Macron confisque pour le garder à la Lanterne les policiers locaux : plus personne pour Police-Secours !


Macron confisque pour le garder à la Lanterne les policiers locaux : plus personne pour Police-Secours !

La Lanterne, voir note 1

.

Cela a un goût de 1789. Le monarque, dans toute sa splendeur, avec tout son snobisme, passerait tous ses week-ends à La Lanterne (1), mobilisant une bonne partie des forces de police du commissariat de Versailles… L’Elysée ne lui suffit plus, il lui faut son château de Versailles ! 

Quid de la maison de famille de madame, au Touquet ? Les journaleux ont pourtant copieusement écrit sur les habitudes du couple Macron en Normandie… Manipulation ?

.

Mensonges, si l’on en croit les témoignages des policiers et l’état de délabrement de la police versaillaise :

«C’est systématique ! Depuis l’élection d’Emmanuel Macron, on n’arrête pas. Tous les week-ends, s’il n’est pas à l’étranger, il est là. Et le garder, c’est une mission qui ne correspond pas vraiment à notre travail. On reste huit heures dans une bagnole sans pouvoir aller aux toilettes et sans pouvoir manger.»

On ne leur ouvre même pas les toilettes de la Lanterne ? On ne leur apporte même pas les restes des repas royaux ? Même pas un café ? Même pas. Il ne faut pas mélanger les torchons et les serviettes.

.

Alors, la seule réponse qu’ils puissent apporter, puisqu’ils n’ont pas le droit de grève, ce sont les arrêts maladie. Et comme ils sont épuisés, qu’ils craquent nerveusement, on peut penser qu’ils n’ont aucun problème pour les obtenir. 10  policiers sur  18 du commissariat de Versailles en arrêt maladie ce week-end et 2 en congé…

.

A chaque fois que Macron est là, pratiquement tous les week-ends, donc, si l’on en croit les protestataires, c’est un tiers des effectifs qui est réquisitionné, avec 3 groupes de 2 policiers chargés de surveiller l’extérieur (pendant que la « garde de sécurité de la Présidence de la République » se charge de l’intérieur).

Sur place, les effectifs ont de plus en plus de mal à supporter ces gardes statiques. « Qu’on arrête de piocher dans police-secours », requiert un policier du commissariat de Versailles. Selon lui, en 2018, « 40% du temps de travail des unités de Versailles a été consacré à des gardes statiques »« On est là, à regarder nos tablettes, nos téléphones portables… Nous ce qu’on veut c’est bosser », explique-t-il ensuite.

https://www.valeursactuelles.com/politique/residence-la-lanterne-les-habitudes-de-macron-agacent-les-policiers-104223

.

Et quand ils ne sont pas en train de surveiller les ébats de Macron, les policiers  doivent en sus surveiller les détenus transférés à l’hôpital du Chesnay… (Et ils ne sont pas les seuls à se plaindre, les policiers de Rambouillet, par exemple, doivent passer des heures et des heures devant la résidence du Président du Sénat, Larcher, à Rambouillet…).

.

Alors, ils demandent et des conditions de travail humaines à la Lanterne et des effectifs supplémentaires afin que le travail pour lequel ils sont entrés dans la police, celui de « Police secours » puisse être fait, tout simplement. Ils suggèrent d’ailleurs que la garde de Macron ne leur échoie pas mais que d’autres services (la garde républicaine, par exemple) en soient chargés.

.

Bref, ce régime ressemble de plus en plus à l’ancien, avec ses cohortes de dirigeants pétant dans la soie, dégueulant leur caviar et leur champagne, confisquant richesses et police mais appelant les sans-dents à se rationner, à accepter de crever de faim ou d’un coup de couteau à la gorge.

 

Note 1 La Lanterne 

La Lanterne est un pavillon de chasse situé à Versailles, utilisé comme résidence d’État de la République française. Sous la Ve République, il devient une résidence secondaire mise à la disposition du Premier ministre. Depuis 2007, sous l’investiture de Nicolas Sarkozy, il est mis à la disposition de la présidence de la République. Wikipedia.

.

La journaliste Emilie Lanez dévoile dans un livre les petits secrets de la Lanterne, à Versailles, résidence du Premier ministre, puis du Président.

C’est l’une des demeures les plus impénétrables de la République dont la journaliste Emilie Lanez a percé quelques-uns des secrets. Ceux de la Lanterne, pavillon de chasse datant du XVIIIe siècle niché dans le parc du château de Versailles, sont nombreux.

Lire aussi :

Patrice Machuret, auteur d’« Un long dimanche à Versailles. La République à la Lanterne » (éd. Seuil), livre les secrets de la Lanterne, résidence versaillaise du Premier ministre jusqu’en 2007 et récupérée alors par le président Sarkozy.

