Ce sont les GJ qui vont payer les 160 milliards que Macron va donner aux promoteurs éoliens,

Fabien Bouglé travaille depuis dix ans contre l’invasion des éoliennes en province. A une époque où la transition écologique paraît une vache sacrée qu’il est interdit de contester, il nous offre des données et des chiffres qui donnent le vertige, et qui devraient être portés à la connaissance de tous les Français.

Riposte Laïque : Nous avons fait votre connaissance, à l’occasion de la crise migratoire provoquée par la venue de dizaines de milliers de clandestins, que les autorités entendaient imposer aux populations rurales et urbaines. Vous aviez notamment animé, en tant que conseiller municipal, à Versailles, dans les Yvelines, deux rassemblements unitaires de 1.500 personnes. Votre combat a-t-il payé ?

Fabien  Bouglé : La question migratoire n’était pas au cœur de mon engagement politique initial qui se situe plutôt dans le domaine de la défense des familles de Versailles. Mais la question s’est effectivement imposée à nous localement, et je l’assume parfaitement,  avec les projets du préfet d’installer deux camps de migrants l’un à Louveciennes à quelques pas du château de Versailles et l’autre à Rocquencourt dans les locaux l’INRIA (Institut National de la Recherche en Informatique et en Automatique (site classé secret défense)….

Nous avons donc organisé deux manifestations à Versailles qui ont réuni 1500 personnes en moyenne et avec le soutien de nombreux mouvements dont celui de Riposte Laïque qui a répondu présent ! Ces manifestations ont conduit à l’arrêt de ces projets par le Préfet Morvan qui a eu probablement peur d’une cristallisation de l’opposition à ces camps.

En tout état de cause ces projets ont été purement et simplement abandonnés ce qui a été une grande victoire d’ailleurs mentionné dans le travail d’une Normalien italien, qui parlait d’une réponse institutionnelle d’élus qui se plaçaient en intermédiaire entre le gouvernement et la population.

Riposte Laïque : On vous a vu plus récemment diffuser une Tribune conjointe avec Nicolas Dupont Aignan d’opposition à l’éolien dans le Huffintonpost. Il n’y a pourtant pas de problème sur Versailles. Pourquoi ce combat, qui paraît mobiliser une grande énergie chez vous ?

Fabien Bouglé : En réalité, la lutte contre la pollution éolienne est mon tout premier combat.

Cela fait presque 10 ans que je lutte contre l’invasion des éoliennes en province dans le cadre d’attache que j’ai en Normandie et en Vendée. J’ai d’abord  été lanceur d’alerte sur la corruption dans l’éolien. Le service Centrale de prévention de la corruption avec lequel j’ai été longtemps en relation a émis suite à mes interventions une alerte dans son rapport d’activité de 2014.

S’en est suivi des séries d’émission de radio et d’émission TV sur le sujet. Plus récemment j’ai dénoncé le tarif de rachat de l’électricité des six centrales éoliennes en mer fixé à 220 euros le mégawattheure alors que le prix du brut est de 60 euros le mégawattheure. En tout le surcoût de rachat a été évalué à 40 milliards d’euros par la commission de régulation de l’Energie.

En juin, le Président Macron a été contraint de renégocier ces tarifs avec les consortiums financiers mais le prix reste tout de même à 180 euros le mégawattheure soit une subvention publique de l’ordre de 30 milliards d’euros. Bref, par mon expertise j’ai fini par être vice-président d’une fédération anti-éolienne tout en restant Porte-parole du réseau anti-éolien Ulysse qui fait du lobbying de l’agit prop et de la communication… A cet égard  je me suis vite rendu compte que ce combat rejoignait à une vitesse incroyable l’actualité de la révolution des gilets jaunes.

Riposte Laïque : Vous nous expliquez donc que le combat des Gilets Jaunes doit être un combat contre les éoliennes, et même contre la transition énergétique ?

Fabien Bouglé : Il y a effectivement un lien très étroit et même majeur entre la crise des gilets jaunes et l’invasion des éoliennes dans le cadre de la transition écologique. Quelle a été la première réponse de Rugy lors des premières manifestations des gilets jaunes ? Nous maintenons le Cap de la Transition écologique… et après on multiplie par 3 les éoliennes en France tout en supprimant les recours aux tribunaux administratif qui étaient gratuits pour les opposants.

A cet égard, tout récemment le Président de la Fédération de Russie Vladimir Poutine a expliqué lors de  sa conférence de presse que  la révolte des gilets jaunes était due au fait que  «Les Français n’ont pas aimé de devoir payer de leur poche les changements dans la politique énergétique de leur pays ».

