Le prélèvement à la source, un instrument majeur du combat de Macron contre les Français pauvres


Le prélèvement à la source, un instrument majeur du combat de Macron contre les Français pauvres

.

Voici comment la réforme du prélèvement à la source a contribué à appauvrir les déjà-pauvres de France

 

Cette réforme s’est traduite par un transfert des ressources fiscales de l’IR à la TVA.

.

On lit souvent qu’à peine 50% des Français paieraient des impôts.

C’est parfaitement faux, ne serait que parce que la TVA est une ressource majeure des budgets publics.

Or, cette TVA est payée par tous lors de l’achat de biens et services sur le territoire.

.

Sauf, évidemment, les bénéficiaires de l’aide alimentaire, l’aide associative, dirigée actuellement en priorité en faveur de migrants étrangers puisque les organismes qui interviennent dans ce domaine ne veulent pas faire de distinction entre les uns et les autres et accepteraient même de nourrir gratos des islamistes notoires sans doute compte tenu de ce principe...

.

L’impôt sur le revenu n’est donc qu’un impôt supplémentaire à bien d’autres, ce n’est pas le seul impôt qui existe en France. Il est progressif, le taux augmentant avec le revenu et dépend de la situation de chacun, contrairement à la TVA proportionnelle à la dépense (avec certes des taux variables afin d’encourager certaines dépenses).

Les ressources fiscales de l’Etat pour 2019 se répartissent ainsi (https://www.performance-publique.budget.gouv.fr/budget-comptes-etat/budget-etat/approfondir/recettes-etat/recettes-fiscales) :

en milliards d’euros
Les recettes fiscales nettes du budget général de l’Etat 2019
Taxe sur la valeur ajoutée  129,2
Impôt sur le revenu  70,4
Impôt sur les sociétés  31,5
Taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques  13,1
Autres contributions fiscales  29,3
Total   273,5

.

Comme on le constate, la TVA représente quasiment le double en rentrées d’argent de l’impôt sur le revenu !

.

Or cette TVA est d’un niveau élevé, puisqu’elle est généralement de 20% du prix du produit ou du service, un taux plus élevé que celui de l’IR dans beaucoup de cas (il faut vraiment très bien gagner sa vie pour avoir un taux d’IR de 20% !).

.

Comment s’est passé le passage au prélèvement à la source de l’IR sous Darmanin et Macron ?

Par un formidable cadeau fiscal en 2018 : l’année blanche, pas d’impôt sur le revenu à payer, en principe.

Premières victimes : les Français qui avaient peu de revenus cette année-là donc normalement non imposables à l’IR de toute façon.

.

Or, l’année blanche a coûté 80 milliards d’euros à l’Etat.

https://actu.orange.fr/politique/prelevement-a-la-source-l-annee-blanche-de-2018-represente-un-manque-a-gagner-de-81-1-milliards-d-euros-pour-l-etat-magic-CNT000001lagHe.html

.

L’année blanche a aussi fait d’autres victimes, comme les Français qui, après une vie laborieuse, ont pris leur retraite et touché à cette occasion une indemnité de fin de carrière : taxée comme revenu exceptionnel, par exception à l’exonération des revenus pour 2018, y compris ceux des milliardaires!

.

Mais, c’est désormais officiel, ce manque à gagner a été compensé par une hausse de la TVA, impôt qui touche tous les Français et notamment ceux qui malgré des fins de mois difficiles, n’ont pas encore franchi le pas d’aller quémander de l’aide à droite et à gauche ou à gruger d’une manière ou d’une autre (y compris en volant, en racketant, en dealant, en agressant…).

 

La situation mensuelle de l’Etat publiée ce 9 novembre au Journal officiel est claire à ce sujet :

.

