Espagne : les élections législatives prévues le 10 novembre pourront-elles avoir lieu ?


Espagne : les  élections législatives prévues le 10 novembre pourront-elles avoir lieu ?

.

Voilà qui va nous changer une peu de la frénésie qui engloutit la France dans le psychodrame du voile, suite à l’agression du gosse de la « maman » !

.
Désormais le scandale est dans l’adresse de Julien Odoul à la présidente de région sur la présence de la voilée dans l’assistance. L’attaque de la préfecture est déjà reléguée dans les lointains souvenirs de la nomenklatura n’ayant guère de compassion pour les orphelins et les familles des assassinés par la belle Religion d’Amour de Tolérance et de Paix.

.

Malheureusement, l’Espagne n’est pas moins en difficulté.

Malgré la constitution à respecter, il n’est pas sûr que les élections puissent avoir lieu !
Nous en étions restés aux résultats des législatives et des régionales espagnoles du 28 avril 2019.
En gros, PSOE (Socialos) à 123 sièges et 28,7%, le grand gagnant.
Le PP (Droite) à 66 sièges et 16,7% (33,0%), le grand perdant.
Cuidanos (Centre) à 57 sièges et 15,9%, un gagnant.
Podemos (Gauchos) à 42 sièges et 14,3% (21,1%), autre grand perdant.
Et VOX (Patriotes et nationalistes) à 24 sièges et 10,3% (0,2%),  grand gagnant politique par son entrée au parlement.
Etc.

.

Les européennes n’avaient pas vu la meilleure évolution pour VOX, ce qui peut s’expliquer par un électorat moins motivé pour l’Europe, avec 6,2% et 3 sièges.

.

Depuis, le premier ministre Pedro Sánchez n’a pu constituer un gouvernement, les Espagnols sont appelés à de nouvelles élections le 10 novembre. En effet, Ciudanos ne pouvait s’associer aux autonomistes d’ERC pour participer au gouvernement.

.
Le contexte est celui particulièrement violent avec des émeutes et manifestations en Catalogne, principalement à Barcelone ! Cela fait suite aux condamnations de leaders séparatistes catalans par le tribunal. Les CDR (Comité de défense de la république autonome), assemblées locales de quartier ou ville, sont à la pointe de l’agitation.

.

Donc malheureusement, il faut un contexte violent pour que VOX progresse notablement !

En résumé (Accès à un recueil de résultats qui s’exposent suivant les dates en jouant sur le tableau, derniers sondages en date du 18 octobre au moment de la rédaction de l’article).
Le PSOE serait encore le premier parti avec moins de 121 contre 123 sièges (26,1% / 28,7).
Le PP plus de 100 sièges contre 66 (21,5% / 16,7).
Podemos moins de 32 contre 42 (11,8% / 14,3).*
VOX 33 sièges contre 24 (11,7% / 10,3).*
* D’une part, les élections générales espagnoles sont complexes faisant intervenir 52 circonscriptions. D’autre part, la répartition de VOX n’est pas aussi uniforme que Podemos sur l’ensemble des provinces. Ensuite la situation est changeante, d’où une certaine confusion, les enquêtes s’enchaînent (ailleurs VOX est donné à 11,9 et Podemos à 11,2). Donc VOX est en voie de devenir la 3ème force aux Cortes…
Cuidanos 18 sièges contre 57 (9,7% / 15,9).
Les autonomistes totaliseraient plus de 35 sièges (stables).
Mas Pais (type NPA) 4 à 6 sièges (5,6% / 0,7).

En résumé :
Les événements de Catalogne contribuent à la baisse de Cuidanos, Podemos et  du PSOE…
Et à la montée de Mas Pais, du PP et de VOX.
Les évolutions sont encore insuffisantes pour faire basculer l’équilibre gauche-droite des Cortes.

Pour l’anecdote, VOX entrerait au parlement catalan avec 4% !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jean-Paul Saint-Marc

Résistance républicaine Aquitaine J'adore la chouette, elle a de grands yeux pour mieux voir.


One thought on “Espagne : les élections législatives prévues le 10 novembre pourront-elles avoir lieu ?

  1. AvatarMarcel

    VOX c’est l’espoir pour l’Espagne , un parti patriote qui dénonce aussi le danger de l’islamisation de l’Europe

Comments are closed.