Riposte Laique : Pouvez-vous être plus précis ?

Fabien Bouglé : En fait en cumulant deux rapports officiels – le rapport de la cour des comptes d’avril 2018 et la délibération de la Commission de Régulation de l’Energie de juillet 2018 – on constate avec effroi que les subventions de l’état pour les 20 prochaines années à la production d’électricité d’origine éolienne représentent 150 milliards d’euros (120 milliards pour l’éolien terrestre et photovoltaïque + 30 milliards pour les 6 centrales éoliennes en mer).

A ce chiffre il convient d’ajouter 9 milliards de créance dont dispose EDF sur l’état au titre du rachat de l’électricité subventionnée passée.

Or la CRE nous informe en juillet 2018 que ces subventions sont financées par la TIPCE (la fameuse Taxe carbone qui était contestée au début des gilets jaunes.)

Pour être précis, le consommateur via la taxe (CSPE) sur les factures d’électricité et la TIPCE sur la facture d’essence, finance les 160 milliards d’euros d’engagement pris par l’Etat français pour subventionner les promoteurs éoliens qui améliorent ainsi leur marge et des dividendes de leurs actionnaires …

C’est un énorme racket organisé par le gouvernement sous couvert de lutte contre le « réchauffement climatique » et au profit exclusif des consortiums industriels du vent…

Cet argent est pris au Français qui n’en peuvent plus et on leur répond : « il faut sauver la planète ». C’est une énorme supercherie et probablement le scandale du siècle. Il est  d’ailleurs intéressant de se rappeler de cette vidéo de Jacqueline MOURAUD qui a été virale qui demandait « Mais qu’est-ce que vous faites du pognon ! »

Et bien voilà une des réponses !

Riposte Laïque : Nous expliquons souvent, dans nos colonnes, que les deux piliers de la politique de Macron sont la dictature dite écologique, et la dictature immigrationniste. Partagez-vous ce jugement, et voyez-vous un lien entre les deux thèmes ?

Fabien Bouglé : Oui, il y a un lien étroit entre la dictature écologique et la dictature immigrationniste. D’ailleurs, il n’est pas rare d’entendre le fait que la migration du sud vers le nord est due à des modifications du climat en Afrique. Il y aurait donc des migrations climatiques ….

Il est certain que par les éoliennes on souhaite changer le visage de nos paysages et de notre culture en remplaçant des clochers par des monstres d’aciers visibles à des kilomètres et par l’immigration on souhaite modifier la nature de notre population et donc de notre civilisation.

Au fond, le projet est de progressivement nous arracher de ce qui représente notre peuple et notre terre.

Il est d’ailleurs intéressant de noter la proximité technocratique d’installations d’éoliennes et de celle de camps de migrants. Les préfets parlent d’ « acceptabilité sociale » les réunions sont houleuses de la même manière et il y a surtout la volonté politique d’imposer des décisions qui vont devoir changer le cadre de vies des villageois et des ruraux.

C’est au cœur selon moi de la révolution des Gilets jaunes qui veulent retrouver leur souveraineté et ceci conformément à la déclaration des Droits de l’homme et aux vraies valeurs de la République.

La souveraineté appartient au peuple et ce peuple la délègue à des élus.

Or aujourd’hui on ne peut être confondu par le totalitarisme violent écologique et migratoire qui fonctionne exactement de la même façon.

Riposte Laïque : Comment voyez-vous évoluer le mouvement des Gilets Jaunes ? Partagez-vous certaines revendications demandent le départ du Président de la République, ou la dissolution de l’Assemblée nationale ?

Fabien Bouglé : Tout d’abord, je voudrais préciser que je suis assez admiratif du mouvement des Gilets jaunes qui font honneur à notre pays par une grande maîtrise médiatique et un bon sens incroyable. Les personnes invitées sur les plateaux télé ont fait preuve de très grande qualité humaine et d’un très grand courage. Je pense qu’il est important de le préciser car les médias font tout pour mélanger une certaine violence manipulée par certains qui y ont intérêt avec la colère légitime des Français.

Au fond, les Gilets jaunes représentent tous les Français, d’ailleurs le soutient populaire est intact. Les Gilets jaunes c’est au fond une réaction épidermique légitime à la violence d’un gouvernement qui n’entend pas, garde le cap et maltraite les Français. Quand on entend la violence d’un député LREM dire qu’en fait ils sont trop intelligents pour être compris, c’est inimaginable et insupportable.

Pour le reste le départ de Macron ou la dissolution ne sont que les conséquences du désastre auquel nous sommes en train d’assister. Ce n’est pas une revendication, cela va s’imposer par les faits. Je dirais même que c’est inéluctable. Et à Versailles on sait de quoi on parle !

