La farce tragique de l’inculpation de Netanyahu par un procureur qui décide à la place du peuple

Publié le 27 novembre 2019 - par - 9 commentaires

.

 Ceci est un extrait d’un article de Caroline Glick, PARU DANS Israel Hayom du 26/11/2019,  article que j’ai traduit, ADAPTÉ ET COMPLÉTÉ

Avichaï Mandelblit ( hébreu : אביחי מנדלבליט,, né le 29 juin 1963) est un magistrat israélien qui exerce en 2019 les fonctions de procureur général d’Israël . Mandelblit a eu une longue carrière dans la justice militaire de l’armée israélienne, où il a exercé la charge de procureur général de l’Armée de 2004 à 2011. En avril 2013, il est nommé secrétaire du gouvernement de Benyamin Netanyahou. En février 2016, il a été nommé procureur général de l’État. En février 2019, il met formellement en cause le Premier ministre Benjamin Netanyahou dans trois affaires pour fraude, abus de confiance et corruption.

Wikipedia

 

 

 

« Le lendemain du jour où Benny Gantz(1) n’avait pas réussi à obtenir un nombre suffisant de partenaires de la coalition pour construire un gouvernement et avait rendu son mandat de former un gouvernement au président Reuven Rivlin, Mandelblit  déclara qu’il n’y avait aucune raison de continuer à discuter si Israël allait ou non tenir de nouvelles élections en mars.

Autrement dit les électeurs n’ont plus rien à dire et à décider.“

.

Les juges NON-ÉLUS et qui se COOPTENT ENTRE EUX décideront à la place des électeurs. Les politiciens ne comptent plus. Les seules personnes qui comptent en Israël aujourd’hui, sont les juges et les juristes NON-ÉLUS qui se mêlent de diriger le pays.

.

« Mais on le savait déjà : en février dernier, au plus fort de la première campagne électorale de l’année, alors que Netanyahou et ses partenaires de la coalition de droite étaient largement en tête dans tous les sondages, Mandelblit prit une décision sans précédent et juridiquement douteuse: il annonca son intention d’inculper Netanyahou.

Dès qu’il fit cette annonce, la droite a commencé à baisser dans les sondages.“

.

POSEZ-VOUS LA QUESTION :

Nous sommes fin Novembre et Mandelblit a inculpé Netanyahou de trois chefs d’accusation. POURQUOI L’A-T-IL ANNONCÉ EN FEVRIER, 9 MOIS PLUS TÔT??? Tout simplement parce que ce faisant il sabotait  les chances de Netanyahu lors des élections d’Avril.

.

 Combien d’électeurs hésitants se sont dits: Une menace d’inculpation? Pas avec moi, je vote Gantz.“

Ceci n’est pas une hypothèse en l’air: Un sondage d’opinion israélien a révélé un déclin du parti de droite, Likoud, après la mise en examen pour corruption de son chef, le Premier ministre Benjamin Netanyahu

Si les élections pour la Knesset avaient lieu aujourd’hui, la coalition Bleu et Blanc (centre) remporterait 37 sièges, tandis que le Likoud n’en remporterait que 30 sur les 120 sièges de l’assemblée », selon le sondage publié, mardi 26/11, par le Jérusalem Post. 65% des Israéliens pensent que Netnyahu devrait démissioner.

.

Il n’est pas utopique de penser que l’annonce de Fevrier eut des effets semblables, que Mandelblit sabota les chances du Likoud et qu’il est responsable du pat politique qui fait que personne ne peut former un gouvernement“.           

  (Pat: Terme du jeu d’échecs: Situation ou quoique tu fasses, tu perds.)

 Sous les applaudissements des médias corrompus d’Israël, depuis trois ans, nos seigneurs juristes  ont rongé tous les aspects du pouvoir politique en Israël et, ce faisant, ils ont corrompu de fond en comble le système juridique israélien. Du début à la fin, leur persécution criminelle de Nétanyahou a été une parodie de toutes les normes dans les sociétés démocratiques régies par l’État de droit. Des enregistrements et des transcriptions d’interrogatoires de Netanyahou, de sa femme, de son fils et de ses conseillers, soigneusement édités et entièrement déformés, ont systématiquement fait l’objet de fuites dans les médias. Le fait que chacune de ces fuites était un crime n’avait pas d’importance. Les avocats de Netanyahou ont demandé à Mandelblit d’ordonner une enquête sur ces fuites criminelles. Toutes ces demandes justifiées ont été sommairement rejetées avec mépris.

 .

Voyez ce qu’en pensent de grands juristes de réputation internationale:

Alan Dershowitz, l’un des plus grands juristes américains de ce temps, un homme que nul ne peut qualifier d’homme de droite ou d’extrême droite (il est toujours membre du parti démocrate, et a voté démocrate toute sa vie quand bien même il ne reconnaît plus le parti démocrate aujourd’hui que les démocrates ont glissé vers l’islamo-gauchisme), avait très explicitement recommandé il y a quelques jours à Avichai Mandelblit de «faire ce qui est juste» et d’abandonner totalement les poursuites contre Binyamin Netanyahou.

