« La plupart des pays qui ont intégré des étrangers ont connu des guerres civiles » (Aristote)

.

Annexe à l’article Attali pompier pyromane : « La France est le pays d’Europe qui est le plus confronté à la juxtaposition des communautés, si on ne réussit pas c’est la guerre civile ».

Cet « article » est plutôt une juxtaposition d’images, de citations et de mèmes sur le thème de l’invasion migratoire que connaît l’Europe depuis 40 ans et qui menace de la détruire complètement dans les prochaines années, si rien n’est fait pour engager l’expulsion massive vers leurs pays d’origine de la très grande majorité des colons noirs, maghrébins et orientaux, qu’ils soient de culture arabo-musulmane ou non.

.

 

 

.

Karim Zeribi à Nadine Morano sur l’affaire du voile au CR de Bourgogne : « Si la République et la laïcité telles qu’elles existent ne vous conviennent pas : changez de pays »

.

.

.

Parodie (à peine exagérée) du journal Le Monde et de sa propagande anti-France, et en faveur du grand remplacement. Tous les faits divers qui encadrent l’article en Une sur Zemmour sont réels et récents (moins de deux semaines).

.

Entre les colons africains et les autochtones européens, la situation va devenir de plus en plus tendue. Les nouveaux arrivants colonisateurs essaient d’imposer une vision multiculturaliste et multiethnique de la France pour promouvoir leur légitimité à occuper le territoire français alors qu’ils ne sont là que depuis quelques années. Les Français de souche qui résistent (pour l’instant seulement par la parole) à cette invasion qu’ils n’ont jamais demandée sont dénoncés comme racistes, suprémacistes blancs et condamnés à des amendes et parfois virés de leur travail ou menacés physiquement, que ce soit par des envahisseurs étrangers ou des collabos immigrationnistes anti-France.

.

Bienvenue en France. C’est pour cela que des millions d’Européens sont morts au combat en se tuant les uns les autres durant la deuxième guerre mondiale.

.

 

L’augmentation constante des incendies de voitures, d’églises et de lieux publics est une des nombreuses conséquences néfastes d’une immigration de masse en grande partie hostile à la population de souche en provenance du Maghreb, du Proche et du Moyen-Orient et d’Afrique noire.

.

 

.

.

Une étude danoise l’affirme : la « diversité ethnique » n’est pas une force

Immigration

Des universitaires danois ont publié une étude démontrant que la diversité ethnique au sein d’une société serait un facteur de baisse de confiance entre les individus. Explications.

Société multiethnique, l’impossible cohésion ?

C’est une nouvelle étude qui n’a pas été relayée par la presse française. Et pour cause ! Ces travaux menés conjointement par des professeurs de l’Université de Copenhague et de l’Université d’Aarhus au Danemark avaient pour but de vérifier si « la poursuite de l’immigration et la diversité ethnique croissante correspondante » avaient un impact positif sur la solidarité et l’unité de la société. Mais problème : l’étude finalement démontre le parfait contraire !

Pour ce faire, l’équipe a passé au crible les travaux déjà réalisés et a effectué une méta-analyse de 1 001 estimations provenant de 87 études de différents pays. Parmi eux, les États-Unis, la Suède, la Norvège et la Nouvelle-Zélande. En guise de conclusion, les chercheurs constatent une « relation négative statistiquement significative entre la diversité ethnique et la confiance sociale dans toutes les études ». Cette étude apporte  un argument de poids pour contester ceux des partisans d’une société diversitaire qui affirment qu’elle représente un progrès, le fameux « vivre ensemble ».

« La relation négative globale entre la diversité ethnique résidentielle et la confiance sociale est statistiquement significative et tient le coup en conditionnant toute une gamme de facteurs de confusion et de modération potentiels». En clair, aucun élément extérieur à cette variable de la diversité ethnique n’influence aussi fortement que celle-ci le sentiment de confiance des individus au sein d’un groupe étudié.

La diversité n’est pas une force

Pour expliquer cette confiance moindre dans un environnement diversitaire par rapport à une société ethniquement homogène, l’étude indique que les gens ont tendance à faire moins confiance à ceux qui sont différents d’eux-mêmes. En effet, la similarité est un indicateur de normes communes et d’autres caractéristiques de régulation du comportement pertinentes pour établir la confiance. Ainsi, implicitement ou explicitement, les individus déduisent en partie la fiabilité des autres en se basant sur les indices de leur environnement local, y compris l’origine ethnique des autres personnes qu’ils rencontrent dans ce contexte. Et, jusqu’à preuve du contraire, l’ethnicité est bien le premier indice visible de similarité.

Des chercheurs de plusieurs universités européennes ont fait l’éloge de cette étude. À l’instar du professeur de sciences politiques à l’Université d’Amsterdam Tom var de Meer, lequel a qualifié la publication d’« excellente et concluante ».

N’en déplaise à ces figures politiques, publicitaires, éditorialistes et « people » en tout genre s’échinant à assurer la promotion de la diversité, la rigueur scientifique de cette équipe d’universitaires danois vient de le démontrer : non, la diversité n’est pas une force.

Arthur Keraudren

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

 122 total views,  5 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Nostradamus a prédit la guerre en occident avec l’islam , comme il avait prédit Hitler .

    Et si Macron était l’anti-christ ?

    Car il incarne l’ordo ab chao !

  2. Les français sont des imbeciles manipuler, il suffit de voir pour qui ils votent . Plus cons que ça tu meurs.
    Les ministres retoune leur vestes

    • Oui deschamps alain : Les problèmes de notre pays ont pour causes ceux qui l’ont gouverné depuis plus de quarante ans , le drame est qu’ils n’ont tiré aucune leçon et que les problèmes n’iront qu’en s’amplifiant sauf si le peuple s’en mêle . Mais pour le moment le dit peuple est bien chloroformé par les auxiliaires du pouvoir que l’on nomme médias , l’élite patriotique est aux abonnés absents je ne vois vraiment pas comment nous allons nous en sortir ??? oui pour commencer il faudrait que les Français apprennent à voter et à boycotter tout ce qui n’est pas bon pour la France , cela ne serait déjà pas si mal .

  3. Les musulmans ne s’assimileront jamais et ne seront jamais français.
    Feu le roi hassan II l’avait déjà dit dans les années 80:
    https://www.youtube.com/watch?v=n0e8r0bVXL8
    Les musulmans ne sont pas venus en france pour s’assimiler mais pour coloniser et transformer la france en république islamique par :
    -l’immigration
    -la démographie
    -l’imposition du halal et l’interdiction du porc dans les cantines
    -le marquage du territoire avec le port du hijab
    -les revendications incessantes des islamistes
    -les multiples territoires « perdus » de la république
    -le djihad de l’amour ou djihad sexuel :
    ( des musulmans qui épousent des femmes françaises pour leur faire des enfants qui auront des prénoms musulmans et une éducation musulmane )
    -la construction de milliers de mosquées en cours ( il y a déjà 2800 mosquées en france )
    -les prières de rues ( pourtant interdites ).
    L’islam est un système politico-suprémaciste qui utilisera toutes les failles du droit pour islamiser la france.

  4. Et les Danois ont été obligés de mener une étude pour comprendre que si on met un couple de brochets dans un étang peuplé de poissons rouges, au bout de deux ans, ils n’y a plus que des brochets. Et qui se mangent entre eux.

    • excellent ! rien de tel que le règne animal pour comprendre l’espèce humaine,

      bon, pour l’instant , nous ne sommes que des poissons rouges, inoffensifs et ignorants des gros brochets qu’on introduit dans l’étang

Les commentaires sont fermés.