Pour vivre heureux, soyons aveugles !


Pour vivre heureux, soyons aveugles !

.

Benoît Rayski :

 » La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

Leur devise : pour vivre heureux, soyons aveugles.

.

C’est une nouvelle de science fiction signée Isaac Asimov.
Un vaisseau spatial s’écrase sur une planète inconnue. Il n’y a qu’un seul survivant. Il sort de la cabine et s’aperçoit que la planète ressemble un peu à la Terre. Devant lui, il voit un groupe de gens qui ont tous une apparence humaine.

Il s’approche d’eux. Ils s’approchent de lui. Ils sont tout près les uns des autres, et il découvre que leurs orbites sont vides : ils n’ont pas d’yeux.
Les habitants de cette planète sont aveugles. Ils le touchent avec leurs doigts, les passent sur son visage, découvrent qu’il a deux boules étranges, pour eux, dans ses orbites. Ils pensent qu’il est malade. Ils lui arrachent les yeux.

.

En France, aujourd’hui, ce n’est pas de la science-fiction.
Relayée par des médias, par des universités, par des syndicats enseignants, par des sites indigénistes et féministes, la machine à arracher les yeux est en marche.

.

Vous voyez des progrès de l’islamisme dans les cités ? Vos yeux sont de trop !
Vous croisez des hijabs et des burqas en grand nombre ? Eux ne les voient pas, et donc, vos yeux sont pour eux une infirmité.

Vous distinguez un homme d’une femme ? Vos yeux sont à nouveau de trop, car la seule chose à voir, c’est le genre !
Vous faites la différence entre la couleur noire et la couleur blanche ? Non, il n’y a rien à voir, et vos yeux malades seront arrachés !
Vous pensez, en regardant autour de vous, que la jupe est un vêtement féminin ? Vous serez considérés par les malvoyants comme des handicapés !

Les aveugles bien-pensants, comme dans la nouvelle d’Isaac Asimov, sont et seront sans pitié avec vous. Ils sont légion et dictent ce qui, selon eux, est normal et ce qui ne l’est pas.
Ils haïssent toute différence qui s’éloigne de leur apparence.
Leurs orbites sont des cavités sans yeux.

.

Pourquoi comprendraient-ils que vous ayez des yeux ?

Certains d’entre eux pensent faire ça par bienveillance.
Les yeux que vous avez pour voir leur paraissent être une maladive excroissance. Et c’est pour vous guérir qu’ils les arrachent.
Et afin que leur action soit parfaite, ils vous collent aussi des sparadraps sur la bouche. Car même aveugle, vous pourriez encore parler !

https://www.atlantico.fr/decryptage/3581580/la-haine-des-bien-pensants–ils-voient-tous-ceux-qui-ne-pensent-pas-comme-eux-comme-des-invalides–benoit-rayski

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




11 thoughts on “Pour vivre heureux, soyons aveugles !

  1. AvatarALPHA ... OMEGA .

     » Vivons heureux , vivons cachés . »
    C’est ce que pourraient dire les lapins de garenne … Mais l’envahisseur a ses furets .
     » Vivons heureux , vivons cachés . » est une illusion .

  2. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

     » Et l’Etat islamique inaugura une nouvelle arme : le feu  »
    :::: https://www.atlantico.fr/decryptage/2931820/et-l-etat-islamique-inaugura-une-nouvelle-arme–le-feu
    13 janvier 2017

    THE DAILY BEAST
    Et l’Etat islamique inaugura une nouvelle arme : le feu
    Dans le dernier numéro de son magazine, le groupe djihadiste appelle ses partisans à allumer des incendies pour répandre la peur, et menace, entre autres, une église de Dallas.

    Michael Daily

    The Daily Beast par Michael Daly

    La nouvelle arme d’ISIS pour semer la terreur c’est le feu.

