a été (et est encore) claironné sur tous les tons par la mafia gouvernementale dirigée par le tandem Macron-Philippe… et les médias aux ordres, comme de bien entendu…

Et pourtant,  cela n’est pas la réalité !!! 

Car cet organisme officiel met de côté quelques données dont il est bon de se pénétrer…

Tout d’abord, il oublie de nous parler et du fonds de réserve pour les retraites publiques créé par Jospin en 1999 (1) dont le volume actuel est de 35 milliards d’euros…

… et du fonds de réserve des retraites complémentaires qui se monte à 116 milliards d’euros.

Total : 151 milliards d’euros en réserve en plus des cotisations permanentes, c’est pas rien, non ?

.

Et ce n’est pas secret : c’est la chaîne BFM Business  qui nous le dit (voir vidéo : 2 – après 6 minutes), en y ajoutant la référence à la CADES, (3), organisme gouvernemental français créé en janvier 1996, qui s’est vue transférer le montant de la dette sociale avec pour mission de la rembourser à l’horizon 2024,  qui gère la CSG et le CRDS , et qui – toutes choses égales par ailleurs –  permettra de dégager 24 milliards d’euros annuels à cette date pour abonder… notre système de retraite, par exemple !

.

Il n’y a pas, de fait, de problème de paiement des retraites aujourd’hui (ni demain) en France, régimes spéciaux ou pas !

.

Le gouvernement actuel obéit servilement à la loi de l’Europe de Maastricht, de Barcelone, de Lisbonne… qui veut instaurer des retraites à points pour pouvoir peser sur la valeur du point et donc réduire à sa guise le montant des retraites versées… et confier au secteur financier privé mondialisé ces sommes des réserves et les futurs modes de gestion des fonds des  « futures caisses de retraite » qu’il envisage…

.

De plus, même en prenant pour argent comptant (si l’on ose dire…) le rapport du Conseil d’orientation des retraites, la position du gouvernement de vouloir  effacer la retraite par répartition telle qu’elle est aujourd’hui relève de l’idéologie politicienne qui veut fabriquer un problème là où il n’y en a pas, et de la volonté de dresser les Français les uns contre les autres tout en permettant aux féodalités financières dominantes d’investir un domaine qu’elles souhaitent s’approprier.

.

Car des gisements d’économies budgétaires, il y en a, et de bien plus importants que pourrait l’être le déficit (fictif) du système actuel de nos retraites :  sans revenir dans le détail d’un article précédent auquel je renvoie le lecteur (4), la fin de l’immigration de masse, qui coûte, au bas mot, 100 milliards par an à nos budgets nationaux, territoriaux et sociaux dégagerait suffisamment pour  répondre aux besoins…

Sans oublier  la résorption de la fraude sociale des étrangers, si énorme que le gouvernement essaie de la cacher ! (5)

.

C’est vrai qu’une sorte de congelé du cerveau, prébendier gavé d’indemnités diverses et de retraites multiples, vient d’éructer sur la nécessité d’ouvrir encore plus nos frontières comme si ces immigrés reçus allaient occuper des emplois, comme s’ils n’allaient pas abonder encore plus le travail illégal, comme s’ils n’allaient pas encore plus détruire les budgets sociaux au détriment des Français autochtones, comme s’ils n’allaient pas encombrer nos rues de leur délinquance et de leurs agressions perverses, comme s’ils n’allaient pas nous importuner de leur religion imbécile et mortifère… Et c’est ce type qui est chargé de préparer la réforme dont nous n’avons pas besoin !

Vidéo intégrée

Nous avons, dans la manipulation qui consiste à fabriquer un problème qui n’existe pas, comme dans la ruine sociale, économique, sociétale que représente l’immigration imposée, les signes de la malfaisance chronique de ce pouvoir ultraminoritaire qui n’est là que pour écraser le peuple des travailleurs et des retraité pour le seul bonheur du CAC40…

.

