Incident diplomatique : Macron préfère le migrant guinéen au travailleur bulgare


Incident diplomatique : Macron préfère le migrant guinéen au travailleur bulgare

Pour Macron, entre Mamoudou le migrant guinéen musclé et Sofia l’insipide travailleuse bulgare, y a pas photo !

.

« Il y a des emplois que vous ne ferez plus occuper à des Français, comme le métier de plongeur. Je suis lucide : c’était déjà impossible il y a 40 ans  ! Je préfère avoir de la migration légale, enregistrée, sous quotas, pendant x années plutôt que du travail détaché dissimulé.

Je préfère avoir des gens qui viennent de Guinée ou de Côte d’Ivoire légaux, qui sont là et qui font ce travail, que des filières bulgares ou ukrainiennes clandestines. »

Emmanuel Macron à Valeurs Actuelles

.

Hou la boulette ! On savait que l’Afrique l’émoustillait, le faisait rêver et vibrer mais cette déclaration d’amour du président français envers le plongeur guinéen au détriment du plombier bulgare a entraîné un incident diplomatique avec Sofia.

.

Mais ses propos ont le mérite de dévoiler la pensée complexe et sans filtre d’Emmanuel Macron : pour résoudre le problème du chômage en France, on peut compter sur le migrant africain travailleur, discipliné, intelligent et honnête qui s’intègrera à merveille à Chanteloup-les-Vignes ou aux Tarterêts, lui, ses 4 femmes et 16 enfants plus les multiples cousins et les oncles inconnus.

Et puis, c’est tellement mieux un Africain noir et musulman qu’un insipide Bulgare blanc et chrétien orthodoxe de culture européenne !

.

En fait, le problème pour Macron n’est pas cette invasion migratoire sûre, ordonnée et régulière (Pacte de Marrakech) noyant le pays mais la feignasserie des Français et la concurrence déloyale des travailleurs détachés des pays de l’Est.

.

Oui, sauf que l’on n’a pas demandé aux chômeurs français s’ils étaient d’accord pour être grand-remplacés à la plonge chez Flunch ou Buffalo grill par des astrophysiciens et neurologues guinéens.

Sauf que le travailleur détaché bulgare est un citoyen de l’Union européenne et qu’il est libre de se déplacer où il veut. A moins de renégocier les traités et fermer à nouveau les frontières… mais ça, ce serait ignoblement populiste.

.

Macron provoque un incident diplomatique avec la Bulgarie

La gauche n’est pas la seule à être outrée par l’entretien accordé par Emmanuel Macron à Valeurs actuelles. Le Premier ministre bulgare, Boïko Borissov (PPE), n’en revient pas lui non plus. Un passage de l’entretien a provoqué son émoi et fait la une de la presse à Sofia. Emmanuel Macron plaide pour une immigration économique légale, canalisée, et livre le fond de sa pensée sans filtre :

« Il y a des emplois que vous ne ferez plus occuper à des Français, comme le métier de plongeur. Je suis lucide : c’était déjà impossible il y a 40 ans  ! Je préfère avoir de la migration légale, enregistrée, sous quotas, pendant x années plutôt que du travail détaché dissimulé.

Je préfère avoir des gens qui viennent de Guinée ou de Côte d’Ivoire légaux, qui sont là et qui font ce travail, que des filières bulgares ou ukrainiennes clandestines. »

L’ambassadrice de France à Sofia convoquée

Choquées, les autorités bulgares ont vivement réagi. Florence Robine, l’ambassadrice de France à Sofia, est convoquée lundi par le ministre des Affaires étrangères à Sofia…

Cet incident diplomatique s’inscrit dans un contexte tendu : d’abord, il réveille le problème des travailleurs détachés qui ont fait l’objet d’une directive révisée après deux ans de procédure et un bras de fer délicat avec les pays de l’Est et d’Europe centrale.

Mais, surtout, le président semblait faire peu de cas du fait que la Bulgarie fait partie de l’Union européenne et, par conséquent, doit bénéficier, comme tous les États membres, de la libre circulation des personnes, l’une des quatre libertés fondamentales de l’UE.

Le président Macron, en donnant la préférence à des travailleurs africains légaux, choque nos partenaires européens qu’il associe, en outre, au trafic organisé…

« Une incontinence verbale et intellectuelle »

L’incident diplomatique provoqué par la sortie du chef de l’État est sévèrement commenté par un officiel bruxellois : « C’est une incontinence verbale et intellectuelle. La Bulgarie est dans l’UE. Emmanuel Macron ne semble pas le savoir. » Les conditions de cet entretien accordé à Valeurs actuelles ont donné des sueurs froides à l’entourage du chef de l’État, comme le rapporte le quotidien L’Opinion

https://www.lepoint.fr/politique/emmanuel-berretta/macron-provoque-un-incident-diplomatique-avec-la-bulgarie-02-11-2019-2344867_1897.php

.

Les Bulgares : ils font rien que nous embêter !