L’année blanche et les cadeaux fiscaux massifs aux entreprises sous couvert de  » R&D » (recherche et développement ») -comme si les dépenses de R&D n’avaient pas leur contrepartie dans le prix facturé ensuite au client; comme si la recherche privée était indispensable pour le bien-être national alors qu’il existe aussi une recherche publique financée sur des fonds publics…- sont financés par la hausse de TVA à l’encontre de tous les consommateurs français, y compris ceux qui laissent une part de leur chariot à telle ou telle association de malfaisance à la sortie du supermarché…

.

Ce qui explose aussi, ce sont les recettes non fiscales, à savoir les amendes principalement : elles augmentent d’environ 25% en un an ! Merci les radars !

Enfin, l’Union européenne ne connaît pas la crise, les prélèvements sur recettes de l’Etat français augmentant de 3 milliards depuis l’année dernière…

.

Concernant les Français qui ont traversé une mauvaise passe en 2018, le retour à l’emploi se fait douloureux fiscalement puisque la politique antisociale de Macron se concrétise aussi par un prélèvement d’impôt sur le revenu y compris contre les personnes non imposables à l’IR (précision essentielle : on peut ne pas être imposable à L’IR mais payer déjà beaucoup d’impôts par ailleurs ! outre la TVA, la taxe d’habitation, la taxe foncière, la CSG, la CRDS etc. et des contributions extrafiscales : hop, un PV pour s’être garé légèrement en dehors de la place de parking, pour avoir roulé à 35 au lieu de 30 en raison d’une limitation de vitesse arbitraire impossible à respecter etc.).

En effet, le nouveau salarié ayant fini par retrouver un emploi « en traversant la rue » puisque c’est si facile que ça, n’est-ce pas, se verra ponctionner dans la plupart des cas une somme d’argent au titre de l’IR alors même que son taux d’imposition est de 0% en raison de la faiblesse de ses revenus les mois précédents.

.

source : http://www2.impots.gouv.fr/pas_phase_test/docs/brochure-rh.pdf

.

Et voilà notre ex-chômeur, revenu à meilleure fortune, institué d’emblée prêteur de l’Etat sur le peu de deniers qu’il encaisse et ce, sans intérêt !

Ah, pauvres qui avez coûté un « pognon de dingue » : à vous de raquer maintenant, vous qui n’avez pas l’heur d’être devenu milliardaire !

https://www.nouvelobs.com/economie/20150107.OBS9413/macron-il-faut-des-jeunes-francais-qui-aient-envie-de-devenir-milliardaires.html

.

Bien malins, Darmanin et Macron : ils confient le recouvrement à l’employeur…

Car si l’administration fiscale le faisait elle-même, cela caractériserait le délit de concussion prévu dans le Code pénal.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000028311905&cidTexte=LEGITEXT000006070719&dateTexte=20131208

Article 432-10

Le fait, par une personne dépositaire de l’autorité publique ou chargée d’une mission de service public, de recevoir, exiger ou ordonner de percevoir à titre de droits ou contributions, impôts ou taxes publics, une somme qu’elle sait ne pas être due, ou excéder ce qui est dû, est puni de cinq ans d’emprisonnement et d’une amende de 500 000 €, dont le montant peut être porté au double du produit tiré de l’infraction.

On est donc à la limite de la légalité, mais pourquoi se priver puisque nombreux sont ceux parmi les précaires qui ont donné leur voix à Marine le Pen, considérant qu’elle seule les défendrait véritablement…

Ainsi, cette réforme est indirectement une façon de sanctionner l’opposition de ne pas avoir soutenu le candidat Macron.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Maxime

"On ne peut vivre agréablement si l'on ne vit avec prudence, honnêteté et justice" (Epicure). La France ne pourra retrouver la jeunesse de Bacchus peinte par Bouguereau qu'en renforçant le principe de précaution.


