Leclerc fait très fort : il invente les Croisés halal !

.

Les cons ça ne respecte rien. Les salauds aussi.

Qui a eu, un jour, l’idée folle de donner à un fromage – de la mozzarella- le nom de guerriers défenseurs de notre civilisation et du christianisme en terre arabe ? Qui a ainsi piétiné, délibérément, l’image du Croisé dans le subconscient des acheteurs de mozzarella chez Leclerc ?

.

Question subsidiaire : qui a fait des pieds et des mains pour trouver un marché pour ces croisés en pays musulmans ? Qui a eu l’idée saugrenue blessante pour les Européens et surtout pour les Français de faire estampiller les croisés « halal » ?

.

Des descendants des barbares qui interdisaient aux chrétiens leurs lieux saints qui mangent symboliquement les descendants de ceux qui sont allés perdre la vie pour rendre à César ce qui appartient à César, c’est un sacré message et une sacrée métaphore de ce que nous vivons aujourd’hui en France.

Merci Leclerc.

 

 195 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Dans le temps,il se disait en Bretagne, fief d’Édouard Leclerc:
    Leclerc a toujours tout vendu à prix coutant, même les résistants.
    Il n’y a pas de fumée sans feu.

  2. Les consommateurs doivent acheter en responsabilité en termes de qualité,de prix et en fonction de leurs convictions politiques et sociétales.
    Pour ce qui me concerne cela fait déjà longtemps que j’ai éliminé les supermarchés Leclerc de la liste de mes commerçants ou fournisseurs.
    En effet j’ai acté la politique commerciale active et que je juge néfaste à maints points de vue.
    Chacun se doit d’être un consom’ acteur…dans l’optique d’opérer des arbitrages.

  3. Je ne sais pas comment lire les choses.

    Si il faut prendre cela comme une collaboration familiale (mon grand-père qui était très bien renseigné parlait de collaboration durant la dernière guerre) ?

    Ou alors, à l’inverse, on pourrait le prendre comme un message, une sorte de pied-de-nez fait aux pratiques musulmanes mal venues et indésirables en France ? Il est associé à marque « Repère » en plus, cela pourrait bien aller dans ce sens donc, et ce serait au contraire un message patriote « fort » ?

    On peut le prendre comme cela en tous les cas : « Croisés = Repère »…. et hallal pour qu’ils ne reculent pas à l’intégrer… oups ! à l’ingérer…

    Je gage, de toute façon, que ce terme va bloquer certains de ses adeptes, s’ils savent qui étaient les Croisés en tous les cas.

  4. Je doute qu’il existe du lait de vache, de brebis, de chèvre halal, « adjectif » mis à toutes les sauces pour vendre.

    À mon humble avis, les consommateurs potentiels que Leclerc prend pour des billes ce n’est sûrement pas le Chrétien.

    Quant à l’origine – ancienne – de la décision d’appeler une catégorie de ses produits « Les Croisés », il faudrait le demander à M. Leclerc ou à son équipe de marketing. Peut-être une allusion élargie à une consommation traditionnelle sur nos terres ?

Les commentaires sont fermés.