Par ailleurs, on pourrait se dire que le système actuel a, quand même, des chances de souffrir de phénomènes « objectifs » comme l’allongement de la durée de la vie et la possibilité physique et intellectuelle qu’il induit de travailler plus longtemps… qu’il devrait tendre à plus d’équité entre les différentes catégories de retraités… qu’il pourrait mieux ouvrir la voie à des moyens personnels de confortement des retraites perçues, comme la possibilité de capitaliser tout au long de sa vie active (tant il est vrai que chaque retraité est un cas unique…).

.

Certes…

Mais nous retombons là sur la question du rapport population active/population retraitée, base de notre système, qu’une résorption progressive du chômage endémique organisé réglerait. Et on sait que pour cela aussi, la fin de l’immigration est obligatoire, comme la nécessité de formation de la main-d’œuvre sur place, l’amélioration de notre système éducatif et de formation professionnelle, la fin de l’assistanat social – dont un des effets pervers est de favoriser l’inactivité – , l’éradication du travail illégal…

.

Et pour cela, il ne faut compter ni sur Macron… ni sur ses alliés objectifs que sont et Mélenchon et Martinez dont le soutien à l’immigration, au communautarisme, à l’islamisation est sans faille ! (6)

En fait, ces deux  apparatchiks du politique et du syndical savent parfaitement qu’ils ne souhaitent en rien régler quelque question socio-économique que ce soit… Le Système leur convient parfaitement, ils peuvent y jouer le rôle « tartuffien » de défenseur du monde du travail tout en soutenant, même pas en sous-main, les ennemis de ce monde du travail : les mondialistes financiers libéraux-libertaires.

Le 5 décembre prochain, ils agiteront « la rue » pour donner à Macron la porte de sortie politique dont il a besoin en ces périodes où sa représentativité et son influence se réduisent comme peau de chagrin.

Que les travailleurs de France, toutes professions et activités confondues, comprennent que si Macron veut les écraser, Mélenchon et Martinez veulent les pousser dans une impasse.

 

La sortie, ce sera en 2022, et sans aucun des dangereux ennemis de la France et des Français ci-dessus évoqués !

 

Jean des Entamures

1 – https://fr.wikipedia.org/wiki/Fonds_de_réserve_pour_les_retraites

2 – https://insolentiae.com/meme-bfm-le-dit/

3 – https://fr.wikipedia.org/wiki/Caisse_d’amortissement_de_la_dette_sociale

4 – https://ripostelaique.com/si-limmigration-ne-ruinait-pas-le-pays-les-francais-auraient-des-retraites-decentes.html

5 – https://ripostelaique.com/macron-a-t-il-sabote-lenquete-sur-la-fraude-sociale-des-etrangers.html

6 – https://ripostelaique.com/philippe-martinez-le-toutou-docile-et-repu-du-grand-capital.html

https://ripostelaique.com/retraites-une-enorme-manipulation-macron-delevoye-quelques-preuves.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




23 thoughts on “Retraites, une énorme manipulation Macron-Delevoye : quelques preuves

  1. Avatarinconnue

    bel article prouvant que nous sommes gouvernés par des escrocs, ne voulanbt que la destruction du peuple français et faire le profit des financiers

    Reply
  2. AvatarJJB

    Tout est dit admirablement, la manipulation bat son plein … Combien se laisseront faire ? Je crains qu’ils soient encore nombreux, car médias, gouvernement, syndicats se donnent la main.

    Reply
  3. Amélie PoulainAmélie Poulain

    Excellent article !

    Ce qui n’est jamais pris en compte non plus ce sont les retraites qui ne sont plus versées l’ayant-droit n’étant plus de ce monde.

    Et ils ont « osé » dans tout cela, interroger la nécessité de donner au conjoint survivant un pension de réversion.

    J’espère que beaucoup de Français vont lire cela. Ils nous prennent vraiment pour des imbéciles. Heureusement qu’il y en a qui réfléchissent, merci d’avoir relayé cet article.

    Il faut absolument que ces gens quittent la scène publique.

    Attention aux prochains votes et ne pas oublier de surveiller le déroulement des élections en ne laissant aucune « erreur » passer.