    « C’est un outil à la portée de toute personne désireuse de se joindre à la campagne de terreur » dit le dernier numéro de Rumiyah, la revue de l’Etat islamique.

    Cette tactique ne nécessite ni armes telles que celles utilisées à San Bernadino et Orlando, ni véhicules tels que ceux utilisés dans d’autres attaques.

    « Avec quelques matériaux simples et facilement accessibles (c’est-à-dire inflammables), on peut facilement terroriser un pays tout entier « souligne le magazine.

    Le n°5 de Rumiyah a mis des flammes en couverture et il y a une rubrique « Tactiques Terroristes » qui a, par le passé, appelé à des massacres de masse à l’arme à feu et à l’utilisation de véhicules pour écraser les piétons. Un long article commence par un hommage aux «frères», qui, inspirés par un précédent numéro de Rumiyah ont utilisé des véhicules pour blesser 11 personnes à l’Ohio State University en novembre 2016 et pour tuer au marché de Noël à Berlin. Il présente ensuite en détail une méthode supplémentaire pour tuer des innocents.

    L’article explique : « Tout au long de l’histoire et jusqu’à nos jours, les attaques utilisant le feu ont joué un rôle important dans la guerre moderne et la guérilla, ainsi que dans le terrorisme style « loup solitaire ». Ces attaques ont été à l’origine de la destruction de villes, de quartiers, et de propriétés publiques, ou privées, tout en détruisant également de nombreuses vies « .

    L’article affirme qu’un djihadiste a été responsable de l’incendie, qui, à Losino-Petrovsky, en Russie, a détruit une usine de meubles de trois étages et une usine de produits chimiques située à côté.

    « [Le djihadiste] a donné aux méprisables croisés une leçon montrant combien une opération aussi simple peut être aussi destructrice. Le feu a été allumé au rez de chaussée, il s’est ensuite propagé vers les étages supérieurs et les bâtiments voisins. L’incendie a duré pendant trois jours, provoquant de coûteux dégâts.

    L’article poursuit : « Le principe est simple : allumer des incendies en utilisant des produits inflammables pour détruire les propriétés des croisés et, les tuer avec le feu l’enfer. Le moudjahid n’a qu’à acheter le produit inflammable qu’il souhaite utiliser, sélectionner sa cible, avant de déterminer le meilleur moment pour passer à l’exécution ».

    « De nombreux produits inflammables font partie de la vie quotidienne, et les incendies criminels sont extrêmement difficiles à éviter. En effet, il suffit d’un grand récipient d’essence pour réussir une attaque. Bien entendu, l’essence peut être achetée dans n’importe station-service. Cette procédure n’éveille pas les soupçons, car elle peut servir pour une tondeuse à gazon, par exemple ».

    Dans un paragraphe intitulé « Revendiquer la responsabilité de l’attaque», l’article suggère « d’écrire avec de la peinture en aérosol ou un marqueur permanent quelques mots sur un mur ou sur le sol près de la cible en déclarant que l’attaque a été menée par un soldat de l’État islamique. »

    « En outre, on peut préparer un message simple sur un morceau de papier déclarant la même chose en expliquant brièvement le motif. Le document peut alors être collé sur une brique, puis jeté par la fenêtre d’un immeuble occupé près du lieu de l’attaque. »

    L’article souligne, « les incendies ne doivent en aucun cas considérés comme moins efficaces. Ils provoquent de gros dégâts économiquement parlant et un choc émotionnel tout en pouvant être très facilement répétés. Même si de telles attaques ne se traduisent pas toujours par la mort d’ennemis, Allah a promis de récompenser le moudjahid qui leur nuit ou les provoque simplement »

    L’article montre une photo de l’église baptiste de Dallas. L’Etat islamique n’est pas dérangé par le fait que le pasteur Robert Jeffries de cette grande église du Texas ait une fois dénoncé l’homosexualité comme « sale … dégradante … au-delà de toute limite » ou qu’il qualifie le catholicisme de « satanique. » Mais Jeffries a également dénoncé l’Islam comme le « mal, la religion du mal » qui favorise la pédophilie.