12 thoughts on “Le prélèvement à la source, un instrument majeur du combat de Macron contre les Français pauvres

  1. Avatargambarota

    Maintenant que l’état a le contrôle sur vos salaires, attendez-vous à de nombreux amendements.
    prélevage des amendes -pensions alimentaires – etc etc

    1. MaximeMaxime

      L’épreuve décisive pour entrer en dictature à ce sujet a été le jour où il a été décidé de prélever un impôt sur… un impôt : la CSG non déductible.
      https://resistancerepublicaine.com/2017/08/09/les-deputes-ont-vote-leur-exoneration-de-csg-16-millions-de-manque-a-gagner-pour-letat/
      https://resistancerepublicaine.com/2016/07/08/rocard-la-csg-limpot-sur-lequel-vous-payez-un-impot/
      C’est complètement contraire à la Déclaration de 1789 et au bon sens… et pourtant, ça existe !

      1. AvatarAardvark

        Rien de bien neuf, @ Maxime, « ILS » ont, depuis des décennies, inventé la TVA sur les taxes, regardez toutes vos factures : assurances, énergie, etc…Pour cela, le monde entier nous regarde avec un sourire narquois… Souvenons nous de cette citation : « La France est un pays extrêmement fertile : on y plante des fonctionnaires et il y pousse des impôts. » (Georges Clemenceau) Et ce ne sera ni en Maccronie, ni en Socialie que ça s’arrangera, soyons-en bien certains ! … La seule « profession » exonérée de taxes et de comptables c’est… le dealer…

    2. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

      @ gambarota
      Prélèvement à la source sur pensions alimentaires et prestations compensatoires : ça existe déjà, et ils font une distinction entre les revenus issus directement de salaires, retraites… et pensions alimentaires ou prestations compensatoires considérées comme revenus dits « contemporains », distinguo qui leur permet de vous prélever de l’argent même si vous n’êtes pas imposable !
      Quant au pourcentage appliqué je suppose que c’est au cas par cas.

      À ce propos, Il faut préciser qu’avant l’instauration du prélèvement à la source, les salaires, pensions alimentaires, prestations compensatoires étaient regroupés en revenus globaux et les contribuables potentiels qui ne dépassaient pas le seuil fatidique étaient donc non imposables.

      En résumé ce gouvernement nous vole grâce à des artifices et autres montages financiers malhonnêtes.

  2. AvatarJoël

    2018 je suis non-imposable.
    2019 ma situation n’a pas changée (si ma retraite avait augmenté je le saurais), prélèvement à la source de 39 € mensuel.
    Donc, même si le fisc me rembourse un trop-perçu en fin d’année, ils m’ont quand même pris une « avance de caisse » qui fait des petits à leur profit.
    Multiplié par des millions de gens, cela ne doit pas être négligeable.

  3. MaximeMaxime Post author

    @ Joël : c’est une des hypothèses auxquelles je pense, sachant que – ça va sans dire – les 81 millions qui manquent sont autant de dépenses publiques en faveur de la collectivité et les plus démunis des Français qui font défaut. C’est autant de restrictions budgétaires pour les hôpitaux, les écoles publiques, la police etc.
    Et c’est compensé seulement en partie par une TVA payée par tous à un taux exorbitant.
    Joli tour de passe-passe de la part des prestidigitateurs au pouvoir…

  4. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    Le fisc me répond que les prélèvements à la source effectués indûment me seront remboursés courant fin été 2020, ce qui signifie vers la période des appels à l’impôt.
    « (…) cette réforme est indirectement une façon de sanctionner l’opposition de ne pas avoir soutenu le candidat Macron. » Je ne peux souscrire à cette assertion, et sauf erreur, ce projet de réforme était déjà dans le sac à m…. sous la présidence du fromage, voire plus ancien.

