11 novembre 2019, Poilus, la France vous a oubliés : vos tombes sont à vendre


11 novembre 2019, Poilus, la France vous a oubliés : vos tombes sont à vendre

.

Acheter des tombes civiles de Poilus, c’est possible !

.

En effet, dans la Somme, le maire d’Harbonnières a décidé de mettre en vente les concessions funéraires de tombes non entretenues pour retrouver de l’espace dans le cimetière de sa commune.

.

Parmi les tombes laissées à l’abandon se trouvent celles de soldats morts pendant la Première Guerre mondiale, rapporte France 3 Hauts-de-France.

.

« Ce sont des gars qui avaient 20, 22 ou 25 ans, quand ils sont partis au front. Ils se sont battus pour défendre nos valeurs, notre liberté, et aujourd’hui, on les traite comme si ce n’était plus rien », déplore Xavier Chicandard, un passionné d’histoire.

.

Au début des années 1920, les corps de ces soldats avaient été enterrés dans ce cimetière à la demande de leurs familles. Ainsi, elles perdaient leurs droits de concession à perpétuité accordée par l’État à ces soldats tombés au combat, au profit de droits civils traditionnels.

En 2013, lorsque Régis Ventelon, le maire d’Harbonnières, prend l’initiative d’effectuer les démarches de rétrocession sur une centaine de tombes non entretenues dans le cimetière, il n’est alors pas hors la loi.

Devant l’émotion suscitée par sa décision, le maire tente de se justifier en s’enfonçant : « Ce sont des soldats qui sont morts soit en Belgique ou ailleurs. Mais je n’ai aucun justificatif dans mes archives qu’il y a vraiment un soldat », a déclaré Régis Ventelon.

.

On découvre que la  situation est loin d’être isolée…

 

La situation de cette commune n’est pas unique.

L’association Le Souvenir français assure que des dizaines de milliers de tombes de poilus sont menacées de disparition et beaucoup ont déjà disparu, faute d’entretien et d’héritiers pour assurer la pérennité.

L’association avait d’ailleurs fait appel à l’État, en 2015, pour prendre en charge l’entretien de ces tombes en déshérence.

 

https://www.lepoint.fr/societe/somme-faute-de-place-un-maire-vend-des-tombes-de-poilus-01-11-2019-2344703_23.php

 

2019, au même moment en France : 

Hidalgo offre une stèle aux « victimes » algériennes du 17 octobre 1961 !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jules Ferry

n’est pas prêt à renoncer à son mode de vie occidental. En un mot ou avec un dessin, Jules Ferry dit NON à ceux qui veulent reléguer les femmes au foyer, couvrir leur tête, rallonger leurs jupes, jeter les homosexuels du haut des tours, interdire l’alcool, limiter la liberté d’expression, bannir les caricatures religieuses, censurer les livres, codifier la tolérance…

Articles du même thême

8 thoughts on “11 novembre 2019, Poilus, la France vous a oubliés : vos tombes sont à vendre

  1. AvatarJonathan

    Différer de passer à l’action n’est plus ni compréhensible, ni excusable.

    Si nous continuons à laisser faire sans rien faire (pour info, ça fait au moins quarante ans que ça dure sans que nous ayons fait quoi que ce soit), ce ne sera plus les musulmans, l’immigration, le lavage de cerveau merdiatique, la mondialisation, l’islamisation ou les gouvernements qu’il faudra accuser.

    Le problème, ce sera NOUS qui n’avons jamais rien fait !

    1. Avatarjacotte

      L’immigration a commencée dans les années 70 cela fait 50 ans, l’inertie a durée 50 ans …… et elle dure encore mais les portes sont entre ouvertes un grand coup et nous les ouvrirons complètement pour la renaissance de notre pays et de l’Europe

      1. Avatarjeanne

        BONJOUR Jacotte ,

        cela fait plaisir de lire quelques phrases optimistes , alors que tous crient que notre civilisation est finie !
        Puisse votre vœu se réaliser !

  2. AvatarDelporte

    Commen peu ton laisser le droit à un maire de faire cela alors que ces soldats sont mord pour garder cette France que ce maire ouvre un autre cimetière et qu’il laisse ces soldats mort pour rien en paix ( l’Europe et une triste expérience) m Delporte du 62 et 80

  3. AvatarPouf

    Si l’on peut comprendre le manque de places dans les cimetières et vu la démographie actuelle, à l’avenir, ne peut-on pas, pour ces tombes abandonnées, les regrouper en un seul monument entretenu par la collectivité reconnaissante ?

  4. AvatarJoël

    Ce maire est socialiste, ça vous étonne ? Moi pas.

    S’il était un peu moins con, il aurait pu, par voie de bulletin municipal, demander quelques volontaires pour nettoyer ces tombes.
    Le respect à nos soldats n’a rien à voir avec le fait que la tombe soit privée ou non.

    J’ai même connu une époque où c’était des employés municipaux qui le faisait.
    Mais ça, c’était avant. Et tout le monde sait l’affection que porte les gauchos aux militaires.

  5. Avatarpauledesbaux

    cet INGRAT de maire socialiste à qui doit-il d’être LIBRE?
    si ce n’est grâce à nos POILUS?
    aurait-il honte d’entretenir lui-même les tombes de ceux qui sont tombés sous la mitraille?
    les services municipaux ont des moyens de le faire, car souvent les descendants de nos POILUS sont eux-mêmes disparus ….
    UN PEU DE RECONNAISSANCE ET DE RESPECT ne défriserait pas ce socialiste ingrat, irrespectueux, ignare de NOTRE HISTOIRE DE FRANCE, pourvu qu’il encaisse ses indemnités de maire le reste il s’en tape

Comments are closed.