Réponse à Philippe Arnon : « il faut créer une plateforme internationale des sites patriotes »


Réponse à Philippe Arnon : « il faut créer une plateforme internationale des sites patriotes »

Synergie de moyens de surveillance du Groupe de Višegrad à la frontière serbobo-hongroise

Le Hongrois, le Slovaque, le Polonais, le Tchèque

.

Urgence ! Il faut créer une plateforme des sites patriotes ! Philippe Arnon, 19 novembre 2019

https://ripostelaique.com/urgence-il-faut-creer-une-plateforme-des-sites-patriotes.html

Les patriotes peuvent se mobiliser pour un tas de bonnes causes : la lutte contre les Panzers, contre l’impérialisme culturel américain et toute cette sorte de choses. J’ai cru comprendre que le SOS de Philippe Arnon relève uniquement de l’impérialisme cultuel islamique et j’en suis fort aise.

Je partage au max son opinion. On trouve beaucoup de volontés patriotiques éparses mais la somme de toutes ces énergies ne forme pas un tout cohérent et structuré. Le seul espoir envisageable à moyen terme – mais tiendrons-nous jusqu’en 2022 ??? – serait de positionner le RN à la tête de l’État. Mais il fut à ce point stigmatisé – seul ce mouvement mérite ce qualificatif – par le passé que c’est loin d’être gagné.

.

« C’est à désespérer de la réactivité des Français » ? Que Philippe Arnon sache que ce constat est identique en Wallonie. Pire encore, ici nous n’avons pas de calibre zemmourois. Que voulez-vous, cette Wallonie est l’un des derniers bastions socialistes en Europe. Autant le combat socialiste était justifié au siècle dernier et j’ai ici en tête le triste sort des mineurs du Borinage, autant la gauche n’est plus aujourd’hui qu’une ribambelle d’intellos totalement détournés des réels défis du 21ème siècle : métastases islamiques et monde multipolaire sans compter sa version Multiku.

Un exemple ? J’ai pu dialoguer avec une élue communale de Molenbeek•istan qui a tout de même eu la franchise de me confirmer (remords, état pompette ?) que l’électorat musulman – soit la majorité de la commune – est « à soigner » particulièrement… Comment dès lors s’attendre à quelque mesure échevinale salvatrice ? Que dalle, faudra y aller à la masse patriote !

.

Urgence ! Il faut créer une plateforme internationale des sites patriotes !

Allons plus loin : à l’image du V4 qui a uni ses forces en 2016 pour soulager la Hongrie après le rush migratoire de 2015, c’est bel et bien l’ensemble des VIP (Versus Islam Patriots) européens qui doivent agir de la sorte ! On parle ici de multipatriotisme dont l’objectif est fusionnel en regard d’un islamisme à perforer les tripes halal. Rien ne soude plus qu’un ennemi commun, c’est bien connu.

Voir à ce sujet le Višegrad Post,

https://visegradpost.com/fr/a-propos/. Le site est hébergé à Roubaix.

Višegrad : le projet d’une Europe Centrale forte et non-musulmane

France, réveille-toi ! Tu pèses bien plus que les Quatre As !

.

Guillaume Roquette, la résistance télévisuelle de classe

Philippe Arnon : « J’ai dit maintes fois que ce pays était bel et bien foutu. Tous les jours, je le constate en regardant les débats à la télé ». Oui et non

Toujours bon pied bon œil, Guillaume ne cesse de pointer les nombreuses incompatibilités civilisationnelles entre Marianne et Mahomet. Tenu par la déontologie figarotte, il reste courtois mais on perçoit toute son indignation des blessures islamistes infligées à son pays. N’en dites surtout pas trop, bande de chiens respectueux de la France, vous êtes tenus en laisse télévisuelle !

Ses échanges avec Claude Weill sont particulièrement révélateurs d’une France à deux vitesses : celle de Claude le Louche ou « le monde musulman est beau, tout le monde islamique il est gentil » et celle, nettement plus prometteuse, de Guillaume le Conquérant.

Richard Mil

Addendum

La délégation LALLAB Ivry-sur-Seine se rend au bal costumé

Sa proposition : Ta main sur mon voile, ma main dans ta gueule

Ma contre-proposition : Ta main sur ton voile, ton voile dans la corbeille

Et ma main dans tout ça ? Elle déplacera volontiers la corbeille vers la déchetterie !

.

Note de Christine Tasin

Union des patriotes, ça parle. Et elle se fera automatiquement le jour venu. Pas besoin de réunir les différents militants et patriotes de tous les partis ou associations ou groupes Internet sur le Champ-de-mars ! C’est même déconseillé…

.

Union des sites patriotes, qu’est-ce que ça veut dire ? 

.

A quoi ça servirait une union des sites patriotes ? Des réunions chaque jour ou chaque mois entre tous les responsables pour choisir ce qu’on édite ? Pour discuter du sexe des anges alors qu’on a tous les pieds dans le purin et qu’on sait tous ce qui se passe ? Pour quoi faire ? 

Les sites patriotes font chacun leur boulot, avec chacun sa ligne éditoriale, avec chacun ses lecteurs, qui naviguent d’un article à l’autre, d’un site à l’autre ? Que veulent Philippe Arnon et Richard Mil ? Qu’il n’y ait plus qu’un site patriote rassemblent RL, RR, Bd Voltaire, TV Libertés, Dreuz, Europe-Israël, Media presse, les observateurs.ch, Minurne …??? 

Quelle horreur. Horreur pour le lecteur ayant tellement d’articles au choix sur le même site qu’il laisse passer les plus importants. Horreur pour les Résistants engagés ne pouvant plus choisir le journal qui leur ressemble le plus, car si patriote il y a ils sont nombreux et différents les uns des autres et ont envie de se sentir chez eux en fréquentant qui le site le plus réac, qui le plus laïque, qui le plus laïque de gauche sur les questions sociétales, qui le plus catho, qui le plus juif…

Tout le monde s’y retrouve.

.

Philippe Arnon est d’un angélisme et d’une naïveté confondantes ; plus sûrement il propose le pire : une réunion (à la con, forcément, on connaît tous ce genre de réunions) à la con donc entre tous les responsables associatifs  qui décideraient ensemble d’une action éventuelle… et qui la mettraient aux voix ! L’horreur, des heures à enculer les mouches avec les enculeurs de mouche, des heures à réfréner les va-t-en-guerre, des heures à calmer les peurs des timorés… et je ne vous parle pas des engueulades entre cathos et laïques et entre gens de droite ou de gauche.

« Bon, pour remédier (au moins un peu !) à cet avachissement de la droite, il est impératif à mon humble avis, de mettre en place une sorte de directoire composé des patrons des associations et de tous les sites internet patriotes, directoire qui devrait se réunir, ou tout au moins se concerter, une fois par mois. Chaque fois que l’un d’eux décidait d’une action à entreprendre, ils en discuteraient tous et en cas d’accord, ils mettraient toutes leurs forces à la réussite de l’action envisagée. Cela permettrait ainsi sans doute de voir plusieurs milliers de participants à une manifestation organisée par Génération Identitaire par exemple. Cela permettrait aux autres en face de cesser de sourire devant notre résignation et notre aboulie. Et puis le boulot de ce directoire serait de mettre quelques bons coups de pied aux fesses des partis politiques sensés, -du moins j’ai la naïveté de le penser-, s’occuper de la France, enfin, de ce qu’il en reste. » Philippe Arnon

.

Rien de plus risible et de plus contre-productif. Si Résistance républicaine et Riposte laïque décident d’une manif, d’un évènement, ils le montent en quelques minutes, ils en payent les frais, ils invitent tous les responsables de sites patriotes et bien d’autres… et si cela plaît à ces derniers, ils viennent, ils en parlent. Sinon basta. Si Renaud Camus et Karim Ouchikh décident d’une initiative, ils n’ont pas besoin de notre avis ni de notre feu vert pour le faire. Si Richard Roudier fait une manif à Montpellier, il ne va pas s’encombrer de l’avis de RR ou de RL ! Que de temps perdu, pour rien…

C’est un vieux délire gauchiste, la nostalgie de « l’autogestion » où tout se vaut, où la parole de chacun vaut autant que celle de l’autre, où celui qui ne représente que lui-même pèserait autant que celui qui a des adhérents, que celui qui a des centaines de milliers de lecteurs…  alors que partout, dans le monde entier, dans le monde associatif comme dans le monde de l’entreprise il faut une ou deux personnes qui décident et c’est comme ça qu’on avance. Cela n’empêche pas les petits coups de fil entre amis pour échanger, demander des avis… Ça n’empêche pas que si la guerre éclate on saura qui est de notre camp ou pas, ça n’empêche pas chaque groupe de patriotes de se préparer…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Richard Mil

Belge passionné de sciences humaines, amoureux de la culture française, gaulliste, athée, partage totalement les convictions de l’initiative citoyenne Résistance Républicaine

Articles du même thême

7 thoughts on “Réponse à Philippe Arnon : « il faut créer une plateforme internationale des sites patriotes »

  1. Edmond RichterEdmond Richter

    Pour une fois je ne suis pas d’accord avec toi, Christine. Tu as dézingué en beauté la proposition de Philippe Arnon. Mais il faudrait quand même se demander pourquoi il n’y avait que 400-600 personnes à la manifestation de génération identitaire alors qu’il y en avait 15.000 à la marche contre l’islamophobie.J’ai regardé la video de generation identitaire et j’avais une impression pénible…Et je me demandais où sont les adhérents et les électeurs du Rassemblement National, ceux de Debout La France, les lecteurs de RR, RL, Bd Voltaire??? Je ne dis pas que la proposition de Philippe Arnon est la seule valable mais je dis qu’il est temps de se poser des questions sur l’éparpillement des voix et des actions. Tu écris: « L’Union des patriotes, elle se fera automatiquement le jour venu » J’ai immédiatement pensé à « la cigale et la fourmi » de ce cher Lafontaine de mon enfance: « Elle se trouva fort dépourvue quand la bise fut venue »

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Mon cher Edmond, tu confonds, comme Philippe Arnon, union des patriotes et union des sites patriotes, quand bien même il y aurait un collectif de sites patriotes, une fusion de sites patriotes même tu n’aurais pas eu plus de monde à la manif ; les nôtres ne manifestent plus, ils ont peur d’être vus, filmés, reconnus par leur famille, leur patron, leurs voisins… tant l’islamophobie est en passe d’être criminalisée. Et puis ils aspirent à autre chose, ils préfèrent la lutte politique ou militante au jour le jour, afin d’avoir un changement de gouvernement qui lance la Reconquista. ils ne croient plus aux manifs, c’est tout. Il y a 7 ans on mettait 3000 personnes dans la rue, c’était avant le bAtaclan, Charlie etc. A présent seulement quelques centaines. Quand il y a 6 ans j’organisais une manif pour la défense des jours fériés chrétiens il y avait une majorité d’athées… par contre le jour où ça pète de partout on ne se demandera plus si on est républicain, royaliste, athée, chrétien, pour ou contre la PMA ou le mariage homo, on sera tous ensemble et pas besoin d’avoir fait des réunions à la con entre chefs d’associations !

  2. Avatarexocet

    l’union des sites patriotes sent à plein nez le parti politique avec un président pour gérer tout ses sites car il faudra bien un chef, et ceux qui ne seront pas d’accord avec sa politique seront évincé le leurs propres sites et remplacer par une autre personne en accord avec ses idées, je suppose que Philippe arnon ce proposera pour le poste de président, tout ça sent la merde à plein nez, c’est le seul moyen de nous combattre et de nous faire disparaître, j’aimerais bien connaître les fréquentation et les amis de Philippe arnon car il m’a tout l’air d’être une barbouzes.

  3. Avatardenise

    j’avais lu il y a bien longtemps une analyse sociologique , sans parler de sites patriotes , sur la pertinence de fédérer des mouvements , associations , ou pas ! en définitive il en était ressorti que c’était contre productif , pour les raisons qu’évoque Christine , plus ou moins ; chacun doit garder son identité ( ça vous parle ) , pour être efficace ; Cela n’empêche que des responsables d’associations peuvent se rencontrer , histoire de savoir ce que chacun raconte, il y a eu, pour cela , entre autre , Synthèse Nationale .( et des interview de Pierre ) ;
    Mais pour en revenir à l’article, j’ai déjà pensé à cette internationalisation dont parle R.Mil car je ne vois pas comment se sortir du pétrin , quand nous avons des ennemis à l’intérieur, je parle des collabos ! Mais c’est dangereux , même si çà mérite réflexion puisque certains pays ont la même problématique de l’islamisation , de l’immigration .. et d’ailleurs il y avait des Hongrois à la manif des Identitaires ( hasard ?, combien ? , on ne sait pas tout ) ! Il y a aussi des éléments perturbateurs internationaux lors de rencontre de foot..je suis d’ailleurs frappée de voir comment ses personnes se déplacent d’un pays à un autre lors d’une simple rencontre.. Mais ce dont on parle a une autre dimension, l’ingérence dans un pays, les retombées politiques ..etc je dis ça ..
    Je ne sais si les gens ne croient plus aux manifs, comme dit Christine, celle des identitaires était nécessaire après celle des islamophiles, il me semble qu’il faut être visible aussi , les absents ont toujours tort , c’est mon point de vue. Je crois aussi que les nationalistes vieillissent , car c’est ceux qui ont connu la liberté après les conflits mondiaux, ceux qui ont connu l’Algérie, ceux à même de comprendre les enjeux, ceux qui aiment viscéralement leur pays ..Je parle aussi de leurs enfants « imprégnés « .Le temps qui passe est le danger , car  » de l’autre coté  » , la démographie galope, le progressisme détruit des valeurs ( en même pas deux ans depuis Macron , que de dégâts! ) et le socialisme avant ,.. c’est ce que je pense quand je vois l’inertie autour de moi .

  4. Avatarlafronde

    Au plan intellectuel et alter-mediatique les partis, organisations, sites, media, ou auteurs patriotes ou identitaires font du bon travail. On connaît leurs livres, on peut se rendre aux colloques (demain celui de Polémia). Ce qui manque ce sont les organisations, associations qui mailleraient le territoire (comme le fait déjà la Ligue du Midi) pour faire connaître à nos concitoyens cette résistance, ces media, collecter des fonds, et les amener à lutter pour leurs libertés (dont la liberté identitaire). Or ce travail ne peut être fait directement par les partis, liés par le légalisme, ceux-ci font des choix programmatiques qui peuvent diviser l’opinion (qui varie déjà selon les terroirs), un parti n’est pas la structure la plus apte à rassembler une majorité locale à lui seul (bien qu’il y participe !). Enfin on convainc mieux son prochain par une entreprise désintéressée, comme la défense des libertés publiques, et le pluralisme mediatique. C’est une stratégie patriote multi-acteurs intégrant les niveaux local, national et européen qu’il s’agirait de concevoir puis de faire vivre.

    1. Avatardenise

      je partage votre idée, d’ailleurs la gauche sait très bien faire cela , c’est son adn , et elle sévit partout , sans problème puisqu’il n’y a personne en face ! n’est ce pas d’ailleurs ce que l’on reproche à la droite !

  5. Avatarpauledesbaux

    étendre tout simplement la LIGUE DU MIDI dans la FRANCE entière et employer TOUS LES MOYENS que RICHARD ROUDIER emploie :
    présence constante sur le territoire, réunionS IDENTITAIRES hebdomadaires
    annoncées, et suivies surtout.
    Bien des PATRIOTES ont essayé la méthode mais n’ont pas réussi….HELAS

Comments are closed.