Hier, anniversaire de la honte et de la trahison, les 10 ans du Traité de Lisbonne


Hier, anniversaire de la honte et de la trahison, les 10 ans du Traité de Lisbonne

.

Seul RT consacre un article à ce douloureux anniversaire qui a vu les votes des Français et Néerlandais foulés aux pieds par leurs Président (Sarkozy), députés et sénateurs. N’oublions pas, n’oubliez pas. Ne pardonnons pas, ne pardonnez pas.

.

Le traité de Lisbonne fête ses 10 ans, la France fête le déni démocratique

 

[…]

[…]

Lire la suite de l’article ici :

https://francais.rt.com/france/68408-traite-lisbonne-fete-ses-10-ans-france-fete-deni-democratique

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


11 thoughts on “Hier, anniversaire de la honte et de la trahison, les 10 ans du Traité de Lisbonne

  1. frejusienfrejusien

    ignoble, l la façon dont on a été trahi,
    on voit bien que pour tous les sujets importants qui les concernent, les Français n’ont plus leur mot à dire, les  » autres » là haut, décident, et nous devons subir,
    Si à l’époque de Maastricht, les Français ont pu être emberlificotés, car ils ne savaient pas ce qui se tramait dans leur dos,

    par contre en 2005, ils avaient bien vu les effets délétères de cette bureaucratie bruxelloise, et ils ont signifié qu’ils n’en voulaient plus,

    HÉLAS ! la démocratie a bien été réduite à néant,

    pour l’immigration, idem, on nous impose ce que nous ne voulons pas,
    pour l’islamisation , idem, on nous impose ce que nous refusons

    MAIS QUI DONC DIRIGE CE PAYS ?????

    Reply
  2. AvatarChristian Jour

    Leur traitrise n’a pas de borne et ils continuent s’en vergogne par le mépris qu’ils ont à notre égard. On le sait ils n’ont rien à foutre du peuple Français. Mais tout ça se payera.

    Reply
    1. AvatarLANKOU RU

      A commencer par le « shark osy de naggy bocsa  » la pourriture de 1ère qui a fait signer ce traité (contre la volonté des FRANCAIS .
      Et après lui , les 2 autres ont pris la relève .
      Que la FRANCE règle ces trahisons à la « CEAUSESCU » et on pourra respirer à nouveau !
      Je hais ce GVT et tous les collabos avec ou sans grade.

      Reply
  3. AvatarJoël

    Et le traître, au lieu d’être fusillé, fanfaronne en voiture avec chauffeur et émarge à 30 000 balles par mois.
    Ne pas oublier que c’est le même qui a modifié l’article 68 de la constitution relatif à la haute trahison.
    C’est donc bien prémédité.

    Reply
    1. frejusienfrejusien

      c’est à ça qu’on les reconnait, ils prévoient leur coup avec une longueur d’avance,
      et là, il doit se marrer le sarko, car il a tellement roulé les Français , mais surtout ceux qui ont voté pour lui, en gobant son histoire au karcher !!

      ha ha ah!!!

      Reply
    1. AvatarAardvark

      Hé oui, car son fameux « Karcher », il ne l’a jamais branché,ni mis en route, tout comme son successeur François 2 n’a jamais ouvert la fameuse « boîte à outils » qu’il nous a tant vantée… Et la honte du suivant, c’est entre-autre, le pacte de Marrakech. Sortez les clowns, mais le peuple n’a pas assez de mémoire !…Ce sont tous des traitres à la nation, en effet…

      Reply
  4. AvatarAlexcendre62

    Il ne faut rien attendre de ces gens ils ne sont là que pour servir le haut capital afin de faire des milliardaires des super milliardaires c’est dire orienter et déplacer tout le fruit du travail du peuple et du progrès vers les très riches et gérants du monde .Si les peuples ne se mettent pas en travers de leurs projets et imposer le partage équitable des ressources ils retourneront esclaves car ce monde n’a ni morale et ni limite et aucun état d’âme .

    Reply
  5. Avatarsybile

    les milliardaires supots de satan on voter se traitès le plus haineux de l histoire europe de babylone la putrefaction et linvasion et lislamisation de notre pays m le pen la denoncer et a ètè traitè de facho par les zelites de linvasion barbares ils disait vous serez tellement envahit francais que vous longerez les murs en baissant les yeux on y est respect a cet homme clairyoillant pillier les nations souveraines attaquer par les loobys de l enfer et le pillages des nation par des zelites mortifieres non eluts detruire l occident chretiens le dècivilisè et le livrès aux chao et a la violences etrangeres pour servires ses propres interets

    Reply
  6. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    ============================
    Ah ! Ces leçons du passé desquelles nos clowns de la politique contemporaine ne savent pas s’inspirer ; c’était encore valable hier, c’était en vigueur en 1226 ; les gens faisaient du commerce ; connaissaient leurs partenaires commerciaux et faisaient des affaires en connaissance de cause. Et pourquoi le « progressisme » a-t-il changé aujourd’hui toutes ces règles ?

    TITRE : Traités de paix et de commerce et documents divers concernant les relations des chrétiens avec les Arabes de l’Afrique septentrionale au moyen-âge / recueillis par ordre de l’empereur… Ed.: 1866 – Mas Latrie, Louis de (1815-1897)
    https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k289312/f129.image.zoom

    EXTRAIT : – » §.-7- PROTECTION des NAUFRAGÉS et ABOLITION du DROIT d’ÉPAVES
    […]Le droit de bris subsista dans toute sa rigueur jusqu’au seizième siècle. (NOTE1 : Le droit de naufrage ne s’exerçait pas seulement en quelques pays d’Europe sur le navire abandonné ou perdu sur la côte ; on cherchait à en étendre l’application aux cas de relâche forcée que l’on voulait faire considérer comme un naufrage positif. [….])….

    Les prescriptions relatives à la protection des navires, biens et gens naufragés sur les côtes du Maghreb, étaient généralement mieux observées que les prohibitions concernant la course, sans qu’il fût cependant possible aux gouvernements les mieux intentionnés d’en garantir dans toutes leurs provinces la fidèle exécution. C’était déjà une condition supérieure à celle de beaucoup d’États européens, où le droit au cas de bris subsista dans leur rigueur jusqu’au treizième siècle. Il y avait une première et sérieuse sécurité pour les armateurs commerçant avec l’Afrique dans ce fait seul, acquis à la notoriété publique de toute la Méditerranée, qu’au cas de sinistre, les traités et l’usage du Maghreb obligeaint les gens du pays à porter secours aux bâtiments en péril ou jetés à la côte, à respecter les naufragés, à les aider dans leur sauvetage, et à garder sous leur propre responsabilité toutes les marchandises, épaves et personnes préservées du désastre.

    Tel est en effet le principe qui paraît avoir été admis généralement dans la Mauritanie dès le treizième siècle, peut-être auparavant, et qui fut publiquement promulgué et généralement pratiqué par les rois hafsides dans toute l’étendue de leurs domaines, d’Alger à Tripoli. Les Traités d’Abou-Zakaria et de ses successeurs en développent l’application À TOUTES LES APPLICATIONS DU NAUFRAGE : « Quand un navire chrétien sera jeté par la tempête sur les côtes de Barbarie, que tout soit prortégé et sauvé ;… »-

    …./…

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *