Terrible exemple que celui de l’Iran : le pouvoir a les moyens de nous isoler en coupant Internet


Terrible exemple que celui de l’Iran : le pouvoir a les moyens de nous isoler en coupant Internet

.

Je suis persuadée que Macron est tout à fait capable de cela s’il sent que le pouvoir lui échappe et que les populistes peuvent l’emporter.

.

Iran: le gouvernent a coupé Internet pour « tuer à huis clos » les manifestants, selon une experte

 

REPRESSION Cela fait maintenant cinq jours que les autorités iraniennes ont coupé l’accès à Internet dans tout le pays afin d’étouffer les manifestations spontanées.

  • Depuis dimanche matin, le réseau internet en Iran fonctionne à 5 %, bloquant la plupart des moyens d’échange entre la population au sein même du pays et avec le reste du monde.
  • Un moyen de désorganiser les manifestations en cours dans le pays, mais surtout de réprimer comme bon leur semble celles-ci selon Mahnaz Shirali, politologue et enseignante à Sciences po, spécialiste de l’Iran.
  • Les forces de l’ordre auraient ainsi selon l’ONU abattu des dizaines de manifestants.

.

Sur Twitter, le hashtag #Internet4Iran a été lancé en soutien aux Iraniens. Depuis dimanche matin, le pays est privé d’Internet. Une décision de la République islamique d’Iran en réponse aux mouvements de contestation survenus dans le pays après l’annonce surprise d’une hausse du prix de l’essence le 15 novembre dernier.

.

« La grande majorité des gens n’ont accès à Internet sur aucun de leurs appareils en raison du blocage imposé par le gouvernement, même ceux avec un accès par satellite. L’accès restreint est fourni à certains organes de presse et aux bureaux du gouvernement », indique le Centre pour les droits de l’homme en Iran dans un tweet. NetBlock, une organisation non gouvernementale spécialisée dans la surveillance d’Internet dans le monde, suit en temps réel la coupure depuis le début. Leurs graphiques témoignent de la soudaineté de celle-ci.

.

« Le leader des contestations c’est Internet. Le gouvernement a décidé de le tuer »

 

« Les réseaux sociaux et Internet occupent une place primordiale dans les pays aux gouvernements autoritaires comme l’Iran. Il s’agit du seul espace où les jeunes peuvent s’exprimer librement, explique à 20 Minutes Mahnaz Shirali, politologue et enseignante à Sciences po, spécialiste de l’Iran. Le régime a compris l’importance de cet outil dans l’organisation des manifestations. Au XXIe siècle, le leader des contestations c’est Internet, c’est lui qui réunit les gens. Donc le gouvernement a décidé de le tuer. »

.

Selon l’experte, ce blocage Internet ne vise pas seulement à perturber le déroulement des manifestations.

« C’est pour tuer à huis clos », assure celle qui pense que le nombre de morts officiels est bien plus important que celui annoncé par le gouvernement. Pour l’heure, les autorités ont confirmé la mort de quatre membres des forces de l’ordre et d’un civil depuis le début des troubles vendredi dernier. De son côté, Amnesty International a indiqué dans un communiqué mardi qu’« au moins 106 manifestants dans 21 villes ont été tués, selon des informations crédibles ».

.

Internet coupé à 95 %

Cette coupure Internet inquiète particulièrement car elle est la plus importante qu’ait jamais connu le pays. « Le gouvernement a pour habitude d’empêcher l’accès à Internet lors de manifestations, mais c’est la première fois que c’est à cette échelle », assure Mahnaz Shirali. Internet fonctionne depuis dimanche dernier à 5 %, même si NetBlock relève une activité à 10 % ces dernières heures​. Une faille qui permet tout de même la fuite d’informations au compte-gouttes.

.

« Comme il a lui-même besoin d’Internet, le régime islamique a voulu créer un réseau à part pour lui, les forces de l’ordre et ses alliés. Mais il n’y est pas encore parvenu complètement et reste encore dépendant à 5 % du réseau public. S’il parvient à être complètement indépendant, il pourra faire un carnage en toute impunité », craint la politologue.

.

Le courage des manifestants libanais et irakiens contagieux

Une crainte amplifiée par la situation actuelle du gouvernement. « Le gouvernement est ébranlé dans son pouvoir. Il ne peut pas fuir à l’étranger est donc coincé et se bat pour sa survie, explique Mahnaz Shirali. Le Liban et l’Irak sont en pleine révolte, et le courage des manifestants est contagieux en Iran. Les Iraniens se sont dit « c’est maintenant ou jamais », car le régime ne pourra pas faire venir comme à chaque fois des mercenaires de ces deux pays pour réprimer les manifestations. »

.

Ce mercredi, l’Etat a affirmé être sorti victorieux d’un « complot » ourdi à l’étranger, grâce à l’intervention des forces armées face aux « émeutiers ». Ce jeudi après-midi, un bilan officiel et fiable restait encore inconnu et Internet toujours inaccessible pour la majeure partie des Iraniens.

https://www.20minutes.fr/high-tech/2656915-20191121-iran-gouvernent-coupe-internet-tuer-huis-clos-manifestants-selon-experte

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


16 thoughts on “Terrible exemple que celui de l’Iran : le pouvoir a les moyens de nous isoler en coupant Internet

  1. Amélie PoulainAmélie Poulain

    C’est ce que je me tue à dire : arrêtez de ne vous en remettre qu’au « virtuel » et de faire ainsi une confiance « aveugle » à Internet.

    Qu’on se le dise, Internet peut disparaitre de nos écrans d’ordinateur et peut ne plus être accessible.

    Je suis ainsi notamment contre cette dynamique de la « dématérialisation » à outrance à laquelle on assiste actuellement car j’en mesure les éventuelles conséquences.. J’anticipe mais apparemment je suis la seule car les Français, une fois de plus, laissent faire…. C’est tellement plus simple….

    Pourtant, si non seulement tous vos contact certes on le sait, mais aussi tous vos documents administratifs et bancaires ne sont que « virtuels »… où seront vos repères et vos preuves de leur existence et de leur contenu en cas de problème ?…

    Sans compter la déshumanisation vers laquelle cette dynamique nous précipite telle la SNCF pour ne citer qu’elle….

    Marrant, personne n’y pense, quand j’en parle, on me regarde avec des yeux ronds.

    Moi je refuse autant que faire se peut car on nous y pousse inéluctablement voire violemment (cf les Impôts), de rentrer dans ce jeu mortifère à long terme.

    1. ConanConan

      Ben; tout le monde fait avec …et comment faire autrement aujourd’hui, pour acheter un billet d’avion, ou pour vous répondre sur ce blog .???….
      Oui, notre chérubin golden boy pourra faire ce qu’il veut d’internet …mais cela ne sera pas sans risque !
      Par contre, je te fiche mon billet que les djihadistes —qui avaient déjà infiltré et noyauté en douceur les SR de la PPP– savent quand et où frapper pour couper toutes les communications internet: antennes-relais sensibles , transfo électriques et autres…
      Quand, au signal convenu, les millions de barbus sortiront de leurs cités-casbahs avec kalachs et égorgeoirs pour prendre le pouvoir, sans alerte possible par internet, nous serons à leur merci !!…
      Je ne me laisserai pas égorger vivant, sans avoir fait un gros carton au préalable, mais bon, je ne rassemble certainement pas 1% des français !!…

      Si en haut lieu, chez la DGSE, on a déjà tenté d’anticiper le coup et imaginé un plan « Orsec » …encore mon billet pour te parier qu’un tel plan est déjà à la connaissance des « frères » barbus…….
      Soyons réalistes !

      1. Amélie PoulainAmélie Poulain

        « …Par contre, je te fiche mon billet que les djihadistes —qui avaient déjà infiltré et noyauté en douceur les SR de la PPP– savent quand et où frapper pour couper toutes les communications internet: antennes-relais sensibles , transfo électriques et autres… »

        C’est même certain, pour ça qu’il faut anticiper. Ma philosophie : toujours se méfier des « dépendances » excessives, il faut se garder toujours des portes ouvertes.

        Sinon :

        – Pour mon billet de train je vais au guichet (faut lutter car ce qui se passe avec la dématérialisaton généralisée est une honte, j’ai vu des personnes âgées pleurer et avoir peur de prendre le train désormais vu tous les problèmes),

        – Je refuse aussi de n’avoir aucune traces « papier » (banques, impôts, administrations diverses, etc…).

        Bon pour les blogs c’est foutu, mais on trouvera des solutions… comme « avant ».

        Sans compter les emplois remplacés par la machine avec tout ce qui en découle (nous n’avons jamais eu autant d’erreurs et de difficultés de communication depuis qu’il y a Internet, cherchez l’erreur…

        Si pas d’internet (que j’ai aussi bien sûr et que j’apprécie), je ne serai pas perdue, j’ai toujours un pied dans le « réel »… Je pense du coup que je suis « réaliste ».

        Il ne faut pas céder mais lutter. Les Français verront dans le temps l’importance de ce que je dis aujourd’hui.

        1. AvatarFomalo

          Anticiper, cela va au-delà de prévoir la coupure d’internet. Cela signifie la coupure des moyens de transport, sncf ratp, oui, mais aussi du gdf, d’edf, que les motifs en soient la grève pour les retraites, les catastrophes « naturelles » ou le sabotage des affidés en mutinerie.Plus de courant, de climatisation, plus de chauffage, plus d’alimentation des hôpitaux, des écoles, des facs, des ehpads, plus de livraisons de produits quotidiens, ni de médicaments.. mais livraison massive assurée par les ONG et maqueron et consorts, de clandestins prêts à piller , violer et tuer. Imaginez çà en plein été, et surtout en plein hiver…

          1. Amélie PoulainAmélie Poulain

            Oui bon, on n’en est pas encore là, vision un peu catastrophiste quand même et ce serait la révolution.