    « Un lieu de rassemblement populaire de croisés attendant d’être brûlé » dit la légende de la photo de l’église.

    L’article montre aussi une photo d’un incendie combattu par les pompiers de New York, qui sont le contraire des meurtriers d’ISIS. L’incendie est presque certainement celui qui s’est produit dans le bas de Manhattan en mars 2015, il était le résultat non pas d’une action criminelle, mais d’une explosion de gaz.

    Un pompier hors service nommé Mike Shepherd était en train de déjeuner dans le coin au moment de l’explosion. Il était aussi hors-service le 11 septembre 2001, et il avait couru vers le pied des Twin Towers, où il a sauvé des vies. A un moment il a arraché sa chemise pour nettoyer la plaie d’un pompier blessé, révélant le grand « S » tatoué sur sa poitrine, qui signifiait pour une personne, qu’il a sauvé lors de l’effondrement de la deuxième tour, non pas Shepherd, mais Superman.

    Quatorze ans plus tard, Shepherd était venu de Brooklyn à Manhattan pour manger du corned-beef et du chou. Il était devant le restaurant en train de prendre une photo pour un couple de touristes quand il a entendu l’explosion. Il n’a pas hésité, et a couru jusqu’à l’immeuble en feu. Il a grimpé l’escalier de secours situé sur la façade au milieu des flammes et de la fumée suffocante.

    « Descendez, le feu est trop important! » criaient les gens dans la rue.

    Personne n’aurait pu être plus différent d’un djihadiste mortifère que Mike Shepherd pendant qu’il montait pour s’assurer que personne n’était coincé à l’intérieur, en risquant sa vie juste pour être en mesure de sauver celle de quelqu’un d’autre. Il a continué jusqu’à ce qu’il atteigne le dernier étage supérieur, alors seulement il est descendu.

    Ce n’était pas un loup solitaire, mais un ange solitaire.

    Les sirènes ont retenti lorsque d’autres anges sont arrivés sur place, chacun d’eux s’est précipité pour risquer sa propre vie pour sauver les autres. Les premiers d’entre eux arrivaient lorsque Shepherd est revenu sur le trottoir. Le bâtiment s’est effondré huit minutes plus tard. Celui d’à côté a suivi deux minutes après.

    Dimanche, Shepherd a reçu un appel téléphonique l’informant que le magazine d’ISIS semblait avoir utilisé une photo du feu de 2015 et de ses collègues pompiers qui luttent contre lui. Shepherd a parlé d’un de ses amis, une légende des pompiers de New York (FDNY), le capitaine Patrick Brown, qui est mort dans l’attaque du 11 Septembre. Shepherd s’est rappelé que quelques jours avant, Brown lui avait parlé de l’importance d’être un pompier.

    « Tu n’as pas peur, tu as de la compassion, tu as de la gentillesse » lui a dit Berger.

    Voilà comment sont les anges, qui sont prêts à faire face à tout, y compris à la dernière-née des techniques de destruction d’ISIS.

    1. Avatarbm77

      Il y a beaucoup de feux en France aussi en ce moment! On ne va pas faire la liste , sans compter les feux de voiture , là c’est mission impossible de répertorier cela . Qoique, tout est consigné dans les commissariat mais là c’est un autre problème , il faudrait que les gens veuillent bien parler et ça doit être compliqué dans la police de parler. Voir Sebastien Jallamion!

