Danemark : 28 % des Danois pensent que les musulmans doivent être dégagés du pays


Danemark : 28 % des Danois pensent que les musulmans doivent être dégagés du pays

.

Les résultats d’une nouvelle étude menée au Danemark ont révélé qu’un Danois sur quatre estime que les immigrants musulmans doivent quitter le Danemark.

.

L’étude, menée par l’hebdomadaire Mandag Morgen en partenariat avec le professeur Jørgen Goul Andersen, a révélé que les Danois estiment que l’immigration de masse constitue une menace existentielle pour leur identité et culture nationales, ce qui n’a jamais été aussi important depuis 30 ans.

.

Parmi les Danois interrogés, 28 % étaient d’accord avec l’affirmation « les immigrants musulmans doivent quitter le Danemark ». Un peu moins de la moitié (45 %) ont déclaré qu’ils pensent que les musulmans devraient être autorisés à rester dans le pays. 39% ont déclaré qu’ils étaient prêts à expulser les immigrants immédiatement s’ils étaient sans emploi, alors que seulement 32 % des Danois étaient en désaccord avec cette position.

.

Il est intéressant de noter que l’enquête a également révélé un écart générationnel important dans les attitudes envers l’immigration et l’intégration. Il n’est pas surprenant de constater que les jeunes étaient plus ouverts et positifs à l’égard de l’immigration, alors que les personnes plus âgées n’étaient pas aussi satisfaites de l’immigration.

.

Alors que seulement 16 % des moins de 25 ans étaient d’accord avec l’affirmation selon laquelle les musulmans devraient être expulsés du pays, 30 % des Danois âgés de 40 ans et plus étaient d’accord avec la même affirmation.

.

Le professeur Jørgen Goul Andersen a été surpris par les résultats de l’étude : « C’est un peu effrayant, peu importe comment on l’interprète. L’expulsion des musulmans est contraire à la liberté religieuse inscrite dans la Constitution. Le fait que tant de gens soient encore d’accord avec des positions qui sont généralement considérées comme inacceptables suggère un déclin des valeurs démocratiques qui peut être presque entièrement imputé à l’élite politique. Cela peut déclencher une avalanche, qui peut être difficile à arrêter ».

.

Au cours de ses commentaires, le professeur Andersen a mentionné le nouveau parti de droite du Danemark, Stram Kurs (la Ligne forte), qui aimerait que l’islam soit entièrement retiré du Danemark, que la citoyenneté de tous les non-Européens soit annulée et que tous les réfugiés soient déportés.

.

L’étude fait suite à une autre enquête récente qui a révélé que près de la moitié des immigrants de deuxième génération croient que les critiques à l’égard de la religion devraient être carrément interdites, ce qui laisse entendre que les immigrants musulmans ne s’assimileront jamais à la culture occidentale.

.

Dans l’état actuel des choses, l’islam représente la religion de la plus grande minorité religieuse du Danemark. On estime que les musulmans représentent un peu plus de cinq pour cent de la population danoise.

.

Voice of Europe, le 23.10.2019

.

Voir aussi :

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Julien Martel

Auteur chez Résistance républicaine, contribue aussi au blog "L'islam pour les nuls" et à Riposte Laïque.


12 thoughts on “Danemark : 28 % des Danois pensent que les musulmans doivent être dégagés du pays

  1. AvatarChristian Jour

    Que 28% veulent virer les mohamerde et les 72% veulent les garder, le Danemark est foutu. Les Danois vivent encore dans un monde de bisounours.

  2. Avatarberger

    Andersen est inquiet de savoir que « tant de gens sont encore d’accord avec des positions inaccept

    Andersen est inquiet en constatant que « tant de gens sont encore d’accord avec des théories inacceptables… » heu, il parle de l »islam là?

  3. romulusromulus

    Voici un bel exemple de la crétinerie occidentale: nous avons un Professeur (de quoi en fait?) Andersen qui nous dit à peu près ceci: « si je vois quelqu’un en train de se noyer et qu’il y a une pancarte interdisant toute baignade, je ne mettrai pas à l’eau pour le sauver car le respect de la loi est plus important que sauver une vie ».
    El la plupart des moutons européens de penser: « il doit détenir la vérité puisqu’il est Professeur (ou journaliste ou politique ou économiste,ou….) et que moi, je ne suis que balayeur ou paysan ou ouvrier ou employé, ou femme….
    Voilà ou nous en sommes rendus avec cette nouvelle religion égalitaire des droits de l’homme qui met tout sur le m^me plan pourvu que cela satisfasse le petit égo humaniste de tout un chacun, en remplacement de la vilaine religion chrétienne. Cette dernière, si elle n’était pas parfaite mais ses excès avaient été contenus dans l’histoire récente, avait eu le mérite incommensurable et qui nous manque terriblement à l’heure de ces périls mortels, de contenir l’avance de l’Islam.

    1. AvatarMonique

      J aurais préféré que ce soit 72 % à rejeter cette secte immonde .Pauvres bougres, ils comprendrons lorsque les attentats musulmans endeuilleront leur beau pays.

  4. AvatarMonique

    72 % de débiles ignorants qui sont pour la charia dans leur pays .Ils comprendront seulement quand il y aura autant d attentats en France que chez eux .Triste monde, il y a de quoi pleurer lorsque l’ on voit les sondages .

  5. AvatarManon

    J’aimerais rendre attentifs les journalistes et internautes aux résultats des sondages quant il s’agit d’islam. En 2009, 58% des électeurs suisses ont refusé la construction de minarets contre l’avis de toute l’intelligentsia et de tous les partis politiques à l’exception d’un parti d’extrême-droite. Or, tous les journalistes, intellectuels et politiciens étaient persuadés du refus de cette initiative car tous les sondages montraient son net refus par la population (34% de oui et 13% d’indécis selon les sondeurs).
    A cette occasion, les journalistes ont découvert avec étonnement (sic) que de nombreux Suisses avaient peur de faire part de leur position aux sondeurs dès lors qu’il était question d’islam. Je ne doute pas que cette crainte soit partagée et pense qu’il faut aussi interpréter les chiffres des sondages dans les autres pays. Pour moi, si 28% des Danois questionnés osent dire qu’ils ne veulent plus d’islam, cela signifie très probablement qu’en réalité, ils sont près de 40% à le penser !

  6. frejusienfrejusien

    ce pauvre idiot y voit un déclin des valeurs démocratiques,
    alors quand il sera sous charia, il appréciera peut-être les nouvelles valeurs qui les ont remplacées !!!!

Comments are closed.