Il faut faire un audit général des dépenses de l’Etat !

Charles Grave économiste parle entre autre de ces parasites hors sol qui ont le pouvoir !!!

L’économiste Charles Gave revient sur les causes du mouvement des Gilets Jaunes, explique comment la dette est devenue insupportable, propose plusieurs solutions pour sortir de l’ornière et montre pourquoi l’Italie peut faire voler l’UE en éclats.

 181 total views,  1 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. Woaow ,pour une fois une discussion qui tient la route…Et sans fautes d’orthographe svp ,ce doit être vous/nous les portes paroles des gilets jaunes !En portant cette question de la dette au devant de la scène

  2. En France, si les milliards de la solidarité allaient aux pauvres, la misère aurait disparu depuis longtemps. La solidarité dans ce pays est une grosse arnaque qui permet aux conseils départementaux et à la mafia bourgeoise de l’unaf et son cheptel d’associations de capter 80¨% des subventions, des aides, de voler le contribuable en exploitant à outrance les juteux buisness des vieux, des handicapés, des placements d’enfants, tutelles, curatelles, des migrants. L’exploitation de la misére en fond de commerce par la bourgeoisie associative toujours proches des pouvoirs locaux et des lobbys des industries florissantes du médico -social et pharmaceutiques. Un système corrumpu qui vit pour lui même depuis longtemps au détriment de tous.

    • La cour des comptes n’est qu’une vaste fumisterie. D’abord elle n’a aucun pouvoir juridique, ensuite elle n’est faite que pour caser les amis et se donner bonne conscience mais suivie d’aucun effet. De plus, il n’est même pas certain que l’intégralité des dépenses ne soit mentionnée dans leur rapport annuel.

      • elle n’a aucun pouvoir juridique ,en effet , c’est ce qui lui donne à contrario, une certaine indépendance ! à chaque rapport qu’elle publie, elle donne une idée assez précise des dépenses quelles qu’elles soient et c’est assez surprenant ;c’est sûr qu’ après , les gouvernants devraient s’en soucier .. si on compare à Bercy , savez vous quelque chose ?

  3. Qui perd ses dettes s’enrichi, je crois que cette citation vient d’Honoré de Balzac, il faudra bien y penser un jour car cette dette ne sera jamais remboursé, c’est une chose impossible, mais avant ils nous faudra virer ceux qui nous l’ont créé volontairement.

    • Avant de les virer, il faudra leur faire rembourser jusqu’au dernier centime sur leurs patrimoines, leurs portefeuilles boursiers. Ne leur laisser qu’une table et une chaise.

  4. Bien sûr qu’il faut faire un audit des dépenses de l’état,

    on entend de grosses conneries à la télé, que les Français veulent moins d’impôts et plus de services, et que c’est contradictoire,

    mais non, pas du tout, car les services : hôpitaux, enseignement, police, ne représentent que 15% des dépenses de l’état,
    donc, contrôler où part le reste du fric est indispensable

  5. Pour l’instant, tout ce que j’ai entendu, sortant de sa bouche, était correct, informatif et bien pensé,
    donc je ne comprends pas votre critique

    • moi aussi je le trouve intéressant sur certains points, mais il y avait des trucs qui me chiffonnaient; je suis donc allé sur Wiki: « a fréquenté Milton Friedman, de l’école de Chicago », le néo-libéralisme à tous crins. J’ai vu débarqué leurs cousins consultants dans ma boite dans les années 1990-2000, ou ils nous faisaient rejouer le jeu du maillon faible, alors à la mode par les manipulations mentales proprement scandaleuses, et gare aux lucides réticents (j’étais le seul), chassé comme des staliniens (dont je ne suis pas) à New-York. Résultat des courses 15 ans après: un mal-être des employés dû à la surveillance et à une pression très importante. Ce Monsieur Gave utilise le charme et l’érudition pour mieux enfler le peuple, dont les GJ, la preuve il dénie totalement le bien-fondé des états à s’auto-financer (loi de 1973), en partie source du merdier actuel.

  6. un adepte de l’école de Chicago prompte à saigner les peuples, m^me s’il présente bien à première vue et peut être intéressant, n’est pas une référence. Il a un sourire bien trop carnassier.

Les commentaires sont fermés.