  3. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    REVUE ISLAMIQUE : Rumiyah
    :::: https://twitter.com/hashtag/rumiyah?lang=fr
    :::: https://www.voxpol.eu/tag/rumiyah/

    I.– Centre international pour la Recherche de Terrorisme et de Violence Politique
    :::: https://www.rsis.edu.sg/research/icpvtr/
    ——> Global Pathfinder Database { https://www.rsis.edu.sg/research/icpvtr/research-programmes/global-pathfinder-database/#.XUvVNugzZPY }

    II.- RUMIYAH sur EUROPOL
    :::: https://www.europol.europa.eu/search?t=Rumiyah&op=Search

    III.- Analyse visuelle d’ISIS Discours stratégies et types dans Dabiq et Rumiyah Magazines en ligne
    :::: https://www.tandfonline.com/doi/abs/10.1080/15551393.2019.1586546
    Yasser Abuelmakarem A. Abdelrahim
    Dabiq et Rumiyah sont deux magazines en ligne professionnels que l’Etat islamique en Irak et Sham (ISIS) établi entre Juin 2014 et Septembre 2017 pour soutenir ses médias de radiodiffusion. Cette étude examine les stratégies de discours visuels utilisés dans Dabiq et Rumiyah et l’association entre les types de discours et les ressources visuelles dans les deux magazines. L’étude conclut que Dabiq et Rumiyah communiquer les messages d’ISIS par cinq stratégies visuelles communes: légitimations, faux dilemme, obligation, dérogation et persuasion. Distinctivement, Dabiq augmentée discours ISIS, alors que Rumiyahse est efforcé de rassurer ISIS communauté imaginé des victoires ISIS. L’étude conclut que si le discours des deux magazines est surtout descriptive, Rumiyah a évoqué le discours pédagogique pour sensibiliser les lecteurs sur les techniques de terreur loup solitaire.
    Information additionnelle
    Information sur l’auteur

    Yasser Abuelmakarem A. Abdelrahim
    L’auteur est professeur adjoint de la communication visuelle à l’Université du Golfe pour la science et la technologie. Il a obtenu son doctorat de l’ Université McGill en 2006. Sa thèse de doctorat portait sur la représentation de l’ identité arabe et de la diaspora arabe.
    Dr Abdelrahim a travaillé pour les départements de communication de masse à l’ Université du Qatar et de l’ Université de Balamand au Liban. Ses recherches portent sur les médias numériques et nouveaux, cadrage visuel et discours visuel.
    Ses recherches récentes, publiées dans la communication visuelle trimestrielle, Intitulé « Démonstrations en cadres visuels: syntagmatique Analyse des photos en ligne Albums des deux révolutions égyptiennes, » ont exploré les aspects visuels des albums photos de démonstration lors des conflits politiques en Egypte qui ont conduit à deux révolutions égyptienne.
    Sa nouvelle recherche sur les médias qui a été publié en 2017 dans le Mobile Media & Communication a traité des motifs de selfies pris et des dispositions psychologiques sociales chez les étudiants universitaires au Koweït.

    …./….
    ____________________________
    1°).- Les combattants de l’Etat islamique ont été chassés de Dabiq, les obligeant à renommer leur magazine
    :::: https://www.washingtonexaminer.com/isis-fighters-have-been-run-out-of-dabiq-forcing-them-to-rename-their-magazine
    17/10/2016

    D’un point de vue tactique, le village de Dabiq, dans le nord de la Syrie, n’était pas si significatif du point de vue militaire. Mais quand il a été débarrassé des combattants de l’Etat islamique samedi, sa défaite a causé une énorme défaite humiliante à l’Etat islamique.

    Dabiq était l’une des six villes et villages libérés ce week-end par les forces de l’opposition syrienne soutenues par la Turquie. Ce n’est pas n’importe quelle ville, cependant. Certains musulmans croient que c’est ce village qui, au 7ème siècle, a été prophétisé comme le champ de bataille d’un affrontement épique et apocalyptique entre musulmans et chrétiens. C’est aussi le nom du magazine de propagande du groupe. Le groupe a donc dû renommer la publication.

    ‘Dabiq était si important pour la machine de propagande de l’EIIL que le magazine du groupe terroriste a été nommé d’après cette ville’, a déclaré lundi le porte-parole du Pentagone, Peter Cook.

