Deux « djeunes » tabassent un homme dans la rue et le laissent pour mort : le tribunal les laisse libres

Photo : centre ville de Metz.
.
Il y a un gros problème de justice en France…
La police a pourtant bien fait son travail : les deux « jeunes »  ont bien été identifiés et  interpellés.
Mais du côté de la réponse pénale, on est révolté :
Les deux barbares sont passés le 23 septembre devant le tribunal correctionnel de Metz.

Mais ils n’ont été condamnés qu’à 6 mois de prison ferme.
De plus, ils ont obtenu un aménagement de peine et ont été laissés libres!
En résumé : vous tabassez quelqu’un gratuitement en plein centre-ville (vous vous y mettez à deux tant qu’à faire). Vous le laissez pour mort et prenez la fuite.
Et en sortant du tribunal, vous rentrez tranquillement chez vous car la justice vous a accordé un aménagement malgré vos antécédents.
Quel beau pays !

 

Lorraine actu
Le tribunal de Metz (Moselle) a condamné deux hommes lundi 23 septembre 2019 pour une agression commise sur un jeune au début du mois à la sortie d’une boîte de nuit du secteur de la place de la République.
Dans la nuit du samedi au dimanche 8 septembre, un jeune est pris pour cible à proximité des Galeries Lafayette par deux jeunes qu’il a croisés quelques heures plus tôt dans une discothèque du centre.
La victime est frappée à plusieurs reprises, de façon totalement gratuite, et « laissée pour morte inconsciente dans la rue », selon une source judiciaire. L’homme agressé ne doit la vie qu’aux secours.
L’enquête menée par la police identifie deux agresseurs âgés de 21 et 23 ans.
L’un des deux hommes est déjà connu des services pour des faits de violences.
Le tribunal correctionnel de Metz a tranché le cas des deux suspects : l’un a été condamné à un an de prison dont six mois de sursis avec mise à l’épreuve (SME). Le second a obtenu une peine de six mois ferme.
Ils ont obtenu un aménagement de peine et ont tous les deux échappé à un placement en détention, selon le parquet de Metz.
 
Sur la montée insupportable des agressions et le déferlement de violences gratuites, voir les articles de RR.  Julien Martel cette semaine encore posait la question :
Port d’arme, self-défense, formation de milices justice en France ?
http://resistancerepublicaine.com/2019/09/25/4-racailles-tabassent-une-personne-agee-pour-la-voler-video/

 58 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. Il suffirait que 51% des français le pensent et votent conformément à cette pensée, avant que ce soit les muz qui atteignent les 51%
    il faut faire vite, car à la vitesse où on les importe et à la cadence à laquelle ils se reproduisent et nous éliminent, cela ne tardera plus.

  2. Les juges rouges ont encore frappé.
    Les troupes des envahisseurs sont protégées.
    Au moment du grand nettoyage, il ne faudra pas oublier personne.

  3. @fréjusien
    comme vous je rêve d’une justice expéditive et impitoyable rendue par le peuple, à l’encontre de ces salopards de juges.
    du style: une année de prison ferme par jugement laxiste.
    avec un maximum de vingt points, au delà c’est la guillotine.
    Pas de débats, pas d’avocats, le juge apparaît menotté à la barre.
    On se contente d’étudier les dossiers que le juge en question à traité.
    A cette occasion, si on constate qu’il y a eu clémence pour certains et rigueur pour d’autres les peines sont doublées, c’est à dire que dans ce cas la guillotine arrive au bout de dix dossiers fautifs.
    ceci est valable pour les juges en activité comme pour les juges en retraites,
    même s’il faut aller les chercher dans des EHPAD
    Même traitement pour les politiques ayant voté des lois laxistes.
    et bien entendu, les bénéficiaires de ces verdicts de clémence sont recherchés, rejugés et condamnés lourdement.
    Quant au patriotes injustement condamnés, ils sont réhabilités et dédommagés, aux frais des juges responsables.
    les victimes et/ou leurs familles, quant à elles, sont dédommagées aux frais des agresseurs et de leurs familles.
    j’en rêve, j’espère que nous pourrons le faire un jour.
    de toute façon il n’y a plus que deux certitudes:
    ce sera la loi du peuple français ou la Charia.

    • Beau programme qui a mon complet assentiment,
      oui, on en rêve, on le prépare,
      tout ce qui se prépare par la pensée a une chance de se réaliser

  4. Le jour viendra où il faudra juger ces juges, et là, pas de quartier, pas de bavasseries sociologiques ni de circonstances atténuantes,
    plus de préférence discriminatoire, ils seront à égalité avec leurs racailles bien-aimées

  5. Par contre la victime se serait défendu et aurait laissé ces deux salopards à terre, là elle croupirait en taule car la condamnation serait très vite tombé et sans aucune mansuétude. France : patrie des salopards, voyous, malfrats et autres ordures de tous genres!!

  6. Ne nous plaignons pas, ils n’ont pas encore reçu la légion d’horreur, mais pour la pension à vie, c’est déjà fait.
    Mais je suis quand même surpris qu’ils n’aient pas encore porté plainte contre les policiers qui ont osé les interpeller.

  7. çà devient vraiment choquant et insupportable.
    inutile de s’interroger sur l’origine des djeuns, car nous savons bien que s’il s’agissait de français de souche, ils seraient au trou pour un moment.

    • Bonjour @ la moutarde me monte au nez , exactement ,de plus leurs noms et prénoms seraient étaler en gros titres dans les torchons .

Les commentaires sont fermés.