Azoulay (Unesco) : cachez ce phallus que « certains » ne sauraient voir…


Azoulay (Unesco) : cachez ce phallus que « certains » ne sauraient voir…

.

Je ne connais pas le sculpteur Stéphane Simon, je sais simplement qu’il a été invité à créer quelques sculptures inspirées de la statuaire grecque.

La statuaire grecque, ses imitations romaines ou de la Renaissance, par contre, je connais, j’adore, que dis-je, j’idolâtre.

Alors, forcément, j’ai un préjugé favorable pour Stéphane Simon. La statuaire grecque c’est quand même autre chose que le plug anal ou le vagin de la reine. 

.

Tiens, on redeviendrait un tantinet plus classique, on retrouverait un tantinet le goût de la mesure, le goût du beau ? 

.

Patatras…

.

Lors des Journées du patrimoine 2019, l’artiste plasticien Stéphane Simon est invité par l’Unesco à exposer plusieurs de ses sculptures inspirées de la statuaire grecque. Chacun de ses nus traduit un des gestes contemporains les plus partagés au monde, celui du « selfie ». Les œuvres ont déjà été exposées dans de nombreux lieux publics, du Conseil économique et social à la cour du Palais-Royal, sous les fenêtres du ministère de la Culture.

Mais ce samedi 21 septembre, une désagréable surprise attend les visiteurs de cette exposition : les deux statues grandeur nature sont étrangement pourvues d’un cache-sexe, un string pour l’une, une bande à langer pour l’autre. L’Unesco, chargée de contribuer « au dialogue interculturel par l’éducation, les sciences, la culture, la communication et l’information », a exigé au dernier moment l’ajout de cet accoutrement afin de « ne pas choquer certaines sensibilités ». Outré lorsqu’il visite l’exposition en compagnie de ses jeunes enfants, le designer Xavier Flavard ouvre sur place un « cahier de doléances » : « C’était très dérangeant de voir ces œuvres altérées de la sorte, explique-t-il au Point. L’ajout de ces éléments textiles faisait presque penser qu’il s’agissait d’une publicité pour des sous-vêtements. »

https://artofuss.blog/2019/10/16/assez-de-complaisance/

.

.

Qui s’est rendu coupable de ce crime de lèse-civilisation, de lèse-culture ? De ce crime de dhimmitude assumée ? Et qui est à la tête de l’UNESCO ? Audrey Azoulay, copine de Julie Gayet, ancien conseiller de Hollande, ancien ministre de la culture de Hollande et fille d’un ancien conseiller du roi du Maroc Hassan II, celui qui disait que les musulmans ne pourraient jamais s’assimiler ni même s’intégrer en France… Pfff ! 

Pour Connaissance des arts, elle doit « sans doute » cette candidature [à l’UNESCO]à la fois « à son travail sur le patrimoine effectué pendant sa mandature » et à « ses liens avec le Maghreb puisqu’elle est la fille d’André Azoulay conseiller du roi du Maroc et qu’aucun candidat d’un pays arabe n’a jamais dirigé cette grande institution qu’est l’Unesco ». Wikipedia.

L’ineffable Azoulay… qui nous a déjà installé Mossoul à Chambord…

https://resistancerepublicaine.com/2019/09/21/mossoul-a-chambord-la-derniere-dhimmitude-de-lunesco-pour-faire-vivre-ensemble-des-communautes/

L’ineffable Azoulay, très engagée, donc, dans et pour la « culture arabo-musulmane »…  cache le sexe des statues… 

Et elle est à la tête de l’UNESCO. 

Rappelez-moi voir le rôle et le but de l’UNESCO  : 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_des_Nations_unies_pour_l%27éducation,_la_science_et_la_culture

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


7 thoughts on “Azoulay (Unesco) : cachez ce phallus que « certains » ne sauraient voir…

  1. Amélie PoulainAmélie Poulain

    C’est fou, mais ils sont fous ! Même pas capables de reconnaître la beauté du corps humain que les Grecs ont su, avec délicatesse et profondeur je trouve, mettre en valeur, j’aime beaucoup aussi.

    Ces gens-là voient du sexe sur fond de vulgarité partout… Il faut se faire soigner.

    Si on est choqué on ne va pas voir c’est tout. On n’a pas à imposer à tout le monde (notamment à ceux qui eux ne sont pas choqués et sont à respecter mais là ne le sont justement pas) ces horreurs qui gâchent complètement les statues.

  2. AvatarSun

    Mais c’est n’importe quoi ,ils deviennent débiles ou quoi? ,mais quelle horreur ,on marche sur la tête dans ce pays

  3. Avatarmichèle

    Bon, les Grecs, passons, puisque tout passe, comme disait le poète.
    Par contre, occupons-nous des égorgeurs, c’est autrement urgent.
    Evitons de nous faire retourner que si certains Papes catholiques aimaient la statuaire néoclassique, un autre Pape, tout autant catho, mais, plus pudibond, a remplacé des paires de couilles par des feuilles de vigne.
    A ce jour, plus de problèmes, on va pas se faire couper les choses, heureusement, plus personne en a, pour imiter Georges.

    Bonne soirée à toutes et à tous,
    Gérard

  4. frejusienfrejusien

    c’est bien triste de laisser de grossiers ignares à la tête des institutions françaises,
    ces gens ne comprennent plus rien, et sont obsédés par la nudité,
    la beauté, ils ne savent plus ce que c’est, l’esthétique encore moins, et l’art ?? mais qu’est-ce que l’art pour eux ?

    comment a-t-elle obtenu ce poste ? Népotisme, copinage ? filière politique gauchiasse ??

    c’est tellement vrai que la France se tiersmondise, s’abêtit, se rapetisse, à l’instar des arriérés qu’elle fait entrer dans le pays

    1. Avatarcalvo

      Je crois plutôt qu’ils sont obsédés par s’approcher de la table à gueuleton, et la distribution–gratos- pour leurs majestés – pas pour les SERFS, de bulles de CO2 sous forme pinard mousseux.

    2. Avatarcalvo

      Dernièrement, je suis tombé sur une Pub télé expliquant que nous manquons d’ingénieurs…
      Je me demande Où sont passés tous les ingénieurs et médecins qui nous ont été imposés?????????????????,,,

      1. Amélie PoulainAmélie Poulain

        Disons peut-être d’ingénieurs de « très haut niveau » car ils ont tellement trafiqué depuis Mitterrand les titres d’ingénieurs qu’il y a certains qui sont passés du grade de technicien à ce titre, sans compter les ingénieurs « maison », et certains du domaine de l’Informatique passés par des formations privées qui ont ce titre sans avoir le niveau des Grandes Ecoles qui est là de l’ordre du « fondamental » (= pensée abstraite qui n’est plus reconnue à son juste niveau) et non de l' »appliqué » (= pensée qui travaille sur le concret).

        La Commission des Titres si je me souviens bien, avait contesté à un moment il me semble.

        A force de trop diluer, on perd de la matière grise.

Comments are closed.