    ‘L’EIIL a commis des atrocités barbares à Dabiq et a même affirmé que sa victoire finale se déroulerait là-bas’, a déclaré Cook. ‘Au lieu de cela, ses forces ont été vaincues à Dabiq, exactement comme si elles venaient d’un territoire situé en Syrie et en Irak’.

    …./….

    _________________________________

    2°).- Rumiyah – la Propagande de Jihadist et la Guerre D’information dans le Cyberespace
    :::: https://www.jstor.org/stable/26351502?seq=1#metadata_info_tab_contents

  4. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Google franchit un cap vers la «suprématie quantique»
    :::: https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201910241042314532-google-franchit-un-cap-vers-la-suprematie-quantique/

    L’étude de Google annonçant avoir expérimenté la «suprématie quantique» avec un processeur capable de faire un calcul en trois minutes au lieu de… 10.000 ans, est officiellement parue mercredi dans la revue Nature après avoir fuité par erreur le mois dernier.

    «C’est le signal que nous attendions», s’est félicité le directeur-général de Google, Sundar Pichai. «Cela a pris 13 ans pour en arriver là. C’est l’étape la plus significative dans la quête de l’informatique quantique», poursuit-il sur son blog.

    L’étude du géant du numérique avait été brièvement diffusée en septembre sur le site de la Nasa, et révélée dans la foulée par le Financial Times, avant d’en être retirée, relate l’AFP.

    Une équipe de chercheurs de Google y décrit comment ils ont réussi à créer un processeur, baptisé Sycamore, qui parvient à réaliser un calcul en 200 secondes, là où un supercalculateur «classique» aurait mis, selon leurs références, «environ 10.000 ans».

    «Cette accélération phénoménale comparée à tous les algorithmes classiques connus est une expérimentation de la suprématie quantique», expliquent les chercheurs dans Nature. Ce calcul, spécifique à cette expérimentation, est selon eux une «étape sur le chemin» de l’ordinateur quantique universel, très attendu dans le monde informatique où il est considéré cmme un Graal.

    …./….

    1. AvatarBobbyFR94

      Marcher sur des Oeufs, cette information indique que les équations fondamentales sont vraiment sur le point d’être résolues grâce à cette puissance de calcul, entre autres choses…

      https://www.electronique-eci.com/news/sycamore-le-processeur-quantique-de-google-montre-sa-suprematie – article datant du jeudi 24 octobre 2019 …

      Quand j’ai écrit que 80% des gens étaient jugés « non nécessaires » avant la fin du présent siècle, dans cet article du 10 octobre, tu viens confirmer mes déclarations…
      https://ripostelaique.com/80-de-la-population-mondiale-devra-disparaitre-avant-la-fin-du-xxie-siecle.html

  5. AvatarALEXIS

    LE TITRE DE CET ARTICLE EST CHOQUANT !!!
    Vraiment mal choisi, indélicat, manque de tact caractérisé !!!
    Franchement demandez aux gens qui sont aveugles s’ils ont une vie HEUREUSE !!!

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      On ne va pas, non plus, s’offusquer du moindre titre.

      Ma grand-mère, ma mère sont mortes totalement aveugles alors je sais parfaitement quelle douleur c’est !

      Mais de grâce cessons de monter au créneau comme cela !

      (Le modérateur).

    2. AvatarBobbyFR94

       » Nommer les choses est aider à les identifier, et non, par le contraire, à ajouter aux malheurs de la société « 

  6. DiogèneDiogène

    Bravo pour cet article : ça me donne envie de lire la nouvelle d’Isaac Asimov.

    Beaucoup de gens sont murés dans le déni mais l’heure est grave et l’hydre ne cesse de progresser !

    La pratique fanatique de l’islam n’est pas compatible avec la République française.

Comments are closed.