Paris Match. Qu’est-ce que la Lanterne ?
Patrice Machuret. De 1959 à 2007, cet ancien pavillon de chasse est la résidence du Premier ministre. Le premier acte du président Sarkozy fut de la récupérer, sans même attendre la passation de pouvoir ! Dépouiller Matignon est un acte politique. Mais pas seulement.

C’est-à-dire ?
Cécilia et Nicolas Sarkozy rêvent de la Lanterne depuis plus de dix ans. D’où cet empressement. C’est un lieu magique. Sarkozy le connaît depuis 1993 grâce à Edouard Balladur dont il est le ministre du Budget. Persuadé que ce dernier sera président et qu’il sera son chef de gouvernement, Sarkozy s’est programmé pour y être en 1995. Et la Lanterne est la résidence idéale pour les familles recomposées.

Pourquoi ?
Elles peuvent se retrouver sans se marcher dessus. La bâtisse mesure deux fois 100 mètres carrés et ne comporte que deux chambres. C’est petit pour une résidence de chef d’Etat. Mais il y a deux autres ailes indépendantes. Dans celle de gauche, deux studios ont été aménagés. Cécilia se voyait y vivre avec Louis dans le bâtiment principal, les garçons de Sarkozy d’un côté, ses filles de l’autre. Finalement, c’est là que Carla Bruni a passé sa nuit de noces avec le président !

Ce lieu est-il moins une prison que Brégançon ?
La Lanterne est un écrin où l’on peut se baigner sans être vu, recevoir discrètement, où l’on ne croise pas les conseillers qui travaillent dans l’aile gauche et n’ont accès ni à la bâtisse principale ni au jardin. On comprend que le couple présidentiel aime ce lieu.

Qu’est-ce qui vous a surpris dans votre enquête ?
L’attachement à la Lanterne de tous les hommes politiques qui y ont vécu. La difficulté qu’ils ont eu à quitter cette résidence si mal connue des Français. Il en existe peu de photographies. Aucun journaliste ni photographe ne l’a jamais visitée – sauf à titre privé. La résidence n’est pas ouverte lors des Journées du patrimoine. C’est l’endroit le plus secret de la République.

La Lanterne – « L’endroit le plus secret de la République »

.

Derrière ses murs bardés de caméras, le jardin est équipé de détecteurs de mouvements. Presque tous les Premiers ministres depuis 1969 et les présidents depuis Nicolas Sarkozy y ont séjourné, à l’image du prince de Poix, son premier propriétaire.

Lire aussi : Journées du Patrimoine – Versailles, un château républicain

Tous sont tombés sous le charme de cette « maison de famille cinq étoiles, personnel compris », dotée par Michel Rocard d’une piscine et d’un court de tennis : Marie-Laure de Villepin l’appelle « la maison du bonheur », Nicolas Sarkozy y célèbre son mariage avec Carla Bruni, Claude Chirac puis Thomas Hollande y font la fête lors de week-ends entre amis, Edouard Balladur y enterre son chien (avant qu’Alain Juppé ne l’oblige à lui trouver une autre sépulture). « La Lanterne écrit l’auteur, prolonge l’héritage ; elle incarne notre identité politique irrésolue. » Oui, décidément, dans ce palais anachronique, « nos élus vivent comme des rois ».

https://www.parismatch.com/Actu/Politique/A-Versailles-la-Lanterne-garconniere-de-la-Republique-1185161

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


23 thoughts on “Macron confisque pour le garder à la Lanterne les policiers locaux : plus personne pour Police-Secours !

  1. Charles Martel 02Charles Martel 02

    « Sa Majesté » Macron n’a rien a foutre de la piétaille et des gueux, son auguste personne doit être gardée pendant qu’il s’empiffre avec sa cougar en pétant dans la soie aux frais du contribuable qui crève sous les impôts et les taxes.. Les privilèges et le temps de la monarchie absolue sont de retour en France

    1. Avatarcalvo

      Etes-vous bien certain que la Marie-Antoinette n’ait pas été planquée au congélateur.
      Je crois qu’elle est revenue sous sobriquet de « Castafiore ».

  2. Avatarexocet

    1789,oui il y a de ça, mais cela ressemble aussi au BERGHOF et au nid d’aigle de Hitler, je suppose qu’il y a une porte de secours donnant sur un souterrain à cette masure pour permettre à cette raclure de se tirer en cas de danger.

    1. AvatarJoël

      Pas besoin, l’hélico présidentiel est en alerte à Villacoublay.
      Parce que ça, on n’en parle pas mais ça fait aussi partie de la « logistique » d’état.
      3 hommes d’équipage et 2 ou 3 mécanos-sol en cas de panne + 1 deuxième hélico en cas de panne du 1er.