.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




18 thoughts on “Incident diplomatique : Macron préfère le migrant guinéen au travailleur bulgare

    1. AvatarBobbyFR94

      ll l’a, mais à causes des grèves, un SEUL filament s’allume une fois par jour et surtout c’est  » l’illumination  » que d’un seul étage, donc forcément … c’est un pinpin de NOËL (et du reste de l’année dans les faits ! )

      On peut donc dire que c’est un illuminé qui aurait bien besoin d’être ..éclairé !!! et …à tous les étages, et en même temps … OOOAAARRRFFF !!!

      Un peu comme ses protégés quoi !!!

      1. Avatardmarie

        On peut dire qu’il a des éclairs de génie quand il s’agit de faire ou dire des vacheries aux patriotes !
        Il est très illuminé aussi quand il est sous le charme de l’un de ses chéris….
        A quand le jour où le sauveur de la France viendra lui débrancher la lumière une fois pour toutes ? J’espère le voir avant de passer l’arme à gauche….
        De voir ce détritus chaque jour à la tête de laid tas mine profondément mon moral.

  1. AvatarMarcel

    Evidement Macron préfère l’immigration musulmane que de l’Europe chretienne .
    Il est pour remplacer et detruire notre societé notre civilisation,dommage que encore des Français soient aussi lâches ,traîtres et complices de soutenir Macron

    1. AvatarSun

      Ah parce qu’il en est encore à croire que les CPF veulent faire les boulots que paraît il les français ne veulent pas faire ,mais ils ne veulent pas les faire non plus ,ils préfèrent dealer ,car ils gagnent en 1 journée ce qu’ils gagneraient en 1 mois ,ou bien faire des tas de gosses et attendre les aides de toutes sortes ,RSA,allocs,apl etc ,il faudrait peut-être qu’il redescende sur terre et qu’il se renseigne avant de parler.

  2. AvatarGAVIVA

    faire la plonge je l’ai fait, j’en suis pas morte.
    Et il oublie ce crétin que des millions de gens la font CHEZ EUX plusieurs fois par jour. Il n’a jamais lavé une assiette de sa vie a part lécher celle de brizitte quand il n’avait pas encore l’âge et qu’elle ne l’avait presque plus.
    Pauvre connard.
    https://www.youtube.com/watch?v=WBE0Vzhxnus
    regardez à partir de 59 minutes, je ne connais rien à al gastronomie bulgare mais comparée à ça je la préfère, question de SURVIE.

    1. AvatarGAVIVA

      ERRATUM c’est à partir de 49 minutes, ne m’en veuillez pas cette séquence porte un coup à la digestion!

    2. Avatarcalvo

      Dites lui qu’une femme peut servir à faire un peu de publicité et vous allez voir que le chef des tas va choisir à l’approche des élections.
      je n’ai pas fait souvent la vaisselle, mais j’ai pompé la merde des autres dans un camion…
      Donc les merdes je connais, et j’en vois une en permanence sur la télé.

  3. Avatarlafronde

    Prétendre que les français de souche ne veulent plus faire certains métiers car pénibles, est une imposture ! Outre l’abolition de la préférence étrangère à l’embauche (que j’ai pu vérifier) nos concitoyens veulent des conditions de travail dignes et un salaire correspondant à l’effort et la pénibilité.

    Mon ancien patron disait à ses salariés : « je paye au prix du marché (du Travail) ». Telle est la logique de l’économie libre : le marché du Travail, celui des produits et des services. Faire appel à l’immigration du Travail, à l’importation de produits moins chers, ou aux délocalisations à l’étranger, c’est préférer son propre porte-monnaie quitte à favoriser le dumping social.

    Contre cela les travailleurs doivent pouvoir s’organiser. En premier lieu faire baisser toutes les taxes sur leur propres revenus du Travail (CSG et autres impôts sur les salaires), afin de rendre à celui-ci sa compétitivité sur le marché (national, européen, ou mondial, aujourd’hui c’est le même (UE-OMC). Pour le pouvoir d’achat contester TVA, IR, TIPP, car l’essentiel des dépenses publiques sont de l’assistanat universel, et liées à la délinquance importée. Nos syndicats sont opposés à ces préconisation. Or défendre le Travail des français c’est d’abord défendre la compétitivité de ce Travail.