Il l’avait fait dans la continuité d’un dossier remis à Avichai Mandelblit voici quelques semaines expliquant pourquoi mettre en examen Binyamin Netanyahou pour les charges censées être retenues contre lui serait un très mauvais coup porté à Israël, et constituerait une tache indélébile sur le système juridique israélien. Le dossier avait été rédigé, outre Alan Dershowiz, par un ensemble de grands juristes américains amis d’Israël : Nathan Lewin, Richard Heideman, Joseph Tipograph et Avi Bell. Le dossier disait:

«il n’existe pas un seul cas dans le monde démocratique où un dirigeant politique a été poursuivi, moins encore condamné, pour le crime d’avoir bénéficié d’un «pot de vin» consistant en la tentative verbale d’obtenir des articles de presse plus favorables». Le texte ajoutait : «tout politicien veut voir publier des articles qui lui sont favorables. Permettre à un procureur de criminaliser les tentatives verbales de politiciens de se trouver mieux traités par la presse est s’engager sur une voie très dangereuse».

Alan Dershowitz parle de «tentative d’utiliser la justice comme une arme à des fins politiques». Ce type d’utilisation de la justice se pratique dans les sociétés non démocratiques. Dans une société démocratique, ce type d’utilisation de la justice relève de la tentative de coup d’État. Et ce qui se passe présentement en Israël est de l’ordre d’un coup d’État.“

.

Le professeur Dov Fischer va dans le même sens qu’Alan Dershowitz. Il écrit :

«Comme on pouvait s’y attendre, les motifs d’inculpation, corruption, fraude, abus de confiance, sont une honte absolue, le résultat de l’action de politiciens cyniques, de procureurs méprisables, et d’un système juridique frelaté».

 .

Le commentateur politique Mark Levin, qui a une formation de juriste dit :

«J’ai examiné soigneusement les charges contre Netantahou. Elles sont scandaleusement inadmissibles.L’enquête a été profondément viciée»“

https://www.dreuz.info/2019/11/23/le-coup-detat-contre-binyamin-netanyahou/

.

Et ce n’est pas fini:  Mandelblit, qui affirme ne pas avoir eu connaissance des mauvais traitements infligés à des témoins, avait refusé d’enquêter sur ces allégations.

Il avait également refusé de faire enquêter sur les fuites criminelles (voir plus haut)

Le même Mandelblit a refusé d’enquêter sur Ben Ari lorsque des enregistrements apparus le mois dernier ont montré qu’elle avait soumis une fausse déposition à un tribunal dans le cadre d’un procès intenté contre elle par un ancien avocat subordonné.“

Ensuite, bien sûr, il y a la substance même des accusations. L’accusation selon laquelle Netanyahou aurait accepté un pot-de-vin est basée sur une notion inventée selon laquelle une couverture médiatique positive d’un politicien est une corruption. L’idée que la couverture médiatique peut être considérée comme de la corruption n’existe nulle part dans le monde démocratique. Aucun procureur au monde n’a jamais inculpé – ou enquêté – un politicien ou une organisation médiatique pour avoir commis un acte de corruption impliquant une couverture positive. Des juristes américains de haut rang ont prévenus Mandelblit  que la poursuite pour corruption de politiciens ayant eu une couverture positive dans la presse  (ce que, et c’est le pire, Netanyahu n’a pas eu) est une recette sûre pour détruire la liberté de la presse et la démocratie elle-même.

.

Résumons:

 

1) L’annonce par Mandelblit en Fevrier d’une prochaine inculpation est une intervention illégale dans les élections israéliennes d’Avril et un sabotage des chances du bloc de droite de former un gouvernement.

2) Des fautes graves ont été commises lors de l’enquête (pressions et intimidations  de témoins, fuites criminelles dans la presse…)

3) Mandelblit a refusé toute enquête sur ces fautes graves, voire criminelles.

4) Les interventions de juges,de juristes, du procureur et de la Cour Suprême TOUS NON-ÉLUS, a atteint un degré absolument inacceptable et détruit de fond en comble la démocratie israélienne.

 5) D’éminents et respectés juristes internationaux qualifient l’inculpation de Netanyahu de farce tragíque.

6) Et ceci dans une situation extrêmement dangereuse pour Israel: L’Iran, attaqué par des révolutions au Liban , en Iraq et en Iran même, peut vouloir dévier ses problèmes par une attaque (indirecte?) de missiles sur Israel. (Souvenons-nous de l’attaque des installations pétrolières de l’Aramco en Arabie Saoudite)

7) Si vous voulez de plus découvrir ce qu’on ne vous a jamais dit:              https://infos-israel.news/?-voici-la-raison-importante-et-precise-pour-laquelle-benjamin-netanyahu-appelle-a-enqueter-sur-ceux-qui-enquetent/

8) „A-G Mendelblit: It is my duty by law to indict Benjamin Netanyahu

      (L’Avocat Général Mendelblit: Il est de mon devoir d’inculper Benjamin Netanyahu)

     (www. Jpost.com, 22/11/2019)                                                                                            

 .

