Cas Zemmour : réponse de normand d’Alexis Brezet ( direction du Figaro )

.

On appréciera à sa juste mesure la réponse macronienne : « en même temps » on est pour la liberté d’expression et la liberté individuelle et donc politique du jrounaliste, mais, « en même temps », on ne saurait travailler avec des gens qui hantent les lieux mal famés comme ceux de la Convention de samedi…

Le paragraphe final doit-il être compris comme un avis de licenciement de Zemmour ou bien comme un avertissement pour l’avenir ? 

 

.

Cela vient d’Alexis Brevet, que Zemmour considère comme un ami, et dont il disait, il y a quelques années :

Comme le fait remarquer un twitteur, Enthoven a le droit d’aller à la convention, mais pas Zemmour, cherchez l’erreur !

Voir d’autres éléments sur Alexis Brevet en fin d’article.

 

.

.

On saluera la réaction de Marc Mennessier, journaliste scientifique au Figaro, et i ngénieur agricole. Ils ne sont pas tous pourris, il y a de vrais journalistes parmi la masse de journaleux islamophiles.

 

 

D’ailleurs, les commentaires sous le tweet de Marc Mennessier sont rassurants : 

 

On notera qu’Alexis Brezet n’est pas (encore ?) un gauchiste professionnel… Voir sa fiche wikipedia :

 

Libération le considère comme le tenant d’« une ligne très à droite (…), libérale sur le plan économique et conservatrice sur les sujets de société »1. Pour Challenges, il porte des « convictions de droite assumées »3. Télérama le qualifie de « libéral pur sucre »11. Sur Mediapart, Laurent Mauduit indique en 2012 qu’il « défend de longue date les thèses de la droite radicale » et que son ambition est de faire du Figaro « un journal organisant des passerelles entre la droite républicaine et l’extrême-droite ».

De fait, de très nombreux sites Internet de la droite radicale ou de l’extrême droite ont salué son accession à la tête du Figaro12. Éric Zemmour, dont il est un ami, dit à son sujet : « c’est moi en sage. Il est beaucoup moins provoc’, mais depuis nos débuts, en 1988, nous avons la même matrice »2. Lors de son accession à la tête de la rédaction du Figaro, Alexis Brézet a fixé comme mission au journal de « revendiquer davantage nos valeurs : être un journal libéral mais pas dogmatique, être un journal conservateur mais pas passéiste »13.

.

En 2012, il a condamné à deux reprises l’« islamisation » de la France. La même année, à l’occasion de la réédition du Camp des Saints de Jean Raspail, il évoque un « livre prophétique qui fera grincer des dents les adeptes de la France multiculturelle et du métissage universel. Il faut le lire, ne serait-ce que pour mesurer combien la liberté d’expression a reculé dans notre pays depuis 40 ans »12.

Il appelle notamment à ce que « l’UMP campe bien sa droite. Ceux qui plaident pour son recentrage seront les artisans et les responsables de ces alliances »2.

Alexis Brézet critique par exemple la suppression de la double peine par Nicolas Sarkozy14.

Le 29 novembre 2010, dans RTL soir de Christophe Hondelatte, Alexis Brézet analyse les résultats du référendum suisse sur l’expulsion des étrangers ayant fait l’objet de certaines condamnations, et conclut sur « le phénomène européen de coupure entre le peuple et les élites »14.

En novembre 2012, à la suite du congrès de l’UMP, au cours duquel se déroule l’élection contestée du président du parti, il critique fermement le comportement des deux candidats ainsi que des différents protagonistes, à la fois dans son journal Le Figaro et dans différents médias15,16.

Alexis Brézet défend la messe en latin17.

 

Bref, pas un mauvais bougre, mais un homme qui a une équipe à gérer, un journal à faire vivre, qui a besoin de subventions pour continuer la bataille…

 275 total views,  2 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. avoir tort avec Brezet plutot que raison avec Zemour ????
    aucune piste n’est écartée et le processus vital est engagé
    on purge bébé, puis Zemour….puis Rioufol ????

  2. – Monsieur Alexis Brezet, que pensez-vous du discours d’Éric Zemmour ?
    – Ben….. Tout dépend du point de vue où on se place et de l’importance de la variation du phénomène par rapport à l’idée qu’on s’en fait. Vous savez, quand on voit ce qu’on voit et qu’on sait ce qu’on sait, on a bien raison de penser ce qu’on pense. Mais ne dites pas que c’est moi qui l’a dit….
    Un homme courageux qui prend des positions très claires.

  3. Et comme on s’y attendait, comme on l’avait prédit, c’est à ça que va servir la loi AVIA,
    s’attaquer aux blasphémateurs de l’islam,

    et jamais aux véritables dangers pour la Nation,, les islamistes et leur haine, la haine de Conrad et de ses semblables qui sont légions, ceux-là ne seront jamais inquiétés, ceux qui tuent , qui blessent qui agressent, sont laissés libres de leurs mouvements,
    honte à larem, honte aux traîtres, honte aux islamo-collabos,

    attaque dans un lycée professionnel en Finlande, de nombreux blessés

  4. Les journaux ayant de moins en moins de lecteurs les subventions de l’état sont indispensables à la presse ce qui explique sans doute la frilosité de la réponse d’Alexis Brezet et le fait qu’il est sur la corde raide. . Et puis disons le aussi la petite musique libérale de la politique économique et sociale de Macron lui plaît et si les réformes sociétales ne lui plaisent pas. il est comme toute cette droite libérale et comme beaucoup d’élus Les Républicains dans une situation ambigüe vis à vis de l’actuelle majorité présidentielle. En plus Le Figaro est un journal reflétant les points de vue du patronat , lequel patronat n’est pas contre les réformes sociétales et appuie par ailleurs l’immigration et le multiculturalisme, d’où le double visage du Figaro qui ne souhaite pas perdre son lectorat de droite résolue sans fâcher son lectorat de droite libérale euro-mondialiste.

  5. je vais leur apporter un grand nombre de bassines remplies d’eau, afin qu’ils puissent tous bien se laver les mains

  6. Les charlots sont pas Charlie du tout ! Des menteurs ! Des abuseurs ; des manipulateurs et surtout des traîtres, mais toutes ces caractéristiques font partie de leur panoplie.

Les commentaires sont fermés.