    Reply
    1. AvatarPhilippe

      Non, très mauvais article : les fonds ne sont à utiliser qu’en dernière extrémité. Ne pas le comprendre et promouvoir son utilisation, c’est comme vendre les meubles.

      Reply
      1. Amélie PoulainAmélie Poulain

        Il y a bien d’autres « fonds » comme vous dites qui pourraient alimenter les caisses de retraites….Question de gestion des « priorités » (devrai-je dire « valeurs » ?)..

        Reply
      2. Amélie PoulainAmélie Poulain

        Sans compter que certaines retraites ne sont jamais versées ou très peu versées malgré les cotisations versées par l’ayant-droit, les « fonds » vont où ?

        C’est « tout » qui est à revoir, le système de retraites s’inscrit « dans ce tout ».

        Trop facile de spolier des gens qui ont été honnêtes et sérieux au niveau de l’évolution de notre pays et d’arroser on ne sait quoi d’inutile voire de mortifère sans réfléchir….

        Comme (juste un exemple il y a tant d’autres que l’on connait) le fait la SNCF en ce moment notamment quand on connait tous les fraudeurs et délinquants notoires pour ne pas dire plus qui ne sont jamais ennuyés « eux » :

        « SNCF : malgré un billet en règle, il reçoit une amende de 111 euros »

        « ……. Dans la Meuse, un étudiant a reçu une contravention salée de la SNCF. Faute de papiers d’identité, il n’a pas pu prouver son âge, relaie « L’Est républicain ». »

        https://www.lepoint.fr/societe/sncf-malgre-un-billet-en-regle-il-recoit-une-amende-de-111-eur-01-12-2019-2350706_23.php?M_BT=2525525865047#xtor=EPR-6-%5BNewsletter-Matinale%5D-20191202

        Et vous croyez qu’avec ces retraites minables qui relèvent d’un des plus incroyables mépris envers l’humain qui a donné peines et intérêt à notre pays, vont donner envie « d’avancer » ? Quel « message » l’Etat donne-t-il au niveau sociétal ?

        Alors on peut toujours « blablater » sur ce que seraient les Français (votre commentaire ci-dessous) qui, horreur, voudraient puiser dans des caisses dont ils savent l’existence tout à coup, mais la réalité est là :

        Il y a de l’argent, mais pas pour tout le monde, et en particulier pas pour ceux qui connaissent travail, mérite voire honneur.

        Reply
  4. PacoPaco

    D’accord, mais merci quand même ! Car tu abats un travail énorme, ta contribution est Vitale. Et grand merci à Jean des Entamures !

    Reply
  5. Avatarclairement

    Se debarrasser de cette mafia voilà le problème à traiter le plus rapidement….
    Trop de souffrance du peuple et d’arrogance de ces bandits….

    Reply
  6. AvatarOmega75

    Le 5 décembre sera la fin du règne du dictateur Macron. Il va être confronté a son pire cauchemar , je serai dans la rue , parmi les milliers de révoltés ,pas pour moi je viens de prendre ma retraite mais pour mes enfants pour qu’ils ne soit pas confronté a notre même misère. Et ce n’est pas avec un Gillet orange ou jaune mais avec un Gillet noir , je rejoins extrême combat il est le seul à pouvoir favoriser le départ de ce minable dictateur.

    Reply
  7. AvatarAnnie

    Merci pour toutes ces informations bienvenues. Tous des menteurs, là-haut et à Bruxelles.
    Et ce n’est pas 17 milliards qui vont combler la dette de la France qui s’élèvait à 2.375,4 milliards d’euros à fin septembre ; soit 17 euros par rapport à 2375 euros !