  3. AvatarAardvark

    Nous vivons dans une « monarchie républicaine », il faut en convenir… Rien n’est trop beau pour nos « mini-rois », et rien ne doit leur être refusé…Alors les états-d’âme d’une police exténuée par la crise de gilets jaunes, soumis à des ordres proches du concept de « l’ordre abusif », mis en justice (etc…), on s’en fiche un (gros…) peu dans la nomenklatura, non ? Pour les week-ends, si ce n’est pas la Lanterne, c’est le Falcon 7X ou l’Airbus « Air Sarko One » dans ces cas là, c’est l’Armée de l’air qui fait du rab, et non payé, lui… La lanterne, « François 1 » l’utilisait aussi pour y planquer sa « roue de secours » et leur fille, prénommée « Adultérine », (sauf erreur…) Bref, la super bonne planque, repas fastueux inclus ! Le fils de « François 2 » s’est fait choper pour y organiser des « fêtes païennes » en utilisant le personnel de l’état, ainsi que toute l’intendance et les consos, bien joué, l’idiot… Ah, au fait la sécurité était assurée, devinez par qui ? De toute façon, si ce n’est pas la police qui surveille, ce sont les gendarmes mobiles qui sont à la tâche, (heures sup’ non payées, eux…) comme disait « François 2 », c’est gratuit, c’est l’état qui paye !… J’en connais, et de nombreux, qui rêvent du retour de « La Veuve » !… Pourquoi tant de haine ?…

    1. Avatarvieux bidasse.

      François 1, dit le Miteux errant.
      Autrement dit « Veste réversible » – celui qui fut pour ce qui est contre et contre ce qui est pour.
      Magnifique Container que voilà.

  4. AvatarAardvark

    Et puis, j’oubliais, pourquoi s’inquiéter des effectifs de police-secours, ce n’est pas comme si rôdaient dans les rues des égorgeurs des violeurs « exogènes » ! Si c’était vrai, la presse de gauche (irréprochable, donc..) nous l’aurait dit, à moins que ce ne soit plutôt RR !…

    1. Avatarmoustache et trotinette.

      Les Policiers Municipaux sont payés par les impôts des Versaillais.
      Donc aucun problème pour sa grandeur, ce sont les serfs qui paient.

  5. AvatarMaterazzi

    Je préfère un bon Roi à un mauvais président ! Valérie TRIERWEILER ou Rottweiler la bouffeuse de couilles d’Hollande , de source sure a cassé toute la porcelaine de Limoges à la lanterne .

    1. Avatarvieux bidasse.

      Ne vous inquiétez pas, les « courageux » ça prévoit toutes les planques.
      Et encore, Hitler, lui, il avait pataugé dans la boue. Sa majesté, elle, a les pompes bien cirées. Je serais curieux de savoir par quel bout il tient un fusil autre que celui de chasse.

  6. Jean-Paul Saint-MarcJean-Paul Saint-Marc

    Quand les policiers se décideront-ils à faire grève de toutes les protections des lieux de pouvoirs ?
    Les palais présidentiels, les chambres, les préfectures, les tribunaux !

  7. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Je suis absolument persuadée qu’un descendent légitime de nos rois ne se permettrait jamais ce que s’autorisent ces « républicains »….

    Ces comportements me confortent dans l’idée que dans toute Révolution il y a une grande part de jalousie et d’envie pour l’occupation de certains lieux…

    1. Avatarvieux bidasse.

      Entièrement en phase avec vous: la révolution n’a été que la résultante de la jalousie.
      Le potentat se rapproche de sa future demeure. Il ne lui manque plus que le sacre dans « SA » cathédrale, et il peut s’installer.

  8. AvatarWar gear

    Sarko un enfant de coeur à cote de cette larve pleine de morve je ressens une haine incomensurable à son égard reste à la lanterne une charrette viendras vous y prendre toi et ta grue decatie

  9. Avatarinconnue

    se souvenir d’un certain président roumain ………à force de jouer avec le feu l’on se brûle, ils se croient intouchables, mais quand la colère du peuple gronde les évènements se préciptent, d’ailleurs ils n’auront que ce qu’ils méritent et ce sera tant mieux, pas de pitié pour les traîtres, plus vite cela arrivera, mieux ce sera

  10. AvatarGillic

    Un séjour de 6 mois ( voir plus) à Vorkuta fera du bien à tous ces pourris de la ripoublique !! Puisse Gospodine Poutine m’ entendre !!!!!

  11. AvatarClaire

    Ils doivent savoir qu’il ne leur reste plus beaucoup de temps ! A propos du rapport avec 1789, il semble bien que, d’après ce que j’ai entendu de quelques spécialistes férus d’Astrologie, nous entrons dans une configuration astrale tout-à-fait semblable à celle de 1789 ! Curieux non ?

Comments are closed.