    En fait l’immigration du travail et le déficit commercial sont le fait en France de la préférence donnée dès les années 1960, aux bureaucrates (grands et petits) de l’Etat et dépendances, sur le monde de l’économie productive : artisans, ouvriers, paysans, entrepreneurs…

    Quelles solutions ? Essayer des zones franches, auto-administrées, moins assistées, donc moins taxées. Après tout c’est ainsi que la Chine est sortie de la misère maoïste pour (re)devenir la 1ère puissance industrielle mondiale. (même si son régime demeure fort critiquable)

    1. AvatarGAVIVA

      tous ces analphabètes niveau sous zéro qui ne savent que se reproduire à outrance étaient inemployables à autre chose qu’OS ou manœuvre. Comment faire passer la pilule?? Ben « ils font les boulots pénibles et salissants que les français refusent de faire ». Ah les salopards. Que le fils du cantonnier soit bon élève et devienne médecin ça ils ne l’ont JAMAIS supporté. Qu’une fille d’ouvriers devienne agrégée, ça c’est mauvais pour eux. Faut casser l’ascenseur social et tout tirer par le bas.
      Dans le temps il y avait la cérémonie de remise des prix à l’école, quand le fils d’ouvrier raflait plus de prix que celui du maire, du sous préfet ou patron d’usine là ça la foutait mal!

      1. François des GrouxFrançois des Groux Post author

        Bonjour,

        J’imagine que la suppression de la cérémonie de remise des prix, qui permettait d’encourager les meilleurs – même les enfants d’ouvriers – a été supprimée pour éviter la stigmatisation des cancres.

        Cela doit partir du même principe que le « bac pour tous » : la consécration du nivellement par le bas et la médiocrité générale.

        D’ailleurs, on supprime les épreuves de culture générale et on donne de plus en plus d’importance à l’oral peut-être pour favoriser nos CPF africains fortiches en palabre, tchatche et salamalecs ineptes.

  4. AvatarDurandal

    Et pourtant ce mec a été déclaré super intelligent, super doué, super fort par toutes les castes gauchos, médias et… tant d’autres…
    Il a même, parait-il, apporté son éblouissante lumière lors d’une grand-messe organisée à sa gloire, contre une « méchante populiste » trop naïve sans doute face aux arcanes politiciennes et peu (mal) conseillée sur les fourberies de la com. théâtralisée…
    Mais c’est ainsi… Il y avait pourtant eu des précédents. Mais le « bon peuple » aime rester bouche ouverte, il avale, il engloutit ce qui est posé dans son assiette. Il écoute, fasciné, les « médias-conseillers-militants TV » qui le persuadent et il trouve excellent ce qui n’est qu’artifice sans saveur.
    Nous avons eu Macron et dans Macron rien n’est bon !

    Mais non, vous dis-je, il a réussi LE débat, qu’importe le reste.
    Même des « populistes » le disent…

    A la « fausse criée », le poisson pue mais ils sont devant et ils achètent.
    Alors, ils n’iront pas chez la « poissonnière » (comme ils disent), persuadés que c’est elle et son poisson frais qu’il faut jeter !

  5. MichèleMichèle

    Autres solutions sociales:

    Supprimer toutes les taxes diverses et variées, souvent avariées et les remplacer par un taxe unique de type TVA qui s’appliquerait autant aux produits d’importation qu’aux productions locales.

    Laisser (Well, par exemple) délocaliser comme il veut, mais, interdire l’introduction de produits élaborés à l’étranger.
    Well n’a qu’à vendre ses soutiens-gorge aux éthiopiennes et Valéo ses plaquettes de frein en Corée du sud.

    Michèle et Gérard

  6. frejusienfrejusien

    un bel exemple des directives de macron sur les migrants, ils feront ce qu’ils veulent, et il n’est pas question de travail,

    cette antienne du migrant qui effectue le travail que le Français ne veut pas faire , est une entourloupe de gauche,

    dans certaines régions où il n’y a pas un seul migres, tous les emplois sont occupés par des FDS, qui sont contents de bosser, chacun à sa place,
    pourquoi faudrait-il que les Français soient tous des bac +5, et qu’ils se retrouvent au chômage ensuite ??

    https://policeetrealites.com/2019/11/01/🇫🇷-val-doise-un-migrant-guineen-a-agresse-sexuellement-6-voyageuses-dans-le-rer-il-a-ete-place-dans-un-foyer/?fbclid=IwAR3PW2eo5D_R_ZvY2cE6NjQQn7NNtuo89b4epRoHQbuLI5CElnQPBoUBZcw

  7. Avatarbm77

    Au moins ça a le mérite d’être clair! il veut du migrant et donc ne considère pas qu’ils viennent comme réfugiés mais bien pour des raisons économiques. Donc il avoue par là que toute cette histoire était du pipeau . Il se place au même niveau que ces patrons qui veulent profiter de cette manne à bas prix mais ne vont pas s’occuper due SAV de tout ça . C’est la société qui devra se les coltiner.!

  8. Avatarpaul-andré tournelle

    Comme tous ses maitres mondialistes, macron préfère les extra-européens ( payés avec de très bas salaires ) aux travailleurs infatigables d’Europe centrale ou de l’est qu’il insulte, en plus.
    Ce type est le fossoyeur de la France ; sa mission ? Détruire ce qui reste de cette pauvre France qui souffre déjà beaucoup.
    Ce n’est qu’un banquier qui obéit à ses maitres banksters.
    La diabolisation de marine le Pen a malheureusement fonctionné pendant la présidentielle.

Comments are closed.