            Moi je parle de quelque chose « d’actuel » pour lesquelles les Français ne réagissent pas (la dématérialisation abusive et déshumanisante).

        2. AvatarConan

          Oui, d’accord, mais aujourd’hui aucune communication avec l’extérieur si vous n’avez pas l’ADSL et internet …
          Reste plus que la Radio FM, mais faut pas trop compter sur RMC (Radio Monte Coucous) et bourredingue pour être prévenu d’une attaque djihadiste …

          1. Amélie PoulainAmélie Poulain

            Justement, je me demandais l’autre jour comment on faisait pour communiquer avant Internet car on y arrivait quand même (heureusement !). Et pendant les guerres mondiales ?

            Avant de se retrouver au Moyen-Age où ils apprenaient que le pays était en guerre quand ils voyaient l’ennemi arriver, il faut selon moi, aussi maintenir voire retrouver nos bases.

            Il y a les pigeons voyageurs autrement….

            Je dis seulement, au-delà de la plaisanterie, qu’il ne faut pas, d’ores et déjà, être « absolument » dépendant à Internet et lutter contre cette dépendance qui s’installe subrepticement par le tout dématérialisé, comprenez que c’est une prise de « pouvoir » des institutions et autres;

            Il faut en avoir conscience dès à présent (outre l’aspect déshumanisant dont j’ai parlé).

            Sans parler de l’aspect peu probable à mon sens où Internet serait coupé, il peut y avoir des pannes de courant tout simplement très longues (c’est arrivé).

            Les documents écrits papier sont quand même des preuves irréfutables… Pas Internet ni le Cloud si on ne peut le faire fonctionner. C’est tout simple mais je me demande, vu le peu de réactions, si les gens en ont vraiment conscience.

  2. frejusienfrejusien

    on est déjà assez bien contrôlés, et vous savez par qui ??

    à qui donc, le micronimus a-t-il confié la censure des réseaux sociaux ??
    au Maroc, et voilà que des tas de Français se plaignent d’être bloqués ou censurés ou interdits,
    et dire que nous sommes dépendants du bon vouloir des muz marocains,
    elle est super belle la démocratie et la liberté de parole en France !!

    https://www.europe-israel.org/2017/02/video-revelations-les-moderateurs-des-medias-francais-sont-musulmans-bases-au-maroc-et-censurent-toute-critique-de-lislam/?fbclid=IwAR3AIXk7rng9tbknPLcrjUj_qMQDjUABc7SZeRi3dTCJvq7mcgFlSuTPg0E
    17.02

  3. MichèleMichèle

    Hé , Ho,
    Depuis un demi siècle que je dis de se méfier de toutes sortes de facilités offertes par le système!!!
    Il est plus que temps de se réveiller et d’agir, ensemble, sans frilosité ni état d’âme.
    Les discutailleries sur le sexe des anges n’ont que trop duré.
    Seuls des contacts ,personnels, entre gens pouvant se faire confiance seront payants.
    Pour paraphraser un auteur peu connu, mais, tout de même,
    AVEC QUI JE ME SENTIRAIS DE FAIRE LA GUERRE?

    Bonne soirée et pas trop de cauchemars, mais des préparations à l’ACTION.

    Michèle et Gérard

  4. AvatarArnaud

    Si l’autre coupe internet, comment le régime fera payer les impôts sur le revenu et autres taxes ?
    Tout est digitalisé aujourd’hui.
    Ils ont intérêt à y réfléchir a deux fois…

    1. Amélie PoulainAmélie Poulain

      Déjà là, il faudrait puisqu’ils veulent utiliser ce système sans leur laisser le choix pour la vie courante des Français, leur demander de payer nos connexions internet, car c’est personnel et non obligatoire il me semble.

      Les portables dernier cri ou qui dure au mieux deux ans voire trois si on a de la chance, non plus.

      Les Français se font complètement manipulés et sont pris pour des imbéciles avec ces nouvelles directives mais ils n’ont pas l’air de s’en rendre compte.

      C’est comme la CSG qu’ils finissent par trouver normale (payer sur de l’argent que l’on a jamais eu ou que l’on a prêté à la banque sur les intérêts générés…. je ris, faut le faire).

      Apparemment, les Français préfèrent pleurer dans l’après-coup plutôt qu’agir en amont.

  5. AvatarFranck

    L’architecture réseau Français ne ressemble pas à celui d’Iran.
    En iran, le réseau transite par moins de canaux que chez nous.
    Peu probable qu’ils coupent un jour internet avec succès

Comments are closed.