    Reply
  8. Avatarpier

    toujours faire entrer plus de population , pour plus de pollution , de charges diverses ( sociales , santé ,éducation (enfin ils n ‘en veulent pas de notre éducation)
    plus d ’embouteillage sur la route , mais aussi aux guichets , plus de saleté générée par des sauvages , plus de délits , de meurtres , etc ….
    faire des économies >> arrêter de filer le fric des contribuables à tous ces pays de merde , ceux qui veulent aider ses pays de merde , ils n ‘ont qu’à leur faire des dons de leur propre pognon , peuvent aussi leur envoyer des capotes .
    A chacun ses pauvres

    je n ‘entend ou ne vois écrit des choses sur les retraites des sinistres , présidents , diputés , sinateurs , etc ….
    ne sont ils pas concernés ? pas des régimes spéciaux ceux la ?

    Reply
  9. Avatarsly

    merci …

    et le 05 / 12 ?
    vous en avait pas ras le bol de manifester avec tellement de division ?
    ça va durer 1 jour 2 jours aller 3 jours, et aprés ? on rentre à la maison ?
    on va emmerder les autres pour rien ?

    je propose de manifester devant toutes les habitations de tous ces escrocs …

    ha merde, ici on est surveillé, lu par …

    Reply
  10. Avatarzipo

    Il y a toujours eu des régimes privilégiés par rapport aux autres et je suis bien placé pour vous le dire car j’aie travaillé pour eux EDF,GDF,France Telecom la SNCF les employés municipaux etc,etc,!ce que j’aie vu chez m’a fait sauter au plafond!Que ces gens la se servent de confortables salaires et retraites je ne suis pas contre si ils les gagnent mais ce n’est pas le cas ,ils sont toujours en déficit chronique et c’est nous qui payons l’ardoise !ils Les syndicats n’ont jusqu’ici que représenté ces gavés du système .cet article a le mérite de nous dire comment récupérer de l’argent mais cela on le savait déjà !!Mais le but n’est ‘il pas d’équilibrer tous les budgets et de ne padéshabiller Paul qui bosse au profit de jacques qui se la coule douce ?

    Reply
  11. AvatarPhilippe

    Mauvais article : les fonds ne sont à utiliser qu’en dernière extrémité. Ne pas le comprendre et promouvoir son utilisation, c’est comme vendre les meubles sans rien améliorer du système de financement du bidule. Les Norvégiens, les Qataris (et d’autres) ont de tels fonds « pour les générations futures ». Jamais ils ne braderaient cette assurance sur l’avenir comme ces crétins de Français qu seront décidément toujours aussi socialistes et dispendieux. Macron ou pas Macron (qui est un sale type, quand on est con, on est con; euh…comprendre quand on est Français, on est Français.

    Reply
    1. ConanConan

      Certainement, il n’est pas question de se replier sur cette ultime possibilité d’injecter nos réserves, mais ce qui ressort de cet article, c’est la mise en évidence d’un déficit de 17Milliards au maximum, contre des MILLIERS de MILLIARDS d’endettement public….
      Et contre au moins 200 MILLIARDS/AN depuis près de 40 ans engendrés directement et indirectement par l’immigration massive !

      Reply
  12. Avatardurandurand

    Je me pose juste une question , ces fonds de retraites mis en place par Jospin ,ces 151 Milliards d’euros et plus ,cet argent est’il là ou bien cramon grand manipulateur -menteur devant L’Éternel , à t’il déjà taper dedans ?

    Reply
  13. ConanConan

    Excellent article qu’il ne faut pas manquer de faire suivre à nos amis gilets jaunes et à ceux de la SNCF ….
    J’ose espérer que les « réserves » qui y sont évoquées ont été sauvegardées judicieusement en actifs immobiliers bien placés ou en actions dans des entreprises performantes …
    Et le « trou » de 17 milliards est à comparer effectivement à l’impact financier de l’immigration massive qui doit représenter non pas 100 Milliards, mais bien 200 Milliards si l’on prend outre la fraude sociale– dont il n’est pas politiquement opportun de parler en ce moment — tous les effets collatéraux induits : insécurité, vandalisme, l’hôpital pour le monde entier, la crétinisation de notre système d’instruction, la fuite de nos cerveaux et nos entrepreneurs fuyant notre enfer fiscal etc…etc….

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *