Le roman de Raoul Girodet fait voyager le lecteur… jusqu’aux sources du chamanisme


Le roman de Raoul Girodet fait voyager le lecteur… jusqu’aux sources du chamanisme

 

Etonnant, ce détour par le chamanisme, sur Résistance républicaine, n’est-ce pas !

Grâce à Raoul Girodet.

Explication :

Le présent article est inspiré de la lecture du roman de Raoul Girodet, « Objectif la Mecque ».

L’intrigue s’inscrit, on l’aura compris, dans le combat que nous devons, Occidentaux, mener contre l’islam. Mais les décors sont variés !

 

Le Kamov Ka-27 du début du roman.

 

Et dans son  roman d’action et d’aventures, « cinématographique » pourrait-on dire, Girodet (voyageur lui-même ?) entraîne le lecteur  de par le monde et  fait, à un moment du récit, un petit clin d’œil surprenant au « chamanisme », puisqu’il nous emmène aux confins de la Sibérie.

Voici donc un petit partage d’informations glanées çà et là,  sur quelques thèmes des premières pages, dont le chamanisme, sujet inattendu ici mais qui, en fin de compte pourrait, nous emmener loin !

 

 Le décor du début du roman : la « Nouvelle-Zemble », carrefour stratégique de l’Arctique russe.

 

 

Bon article ici, qui décrit les enjeux, (on vient de découvrir de nouvelles îles) :

Carrefour de la Route maritime du nord

L’ère des essais nucléaires

La revendication des ressources sous-marines

Vers la création d’un Parc national arctique russe

 

 

En Sibérie, rencontre avec les Nénètses, un peuple autochtone samoyède de Russie vivant à proximité du cercle polaire.

 

 

Ils constituent une ethnie importante parmi les 26 ethnies de la Sibérie. Leur activité traditionnelle est l’élevage de rennes ainsi que la pêche.

Voir le blog de Erwann Pensec, jeune breton, se passionnant pour la traduction et la Russie :

http://tradivostok.over-blog.com/2016/10/bienvenue-chez-les-nenetses.html

.

Le chamanisme : il vient de Sibérie.

Le chamanisme est une pratique centrée sur la médiation entre les êtres humains et les esprits de la nature ou les âmes des animaux, les morts du clan, les âmes des enfants à naître, les âmes des malades à guérir, la communication avec des divinités, etc. C’est le chamane qui incarne cette fonction, dans le cadre d’une interdépendance étroite avec la communauté qui le reconnaît comme tel.

Le chamanisme, au sens strict (chamane vient étymologiquement de la langue toungouse), prend sa source dans les sociétés traditionnelles sibériennes. Partie de la Sibérie, la pensée chamanique a essaimé de la Baltique à l’Extrême-Orient et a sans doute franchi le détroit de Béring avec les premiers Amérindiens.

Il existe un lien fondamental entre la chasse et le chamanisme ; ainsi, la spécialiste Roberte Hamayon propose que le chamanisme en soi s’enracine dans la vie de chasse.

Les traits essentiels du chamanisme, dans les sociétés de chasse, sont : l’alliance avec les esprits de la « sur-nature », le voyage de l’âme, la gestion de l’aléatoire par le rapport entre chamane et esprits.

 

La « sortie du corps ».

L’âme, ou du moins la part perceptive, douée de perception, de l’homme, a la faculté de quitter le corps, chez les gens ordinaires, comme chez le chamane et le héros épique.

Chez les gens ordinaires, elle le quitte à certains moments particuliers : pendant le rêve, l’ivresse et la maladie.

Ils ne sont pas contrôlés. Chez le chamane, le départ de l’âme (où de la part perceptive de l’homme) se voit au cours de la maladie initiatique (absence d’âme), au cours de la furie pendant la séance chamanique (« ensauvagement » selon Roberte Hamayon), au cours de son voyage dans le monde des esprits (l’extase de Mircea Eliade). Il réalise ici-bas et autant de fois qu’il le désire la « sortie du corps ».

Les voyages de « l’âme » sont largement attestés dans la culture : littérature, croyances et mythologie, récitation des épopées.

Et le chamanisme chez les Gaulois ?

Cette question n’est pas dans le roman, mais on peut se la poser.

Chez les Gaulois, les dieux n’apparaissent jamais sous leur forme humaine, toujours sous la forme animale abstraite où bien de signes naturels, c’est pour cela que Brennos, victorieux à Rome se moqua, dit-on, des statues divinités romaines qui représentaient directement des êtres humains.

Malgré un cousinage religieux, druides et chamans ont des folklores très différents.

 

Brennos

 

Le chamanisme celtique.

La tradition chamanique celtique orale est enracinée dans nos terres européennes.

Il existe des passionnés, comme l’auteur d’ouvrages sur le sujet, Gilles Wurtz.

 

Le hibou, ou la chouette, animal symbolique.

[Allusion au hibou, évoqué dans le roman Objectif la Mecque].

 

Le Hibou, (ou la chouette) c’est l’Aigle de la Nuit. Il représente l’invisible, la magie et la sagesse.

Le hibou voit et sait ce qui l’attend. On ne peut pas le berner…On l’associe souvent à la médecine des sorciers.

 

La chouette : symbole de la philosophie

Dotée d`une tête caractéristique et d’un regard fixe, la chouette évoque par son immobilité silencieuse la sagesse, par ses mœurs nocturnes et son calme la solitude (celle du misanthrope), par son cri inquiétant des mauvais présages.

Pièce en argent –Grèce – Athènes -Tétradrachme, – 454-404 

 

D’après la numismatique, la chouette, oiseau consacré à Athéna, devint le symbole d`Athènes. On a donné le nom de chouettes aux monnaies athéniennes, en particulier au tétadrachme, de la fin du VIe au 1er s. av. J.-C., parce que la chouette figurait ordinairement au revers des pièces.

Athéna, la déesse de la Sagesse, porte sur l’épaule une chouette qui lui révèle les vérités qu’elle ne perçoit pas. Si la chouette apparaît dans vos cartes (ou en réalité), personne ne peut vous tromper sur ce qu’il fait, même s’il tente de dissimuler ses intentions !

Un autre animal rencontré dans la première partie du livre : 

Mais ceci est à découvrir dans l’histoire…

Vous pouvez commander par courrier à Résistance républicaine, 101 avenue du Général Leclerc, 75685 Paris cedex 14 avec un chèque à l’ordre de Résistance républicaine.

Prix livraison comprise, pour l’étranger nous consulter.

1 exemplaire, 18 euros

2 exemplaires, 32 euros

3 exemplaires, 42 euros

4 exemplaires, 48 euros

5 exemplaires, 55 euros

Vous pouvez commander via Internet en payant par carte bleue ou par paypal :

Objectif La Mecque


 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jules Ferry

n’est pas prêt à renoncer à son mode de vie occidental. En un mot ou avec un dessin, Jules Ferry dit NON à ceux qui veulent reléguer les femmes au foyer, couvrir leur tête, rallonger leurs jupes, jeter les homosexuels du haut des tours, interdire l’alcool, limiter la liberté d’expression, bannir les caricatures religieuses, censurer les livres, codifier la tolérance…


4 thoughts on “Le roman de Raoul Girodet fait voyager le lecteur… jusqu’aux sources du chamanisme

  1. AvatarMachinchose

    j’ ai connu y a longtemps un chamane juif

    qui s’ appelait Katzman, mais, en butte aux moqueries a fini par changer de nom pour celui de Chalom

    le chamanisme!! un vrai voyage en terre inconnue

  2. frejusienfrejusien

    il y a un film qui sort avec Cécile de France, racontant l’histoire vraie d’une journaliste française qui se rend en Sibérie pour un reportage et qui se révèle être une chamane, histoire de son initiation,
    parait qu’il est bien

  3. AvatarKarnyx

    Ce sont là nos vraies racines tournées vers la nature, avant l’arrivées des sectes moyen-orientales qui nous pourrissent la vie depuis 2000 ans.

Comments are closed.