Salut militaro-fasciste des joueurs de foot turcs : pour nos médias, c’est juste un « geste patriotique »


Salut militaro-fasciste des joueurs de foot turcs : pour nos médias, c’est juste un « geste patriotique »

Photo : Reuters

.

Sommes-nous la seule nation au monde interdite de fierté identitaire, patriote et nationaliste ?

En France, il est presque mal vu d’afficher le drapeau national à son balcon, même (et surtout) avec une croix de Lorraine, symbole de résistance à l’occupant. Par peur du « nationalisme délirant »…

https://resistancerepublicaine.com/2018/05/18/guy-marty-maire-socialiste-veut-interdire-le-drapeau-de-la-france-libre/

https://resistancerepublicaine.com/2017/04/05/presidentielles-le-csa-vire-drapeau-francais-et-marseillaise-par-peur-du-nationalisme-delirant/

.

Chanter la Marseillaise devient un odieux chant « raciste et xénophobe » de « karaoké d’estrade ».

https://www.programme-tv.net/videos/swip/lambert-wilson-les-paroles-de-la-marseillaise-sont-epouvantables-racistes-et-xenophobes_29160

https://www.nouvelobs.com/politique/20140512.OBS6779/taubira-explique-pourquoi-elle-n-a-pas-chante-la-marseillaise.html

.

En revanche, il n’a échappé à personne que lors d’une rencontre de foot, à un mariage ou à n’importe quelle occasion « festive » (émeute, pillage, manifestation contre un régime étranger…), les Algériens, les Turcs, les Albanais sont autorisés à sortir avec fierté drapeaux, fusils, pistolets automatiques, cris, youyous, chants patriotiques et signes nationalistes (main des Frères musulmans, aigle bicéphale…).

Sans trop de réactions des médias préférant souligner le côté « patriotisme bon enfant » des supporters, le « fair-play » des joueurs ou le côté festif d’un homme tronçonneuse à la main sur les Champs-Élysées lors de la finale de la Coupe africaine de football.

https://resistancerepublicaine.com/2019/07/21/lalgerien-festif-a-la-tronconneuse/

.

Cette fois-ci, pendant qu’Erdogan massacre impunément nos anciens alliés kurdes, un match France-Turquie se déroulait hier au Stade de France, avec, d’un côté, des supporteurs turcs et, de l’autre, beaucoup de supporters franco-turcs. L’ambiance ne pouvait être que festive puisque finalement très turco-turque…

.

La politique s’est mêlée au sport lorsque les Turcs ont marqué à la 81ème minute car joueurs et supporters ont fait un martial salut militaire(1) (non diffusé à la télévision !) en appui à l’offensive d’Erdogan contre les « terroristes » kurdes.

Un geste suscitant finalement très peu de réactions indignées de la part de nos médias… Eux, d’habitude, si prompts à faire tonner l’artillerie lourde sur toutes démonstrations nationalistes de quelques péquins identitaires s’escrimant, à 2000m d’altitude, à garder nos frontières contre l’invasion migratoire.

.

Au contraire, la plupart préférait disserter sur « le respect de la Marseillaise », « le fair-play des supporters » et « l’ambiance festive » quelque peu entachée par une banderole « Arrêtez le massacre des Kurdes »  surgie d’une tribune française téméraire et masochiste.

.

« Dans un stade bouillant mais sans incident majeur, Olivier Giroud manque d’envoyer la France à l’Euro 2020 » (Le Monde)

« France – Turquie. Les hymnes nationaux respectés par le public du Stade de France » (Ouest-France)

« … ambiance partisane mais partageuse et sympathique de l’avant-match autour du Stade de France » (Le Télégramme)

« France-Turquie: la Marseillaise applaudie par les supporters turcs » (La Provence)

.

Pour quelques pisse-vinaigre (comme la courageuse ministre des sports, Roxana Maracineanu), ce salut militaire « qui fait débat »  » a, cependant, « un peu gâché la fête »… Mais contrairement au patriotisme français présumé xéno-homo-islamophobe, l’ultra-nationalisme turc, albanais ou algérien reste autorisé par nos censeurs médiatiques.

.

Pour le quotidien immigrationniste Ouest-France, pourfendeur comme les autres de « l’ultra-droite » française, il y a le bon nationalisme et le mauvais nationalisme : « Ce geste, qui fait polémique depuis vendredi, est le symbole du lien très fort entre le peuple turc et son armée. Un geste de patriotisme, plus culturel que politique. »

.

France-Turquie : un salut qui fait tâche

Alors que tout s’était bien passé jusque-là malgré les craintes, les joueurs turcs ont un peu gâché la soirée en fêtant leur but avec un salut militaire qui fait scandale.

Jusque-là, tout s’était bien passé. Les craintes qui escortaient ce match sous haute tension étaient même presque oubliées. La Marseillaise n’avait pas été sifflée et si les tribunes grondaient, c’était seulement pour donner l’illusion aux Bleus qu’ils jouaient… à l’extérieur au Stade de France.

Puis la France a marqué, éteignant la furia turque. Puis la Turquie a égalisé.

