Blocages de frontière, barrages filtrants… Les GJ sont encore en action ce 22 décembre

Non, Macron ne les a pas achetés, non, Castaner ne les a pas intimidés, non, les préfets ne les ont  pas calmés.

Sans doute que le mouvement entre dans une phase régressive, histoire de reprendre des forces en famille  pour Noël, mais attendons-nous à un rebond en janvier. Et cela ne sera que justice.

La brutalité d’un Castaner alliée à l’arrogance d’un Macron ne suffisent pas à aveugler les Français qui voient l’imposture écologique, les mensonges et manipulations du gouvernement, les méfaits de la mondialisation,  de l’ immigration et de l’islamisation.

http://resistancerepublicaine.com/2018/12/22/ce-sont-les-gj-qui-vont-payer-les-160-milliards-que-macron-va-donner-aux-promoteurs-eoliens/

http://resistancerepublicaine.com/2018/12/22/il-faut-faire-un-audit-general-des-depenses-de-letat/

http://resistancerepublicaine.com/2018/12/22/video-des-etudiantes-egorgees-je-naurai-de-cesse-que-tous-les-imams-et-ayatollahs-soient-juges-et-pendus/

http://resistancerepublicaine.com/2018/12/22/amis-cocus-mes-freres-serez-vous-encore-une-fois-les-cornus-de-la-piece/

http://resistancerepublicaine.com/2018/12/22/violences-policieres-ric-immigration-jai-mal-a-mon-gilet-jaune/

http://resistancerepublicaine.com/2018/12/22/depasser-la-democratie-restaurer-la-propriete-privee-pour-mettre-fin-aux-depenses-effrenees-des-etats/

http://resistancerepublicaine.com/2018/12/22/lenorme-arnaque-a-la-secu/

 

Ils sont encore des milliers dehors, sur les ronds-points, aux péages… en cette veille de Noël :

11:25 – Tensions près d’un péage à Voreppe, en marge d’un blocage de gilets jaunes

Selon France Bleu, ils sont une trentaine à se rassembler à proximité du péage de Voreppe (Isère) ce samedi matin. Après plusieurs incendies de palettes, bloquant et dégradant la voie, les forces de l’ordre sont intervenues. Des manifestants disent avoir reçu des gaz lacrymogènes et des grenades de désencerclement. La route est ainsi bloquée des deux côtés.

11:00 – Quels blocages routiers des gilets jaunes à Albertville ?

Selon France Bleu, une cinquantaine de gilets jaunes ont organisé une opération péage gratuit à Saint-Hélène-sur-Isère (Savoie), soit le péage qui précède Albertville, sur l’A43. Quatre barrières sont ainsi levées/ D’autres gilets jaunes ont lancé une opération escargot entre Albertville et Moutier, ce qui crée des ralentissements sur na nationale 90. Un axe qui redirige vers Tignes, Val d’Isère, Courchevel ou encore Méribel.

10:40 – Quels blocages routiers dans le Vaucluse, ce 22 décembre ?

En Vaucluse, 80 gilets jaunes environ ont mené une opération escargot sur l’A7 à hauteur de Courthézon pendant deux heures environ, indique France Bleu Vaucluse. Il y a eu jusqu’à 5 km de bouchons. L’A7 est maintenant débloquée et les gilets jaunes se dispersent pour rejoindre d’autres actions, à Orange et Avignon. Les gendarmes sont intervenus. Il y a eu des négociations et la situation s’est un peu tendue. Une vingtaine de camions de CRS ont été envoyés sur place. Ils ont réussi à convaincre les gilets jaunes de lever le camp.

Lire la suite ici :

https://www.linternaute.com/auto/magazine/1750751-gilets-jaunes-les-blocages-routiers-de-ce-samedi-22-decembre-2018/

 

En Alsace ils ont une idée extraordinaire, bloquer les frontières, ralentir les camions…

Ils s’attaquent au coeur de la bête, la libre circulation des biens et des personnes. Bravo !

Pour l’acte VI de la mobilisation des Gilets Jaunes, un mot d’ordre qui semble rencontrer du succès est le suivant : « bloquons les frontières ». Un événement Facebook a d’ailleurs été créé et rassemble d’ores et déjà plusieurs milliers de personnes. L’idée est de bloquer des nœuds de circulation, vitaux pour l’économie en cette approche de Noël. En effet, l’appel à bloquer les frontières ne concerne que les poids-lourds.

Capture écran Facebook de l'événement

Capture écran Facebook de l’événement

Le blocage des frontières est ainsi une action déjà menée avec succès par les Alsaciens, qui pourrait donc s’étendre à tout le pays. Toutefois les intentions semblent assez contradictoires, certains souhaitant retourner à Paris, d’autres rester dans les villes aux alentours de leur lieu de vie, il est compliqué d’y voir clair. Une seule chose est sûre, malgré l’approche de Noël, des dizaines de milliers de Gilets Jaunes seront mobilisés pour un sixième samedi de contestation.

Mais les Alsaciens sont bel et bien les pionniers de ce genre de blocages : à Roppenheim, depuis le début des manifestations le 17 novembre, le passage du Rhin a subi de très nombreux barrages plus ou moins filtrants. Les files de camions atteignaient plusieurs kilomètres de long, car c’est un point de passage du Rhin extrêmement usité.

https://alsace-actu.com/gilets-jaunes-acte-vi-blocages-des-frontieres-les-alsaciens-sont-des-precurseurs/

 

 

 79 total views,  1 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. La France patriote est désormais lucide et en marche .
    Les Français ne consentent plus à crever .
    Bravo
    De loin malheureusement car je perds mon Papa .
    Mais pour la suite du mouvement ,je serai fière d’y participer.

      • suivre l’exemple anglais – un escadron de drones sur orly, roissy
        Sans oublier villacoublet ou atterissent les jets prives de nos amis saoudiens

  2. Aprés cette fait blouser avec des leurres de rassemblements, Montmartre, les crs arrivés a prés coup bloquent volontairement les GJ pacifiques dans les rues puis les agressent , matraques et lacrymos sans raison. Blocages des frontieres Excellent !…. – Aprés les fetes ça va barder trés fort , le bras de fer du peuple remportera le combat .

  3. J’ admire le courage des G.J. . Mais qu’ils fassent attention avec le RIC .
    macron est en train de vous « baiser » comme à son habitude .
    Seules solutions :
    – démission
    – destitution
    – abdication du dictateur
    ou sinon ….

  4. Il est normal que le mouvement soit moins virulent car nous arrivons dans la période des fêtes de famille, mais la colère est toujours présente et ce ne sont ni les gesticulations, ni les quelques miettes jetées avec mépris par nos pourris de gouvernants qui vont calmer les choses. Quand, en janvier, les français vont recevoir leur paye amputée du prélèvement à la source, ils vont ressentir encore plus fort a quel point l’état les tond et là ça va faire très mal je crois

    • Le prélèvement à la source est une très bonne chose. D’ailleurs pl us de la moitié des Français ne paient pas d’impôts sur le revenu. Donc, cela ne les concerne pas. les autres sont mensualisés. Ou est le problème? Les autres pays, il y a le prélèvement à la source. Moi, je suis pour.

  5. Feraient bien de bloquer aux frontières les envahisseurs illégaux venant d ‘outre la grande bleue

Les commentaires sont fermés.