50 femmes de Daesch hurlant Allah Akbar jugent celles qui ont renié l’esprit de Daesch

Djihad Publié le 1 octobre 2019 - par - 15 commentaires

.

50 femmes de Daech ont monté un « tribunal » pour juger celles qui ont renié l’esprit de Daech.

Ça se passe dans le camp de al-Hol où sont détenus les prisonniers de l’Etat Islamique à l’est de l’Euphrate en Syrie, gardés par les Kurdes.

.

Video qui fait froid dans le dos.

Il y a encore des gens pour croire à une déradicalisation possible après avoir vu ces images, vraiment ?

.

 

.

Je le disais il y a quelques jours : quelle autre solution que d’exécuter les occupants de ces camps, femmes et enfants ?

http://resistancerepublicaine.com/2019/09/25/ei-quelle-autre-solution-que-dexecuter-tous-les-prisonniers-des-camps-femmes-et-enfants-compris/

Print Friendly, PDF & Email
15 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
dmarie
dmarie
il y a 2 années

Terrifiant….

vieux bidasse.
vieux bidasse.
il y a 2 années

Et à l’issue, lapidation obligatoire: autant en plus pour aller se faire passer pour des vierges rafistolées.

Parachutiste
Parachutiste
il y a 2 années

De voir et d’entendre des guenons aux habits couleur de suie, vociférer leur ritournelle sans queue ni tête parce que toujours la même quels que soient le lieu et la situation, et donc en parfait décalage avec la réalité, ne peut que générer des sentiments de répulsion, de colère, mais aussi de pitié.

Endoctrinement ? Lavage de cerveau ? Dans de nombreux cas, cela frise l’autohypnose.

Jadis projeté en Afrique, j’avais souvent constaté ce qui s’apparentait à des rituels où intervenait rapidement la mise en état second, par des mots, des sons, des chants, des danses, pour parvenir à un état de transe.
Certains rituels chamaniques procèdent de façon analogue.
Ailleurs, la récitation de Mantra aboutit au même résultat.

Mais dans tous les cas que je viens de citer, il n’est pas question de violence, de sauvagerie, de meurtre. En revanche, ce que nous voyons et entendons de plus en plus souvent ici ou là, mais malheureusement de plus en plus souvent ici chez nous, est bien dirigé en ce sens, avec cette phrase censée remplacer toute réflexion, toute intelligence.

C’est sans doute leur alpha et oméga ? C’est bien court ! Et c’est bien pour cette raison que je parlais de pitié pour ces pauvres cerveaux rétrécis, empoisonnés par leur propre venin, prisonniers de leurs propres prisons mentales d’où ils ne souhaitent, ni ne peuvent, ni n’imaginent même pas se libérer…

M B
M B
il y a 2 années

Il faudrait les satelliser, au lieu de les rapatrier,

dans rapatrier il y a patrie, c’est loin d’être leur patrie malgré leurs pièces d’identité qu’ils ont brûlées d’ailleurs, ils detestent la France, hommes, femmes et enfants (bombes à retardement)
et dire que nos dirigeants veulent les faire revenir et les déradicaliser (c’était une erreur de jeunesse le jihad) peu importe le sang qu’ils ont sur leurs mains.
et tous ces millions d’€ dépensés pour ces êtres abjectes on nous les pompe en nouvelles taxes, sur les salaires et retraîtes.
« Action réveille le blanc » disait Coluche, en tout cas ça ne réveille pas grand monde!

UN GAULOIS
UN GAULOIS
il y a 2 années

Cà fait Ku klux Klan. Et en plus même pas le courage s’assumer leur identité. Que sont elles sans la meute?

Rajkoumar
Rajkoumar
il y a 2 années

Il suffirait peut-être de les laisser s’éliminer entre elles ?
Si elles estiment que certaines sont moins croyantes, c’est bien.
Ensuite il se fera une nouvelle sélection, avec la catégorie des « extrêmes », qui détruiront le reste, et les « ultra » détruiront les vilaines pas ultra … et ainsi de suite !
Nous n’avons pas à faire d’ingérence, laissons les se démerder toutes seules.
En finale, il en restera deux, et que la meilleure gagne.
La dernière finira bien par se suicider

Beate
Beate
il y a 2 années

J’étais farouchement contre la peine de mort lorsque j’étais adolescente et jusqu’à la naissance de mon premier enfant. Mais lorsque je suis devenue mère, j’ai changé d’avis. Dans certains cas la peine capitale peut s’avérer un acte nécessaire.

La peine de mort : un bienfait social – Abbé Olivier Rioult
« Pour saint Thomas, Le bien commun l’emporte sur le bien particulier, aussi convient-il de sacrifier celui-ci à celui-là. Puisque la paix entre les hommes est compromise par quelques hommes dangereux, il faut les retirer de la société des hommes. » https://www.youtube.com/watch?v=2-hfJGpCoBU

Celtillos
Celtillos
il y a 2 années

des sauvages et des barbares, une seule solution viable pour notre sécurité, vitrifier ce camp avec tout ce qu’il contient!

Christian Jour
Christian Jour
il y a 2 années

Rien de bon, tout est a crever.

M B
M B
il y a 2 années
Reply to  Christian Jour

La peine de mort avait été abolie pour les criminels et assassins en tout genre,
mais pas pour ceux qui se trouvaient à l’intérieur du Bataclan, Charlie, Nice,……..pour toutes ces victimes, la peine de mort est toujours en vigueur.

sitting bull
sitting bull
il y a 2 années

Napalm !

Pouf
Pouf
il y a 2 années

Le soleil leur tape sur la tête…et elles n’ont pas compris que le noir concentre ses rayons !

Frejusien
frejusien
il y a 2 années

Envolée de méchantes corneilles noires, irrécupérables, au cerveau déglingué, l’anti-civilisation, purs produits de l’islam , tel que voulu par Khomeiny

dmarie
dmarie
il y a 2 années

Un petit drone pour régler le problème….

Gloup la grenouille
Gloup la grenouille
il y a 2 années

Ca alors ! Les sacs poubelle ont l’usage de la parole !

Lire Aussi