Et les joueurs turcs ont fêté ce but avec un nouveau salut militaire, ce geste qui fait débat…

La ministre des sports demande des sanctions exemplaires à l’UEFA

À la 82e minute, Kann Ayhan égalise de la tête puis s’en va directement vers le kop des 3800 supporters turcs. Rejoint par ses coéquipiers, il décide d’imiter Cenk Tosun, buteur contre les Albanais, en faisant le signe militaire devant ses supporters. Ses coéquipiers font de même. À la fin de la rencontre (1-1), les joueurs turcs refont une nouvelle fois le geste devant leur supporter. « Nous sommes toujours avec notre pays à 100 % même dans les mauvais moments », a déclaré le milieu Hakan Calhanoglu…

La ministre des sports, Roxana Maracineanu a d’ailleurs exhorté l’instance européenne à réagir fermement […] Les joueurs turcs ont gâché ces efforts en réalisant un salut militaire, contraire à l’esprit sportif. Je demande à l’UEFA une sanction exemplaire. »

http://www.leparisien.fr/sports/football/france-turquie-un-salut-qui-fait-tache-15-10-2019-8172990.php

 

Photo : AFP / Alain JOCARD

(1) Lors du précédent salut « militaire »effectué lors du match contre l’Albanie, les joueurs   « ont dédié leur victoire à nos valeureux soldats ainsi qu’à nos militaires et concitoyens tombés en martyrs ». Bref, c’est un salut en hommage à ceux  qui tuent les Kurdes…

http://www.leparisien.fr/sports/football/france-turquie-que-signifie-vraiment-le-salut-militaire-des-joueurs-turcs-14-10-2019-8172504.php

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




6 thoughts on “Salut militaro-fasciste des joueurs de foot turcs : pour nos médias, c’est juste un « geste patriotique »

  1. AvatarGeorges L.

    Je ne comprend pas cette polémique, je suis un patriote nationaliste, anti islam et je comprend très bien le salut militaire des joueurs turcs. Qui pour moi qui ne doit pas faire polémique ou être sanctionné . les autorités concernées feraient mieux de sanctionner exemplairement les supporters homophobes ou racistes et violents qui polluent nos stades.

    1. AvatarBorderno

      Ce n’est pas le fait qu’ils saluent militairement qui pose problème. c’est la différence de traitement fait par les journaputes. Toi, patriote, tu salue militairement, t’es la pire des crevures nazies. Le turc, qui fait pareil, fier de son histoire merdique génocidaire (arméniens, chrétiens syriaques, grecs pontiques,…), les journaputes détournent la tête.

  2. frejusienfrejusien

    Finalement le salut militaire turc, rappelle le salut nazi des Allemands en 40,

    c’est la même ferveur de tout un peuple qui veut en découdre et qui demande du sang,
    mais les media aveugles n’y voient que du festif et du bon enfant, quelles buses !!

  3. la moutarde me monte au nezla moutarde me monte au nez

    J’espère que la fédération Européenne de Football va disqualifier ce match.
    De toute façon la turquie n’a plus rien à foutre ni dans le sport européen, ni dans l’otan, ni dans l’europe.
    Dans la mesure ou Erdogan a défait tout ce que Kemal Ataturc avait fait.
    S’ils veulent revenir au moyen âge en abandonnant la république laïque pour retourner à la république islamique, libre à eux, mais pas en europe

  4. AvatarMachinchose

    declaration du cinglé qui a ramené la Turquie au stade qui lui était devolu en 14/18 sur le plan mondial………

    (elle y gagna le surnom de « homme malade de l’ europe » (d’ ailleurs je n’ ai jamais compris pourquoi Europe, ou elle n’ a plus rien a fiche, ni avant ni a présent)

    voilà l’ insulte lancée a la face de l’ occident:

    «  » » » » » » »Syrie : la Turquie ne « déclarera jamais de cessez-le-feu » sans avoir atteint ses objectifs, prévient Erdogan
    Le président turc a assuré que son pays n’était pas préoccupé par les sanctions décidées par les Etats-Unis……………………….

    il est vrai que ce voyou n’ a pas l’ échine souple d’ un Israel, avalant chaque fois le python de « sessez le feu », chaque fois que l’ agression arabe s’ est transformée en mémorable raclée

    cet abruti, musulman fervent, islamiste?islamique?islameur?mizilmon? a finalement réussi a ramener son pays au debut du20 eme siècle

    faut dire qu on nous a gargarisés pendans des decennies avec cette image tronquée de la Turquie, dite moderne, progressiste etc etc …….oui! sans doute mais dans les grande villes

    par contre la Turquie profonde, la vraie, celle de « Memed le mince », si la decouverte de l’ Anatolie vous intéresse, je vous recommande trés fort, le livre « un village anatolien » de Mahmout Magal, paru chez Terre Humaine, ou vous decouvrirez cette Turquie des années 60/70 riche dans toutes ses provinces d’ une gigantesque pauvreté matérielle, et morale

    c’ est elle qui a fabriqué un Herr Dogue – âne (le Dogue-âne est une variété de chien aux oreilles d’ âsin qui arrive a braire et aboyer en même temps! il s’ entend trés bien avec avec le Putin qui rêve de s y introduire…….comme au bon vieux temps de la Catherine
    d’ ou l’ expression Asinus Putinum fricat

Comments are closed.