    1. MaximeMaxime

      Vous faites erreur, il s’agit bel et bien d’un projet de Darmanin et Macron ! Il y a d’ailleurs eu beaucoup d’hésitations quant à la réalisation ou non de la réforme.
      https://www.lefigaro.fr/flash-eco/prelevement-a-la-source-lancement-accompli-se-felicite-gerald-darmanin-20190201
      https://www.ladepeche.fr/article/2018/08/31/2860123-prelevement-source-trois-raisons-lesquelles-macron-pourrait-renoncer.html
      Ce qui est en cours également, c’est la suppression des espèces pour payer afin d’avoir une traçabilité de tous les flux financiers et d’empêcher les gens de soustraire de l’argent au pouvoir des banques…

  5. Avatarlaurent T

    Il faut aussi évoquer dans la même veine le rapport du député du modem Lagleize qui vient d’être déposé au premier ministre le 6 novembre, et fera l’objet d’une proposition de loi le 28 novembre, rapport très dangereux voulant légaliser le démembrement du droit de propriété et donc la dépossession des français.

    Il se situe dans la droite ligne du rapport de france stratégies (think tank du premier ministre) pondu en 2017 prévoyant que les français propriétaires seraient contraints de payer un loyer à l’Etat pour résorber la dette publique, une sorte de rente foncière ou d’impôt supplémentaire. Là il est prévu sous prétexte faussement bienveillant de limiter la spéculation foncière en zone tendue, de prévoir qu’en cas d’achat immobilier, il y aura dissociation entre la propriété des murs et le terrain qui resterait propriété d’un office foncier avec des fonds publics majoritairement et/ou privés, soumis à un bail de longue durée, obligeant le propriétaire à payer ad aeternam un loyer. C’est une atteinte à un des droits fondamentaux des français et purement anticonstitutionnel, soit le droit de propriété indivisible et protégé.

    Ils appliqueront cette mesure digne des état soviétiques au départ en zone tendue puis quelques années plus tard (technique du salami), prononceront l’extension de cette loi à toutes les transactions immobilières, ce qui permettra d’engraisser l’Etat et la finance prédatrice ; cela affectera non seulement les acquisitions, mais aussi les cessions et les successions puisque il faudra systématiquement obtenir l’accord du propriétaire du terrain. Par ailleurs et en droit, la propriété du dessous emportant celle du dessus, vous ne serez donc jamais plus propriétaire…. C’est donc une vaste spoliation et escroquerie sur le point de voir le jour au préjudice des français, sous couvert de bons sentiments.

    https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2019/11/07/la-destruction-de-lepargne-passe-aussi-par-la-destruction-du-droit-de-propriete/#more-64631

    https://www.banquedesterritoires.fr/le-rapport-lagleize-sur-le-foncier-propose-de-revolutionner-le-droit-de-propriete

    1. Charles Martel 02Charles Martel 02

      Excellente analyse de la fourberie de l’état dans ce domaine, on nous fait déjà payer un bras le droit d’occuper un bout de terrain public avec notre voiture quand on stationne, l’étape suivant est de nous faire payer ad vitam æternam le droit de poser notre maison sur le terrain public, et sachant que ce genre d’impôt ne pourra qu’augmenter quitte à devenir confiscatoire l’état finira par confisquer nos demeures fort du principe de priorité de propriété de l’assise foncière par rapport au bâti, demeures qu’ils s’empresseront d’affecter gratuitement cette fois aux « étrangers migrants bac + 12 » qui viendront enrichir la France. Macron n’a rien à envier à un Staline

  6. Avatargambarota

    Merci de l’info .
    j’habite Hong Kong depuis 1986 et donc ne suis pas trop informe mais
    j’ai ete tres surpris que les Francais acceptent de deleguer leurs capacite de resister a Bercy,

  7. Charles Martel 02Charles Martel 02

    D’une manière générale dites vous bien que chaque fois que l’état réforme quelque chose ce n’est jamais pour le bien du con-tribuable français. Chaque réforme, que ce soit retraite, impôts et tout ce que peut toucher l’état, est faite dans le but de nous baiser chaque fois un peu plus et de de nous plumer jusqu’à notre dernière plume. Faut bien que ces saloperies de politicards financent leur grand train de vie et qu’ils aient de quoi dorloter leurs chouchous migrants mahométans

Comments are closed.