En tout état de cause quand je vois les multiples drapeaux français des Gilets jaunes. Oui je suis fier de mon pays et de son peuple ! Et cela faisait longtemps que l’on attendait ce moment. Cela étant il convient d’être très attentif à la suite et de suivre avec beaucoup de présence les débats qui vont être proposés et se préparer pour être actifs et engagés lors des élections européennes.

Prochaines étapes : débats et élections européennes pour lesquelles je souhaite m’engager …

Riposte Laïque : Pour finir vous qui êtes également très engagé dans le mouvement familial, comment réagissez-vous au projet de loi fessée, voté en première lecture par cinquante députés français ?

Fabien Bouglé : C’est finalement l’incroyable contradiction de la révolution actuelle. Le Président veut interdire la fessée au Français mais fait preuve d’une incroyable violence à l’égard du peuple.

Les pères de familles, les mères se lèvent et à ce stade ce qui arrive à Macron c’est l’incroyable effet boomerang d’une telle mesure prise dans ce contexte.

Propos recueillis par Pierre Cassen

https://ripostelaique.com/ce-sont-les-gj-qui-vont-payer-les-160-milliards-que-macron-veut-donner-aux-promoteurs-eoliens.html

 128 total views,  2 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. alors, quand notre électricité coûtera quatre fois le prix actuel, on ne pourra plus du tout se chauffer,
    déjà, actuellement , beaucoup de personnes doivent faire attention, car elle est ruineuse, si on chauffe pour un confort optimum,

    les deux entreprises fabricant les éoliennes, sont allemande et chinoise, donc aucun intérêt pour notre industrie, on paye pour enrichir à l’étranger,

    Tellement de décisions crétines….

  2. en Allemagne, où les éoliennes ont été implantées en quantité, l’électricité pour le consommateur est beaucoup plus chère que chez nous, j’ai entendu 4 fois le prix, mais c’est à vérifier

  3. Avec ces balivernes d’éoliennes, ce sont les chinois et les allemands qui ont su transformer la ferraille en or !!…( et même les grinnguenoz–claouis en breton–)
    Aux US, elles finissent de rouiller, je crois par milliers ….

  4. Bravo et même BRAVISSIMO! C’est un sujet premium, merci de cet article, ce qui n’empêche pas que je sois dans la plus grande méfiance quant à la « représentativité » des Gilets jaunes, leur soi-disant inscription par groupe aux Européennes de mai prochain, qui me paraît noyautée puissance 10 par la goche , les socialos, la F.I, les immigrés « français »… etc. Ecologie -les verts semblent être les badernes proliférantes de Mitterrand, de Jospin, d’Hollande et pour finir du maqueron, bref les commissaires-politiques de l’entubage complet.du peuple de France. Ce matin sur Europe 1 une constitutionnaliste expliquait très bien ce qu’il fallait à un « R I C » pour sombrer dans le » R I P P « (Requiescat in pace, popule…) 4 millions cinq au moins de citoyens signataires pétitionnaires, les 3/4 des « représentants » (assemblée nationale et sénat ) d’accord pour proposer une motion qui donnerait lieu -le cas échéant – à une proposition de loi de la majorité des députés!!!! On se moque des Français. Rappelez-vous le traité de Lisbonne..
    Mais comme disaient les Romains: « La Roche tarpéïenne est proche du Capitole ». Supprimer le maqueron n’est pas extirper la racine pourrie. Avis aux amateurs.

    • j’ ai cru entendre notre « incitatus » présidentiel reprendre a son compte a propos de « son peuple » la celèbre formule

      …………Oderint, dum probent……. 😆

        • 😆

          je fus ,dans une autre vie, revêtu de la pourpre cardinalice, et surtout ma kippa…le plus peut le mieux
          et comme on dit en latin de synagogue, « ho! temps pourri! ho mauresques!! »

          je crois que Cicéron me renverrait a la cuisine dar dar , au Maghreb

          j’ ai une cousine qui est agrégée en lettres modernes, et une hotesse en lettres classiques
          cette similitude me rappelle les cours de Français et la « querelle » des anciens et des modernes

          faut dire que « lettres classiques » ça fait quand même plus « classe » 😆

  5. sacrebleu! mais ils sortent d’ ou tous ces milliards !! je suis subjugué par ce fric, cette générosité!!

    tous ces milliards me font penser au joueur de flute de Hamelin qui entrainait des milliers de rats derrière son pipeau !!

    venant peut etre de ces banquiers qui ont fait de notre Président le nouvel Incitatus ?

Les commentaires sont fermés.