  Ce même procureur général Avichai Mandelblit, avait promis en Mars à Netanyahu qu’il ne serait pas inculpé s’il démissionnait?

„Mandelblit was prepared to close the cases against Netanyahu if the prime minister agreed to resign from political life.

https://www.jpost.com/Opinion/Editors-Notes-Protect-the-State-of-Israel-582109

.

Dans toute cette histoire abracadabrante il ne s’agissait donc que de se débarrasser de Netanyahu!!!

TOUTE CETTE HISTOIRE PUE TERRIBLEMENT!

Sources complémentaires:

https://www.dreuz.info/2019/11/23/le-coup-detat-contre-binyamin-netanyahou/

https://www.dreuz.info/2019/11/25/inculpation-de-netanyahou-impeachment-de-trump-soros-soros-et-encore-soros/

https://www.israelhayom.com/opinions/the-reign-of-the-prosecution/

https://israelunwired.com/obama-failed-to-take-down-netanyahu-but-israels-deep-state-is-succeeding/

.

(1) Benny Gantz

Le 27 décembre 2018, Benny Gantz annonce la création d’un nouveau parti politique israélien, Hossen L’Yisrael (« Résilience pour Israël »). Il entre ainsi en politique quelques mois avant la tenue des élections législatives anticipées d’avril 2019. Les positions politiques du parti sont floues mais les sondages prédisent rapidement la deuxième ou la première place à sa coalition électorale centriste, Bleu et blanc, au coude-à-coude avec le Likoud du Premier ministre sortant, Benyamin Netanyahou.

Bleu et blanc sort de ces élections avec autant de sièges que le Likoud (35 sur 120), mais n’est pas en mesure de former une coalition. À partir du 30 avril 2019, il fait partie de 21e législature de la Knesset et prend la tête de l’opposition.

 

Aux élections législatives de septembre 2019, qui font suite à l’échec de Netanyahou de former un nouveau gouvernement à l’issue des élections d’avril, sa coalition arrive à quasi-égalité avec le Likoud5.

Le 23 octobre 2019, après l’échec de Netanyahou à former un gouvernement, il est chargé à son tour de le faire par le président Reuven Rivlin6.

Wikipedia

Print Friendly, PDF & Email

9 réponses à “La farce tragique de l’inculpation de Netanyahu par un procureur qui décide à la place du peuple”

  1. Antiislam Antiislam dit :

    Bonjour,

    C’est exactement comme avec Fillon (quoi que l’on pense de lui) : ce sont les juges qui ont décidé …

    C’est insupportable !

    • Avatar Fomalo dit :

      Je viens de lire l’article, et c’est exactement ce que j’ai pensé en conclusion « C’est comme avec Fillon ». A ce propos je me pose une question, la Pénélope perçoit-elle toujours sa retraite pour des jobs fictifs, ou est-elle suspendue jusqu’au procès (reporté aux calendes grecques ) ?

    • Avatar Filouthai dit :

      Vous avez tout à fait raison de faire cette comparaison.
      Il faut ensuite chercher QUI est à l’origine de ces « coups d’état » anti- democratiques ?
      La piste Soros paraît sérieuse.

  2. Avatar Christian Jour dit :

    Comme en France.
    les juges sont aux ordres du pouvoir macronien.
    Et oui c’est insupportable.

    • Avatar Van Dunord dit :

      Il faudrait se poser la question si les juges et autres politiques ne sont pas payés par le Qatar ?
      Les frères musulmans apparemment ont infiltré les gouvernements occidentaux pour les détruire de l’intérieur.
      Et en France nous sommes infiltrés à tous les niveaux.

  3. Jack Jack dit :

    Cela ressemble étrangement aux tentatives de destitution de Donald Trump auxquelles les démocrates pensent depuis pratiquement le jour où il a prêté serment en 2016, n’ayant jamais digéré et ne digérant toujours pas la défaite d’Hillary Clinton. Ces tentatives ont déjà coûté de 30 à 45 millions de dollars selon les sources aux contribuables américains qui attendent toujours que les fonds votés, mais non débloqués par le Congrès, soient utilisés à d’autres choses, dont l’entretien et des réparations du réseau routier.

  4. Avatar Machinchose dit :

    et le Mandelzob, si inféodé aux Arabes « ..raéliens », il a fait quoi pour son pays ?

    a part magouiller, nuire, jalouser, conspirer

  5. Avatar gregory dit :

    Le juges qui n’obéiraient pas aux injonctions du petit marquis ,risques un contrôlé fiscal inquisitoire dont ils en sortiront ruinés et grillés par le pouvoir fascisant!
    Elle est pas belle la vie dans les ripoubliques bananières!

  6. Conan Conan dit :

    Pour ce petit pays cerné par des centaines de millions d’ennemis déclarés, avec un ayatollah cherchant un bouc émissaire pour refonder l’unité en iran, ce n’est pas le moment de flanquer par terre la structure politique en place loyalement élue.
    mandelzob se serait’y converti ?

Lire Aussi