Mayotte : mort d’un étudiant de 19 ans, lapidé alors qu’il venait s’inscrire….

Publié le 30 octobre 2019 - par - 9 commentaires

.

Mayotte, c’est la France continentale de demain. Pas celle d’après-demain, non. Celle de demain. Nous en voyons suffisamment de prémisses, dans les territoires perdus de la République, dans les multiples agressions et faits-divers sordides.

https://resistancerepublicaine.com/2019/10/28/djihad-et-grand-remplacement-revue-de-presse-du-21-au-25-octobre-2019/

.

Mayotte, c’est la France continentale, submergée par l’immigration et par l’islam, et donc par la violence.

.

Mayotte, la France continentale, même combat.

.

Ils nous tuent nos jeunes, peu à peu, mais régulièrement, avec détermination. Par dizaines, au Bataclan ou à Nice, un par un à la première occasion, mais ils tuent. 

.

Mais c’est Zemmour qui inciterait à la haine… 

Ricaner ou vomir ? 

.

En tout cas, la famille et les amis de ce petit jeune qui venait s’inscrire parce qu’il fuyait un autre établissement, lieu dangereux pour lui, pour des raisons encore inconnues, a été lapidé comme il y a1400 ans, à 10 contre 1.

Des bêtes et des lâches.

Et ce sont ces bêtes et ces lâches qui risquent bien, un jour ou l’autre, de fondre sur nous, les Français d’origine. 

Préparons-nous ! Préparez-vous ! 

https://resistancerepublicaine.com/2019/10/29/vivre-et-combattre-ensemble-ou-mourir-seul-preparez-vous-premiere-partie/

https://resistancerepublicaine.com/2019/10/30/vivre-et-combattre-ensemble-ou-mourir-seul-preparez-vous-2eme-partie/

.

Et à part des plans vaseux, de vagues « mesures »,des réunions, des déclarations, que fait la bande à Macron ? 

Rien contre l’immigration clandestine, rien contre les racailles, rien contre l’islam et sa violence. Rien contre la mondialisation, rien contre la préférence étrangère, rien contre une justice laxiste. RIEN.

 

Un jeune homme de 19 ans a été tué à coups de pierres, samedi 31 août, à la mi-journée devant le lycée de Sada, au centre-ouest de Mayotte. Le général Philippe Leclercq, commandant de la gendarmerie, a déclaré au « Journal de Mayotte » :

« Une rixe a éclaté, pour des raisons qui restent à éclaircir. Ce jeune a été pris à partie par une bande d’une bonne dizaine d’individus, s’est ensuivi un caillassage, avec un coup fatal porté à son encontre. Les secours sont arrivés très rapidement, et ont essayé de le réanimer pendant un très long moment, en vain. »

Selon le procureur de la République Camille Miansoni, le meurtre a été commis par plusieurs personnes non identifiées. « A cette heure-ci, on ne connaît pas les motifs, ni les causes, ni les circonstances dans le détail », a-t-il déclaré.

La dépouille a été transférée à l’hôpital de Mamoudzou pour y être autopsiée. Une enquête judiciaire a été ouverte par le parquet. Le jeune homme originaire de la commune de Mamoudzou était venu s’inscrire à Sada, situé à 20 km de son domicile. Selon le rectorat, il souhaitait changer d’établissement, pour une raison encore inconnue.

Une cellule psychologique va être mise en place au lycée et le dispositif de sécurité va être renforcé aux abords de l’établissement, comme le rapporte Réunion La 1re.

Mayotte en lutte contre les violences aux abords des établissements scolaires

Ce décès intervient alors qu’Annick Girardin, ministre des Outre-mer, a rappelé les efforts de l’Etat pour lutter contre la délinquance et les violences aux abords des établissements scolaires depuis l’an dernier. Le 19 janvier 2018, l’intrusion de jeunes munis d’armes blanches au lycée Gustave-Eiffel de Kahani avait provoqué la grève contre l’insécurité qui a paralysé l’île pendant près de trois mois.

LIRE AUSSI > Crise sociale à Mayotte : 4 questions pour tout comprendre

L’épisode avait abouti à un plan pour l’avenir de Mayotte de 53 mesures, comportant notamment « la mobilisation de l’ensemble des forces de sécurité pour garantir une présence effective aux abords des établissements scolaires ».

https://www.nouvelobs.com/faits-divers/20190902.OBS17842/un-jeune-homme-de-19-ans-meurt-lapide-devant-un-lycee-a-mayotte.html

Print Friendly, PDF & Email

9 réponses à “Mayotte : mort d’un étudiant de 19 ans, lapidé alors qu’il venait s’inscrire….”

  1. Avatar Hollender dit :

    A Noël, sous le sapin, j’aimerais un AK47 avec quelques chargeurs, juste pour protéger ma famille en cas de besoin. Je ne crois pas que les élastiques de mon lance pierre fabriqué dans les années 50 soit encore bons…..
    😂

  2. Avatar charles martel dit :

    Mayotte, devenu département français grâce à Sarkozy… Il ne faut pas qu’il s’étonne que les Français n’en voulaient plus. Il avait trahi les électeurs de droite.

  3. Avatar Joël dit :

    « ni les causes, ni les circonstances »
    Moi je n’en connais qu’une : quand on veut faire d’un état islamique un département français, faut pas s’étonner du résultat.
    C’est juste un peu plus de sang sur les mains de sarko après la Libye.

  4. Conan Conan dit :

    Non, c’est pas une fake news !
    Comme Mayotte, les algériens réclameraient un referendum national à bulletins secrets pour redevenir département français !!… Thierry Breton approuverait, car quelle belle croissance avec 50 millions d’allocataires en plus !!!….
    Je n’y comprendrais jamais rien à leur économie politique !!…
    Signé : un populo francouillard !

  5. Avatar Christian Jour dit :

    Ce sont des bêtes sorti tout droit de l’enfer, l’islam .
    Ramassi de pourris, de meurtriers, de violeurs et de voleurs et ce sont ces assassins là que l’autre cons nous serine avec son vivre ensemble.
    JAMAIS

  6. frejusien frejusien dit :

    je suppute que ce jeune homme était homo, et pour cette raison , il a voulu changer d’établissement, mais le téléphone arabe fonctionne plus vite que les smartphones,

    la lapidation , ça date bien de mahomet ???
    et la chasse aux homos, c’est mahomet aussi ???

    les cataplasmes sur jambe de bois, on connait,
    pour bien faire, il faudrait expulser 30% des gens se trouvant à Mayotte, car il y a au moins 30% d’illégaux, sur l’île,
    mais ils préfèrent faire croire qu’un renfort de gendarmerie réglera le problème

    • Armand Lanlignel Armand Lanlignel dit :

      Dans un Evangile, Jésus défend une femme adultère qui allait être lapidée. La lapidation des femmes date d’il y a très longtemps, mahomet n’a rien inventé. Quant à la chasse aux homos, voir le chapitre 20 du Lévitique …

      • Avatar Vent d'Est, Vent d'Ouest dit :

        @ Armand Lanlignel
        Sauf que cela fait des millénaires que cela ne se pratique plus, contrairement aux recommandations coraniques qui, 1400 ans après, sont toujours suivies d’effet.

Lire Aussi